Crêpes à la bière et fleur d’oranger

Je vous ai déjà proposé aux tous débuts de mon blog une recette que j’avais d’ailleurs qualifiée « les meilleures crêpes du monde ». Non non ce n’était pas parce qu’elle venait de mon cher papa, je le pensais vraiment… Puis lorsqu’un ami m’a demandé si j’avais une bonne recette (« Soit dit en passant visiblement tu ne vas pas sur mon blog… bon c’est pas grave je te pardonne ça a permis de discuter un peu 😉 »), il m’a donné celle qu’il réalise habituellement. De prime abord, elle m’a surprise car la bière et la fleur d’oranger qui entrent dans sa composition m’ont fait penser à ma recette de gaufres. Vous me connaissez bien maintenant, je ne peux résister à l’essai de nouveautés… 2 jours plus tard j’étais donc dans ma cuisine à confectionner mon mélange. J’avais entière confiance en ses goûts et n’avais donc aucune crainte quant au résultat final… Mais la question était « allaient-elles être meilleures??? Et bien… je crois bien que je vais devoir changer le titre de ma première recette 🙂 Peu sucrées, légère grâce à la bière avec un subtil parfum de fleur d’oranger. Un vrai délice! Alors merci à mon informateur secret et comme il me l’avait dit vous pouvez y aller les yeux fermés car elles « déchirent » 😉

Pour une dizaine de crêpes (dans une grande poêle à crêpes):

– 250g farine T45

– 3 œufs

– 25cl de bière

– +/- 35 cl lait

– 40g sucre

– qs fleur d’oranger

Fouetter les œufs avec le sucre puis ajouter la bière. Verser la farine et bien mélanger puis ajouter petit à petit le lait jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Laisser reposer au minimum 3 heures. Au moment de réaliser les crêpes, mélanger de nouveau et ajouter du lait si nécessaire car la pâte a tendance à épaissir. Terminer en incorporant une petite quantité de fleur d’oranger.

Je ne vais pas vous expliquer comment les cuire, loin de moi l’idée de vous faire offense… mais je vous conseille juste de les réaliser sur feu vif au moins au départ puis de baisser le feu si vous voulez faire fondre quelque chose dessus afin qu’elles ne soient pas non plus desséchées.

20140926_141822

Régalez-vous 😉

 

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *