Cookie géant

Allez encore une petite recette de cookie mais comme vous l’avez vu dans le titre celui-ci est géant, il fait environ 24 cm de diamètre. Sa préparation est la même que tout cookie mais au moment de le cuire, on le met soit dans un moule, soit un cercle ou rien mais le risque est qu’il s’étale à la cuisson et donc soit trop fin. Il est délicieux dégusté tiède: il est alors croustillant à l’extérieur et moelleux, fondant avec du chocolat coulant à l’intérieur. Vous pouvez bien évidemment varier les goût en incorporant différents chocolats, des fruits secs…

20131005_222127bis

Pour 1 cookie de 24 cm de diamètre:

– 175g sucre roux

– 175g farine type 45

– 1 œuf

– 1/2 gousse de vanille

– 1/2 pincée de sel

– 1/2 sachet de levure

– 250g pépites de chocolat (noir, lait, praliné, blanc) vous pouvez aussi mettre des fruits secs tels que les noix de pécan, noix de macadamia, cranberries, raisins secs…

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger le beurre et le sucre puis ajouter l’œuf et enfin la farine, le sel, la levure et la vanille. Incorporer délicatement au mélange les pépites et déposer la préparation dans un moule (en silicone pour moi) puis lisser grossièrement la surface. Enfourner pour environ 25 à 30 minutes. Laisser tiédir quelques minutes avant de démouler. Vous pouvez le déguster tiède ou froid.

Ce cookie se conserve très bien, la petite part qui restait était encore délicieuse le lendemain.

20131005_222135

20131006_010053bis

Régalez-vous bien 😉

Brioche suisse de Christophe Felder

La brioche suisse est une viennoiserie que j’adore mais je trouve qu’il est difficile d’en trouver de vraiment bonnes. Leur pâte est souvent sèche et elles sont souvent trop peu garnies en crème pâtissière et pépites de chocolat. Je me suis donc mise en quête de « LA recette » qui réunirait toutes mes exigences. Quand j’ai vu que Christophe Felder en proposait une recette; j’ai tout de suite décidé de commencer mes essais par celle-ci. Et bien je ne poursuivrai pas avec les autres recettes que j’ai trouvées car elles étaient parfaites: moelleuses, fondantes, crémeuses avec un bon goût de chocolat.

20130815_155230bis

Pour 8 brioches:

Pour la pâte:

– 250g farine

– 10g levure fraîche de boulangerie délayés dans un tout petit peu d’eau tiède

– 30g sucre

– 165g beurre mou

– 3 œufs

– 1 cc sel

Pour la crème pâtissière:

– 25cl lait

– 1 cc beurre

– 1 gousse de vanille

– 2 jaunes d’oeufs

– 50g sucre

– 20g Maïzena

– 1 cs bombée farine

Pour la garniture et la finition:

– 120g pépites de chocolat

– 5cl eau

– 50g sucre

– 1 œuf entier + 1 jaunes d’œuf

Pour la pâte à brioche:

Mélanger l’ensemble des ingrédients de la pâte à brioche. Laisser la pâte pousser pendant 1h recouverte d’un torchon dans un endroit chaud et sans courant d’air. Aplatir cette pâte en un rectangle et la mettre 2 heures au frais puis 20 minutes au congélateur.

Pour la crème pâtissière:

Faire chauffer sur feu doux le ait, le beurre et la gousse de vanille fendue et grattée.

Blanchir les jaunes avec le sucre et ajouter la farine et la Maïzena. Verser dessus le lait chaud débarrassé de sa gousse. Remettre le mélange dans  la casserole et cuire sur feu doux sans cesser de fouetter jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Réserver la crème au frais couverte d’un film alimentaire.

Mise en forme:

Étaler la pâte en une forme de rectangle sur une épaisseur de 4 à 5 mm. Placer de nouveau quelques minutes cette pâte au congélateur.

Fouetter la crème afin de la rendre bien lisse.

Recouvrir la moitié inférieure du rectangle de pâte avec la crème pâtissière et la lisser à la spatule. Répartir les pépites de chocolat et les enfoncer légèrement en passant un coup de rouleau à pâtisserie. Replier le haut du rectangle de pâte qui n’est pas recouvert de garniture sur la partie contenant la garniture et aplatir de nouveau au rouleau afin d’obtenir une surface bien lisse et d’éliminer les éventuelles bulles d’air. Découper des bandes de pâtes d’environ 3 à 4 cm et les disposer bien espacées sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser pousser environ 2h30 recouvert de film alimentaire.

20130815_152036bis

Pendant ce temps, porter l’eau et le sucre à ébullition et laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180°C. Fouetter le jaune avec l’œuf. Au bout des 2h30, dorer délicatement au pinceau les brioches et enfourner pour 10 à 12 minutes. Couvrir avec du papier alu si elles colorent trop vite. A la sortie du four, badigeonner les brioches avec le sirop et laisser refroidir sur une grille.

20130815_155257bis

Bonne dégustation 😉

 

Cookies Toll House

Je suis pleinement satisfaite de ma recette de cookies mais j’ai tellement lu que la fameuse recette dont on parle dans la série friends est délicieuse que j’ai voulu les tester. Si vous avez suivi un peu cette série, on apprend à la fin de l’épisode que la recette tant cherchée par Monica n’est autre que celle inscrite au dos du paquet de la célèbre marque Toll House. Et bien je ne peux pas le nier ils sont succulents! J’hésite même à dire qu’ils sont meilleurs que ceux de ma recette fétiche.

Pour environ 14 gros cookies:

– 180g farine

– 90g sucre

– 90g sucre brun

– 125g beurre doux mou

– 2 œufs

– 50g poudre de noisettes

– 125g pépites de chocolat (j’en ai mis un peu plus et j’ai mis un mélange chocolat blanc, pralinoise, pépites de daims)

– 1 cc sel

– 1 cc bicarbonate

– 1/2 cc levure chimique

– 1/2 cc extrait de vanille

Préchauffer le four à 180°C. Mélanger les œufs, le sucre, la vanille et le beurre mou. Ajouter la farine tamisée, le sel, la levure, le bicarbonate puis la poudre de noisettes et enfin les pépites. Disposer des petits tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant d’environ 5cm. Ne pas aplatir les cookies car ils vont s’étaler à la cuisson. Enfourner pour 9 à 11 minutes. Les cookies doivent être encore mous, ils durciront en refroidissant. Attendre quelques minutes avant de les dévorer.

20130501_203846

Régalez-vous 😉

Entremet pommes-caramel

C’est une recette que j’ai essayée lorsqu’Astrid et son homme sont venus dîner la semaine dernière. Je l’ai découverte sur le blog « J’en reprendrais bien un bout ». Nous avons tous les 4 beaucoup apprécié. Malgré son gros volume, c’est finalement un gâteau assez léger en bouche et pas trop sucré que vous pouvez très aisément servir après un bon repas. Il est moelleux, mousseux et fondant grâce aux pommes caramélisées. C’est vraiment un régal.

Pour la base macaronnade amandes-noisettes:

– 80g blancs d’oeufs

– 50g sucre semoule

– 60g sucre glace

– 40g poudre d’amandes

– 30g poudre de noisettes

– noisettes hachées (j’ai mis du pralin)

Préchauffer le four à 200°C. Chemiser le fond d’un moule à charnière de 24cm de diamètre de papier sulfurisé (vous pouvez aussi utiliser un cercle à entremet sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson).

Monter les blancs en neige et les serrer en ajoutant le sucre semoule. Mélanger les autres ingrédients et ajouter délicatement les blancs montés en utilisant une maryse.

Mettre dans le moule, lisser la surface et parsemer de noisettes hachées (pralin pour moi). Enfourner pour 10min. Une fois refroidi, le décoller délicatement et le réserver dans un récipient hermétique. 

Vous pouvez le réaliser jusqu’à 3 jours à l’avance.

20130226_221354

Pour le fondant aux pommes poêlées:

– 1kg pommes épluchées et coupées en cubes

– 50g cassonade

– 1 sachet de sucre vanillé

– 2cs de calvados

– 40g beurre demi-sel

– 3 œufs

– 6cl crème liquide entière

– 2 cs du jus de cuisson des pommes

– 1cs de Maïzena

Préchauffer le four à 180°C. Faire caraméliser les pommes dans les sucres et le calvados. Ajouter le beurre, couvrir et laisser cuire 15 à 20 min. Découvrir et laisser refroidir. Mélanger le reste des ingrédients, mettre les pommes égouttées dans un moule à génoise en silicone de 22cm de diamètre et recouvrir de l’appareil. Enfourner pour 40min. Laisser  tiédir et démouler délicatement. Réserver sur une grille au frigo.

Pour le sablé breton:

– 60g sucre semoule

– 30g jaunes d’oeufs

– 70g beurre demi-sel très mou

– 95g farine

– 4g levure chimique

Blanchir les œufs avec le sucre et ajouter le beurre puis la farine et la levure en mélangeant le moins possible. Mettre cette pâte collante 30min au frigo. Préchauffer le four à 180°C. Abaisser la pâte au centre d’un cercle de 20cm de diamètre. Enfourner pour 25min et couvrir si nécessaire. Le sablé doit rester blond. Laisser refroidir.

Pour la mousse au caramel:

– 100g sucre en poudre

– 20g beurre salé

– 8g gélatine

– 20 + 40 cl de crème liquide entière

Mettre la gélatine 10min dans un grand volume d’eau. Cuire à sec le sucre dans une poêle. Une fois fondu, le décuire en ajoutant le beurre puis 20cl de crème chaude. Incorporer la gélatine essorée et laisser tiédir.

Fouetter la crème en chantilly pas trop ferme. Ajouter le caramel et fouetter pour bien mélanger. Terminer à la maryse.

Montage:

Dans le moule à charnière ou dans un cercle à entremet posé sur le plat de service, placer la base macaronnade puis le fondant aux pommes et enfin le sablé breton. Recouvrir le tout avec la mousse au caramel et lisser. Parsemer avec 50g de pépites de chocolat noir. Mettre au frigo 4 à 5h. Vous pouvez sans problème le réaliser la veille.

20130227_192743bis

Bonne dégustation 😉