Tarte aux fraises d’Hugues Pouget

J’ai pour habitude de faire une tarte aux fraises tous les ans dès leur retour sur les étals. Chaque année, je m’efforce de réaliser une nouvelle recette. Elle est composée successivement d’une pâte sablée, d’une crème d’amandes, de marmelade de fraises, de crème légère à la fraise et de fraises et framboises fraîches. Il fallait normalement décorer avec des zestes de citron confits mais je n’en avais pas. Nous avons tous adoré! C’est un dessert frais mais aussi très gourmand. Les crèmes apportent du fondant et moelleux et la gelée ainsi que les fruits frais et les zestes une petite touche d’acidulé, de peps. Vous l’aurez compris, celle de cette année m’a conquise 🙂

Vous m’excuserez pour les photos, j’ai dû transporter la tarte et malheureusement le jus des fraises a couler sur les bords du fond de tarte 🙁

DSC_0479bis

Pour la pâte sablée:

– 220g farine de gruau T45 tamisée

– 130g beurre frais froid coupé en petits cubes

– 50g œufs

– 5g fleur de sel

– 85g sucre glace tamisé

– 30g poudre d’amandes blanche tamisée

PS: pour le fond de tarte, vous n’utiliserez que 350g de la pâte.

Mélanger à la feuille la farine et le beurre afin d’obtenir une poudre. Ajouter les œufs et le sel et remuer. Incorporer le sucre glace et la poudre d’amandes. Une fois le mélange lisse et homogène, façonner une boule et réserver au frais au minimum 1h.

Préchauffer le four à 150°C.

Étaler finement la pâte et foncer un cercle de 22cm de diamètre. Précuire 20 minutes.

Pour la crème d’amandes:

– 65g beurre doux fondu

– 20g sucre semoule

– 60g œufs

– 45g poudre d’amandes blanche

– zestes d’1/2 citron jaune

Mélanger au fouet le beurre et le sucre puis ajouter les œufs et enfin la poudre d’amandes. Réserver au frigo.

Préchauffer le four à 190°C.

Ajouter les zestes puis pocher ou étaler à la cuillère 200g de l’appareil sur la surface du fond de tarte.

Enfourner pour 8 minutes.

Pour la marmelade de fraises:

– 100g fraises coupées grossièrement

– 40g eau

– 10g jus citron jaune

– 20g sucre semoule

– 5g pectine de pomme

Mélanger le sucre et la pectine.

Porter à ébullition l’eau, les fraises et le citron et ajouter le mélange précédent tout en mélangeant. Laisser réduire à feu doux 15 minutes et réserver au frigo.

Pour la crème légère de fraise:

– 20g poudre à crème

– 30g sucre semoule

– 20g jaunes d’oeufs

– 250g purée de fraises

– 50g crème montée

– 20g jus de citron

– 2g gélatine en feuille (ajout personnel)

Peut être cela vient-il de ma poudre à crème mais la crème légère ne se tient pas suffisamment à mon goût, j’ai donc choisi d’y ajouter de la gélatine.

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Mélanger la poudre à crème, le sucre et les œufs. Incorporer la purée bouillante puis cuire à feu vif en remuant au fouet. Incorporer la gélatine essorée hors du feu. Laisser refroidir à 40°C puis incorporer la crème liquide montée et le jus de citron.

Montage:

– 300g fraises (j’y ai mis aussi des framboises)

– 30g gelée de groseilles.

– 10g eau

– 1g zestes de citron jaune confit

Déposer 150g marmelade de fraises sur le fond de tarte puis ajouter la crème légère à hauteur de la pâte. Lisser.

Disposer les fraises puis les napper légèrement à la gelée tiédie avec l’eau. Décorer avec les zestes (je n’en ai pas mis).

DSC_0485bisRégalez-vous 😉

Tarte Brown sugar

Voici le deuxième dessert que j’ai préparé pour mon anniversaire ainsi que celui de ma petite soeur. Contrairement au Jeeju qui avait beaucoup de peps celui-ci est beaucoup plus doux. La pâte sablée est bien croustillante et la crème aux amandes apporte du moelleux et un petit arôme de rhum qui se marie très agréablement aux autres parfums. La compotée est très parfumée et la crème brûlée au sucre muscovado est fondante et crémeuse. Son goût est original mais délicat. La gelée apporte la dernière petite touche de poire nécessaire au bon équilibre des saveurs. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette petite tarte.

DSC_0142bis

Pour une tarte de 16cm de diamètre soit 4 à 6 personnes:

Temps de préparation: 2h / cuisson: 30min / Repos: 4-5h

Pour la crème d’amandes:

– 20g beurre doux pommade

– 20g sucre en poudre

– 20g poudre d’amandes

– 20g œuf

– Qs rhum (facultatif)

Mélanger l’ensemble des ingrédients. Réserver.

Pour la pâte sablée:

– 117g beurre doux mou

– 80g sucre glace

– 26g poudre d’amandes

– 46g œufs

– 1g sel

– 196g farine

– 70g crème d’amandes

La veille, mélanger le beurre et le sucre glace puis incorporer la poudre d’amandes et le sel puis les œufs. Incorporer la farine. Il ne faut pas trop travailler la pâte afin de ne pas trop la corser. Filmer hermétiquement la boule de pâte et réserver au frigo. Le lendemain, étaler la pâte et foncer un cercle à tarte de 16 cm de diamètre et laisser reposer 2h au frigo. Recouvrir le fond de papier sulfurisé et garnir de noyaux et cuire à blanc 20 minutes à 160°C.Retirer les noyaux et le papier sulfurisé et garnir de crème d’amandes. Enfourner de nouveau pour 5 à 10 minutes. Réserver sur une grille à température ambiante.

DSC_0124bis

Pour la crème brûlée au sucre muscovado:

– 100g crème liquide entière

– 100g lait

– 50g jaunes d’œuf

– 3g gélatine

– 40g sucre muscovado

– 2g mélasse

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Blanchir les jaunes avec le sucre et la mélasse.

Porter le lait et la crème à ébullition et verser sur le mélange précédent. Cuire le tout sur feu doux jusqu’à atteindre 84°C en remuant constamment. Ajouter hors du feu la gélatine essorée et mélanger. Verser la préparation dans un moule ou un cercle de 14cm de diamètre et faire prendre au frigo.

Pour les poires compotées:

– 40g sucre muscovado

– 350g poires en lamelles fines

– 4g Maïzena

– 3g mélasse brune

Mélanger le sucre et la Maïzena puis incorporer aux lamelles de poires. Ajouter la mélasse et faire cuire à feu doux jusqu’à atteindre l’ébullition. Laisser refroidir puis étaler sur la crème brûlée. Lisser et réserver au frigo.

Pour la gelée de poires:

– 230g purée de poires comice très mûres

– 9g sucre muscovado

– 5g gélatine

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Dans une casserole, faire tiédir la purée de poire et le sucre puis ajouter hors du feu la gélatine essorée.

DSC_0133bis

Montage:

– nappage neutre

Concernant le montage, je ne l’ai pas fait exactement comme dans la recette car je n’avais pas suffisamment de place dans mon fond de tarte pour que l’ensemble des préparations y tiennent.

Verser 180g de gelée dans un cercle de 15cm de diamètre et réserver au frigo. Décercler la crème brûlée et la compotée et insérer cette préparation dans le cercle de gelée. Exercer une légère pression pour faire sortir les bulles d’air. Lisser et réserver au frigo. Dans le fond de tarte, déposer la préparation crème brûlée – poire compotée – gelée de poire. Lisser avec un nappage neutre. Réserver au frigo jusqu’au moment de servir.

Je vous indique la manière dont j’ai procédé si vous vous trouvez confrontés au même problème que moi: j’ai donc déposer le montage compotée – crème brûlée (avec la compotée contre le fond de tarte et la crème brûlée au-dessus). J’ai ensuite couvert de gelée.

Lisser avec un nappage neutre pas trop chaud.

Réserver au frigo jusqu’au moment de servir.

DSC_0531bis

Régalez-vous 😉

 

Tarte glacée

J’ai trouvé cette recette de Julien Merceron dans le magasine « Fou de Pâtisserie ». Elle est composée d’une délicieuse pâte à tarte, d’une glace vanille, d’un disque de praliné croustillant et le tout est couvert de fruits secs caramélisés. Elle combine donc avec harmonie et gourmandise le croustillant, le crémeux, le craquant, le fondant, le moelleux. Cette tarte est tout simplement exquise, nous nous sommes tous vraiment régalés. Et quelle bonheur de manger un dessert si frais en été…

20140718_112541bis

Pour le fond de tarte:

– 180g beurre mou

– 2g sel

– 100g sucre glace

– 1 œuf entier

– 250g farine

Mélanger le beurre, le sel et le sucre glace. Ajouter l’œuf puis la farine et bien mélanger. Mettre au frigo au minimum 2 heures.

Abaisser la pâte sur environ 3 mm d’épaisseur et foncer un cercle de 22 cm de diamètre puis réserver de nouveau 1h au frigo. Enfourner pour 25 minutes.

Réserver au congélateur 30 minutes avant le montage.

PS: je ne sais pas si vous serez confrontés au même problème que moi mais les bords se sont complètement affaissés à la cuisson. J’ai donc du redécouper les épaisseurs de pâte trop importantes à l’intérieur du fond de tarte. Je pense que pour éviter ce problème, je réaliserai la prochaine fois ma pâte sucrée habituelle.

Pour les fruits secs caramélisés:

– 40g eau

– 40g sucre

– 100g amandes concassées

– 100g noisettes concassées

Préchauffer le four à 160°C.

Réaliser un sirop avec l’eau et le sucre. Ajouter les amandes et les noisettes puis mélanger. Étaler dans un plat recouvert de papier sulfurisé. Enfourner et mélanger régulièrement jusqu’à ce qu’elles soient grillées.

Pour le praliné croustillant:

– 200g praliné

– 30g chocolat au lait

– 80g feuilletine (crêpes dentelles)

Mélanger le praliné, le chocolat au lait fondu et la feuilletine. Étaler entre 2 feuilles guitare sur 4mm d’épaisseur. Placer au frigo au minimum 30 minutes. Lorsque le praliné est figé, découper un cercle de 20 cm de diamètre.

PS: j’ai remplacé le praliné et le chocolat au lait par 230g de Gianduja de chez Valrhona

Pour la glace à la vanille:

– 520g lait

– 2 gousses de vanille

– 25g poudre de lait écrémé

– 195g crème liquide entière

– 180g sucre

– 4 jaunes d’oeufs

– 1,5g gomme de guar (ne fait pas partie de la recette)

Faire chauffer le lait avec les gousses de vanille fendues et grattées et laisser infuser 1 heure. Ajouter la poudre de lait, la crème, le sucre et les jaunes. Faire cuire sur feu moyen jusqu’à atteindre 83°C en mélangeant continuellement.

PS 1: Si comme moi vous voulez ajouter de la gomme de guar qui donnera du moelleux à votre glace, gardez un peu de sucre auquel vous ajouterez la gomme et incorporez le tout au mélange à 83°C. Filtrez puis mixez 1 minute et remettez les gousses dans le mélange. Laissez refroidir puis mettez une nuit au frigo. Turbinez la glace à l’aide d’une sorbetière.

PS 2: Si vous n’en avez pas,vous pouvez aussi mélanger toutes les 30 minutes votre préparation durant les 4 premières heures de prise au congélateur. Le résultat sera peut être un peu moins bon mais restera tout de même délicieux et surtout bien plus sain qu’une glace industrielle!

Montage:

Garnir le fond de tarte à mi-hauteur avec de la glace juste turbinée. Déposer le disque de praliné croustillant. Finir de garnir avec de la glace puis lisser. Recouvrir avec les fruits secs puis réserver au minimum 2 heures au frigo. 15 minutes avant la  dégustation, sortir la tarte du congélateur et la placer au réfrigérateur.

PS: mes bords de pâte à tarte avaient une hauteur insuffisante du fait des soucis que j’ai rencontrés durant la cuisson, j’ai donc mis la glace au delà de ceux-ci. Le seul problème que cela pose est qu’elle est un peu moins jolie 😉

20140718_134256bis

Régalez-vous 😉

Tarte Cerise de chez Hugo et Victor

A la maison on raffole des cerises, on a d’ailleurs bien du mal à s’arrêter avant de les avoir toutes englouties. Alors lorsque j’ai vu cette recette dans « Fou de Pâtisserie », j’y ai tout de suit mis un marque-page. La recette me trottait dans la tête depuis sa découverte mais nous faisions la cure Cabot qui nous empêchait la consommation de bien des ingrédients entrant dans sa composition. Alors pour l’anniversaire de notre assistante, nous nous sommes offert ce petit écart. Et c’est vraiment sans regret car c’est juste trop bon! L’alliance de la cerise, l’amande et le citron est délicieuse!

Pour la pâte sablée:

– 70g farine de gruau T45 tamisée

– 45 beurre doux froid coupé en petits cubes

– 16g œuf battu

– 3g fleur de sel

– 27g sucre glace tamisé

– 10g poudre d’amandes blanche tamisée

Sabler la farine et le beurre avec un batteur muni d’une feuille afin d’obtenir une poudre. Il ne faut pas former de bloc. Ajouter l’œuf et le sel et remuer jusqu’à obtention d’un mélanger homogène. Incorporer progressivement le sucre et la poudre d’amandes. Arrêter de travailler l’appareil quand il est lisse et homogène. Laisser reposer 1 journée au frigo puis étaler la pâte et foncer un cercle à tarte de 20cm de diamètre. Précuire 20 minutes à 150°C. Réserver.

Pour la crème d’amandes:

– 65g beurre doux pommade

– 20g sucre semoule

– 65g œuf battu

– 40g poudre d’amandes blanche non mondée

– zestes de 2 citrons (la prochaine fois je mettrai les zestes d’un seul citron)

Préchauffer le four à 190°C.

Mélanger au batteur muni d’une feuille le beurre et le sucre puis ajouter progressivement les œufs à température ambiante . Incorporer la poudre d’amandes puis les zestes. Garnir le fond de tarte et cuire 7 à 8 minutes. Réserver.

20140626_161049bis

Pour la crème de cerises noires:

– 20g poudre à crème (poudre pour crème pâtissière si vous ne trouvez pas)

– 30g sucre semoule

– 20g jaunes d’oeufs

– 250g jus de cerises noires

– 50g crème fleurette montée

Mixer des cerises noires puis passer au chinois afin de ne récupérer que le jus.

Mélanger la poudre à crème avec le sucre puis ajouter le jaune et fouetter afin d’obtenir un mélange lisse. Porter le jus à ébullition puis l’incorporer à l’appareil précédent et faire cuire à feu vif, en fouettant. Une fois refroidie, incorporée la crème.

20140626_161044

Pour la compotée de cerises:

– 200g cerises dénoyautées

– 40g sucre semoule

– 10g sirop d’orgeat

Cuire les ingrédients à feu doux pendant 15 minutes afin d’obtenir une compotée. Réserver au frais.

20140626_161032

Pour le dressage:

– 500g cerises noires

– 30g sirop d’orgeat

Garnir le fond de tarte de compotée de cerises.

20140626_174134bisÉtaler la crème de cerises noires puis lisser à la spatule.

20140626_174913

Dresser les cerises coupées en 2 puis les lustrer au sirop d’orgeat à l’aide d’un pinceau.

20140627_102441

Régalez-vous 😉

 

 

L’Arc-en-ciel de Patrick Berger

Ce délice est tout droit sorti du magasine « Fou de Pâtisserie ». Il est composé d’une pâte sablée recouverte d’un confit de framboises et fraises, d’une macaronade et d’une crème vanille. Les arômes de fruits rouges et vanille se marient à merveille. C’est un dessert très léger, il est moelleux et fond dans la bouche. Mon papa a même dit que c’est l’un des meilleurs gâteaux que j’ai pu faire! Vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est une TUERIE 😉

20140509_171050bis

Pour un entremet de 20cm de diamètre:

Pour la pâte sablée:

– 25g beurre pommade

– 15g sucre semoule

– 15g poudre d’amandes blanche

– 10g trimoline (ou miel)

– 75g œufs

– 30g farine

– 1g baking powder (levure)

Mélanger le beurre, le sucre et la poudre d’amandes. Ajouter la trimoline puis les œufs, la farine et enfin le baking powder. Étaler dans un cercle de 18cm de diamètre et laisser reposer 4 heures avant de cuire 10 minutes à 160°C.

PS: j’avais peur que la pâte coule sous mon cercle, je l’ai donc mise au frigo dans un saladier et versé cette dernière dans le cercle juste avant de la cuire.

20140507_210315bis

Le confit de fruits:

– 20g pulpe de fraises

– 20g pulpe de framboises

– 72g sucre semoule

– 10g pectine (j’en ai mis 5g)

– 125g fraises

– 125g framboises

Faire tiédir les pulpes puis ajouter le reste des ingrédients et porter à ébullition. Laisser refroidir avec un papier film au contact.

Pour la macaronade:

– 50g blancs d’oeufs

– 12g sucre

– 25g poudre d’amandes

– 25g poudre de noisettes

– 50g sucre

– 10g farine

Préchauffer le four à 170°C.

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre. Incorporer délicatement les poudres, le sucre et la farine. Verser dans un moule de 18cm de diamètre et enfourner pour 8 minutes.

20140507_210245bis

Pour la crème vanille:

– 75g lait

– 1 gousse de vanille (j’en ai mis 2 de Martinique) fendue et grattée

– 70g jaunes d’oeufs

– 70g sucre

– 4g feuilles de gélatine

– 225g crème fouettée

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes. Infuser la (les) gousses et les grains de vanille dans le lait chaud. Blanchir les jaunes avec le sucre puis verser la lait à la vanille dessus tout en mélangeant. Reverser le tout dans la casserole puis cuire à 85°C sur feu doux ou jusqu’à ce qu e crème nappe la cuillère. Ajouter la gélatine essorée, bien mélanger puis chinoiser. Incorporer la crème fouettée lorsque la crème atteint environ 37°C.

20140507_213720bis

Le glaçage:

– 75g eau

– 150g sucre

– 150g glucose

– 100g lait concentré sucré

– 10g feuilles de gélatine

– 70g beurre de cacao

– colorant rouge ou rose

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes. Chauffer l’eau à 103°C avec le sucre et le glucose. Ajouter le lait concentré tiédi, la gélatine essorée puis verser le tout sur le beurre de cacao haché. Mixer et incorporer le colorant.

Montage et finition:

Poser le disque de pâte sablée au centre d’un cercle de 20cm de diamètre chemiser de rhodoïd pour faciliter le démoulage. Étaler le confit de fruits sur la pâte sablée

20140507_211428

Garnir copieusement de crème vanille. Enchâsser la macaronade et recouvrir le tout de crème vanille. Lisser et mettre au congélateur au minimum 4 heures.

20140507_214220bis

Démouler puis verser le glaçage à environ 40°C. Décorer selon vos envies.

20140508_123336

Bonne dégustation 😉

 

 

 

Tarte infiniment vanille de Pierre Hermé

J’en ai passé des heures dans ma cuisine pour réaliser cette tarte! J’en profite pour dire un grand merci à ma moitié qui a géré les enfants tout l’après-midi 😉 Oui parcequ’en même temps je préparais une bûche à la crème au beurre à la vanille dont vous pourrez découvrir la recette très bientôt 😉 Une fois terminée, je me suis dis qu’il y avait vraiment peu de chance qu’elle soit aussi bonne qu’elle m’avait pris du temps et que je ne la réaliserai sûrement pas une deuxième fois. Et bien dès la première bouchée ces vilaines pensées se sont envolées 😀 Bouchée après bouchée le souvenir de ces heures écoulées disparaissait petit à petit. Cette tarte est succulente! La pâte sablée est bien croustillante, le biscuit à la cuillère très fondant avec un subtil goût de rhum, la ganache bien fondante et la crème mascarpone crémeuse, fondante…le tout avec avec un délicieux goût de vanille. Vraiment un régal! J’ai utilisé des gousses de vanille de Madagascar et Tahiti, de la vanille en poudre de Madagascar et de l’extrait de vanille de Madagascar. Vous verrez que les photos ne lui font malheureusement pas honneur. En effet, elle n’a pas du tout apprécié la chaleur du voyage d’1h30 en voiture. Et pourtant nous nous sommes sacrifiés en laissant la température à 18°C 🙂 Le disque de crème à la mascarpone à légèrement glissé le long de mon disque de pâte sablée et ma ganache a donc décidé de s’enfuir. Vous imaginez bien que j’étais dans tous mes états! Je me demandais comment elle allait être à la fin du voyage. Heureusement, cela aurait pu être pire mais j’étais tout de même très déçue de ces imperfections apparues alors que je m’étais vraiment appliquée… Et pour terminer le récit de mes catastrophes lorsque j’ai voulu faire le glaçage, malgré l’ajout de l’oxyde de titane, il n’a jamais voulu se teinter en blanc mais par contre le goût était horrible. J’ai donc recommencé sans en mettre d’où sa couleur jaune clair donnée par le chocolat blanc et non blanche comme elle aurait dû l’être. Malgré toutes ces péripéties, je crois que c’est désormais un de mes desserts préférés.

20140101_144207bis

20131231_191550

Pour un cercle à tarte de 24cm de diamètre:

Pour la pâte sablée:

– 150g de beurre doux pommade
– 30g de poudre d’amande
– 100g de sucre glace
– 1 gousse de vanille fendue et grattée
– 60g d’oeuf
– 1g de fleur de sel
– 250g de farine

Mélanger l’ensemble des ingrédients dans le bol du robot au fouet plat. Arrêter dès que le mélange est homogène afin de ne pas trop travailler la pâte. Abaisser la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 4mm environ puis foncer le cercle à tarte. Mettre la pâte 30 minutes au congélateur ou 2h au frigo et enfourner pour 15 minutes à 180°C. J’ai mis des billes pour éviter à la pâte de gonfler. La pâte doit être dorée. Retirer le cercle et réserver sur une grille.

20131231_150550bis

Il vous restera un peu de pâte. Je l’ai utilisée pour faire de délicieux biscuits aux raisins ou aux pépites de chocolat. Pour cela, il vous suffit d’incorporer la garniture de votre choix à la pâte, l’étaler sur environ 6 mm d’épaisseur puis découper les biscuits avec un emporte-pièce et les enfourner 10 minutes à 180°C.

20140102_212039bis

20140102_212019bis

Pour le sirop d’imbibage à la vanille:

– 50g eau minérale

– 1 gousse de vanille fendue et grattée (j’ai mis 1/2 de Madagascar et 1/2 de Tahiti)

– 1g extrait de vanille liquide sans alcool

– 25g sucre

– 2,5g rhum brun

Porter à ébullition l’eau, le sucre, la gousse de vanille fendue et grattée et laisser infuser 30 minutes. Ajouter l’extrait et le rhum et réserver dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

20131231_151545bis

Pour la crème anglaise à la vanille:

– 50cl crème liquide entière

– 2 gousses de vanille fendues et grattées (j’en ai mis 1 de Tahiti et 1 de Madagascar)

– 100g jaunes

– 130g sucre

– 9g gélatine

Chauffer la crème sur feu doux avec les gousses (sans les graines) puis laisser infuser 30 minutes.

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Blanchir les jaunes avec le sucre et les graines de vanille puis ajouter la crème et chauffer sur feu doux en remuant constamment jusqu’à atteindre 84°C.

Hors du feu ajouter la gélatine essorée. Mixer, laisser refroidir et réserver au frigo.

20131231_175319bis

Pour le biscuit à la cuillère:

– 70g blancs d’oeufs

– 45g sucre semoule

– 40g jaunes d’oeufs

– 25g farine tamisée

– 25g Maïzena tamisée

Préchauffer le four à 200°C.

Battre les blancs en neige et lorsqu’ils commencent à mousser, ajouter petit à petit le sucre. Continuer à bettre à petite vitesse et ajouter les jaunes 1 à 1. Incorporer délicatement à la maryse la farine et la Maïzena. Verser la préparation dans une poche à douille et dresser en spirale sur un papier cuisson un disque un peu plus petit que le cercle à tarte. J’ai dressé le disque dans un cercle de 20cm de diamètre afin qu’il soit bien régulier que j’ai saupoudré de sucre glace. Enfourner pour 10 minutes et laisser refroidir.

20131231_192250bis

20131231_192257bis

Crème mascarpone à la vanille:

– 450g de la crème anglaise à la vanille

– 300g mascarpone

Assouplir au fouet la mascarpone puis ajouter la crème anglaise et laisser monter.

Poser le cercle à tarte sur une plaque recouverte de papier cuisson, le chemiser de rhodoïd puis le remplir avec la crème, lisser et filmer au contact. Réserver au congélateur pendant au moins 3 heures.

Ganache à la vanille:

– 250g chocolat blanc Ivoire Valrhona

– 230g crème liquide entière

– 2 gousses de vanille fendues et grattées (j’en ai mis 1 de Tahiti et 1 de Madagascar)

– 4g extrait de vanille sans alcool

– 1g vanille en poudre

Faire fondre le chocolat au bain-marie et faire bouillir la crème puis y ajouter les graines de vanille, l’extrait et la poudre. Verser en 3 fois sur le chocolat blanc en frictionnant à la maryse pour obtenir un mélange lisse et brillant. Mixer puis verser les 2/3 sur le fond de tarte.

Poser au centre de la tarte le cercle de biscuit à la cuillère imbibé au pinceau avec le sirop à la vanille et appuyer légèrement. Verser le reste de ganache et réserver au frigo au minimum 4heures.

20131231_192333bis

Glaçage à la vanille:

– 100g chocolat blanc

– 30g sucre semoule

– 1g pectine NH

– 60g eau minérale

– 40g crème liquide entière

– 1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 4g de poudre de dioxyde de titane

– vanille en poudre pour la décoration

Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Mélanger le sucre et la pectine. Porter à ébullition l’eau, la crème et les graines de vanille et ajouter le mélange sucre-pectine. Faire à nouveau bouillir, verser sur le chocolat et frictionner à la maryse puis ajouter la poudre de titane et mixer.

Sortir le disque de crème mascarpone du congélateur et enlever le rhodoïd. Retourner le disque sur une grille et verser dessus le glaçage ayant atteint 35°C. Lisser à la spatule afin d’obtenir une couche fine et régulière. Poser ce disque sur la tarte remplie de ganache et biscuit à la cuillère. Saupoudrer une partie de la surface de vanille en poudre à l’aide d’une petite passoire. Réserver au frigo jusqu’à la dégustation.

Ce dessert est meilleur après une nuit passée au frigo.

20140101_144521bis

 

 

Régalez-vous 😉

Tarte aux fraises à la crème mascarpone-framboise

C’est la tarte que je réalise dès que les fraises apparaissent sur les étals. Elle est très rapide à réaliser, très légère grâce à sa mousse mascarpone et surtout délicieuse!!!

Pour 1 grand cercle à tarte (environ 8 parts):

– 1 pâte sucrée (ici) ou une pâte sablée du commerce

– 250g mascarpone

– 50g + 20g gelée framboises

– 1cs biscuits roses réduits en poudre (facultatif)

– 1/2 gousse de vanille

– 10cl crème liquide montée en chantilly

Chemiser un cercle avec la pâte et la faire cuire à blanc. Une fois la pâte refroidie, badigeonner son fond avec les 20g de gelée. Battre ensemble la mascarpone, 50g gelée, les biscuits roses et la vanille puis ajouter la chantilly. Mettre la crème sur le fond de tarte avec une poche à douille pour plus d’esthétisme puis disposer les fraises.

Bonne dégustation 😉