20141005_162942

Ricciarelli

Aujourd’hui, je vous propose ces délicieux petits biscuits italiens. Ils sont à la fois croquants à l’extérieur et fondants et moelleux en leur cœur. Le parfum de l’amande s’associe à merveille à celui du citron jaune. Vous verrez, en 5 minutes ils seront dans votre four. Ils sont parfaits servis au goûter ou bien pour accompagner une crème, une mousse au chocolat ou encore une salade de fruits.

– 2 blancs d’œufs (de gros œufs)

– 225g sucre en poudre

– 300g poudre d’amandes blanche

– zestes d’1 citron jaune

– 1/2 cc extrait de vanille

– +/- 4cs amandes effilées

– sucre glace

Préchauffer le four à 150°C.

Monter les blancs en neige puis ajouter le sucre progressivement en continuant à battre. Ajouter la poudre d’amandes, les zestes, la vanille et mélanger délicatement.

Déposer des boulettes de pâte sur une ou des plaques couvertes de papier sulfurisé. Aplatir légèrement les boulettes et les parsemer d’amandes effilées. Enfourner pour environ 15 minutes: les biscuits doivent être dorés. Laisser refroidir les biscuits sur une grille puis les saupoudrer de sucre glace une fois froids. Vous pouvez les conserver plusieurs jours dans une boîte hermétique.

20141005_175737bis

Régalez-vous 😉

 

 

DSC_0412bis

Galette frangipane 3

L’année dernière, je vous ai présenté ce que je pensais être ma meilleure version de la frangipane. J’étais persuadée ne jamais trouver meilleur. Et pourtant j’avais tord: celle de Sébastien Bouillet est de loin la meilleure que j’ai pu faire. Tout le monde s’est régalé. Rien que de vous en parler, j’ai envie de filer en cuisine en préparer une 🙂 La différence principale est que la crème d’amandes contient une quantité plus importante de poudre d’amandes que les recettes classiques. J’y ai ajouté ma touche personnelle en utilisant de la poudre d’amandes complète que j’ai confectionnée moi-même. Celle-ci lui donne une saveur d’amande encore plus corsée. J’ai également choisi de faire une pâte feuilletée inversée qui est sans conteste la meilleure. Je vous conseille vraiment de l’essayer, vous ne le regretterez pas 😉

DSC_0504bis

Pour 1 galette de 24cm de diamètre (8 pers. ou 6 grands gourmands ;)):

– 2 disques de pâte feuilletée: inversée pour moi (recette ici)

Vous pouvez sans problème la confectionner 24 à 48 heures avant la réalisation de la galette.

Étaler la pâte sur une épaisseur d’environ 2mm puis découper un premier disque de 25 cm de diamètre et un second de 26cm afin qu’il puisse recouvrir la garniture tout en atteignant les bords de l’autre disque de pâte. Réserver au frigo.

Pour la crème pâtissière:

– 25cl lait entier

– 50g sucre semoule

– 40g jaunes d’oeufs

– 1 gousse de vanille fendue et grattée

– 10g farine tamisée

– 10g Maïzena tamisée

Mélanger les jaunes, les grains de vanille et le sucre. Ajouter la farine et la Maïzena et mélanger. Verser le lait chaud sur la préparation tout en mélangeant au fouet puis remettre le tout sur feu moyen. Faire épaissir 1 à 2 minutes sans cesser de remuer. Débarrasser dans un saladier et filmer au contact. Réserver.

Pour la crème d’amandes:

– 60g beurre doux pommade

– 60g sucre glace

– 110g amandes

– 15g farine T55

– 60g œuf

Mixer les amandes entières jusqu’à obtenir une poudre fine. Vous venez de confectionner votre poudre d’amandes complète 😉

Mélanger dans le robot avec la feuille le beurre et le sucre glace. Ajouter ensuite la poudre d’amandes puis la farine et enfin l’œuf.

Pour la frangipane:

– crème d’amandes

– 150g crème pâtissière refroidie

Mélanger la crème d’amandes et la crème pâtissière jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Réserver.

Montage:

Poser le disque de pâte feuilletée de 25cm de diamètre piqué à la fourchette sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Mouiller au pinceau et à l’eau le bord du disque sur une largeur de 2cm. Étaler la frangipane jusqu’à 2cm du bord.

DSC_0385bis

Placer la fève dans la crème frangipane. Piquer à la fourchette le deuxième disque de feuilletage et le déposer délicatement sur le premier disque en superposant bien les bords (le côté piqueté doit se retrouver à l’intérieur). Appuyer avec les doigts sur le bord pour bien souder les deux disques. Chiqueter les bords à l’aide du dos d’un couteau.

DSC_0387bis

DSC_0392bis

Réserver 1 heure au congélateur.

PS: chiqueter signifie pincer et marquer au couteau le tour d’une pièce de feuilletage avant sa cuisson afin de favoriser un développement régulier.

Pour la dorure:

– 25g jaune d’œuf

– 15g crème liquide entière

Mixer le jaune et la crème puis filtrer à l’aide d’une petite passoire.

Préchauffer le four à 170°C.

Sortir la galette du congélateur. Si elle est trop dure, attendre une dizaine de minutes avant de la retourner afin d’avoir une surface bien lisse. Dorer au pinceau puis dessiner des arcs de cercle en partant du centre de la galette. Réaliser une cheminée au centre afin d’évacuer l’humidité durant la cuisson tout simplement en perçant avec un couteau jusqu’à ce que la pointe touche le plan de travail.

DSC_0394bis

Enfourner pour 25 minutes.

Pour le sirop:

– 25g eau

– 25g sirop de glucose

– 60g sucre semoule

Porter les ingrédients à ébullition.

Au bout de 25 minutes de cuisson, sortir la galette du four et la badigeonner généreusement au pinceau de sirop chaud. Enfourner de nouveau pour 25 minutes. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille et déguster tiède ou à température ambiante.

DSC_0420bis

DSC_0424bis1

Régalez-vous 😉

 

 

DSC_0516bis

Tarte au citron jaune

Habituellement, lorsque je fais une tarte au citron, je réalise toujours celle au citron vert que je vous ai déjà proposé. Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de changement en utilisant des citrons jaunes et en m’inspirant de la recette de Cyril Lignac. Nous avons été totalement séduits! La crème est douce mais très parfumée et la gelée de citron apporte le petit coup de peps que je recherche impérativement dans ce genre de dessert. La pâte sucrée est fondante et les meringues apportent la petite touche croustillante. Rien à ajouter, c’est un délice 😉

Pour les mini meringues (vous en aurez trop):

– 30g blanc d’œuf à température ambiante

– 28g sucre semoule

– 28g sucre glace tamisé

– colorant jaune en poudre (facultatif)

Préchauffer le four à 85°C.

Monter les blancs en neige additionnés éventuellement du colorant en incorporant petit à petit le sucre semoule. Une fois les blancs bien fermes, incorporer délicatement à la maryse le sucre glace. Remplir une poche à douille munie de la douille de votre choix et dresser les meringues sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier sulfurisé. Enfourner pour plus ou moins 1 heure. Le temps de cuisson dépend de la taille de vos meringues.

DSC_0502bis

Faire refroidir sur une grille puis conserver dans une boîte hermétique.

Pour un cercle de 24cm de diamètre:

– 75 beurre doux

– 15g poudre d’amandes

– 50g sucre glace

– 1/4 gousse de vanille

– 30g œuf

– 1g fleur de sel

– 125g farine

Mettre le beurre en pommade puis ajouter l’œuf, le sucre, la poudre d’amandes, le sel puis la farine. Étaler la pâte sur environ 2-3mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Réserver au minimum 2 heures au frigo puis foncer le cercle à tarte.

Piquer à la fourchette le fond de tarte et enfourner pour environ 20 minutes à 170°C.

Pour la crème au citron jaune:

– 130g sucre

– 150g jus de citrons jaunes

– 4 œufs

– 200g beurre à température ambiante

– zestes de 3 citrons jaunes

– 1 feuille de gélatine

Réhydrater la gélatine 20 minutes dans de l’eau froide.

Mélanger les œufs, le sucre, le jus et les zestes puis faire cuire le mélange au bain-marie jusqu’à atteindre 83°C. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée. Lorsque la température atteint 40°C, ajouter le beurre et mixer au mixeur plongeant afin d’homogénéiser la crème. Réserver au frigo dans une poche à douille munie d’une douille unie.

Pour la gelée de citron:

– 100g jus de citrons jaunes

– 20g sucre

– 2g pectine

Mélanger le sucre et la pectine.

Faire chauffer le jus de citron puis y ajouter le mélange sucre-pectine et porter à ébullition tout en mélangeant. Poursuivre la cuisson 1 minute. Réserver avec un film au contact. Une fois à température ambiante, mettre la gelée dans une poche à douille munie d’une douille fine.

Dressage:

Pocher la crème sur le fond de tarte précuit. Entre chaque boule, pocher une petite quantité de gelée. Décorer avec les petites meringues et parsemer de zestes de citron jaune. Servir immédiatement.

DSC_0517bis

Régalez-vous 😉

 

 

DSC_0914bis

Carpaccio de bœuf et sa sauce au vinaigre balsamique

Les fêtes sont terminées, il est temps de penser à des recettes un peu plus légères 😉 Bon ne vous inquiétez pas j’ai plein de recettes très gourmandes en réserve à vous proposer dans les prochains jours. Aujourd’hui c’est plutôt une idée qu’une recette tant la liste des ingrédients est courte et la réalisation simple et rapide. Vous pouvez le servir en entrée ou en plat en augmentant les quantités et en le servant avec un accompagnement. C’est délicieux avec de bonnes frites bien croustillantes mais là on sort de la recette légère que je vous proposais 😀 Le plus important est de privilégier des produits de qualité: un bon filet de bœuf, une bonne huile d’olive… Je vous conseille de demander à votre boucher de vous couper la viande. Il le fera beaucoup plus finement que vous. Si vous la trouvez encore trop épaisse vous pouvez la déposer entre 2 feuilles de film plastique et la taper ou bien encore l’aplatir avec un rouleau de pâtisserie jusqu’à ce que les tranches deviennent transparentes. Si vous la coupez vous-même, je vous conseille de mettre votre morceau de viande environ 1 heure au congélateur afin qu’il soit bien ferme et donc plus facile à trancher bien fin.

Pour 4 personnes:

– 320g de viande de bœuf (400 à 480g pour un plat)

– 2cs vinaigre balsamique

– 6cs huile d’olive vierge

– sel, poivre du moulin

– olives, copeaux de parmesan (facultatif)

– fleur de sel

– jeunes pousses

Dans un récipient, émulsionner le vinaigre et l’huile puis saler et poivrer. Réserver.

Disposer les tranches de viande dans chaque assiette puis les arroser d’un peu de sauce. Parsemer d’un peu de fleur de sel et poivre. Vous pouvez ajouter pour plus de gourmandise de petits morceaux d’olives vertes et copeaux de parmesan. Décorer de quelques jeunes pouces assaisonnées de la même sauce. Servir immédiatement.

Régalez-vous 😉

DSC_0215

L’assassin

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter une très bonne année 2015. Je vous souhaite beaucoup de bonheur, une pleine santé et du succès dans tout ce que vous entreprendrez 😉

Vous devez être un peu lassés de cuisiner après les repas de fin d’année, je vous propose donc une délicieuse gourmandise très rapide à confectionner. Ce gâteau au chocolat caramélisé est tout droit sorti du blog « La cuisine de Bernard ». Sa particularité est qu’au lieu de mettre du sucre comme dans tout gâteau, on réalise un caramel avec celui-ci auquel on ajoute du beurre salé. Sa fine croûte est croustillante et son cœur délicieusement fondant. La seule petite difficulté est peut être de réaliser le caramel mais vous verrez ça n’est pas très compliqué 😉 La recette est donnée pour un moule de 15cm de diamètre or ça n’est tout de même pas la taille la plus fréquemment trouvée dans nos cuisines. J’ai donc décidé de vous faire les calculs afin de vous proposer les quantités nécessaires pour un moule de 20cm de diamètre…

DSC_0205bis

Pour un cercle de 20cm de diamètre:

– 440g sucre

– 265g beurre salé

– 320g œufs

– 18g farine

– 220g chocolat noir à 60%

Fouetter les œufs et la farine durant 5 minutes.

Mettre le sucre dans une casserole avec 50g d’eau et réaliser un caramel bien ambré. Hors du feu, ajouter le beurre salé et bien mélanger pour incorporer autant que possible le beurre et la caramel.

Préchauffer le four à 145°C.

Verser immédiatement en filet le caramel au beurre salé sur le mélange oeufs-farine tout en fouettant à basse vitesse. Ajouter le chocolat fondu et mélanger de nouveau afin d’avoir une pâte bien homogène. Verser dans un moule de 20 cm de diamètre et enfourner pour +/- 50 minutes.

Laisser refroidir à température ambiante puis réserver une nuit au frigo avant de démouler. Le sortir du frigo 30 minutes avant la dégustation.

PS: Le gâteau gonfle beaucoup à la cuisson puis reprend sa taille d’origine en refroidissant.

DSC_0228bis

 

Régalez-vous 😉