DSC_0185bis

Fondant aux amandes

J’adore les fruits secs et ça tombe bien c’est très bon pour la santé! Alors pas de scrupule (ou moins ;)) à se préparer cette petite douceur 😉 Ce gâteau se prépare en 3 minutes (5 si vous faites votre poudre d’amandes vous même) et peut se conserver sans problème plusieurs jours dans une boîte hermétique. Comme son nom l’indique il est vraiment très fondant, moelleux. Il est parfait servi au goûter avec une tasse de thé, café ou pour plus de gourmandise de chocolat. Je me suis régalée 😉

Pour un moule de 20cm de diamètre:

– 200g poudre d’amandes

– 200g sucre

– 100g beurre fondu

– 4 œufs

Préchauffer le four à 180°C.

Fouetter les œufs avec le sucre puis ajouter la poudre d’amandes et le beurre. Bien mélanger et verser la préparation dans un moule beurré. Enfourner pour +/- 20 minutes.

DSC_0191

Régalez-vous 😉

DSC_0039bis

Bûche Flocon de Lionel Raux

C’est le dessert que j’ai décidé de confectionner pour Noël. Je voulais quelque chose de gourmand, qui donne une impression de bûche sans pour autant en être une, joli et qui soit tout de même un peu travaillé. Vous vous en douterez, il demande quelques heures de préparation. Vous pouvez sans soucis tout préparer la veille à l’exception de la pâte à choux. Les choux étant bien meilleurs réalisés le jour même. Vous verrez, j’ai fais quelques modifications.Tout le monde a apprécié ce dessert. Même après un repas copieux, il s’est laissé déguster très facilement. Il est frais et fondant grâce au crémeux Dulcey et à la crème cuite à la vanille, moelleux grâce au biscuit noisette, croustillant avec le sablé spéculoos. Les choux à la crème vanille sont une véritable gourmandise avec leur cœur au caramel coulant. Vous l’aurez compris nous nous sommes régalés 😉

DSC_0044bis

Pour 12 personnes – cercle oblong de L 30 cm et l 17 cm:

Pour le crémeux Dulcey (à faire la veille):

– 225g crème liquide

– 225g lait

– 90g jaunes d’oeufs

– 45g sucre

– 345g Dulcey

– 4,5g feuilles de gélatine

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Porter le lait et la crème à ébullition et verser sur les jaunes mélangés au sucre. Cuire le tout sur feu doux à 85°C. Passer dans une étamine puis incorporer la gélatine essorée, mélanger et ajouter le chocolat. Remuer puis mixer au mixeur plongeant durant 3 minutes. Verser dans une poche à douille munie de la douille de votre choix. Réserver une nuit au frigo.

Pour le biscuit à la noisette:

– 3 blancs d’oeufs

– 38g sucre

– 45g poudre de noisettes

– 45g sucre glace

– 8g farine

Préchauffer le four à 175°C.

Monter les blancs d’oeufs avec le sucre puis ajouter délicatement à la maryse la poudre de noisettes, le sucre glace et la farine tamisée. Verser cette préparation dans un cercle à entremet oblong et enfourner pour 12 minutes. Laisser refroidir puis décercler et réserver dans un papier aluminium.

DSC_0018

Pour le sablé aux spéculoos:

– 160g spéculoos

– 15g sucre roux

– 20g crêpes dentelles émiettées

– 100g chocolat au lait Jivara (75g dans la recette)

– 25g beurre doux

Faire fondre le chocolat avec le beurre. Écraser assez finement les spéculoos puis ajouter le sucre, les crêpes dentelles et mélanger. Ajouter le chocolat et beurre fondus puis mélanger de nouveau. Déposer cette préparation au fond du cercle chemisé de rhodoïd puis l’étaler uniformément avec le dos de la cuillère. Réserver au frigo.

DSC_0016

Pour la crème cuite à la vanille:

– 2 gousses de vanille

– 330g crème liquide entière

– 80g œuf battu

– 68g sucre en poudre

– 2g gélatine en feuille (il n’y en a pas dans la recette)

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Infuser les gousses de vanille fendues dans la crème liquide chaude pendant 30 minutes. Mélanger les œufs avec le sucre. Gratter les gousses avec la pointe d’un couteau et mettre les grains dans le mélange sucre-œufs puis verser dessus la crème bouillie. Cuire à 85°C puis ajouter hors du feu la gélatine essorée et mixer au mixeur plongeant. Verser cette préparation sur le sablé aux spéculoos. Poser le biscuit noisettes sur la crème cuite et appuyer délicatement. Réserver au frigo quelques heures jusqu’à ce que la crème soit prise.

Pour le caramel coulant:

– 75g sucre

– 75g crème liquide entière bouillante

Préparer un caramel à sec. Lorsqu’il a une belle couleur brune, verser la crème et mélanger. Réserver dans une poche à douille munie d’une douille à garnir fine.

DSC_0021

Pour la crème pâtissière vanille (j’ai augmenté les proportions):

– 2 gousses de vanille

– 375g lait entier

– 6 jaunes d’oeufs

– 150g sucre

– 30g poudre à crème

Infuser les gousses fendues dans le lait chaud pendant 30 minutes. Les gratter avec la pointe d’un couteau et mettre les grains de vanille dans le lait.

Faire bouillir le lait et le verser sur le mélange d’oeufs, sucre et poudre à crème blanchis. Refaire bouillir et laisser cuire cuire quelques minutes après ébullition. Débarrasser dans un plat et filmer au contact.

DSC_0024bis

Pour la pâte à choux:

J’ai préféré réaliser ma recette habituelle avec du craquelin (ici). Avec une proportion, vous aurez trop de choux mais il est difficile de les réussir parfaitement avec des quantités moindres. Vous pouvez réaliser des chouquettes avec la pâte restante ou bien préparer plus de crème pâtissière et caramel et prévoir ainsi double ration de choux pour les plus gourmands 😉

Lisser a crème pâtissière froide au fouet puis remplir une poche à douille munie d’une douille à garnir et fourrer les choux aux 3/4. Garnir le reste avec le caramel. Réserver au frigo jusqu’au moment de servir.

Montage:

Décorer toute la surface de la bûche avec le crémeux Dulcey et le tour selon vos envies. Réserver au frigo jusqu’à dégustation. Au moment de servir, déposer les choux sur le dessus de la bûche et les saupoudrer de sucre glace.

DSC_0046bis

DSC_0060bis

Régalez-vous 😉

 

 

DSC_0160bis

Fraîcheur chocolat de Pierre Hermé

Je suis une inconditionnelle du chocolat mais je n’en suis pas toujours fan dans les gâteaux.

Celui-ci, je l’avais repéré depuis pas mal de temps et j’étais bien intriguée par le fait qu’un dessert au chocolat puisse être frais. Il fallait donc que j’en juge par moi-même 😉

Je ne regrette pas ce gâteau est juste exquis, la base est  la fois moelleuse et croquante grâce aux noix de pécan et le crémeux au goût intense de chocolat est d’une fraîcheur étonnante. J’ai vraiment été conquise!

Vous verrez, il est assez simple et rapide à confectionner et très pratique, vous pouvez le réaliser plusieurs jours à l’avance puisqu’il nécessite d’être congelé au minimum une nuit.

DSC_0232bis

Pour 8 personnes:

Pour le gâteau au chocolat:

– 115g beurre doux

– 70g chocolat noir 70%

– 2 œufs

– 100g sucre en poudre

– 60g farine type 55 tamisée

– 100g noix de Pécan

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat.

Mélanger le sucre et les œufs sans blanchir puis ajouter le mélange précédent. Ajouter la farine puis mélanger au fouet. Incorporer les noix de pécan puis verser le mélange dans un cercle de 22cm de diamètre. Enfourner pour +/- 12 minutes. La pointe d’un couteau doit ressortir sèche et le gâteau être moelleux. Laisser refroidir sur une grille.

Pour le crémeux chocolat:

– 160g lait

– 160g crème liquide

– 2 jaunes d’oeufs

– 50g sucre

– 125g chocolat noir à 70%

– 2g gélatine en feuille

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Faire chauffer le lait et la crème sur feu doux et réserver. Blanchir les jaunes avec le sucre et verser dessus le lait et la crème chauds. Remettre sur le feu et porter le mélange à 85°C. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée puis le chocolat. Bien mélanger.

Montage:

Vous verrez que le gâteau se rétracte un peu en refroidissant, vous ne pourrez donc plus utiliser le même cercle. J’ai donc choisi de prendre un cercle de 20cm de diamètre et de redécouper le gâteau à ces dimensions. Chemiser le cercle de rhodoïd puis déposer le gâteau au fond et recouvrir du crémeux. Mettre au congélateur pour 6 heures minimum.

Pour le glaçage:

– 65 + 50g chocolat noir 66%

– 4cl crème liquide entière

– 10g beurre

– 6cl crème entière épaisse

– 45g sucre

– 12,5 cl eau

Faire fondre la crème liquide et 50g de chocolat au bain-marie et bien mélanger. Ajouter le beurre et mélanger de nouveau afin d’avoir une préparation bien brillante.

Faire chauffer sur feu moyen l’eau, le sucre, la crème épaisse et le reste du chocolat jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène et ait épaissi.

Mélanger les 2 préparations puis laisser refroidir jusqu’à atteindre 35-40°C.

PS: afin d’éviter toute bulle, il est important de ne surtout pas mélanger au fouet.

Sortir l’entremet du congélateur, décercler puis enlever le rhodoïd et le poser sur une grille. Verser dessus le glaçage puis lisser à la spatule. Décorer selon vos goûts puis réserver au frigo environ 6 heures afin que le dessert soit entièrement décongelé.

DSC_0242bis

Régalez-vous 😉

DSC_0035bis

Filet mignon à l’ananas

Je ne suis pas du tout fan des fruits au sirop en boîte mais il m’en restait une d’ananas sur une étagère depuis un moment et j’étais décidée à la voir disparaître 🙂 J’adore le sucré-salé et quasiment tous les fruits s’accordent délicieusement avec les viandes blanches. Je pouvais donc me lancer les yeux fermés dans une recette alliant mon filet mignon justement acheté le matin même et ma boîte d’ananas. J’y ai ajouté quelques tranches de bacon afin d’apporter un petit goût fumé à mon plat. En 10 minutes la préparation est achevée et vous n’avez plus qu’à attendre patiemment une bonne heure pour le déguster. Vous verrez c’est juste délicieux! J’ai trouvé ma petite impro très équilibrée, pas trop sucrée et les différentes saveurs se complétaient parfaitement à mon goût… J’attends impatiemment vos retours 😀

Pour 4 personnes:

– 1 filet mignon coupé en 4 morceaux

– 4 tranches de bacon taillées en fines lanières

– 1 petite boîte d’ananas au sirop

– 2 oignons émincés

– 1 échalote émincée

– 1 gousse d’ail émincée

– 1cc fond de veau

– 2cs miel

– 1 pincée de thym

– 2 feuilles de laurier

– 1cs huile

– 15g beurre

– 20 cl crème épaisse entière

Faire revenir les oignons, l’échalote, l’ail dans le beurre et l’huile puis y ajouter le filet mignon et le faire dorer sur toutes ses faces. Ajouter le miel, les dés d’ananas, le bacon, le thym et le laurier puis mélanger. Ajouter le sirop des ananas puis incorporer le fond de veau. Faire mijoter à couvert sur feu doux durant 1 heure. Ajouter la crème puis faire réduire la sauce sur feu vif. Servir bien chaud accompagné par exemple de pâtes fraîches ou de riz.

DSC_0047bis

Régalez-vous 😉

 

DSC_0051bis

Biscuits au sucre et citron de Martha Stewart

Ils sont parfaits dégustés au goûter avec une tasse de café ou pour plus de gourmandise de chocolat chaud. Vous pouvez aussi les servir au dessert en accompagnement d’une salade de fruits, d’une mousse au chocolat, d’une crème… Vous verrez il est très difficile de s’arrêter quand on commence à les manger. Moelleux à l’intérieur, leur croûte est quant à elle bien croustillante grâce au sucre saupoudré avant de les enfourner. Ils sont d’une simplicité enfantine: ma fille de 3 ans y a plus que largement participé.

Pour 24 biscuits:

– 200g de sucre de canne brun

– 115g beurre doux mou

– 210g farine

– zestes d’1 citron vert

– 1cc jus de citron vert

– 1 pincée de fleur de sel

– 1 gros œuf

– 1/2cc bicarbonate

– sucre de canne brun pour saupoudrer

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger le beurre avec les zestes et le sucre puis ajouter l’œuf et le jus de citron. Pour finir, incorporer la farine, le bicarbonate et le sel.

Façonner 24 boules avec la pâte et les déposer sur 1 ou plusieurs plaques perforées chemisée(s) de papier sulfurisé puis les aplatir légèrement. Il est important de les espacer les unes des autres car elles vont s’étaler à la cuisson. Saupoudrer de sucre chaque biscuit puis passer un pinceau humide et saupoudrer de nouveau. Enfourner pour 10 à 15 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Laisser refroidir sur une grille. Vous pouvez les conserver 3 jours dans une boîte hermétique.

Régalez-vous 😉

 

DSC_0014bis

Velouté de potimarron à la châtaigne, gorgonzola et huile de noisettes

Vous l’avez compris j’adore le potimarron c’est pourquoi je vous propose ce délicieux velouté si onctueux. Sa réalisation est rapide et d’une simplicité enfantine. A la maison tout le monde a adoré même les récalcitrants au potimarron. On connaît déjà bien son association avec la châtaigne mais beaucoup moins avec le gorgonzola et l’huile de noisettes. En tout cas, je n’avais encore jamais vu de telle recette et je peux vous assurer qu’ils lui donnent un vrai plus. L’association de ces 4 saveurs est juste topissime. Rien que d’y repenser j’ai envie d’en faire de nouveau 😉

Pour 4 à 6 personnes:

– 1kg potimarron

– 250g châtaignes au naturel

– 1 oignon émincé

– 1/2cc curry en poudre

– 1 à 1,5l bouillon de volaille

– 100g gorgonzola

– 10cl crème liquide entière

– 1cs huile d’olives

– 20g beurre

– huile de noisettes

– sel et poivre du moulin

Faire revenir l’oignon dans le beurre et l’huile dans une cocotte. Ajouter le potimarron épluché et coupé en morceaux puis le curry et enfin les châtaignes. Couvrir largement de bouillon de volaille et porter à ébullition. Baisser le feu puis cuire 30 minutes à petits bouillons. Mixer avec 50g de crème. Servir le velouté dans les assiettes puis y ajouter des petits morceaux de gorgonzola et un filet de crème liquide chaude et d’huile de noisettes.

Régalez-vous 😉

20141129_151522bis

Carrot cake et son glaçage à la crème au beurre légère

Depuis très très longtemps je veux tester un carrot cake mais j’ai toujours repoussé cet essai…

Après avoir réalisé mon Délice pistache-framboises il me restait pas mal de crème au beurre légère. Tout de suite j’ai pensé à ce gâteau qui ne pourrait être qu’un régal avec un tel glaçage. J’ai décidé qu’il était enfin temps de me lancer… Sans surprise, j’ai adoré! Il a une texture légèrement humide, moelleuse, fondante et est très parfumé grâce aux fruits secs et épices. Le glaçage apporte vraiment un plus. J’ai décidé de le parfumer avec de la vanille et des zestes de citron vert. L’association de toutes ces saveurs était vraiment à tomber 😀

20141129_152120bis

Pour un moule à manqué de 24cm de diamètre:

– 80g farine

– 160g poudre d’amandes

– 180g sucre de canne brun vanillé maison

– 4 œufs

– 350g carottes râpées

– 60g noix de pécan concassées

– 25g cranberries

– 25g raisins secs

– 1 sachet de levure chimique

– 2cc rases cannelle en poudre

– 1cc rase gingembre en poudre

– 1cc rase de noix de muscade

– 1/2 cc sel

– le jus d’1 citron jaune et 1 citron vert (80g au total pour moi)

– zestes d’1 citron vert

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir les jaunes avec le sucre. Ajouter un par un l’ensemble des ingrédients en terminant par les carottes. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation. Verser dans le moule beurré et enfourner pour environ 40 minutes.

Démouler le gâteau à la sortie du four et le laisser refroidir sur une grille.

Pour le glaçage:

– +/- 400g crème au beurre légère à température ambiante (ici)

– zestes d’1 citron vert

– grains d’1 gousse de vanille

Mélanger au fouet la crème avec les zestes et la vanille. Verser la préparation dans une poche à douille munie de la douille de votre choix (pour moi une douille étoile)

Montage:

Décorer selon vos envies avec le glaçage conservé à température ambiante. J’ai choisi de dessiner des fleurs: pour cela il suffit de partir du centre de celles-ci et de tourner afin de former des cercles collés les uns aux autres. Réserver quelques heures au frigo et l’en sortir 30 minutes avant la dégustation.

20141129_152200bis

Régalez-vous 😉

20141128_182900bis

Délice pistache-framboise

Depuis quelques temps, j’aime beaucoup inventer mes propres pâtisseries. Je peux y mettre ce que j’aime, faire les accords qui me plaisent ou m’interpellent… Je n’ai encore jamais fais de mauvais mélange mais cela m’arrivera certainement 🙂 J’ai parfois de petits ajustements à faire au niveau du sucre, de l’intensité du parfum des différentes préparations. Mais globalement nous avons toujours passé un bon moment de dégustation les papilles affutées afin de traquer le moindre petit défaut. Et il faut dire qu’à ce jeu là, nous devenons très performants 😉

Comme vous avez pu le remarquer sur la photo, je me suis beaucoup inspirée du Fantastik pour le montage. J’ai décidé cette fois de marier la pistache et la framboise en essayant d’avoir un équilibre subtil entre ces 2 saveurs. Pour un maximum de gourmandise, j’ai cherché à obtenir un agréable jeu de textures en mêlant le moelleux, fondant, mousseux, croustillant et  croquant. Enfin voilà je suis vraiment contente du résultat et j’attends avec impatience vos commentaires 😉

20141128_183414bis

Pour 6 personnes:

Pour le financier pistache:

– 50g beurre

– 50g blancs d’oeufs

– 33g poudre d’amandes

– 57g sucre glace

– 17g farine

– 25g pâte de pistache

Faire fondre le beurre sur feu moyen jusqu’à disparition du crépitement et laisser colorer jusqu’à obtenir une jolie teinte caramel. Filtrer à travers une passoire fine puis et laisser refroidir jusqu’à atteindre 35-40°C.
Préchauffer le four à 180°C.
Verser les poudres dans un saladier puis ajouter petit à petit le blanc d’œuf. Mélanger afin d’obtenir une pâte homogène puis incorporer le beurre noisette à température. Mélanger de nouveau.
Verser la préparation dans un cercle de 20cm de diamètre posé sur une plaque chemisée de papier sulfurisé et enfourner pour 10 minutes. Réserver.

Pour la gelée de framboises:

– 200g framboises

– 50g sucre semoule

– 7g pectine

Faire cuire quelques minutes les framboises sur feu doux. Ajouter la pectine mélangée au sucre et porter à ébullition tout en mélangeant constamment. Continuer à cuire durant 1 minute et passer au chinois afin d’éliminer les pépins. Étaler sur le financier encore tiède. Décercler une fois refroidi.

Pour le praliné feuilleté:

– 33g praliné (j’ai réalisé celui de la recette du Russe)

– 33g pâte de noisettes maison ou du commerce

– 7g beurre doux

– 17g chocolat au lait

– 15g gavottes émiettées

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie puis mélanger dans un bol l’ensemble des ingrédients.

20141128_144907

Étaler sur la gelée de framboises froide.

Afin que la préparation ne coule pas sur les bords, j’ai entouré de rhodoïd la base financier-gelée de framboises et mis une quinzaine de minutes au congélateur afin que le praliné durcisse rapidement.

Pour la crème mousseline pistache:

Pour la crème pâtissière:

– 10cl lait entier

– 24g jaune d’œuf

– 24g sucre semoule

– 10g Maïzena

– 10g beurre doux

Porter à ébullition le lait.

Fouetter les jaunes avec le sucre et la Maïzena mais sans faire blanchir. Verser le lait chaud sur ce mélange et faire cuire sur feu vif sans cesser de fouetter jusqu’à ce que la crème ait épaissi. Verser dans un bol et couvrir de film étirable au contact. Réserver à température ambiante.

Pour la crème au beurre:

Pour la meringue italienne:

– 20g eau

– 50g sucre semoule

– 35g blancs d’oeufs

– 13g sucre semoule

Dans une casserole, faire chauffer l’eau et 50g sucre sur feu doux jusqu’à atteindre 118°C. Monter les blancs en neige avec le reste du sucre. Verser doucement le sirop sur le côté du bol pour l’incorporer aux blancs montés. Réserve la meringue dans un récipient.20141128_124258

Pour la crème au beurre:

– 50g jaunes d’oeufs

– 120g sucre semoule

– 50g eau

– 180g beurre doux mou

Fouetter les jaunes à grande vitesse.

Pendant ce temps, mettre à chauffer le sucre et l’eau dans une casserole jusqu’à atteindre 118°C.

Verser doucement le sirop sur les jaunes en fouettant à petite vitesse. Puis monter à grande vitesse afin de faire blanchir le mélange.20141128_123737

Fouetter le beurre mou jusqu’à ce qu’il ait l’aspect d’une crème lisse

20141128_124348

Incorporer la préparation aux jaunes d’oeufs.

20141128_124952

Ajouter la meringue italienne et faire tourner le batteur à petite vitesse afin que la crème soit aérienne.

PS: vous aurez trop de crème pâtissière et de crème au beurre pour réaliser la crème mousseline mais il est compliqué de faire des quantités plus petites de ces 2 préparations. Mais pas de crainte je vous proposerai très vite un autre petit dessert permettant d’utiliser le reste de crème au beurre.

Pour la crème mousseline:

– 13g pâte de pistache

– 50g crème pâtissière

– 150g crème au beurre

Travailler vivement la crème pâtissière avec la pâte de pistache au fouet afin qu’elle soit bien lisse puis ajouter délicatement la crème au beurre. Mettre dans une poche à douille munie d’une douille (unie pour moi) et réserver à température ambiante jusqu’au montage.

Pour la chantilly mascarpone framboise:

-110g crème liquide

– 110g mascarpone

– 50g purée de framboises

– 20g sucre

Mettre le bol du robot une quinzaine de minutes au frigo.

Verser la crème et la mascarpone bien froides dans le bol et monter en chantilly. Ajouter petit à petit le sucre et la purée tout en fouettant. Réserver au frigo dans une poche à douille munie de la douille de votre choix (cannelée pour moi).

PS: avec cette quantité, vous pourrez faire 2 desserts mais il est un peu compliqué de monter en chantilly avec de plus petites proportions.

 Pour les pistaches sablées:

– 50g pistaches décortiquées

– 15g eau

– 30g sucre semoule

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger le sucre et l’eau dans une casserole et faire un sirop (115°C). Ajouter hors du feu les pistaches, mélanger et verser le tout sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Étaler puis enfourner pour une dizaine de minutes. Les pistaches doivent être légèrement colorées. Réserver.

Montage:

Pocher selon vos envies la crème mousseline et la chantilly. Disposer des framboises et quelques pistaches sablées. Réserver au frigo durant quelques heures avant de déguster.

20141128_183423bis

Régalez-vous 😉