DSC_0420bis

Bûche ananas-vanille-coco

Je vous présente donc mon premier essai du kit Ali Di Fata de Silikomart. Comme vous le verrez sur les photos ma bûche présente des imperfections mais je suis tout de même contente du résultat pour une première surtout qu’aucune recette n’est proposée avec… Je suis partie des saveurs d’une recette proposée il y a quelques semaines en ajoutant ou modifiant certaines parties. La bûche est constituée successivement d’une génoise coco, d’un croustillant amande/vanille, d’une mousse au fromage blanc citronnée, d’un crémeux vanille, d’une mousse ananas au rhum et d’un cœur d’ananas caramélisé à la coco et au rhum. Pour la déco j’ai choisi de faire un namelaka coco (crème ultra fondante qui cristallise lentement) et une gelée d’ananas au rhum. Vous verrez que sa réalisation est assez longue mais le résultat est vraiment sympa et le gros avantage pour les fêtes est que vous pouvez sans soucis la faire quelques semaines à l’avance.

Vous verrez qu’il vous restera de petites quantités de certaines préparations. Comme à l’habitude je vous conseille de vous préparer de petites verrines que vous pourrez congeler et ressortir plus tard pour un petit dessert gourmand 😉

DSC_0444bis

Pour le kit Ali Di Fata de chez Silikomart: (ici)

kleibait product7433_image3_size1Pour le cœur d’ananas caramélisé au rhum:

  • 85g ananas coupé en petits morceaux
  • 10g sucre
  • 15g rhum
  • vanille
  • 1cs noix de coco râpée
  • 1g pectine NH
  • colorant jaune

Faire revenir l’ananas avec le sucre et le beurre jusqu’à ce qu’il soit bien caramélisé. Ajouter le rhum et faire flamber. Incorporer la coco, la pectine et le colorant et mixer hors du feu avec le mixeur plongeant. Débarrasser dans une poche à douille puis le déposer dans l’insert pistil et congeler pour au moins 2h, il doit être facilement démoulable.

DSC_0367bis

Pour la fleur de mousse ananas au rhum:

  • 142g purée d’ananas
  • 10g jus de citron
  • 3,7g gélatine en poudre
  • 20g blancs
  • 40g sucre
  • 10g eau
  • 10g rhum
  • 120g crème liquide montée (comme une chantilly)

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire bouillir la purée avec le citron puis incorporer la gélatine essorée et le rhum hors du feu. Réserver.

Commencer par faire une meringue italienne en faisant chauffer l’eau et les 40g de sucre jusqu’à atteindre 118°C. Parallèlement monter les bancs en neige et verser le sirop obtenu en un mince filet tout en fouettant. Fouetter à vitesse maximale jusqu’à redescendre à 40°C.

PS: j’ai intentionnellement doublé les proportions car il est vraiment difficile de réaliser une belle meringue avec des quantités inférieures.

Une fois la purée tiédie, incorporer délicatement la crème montée et la moitié de la meringue italienne.

DSC_0365bis

Débarrasser dans une poche à douille et en couler une partie dans l’insert fleur.

DSC_0372bis

Déposer l’insert pistil congelé et recouvrir de mousse. Lisser et congeler au minimum 2 heures.

DSC_0373bis

Pour le crémeux vanille:

  • 300g crème liquide
  • 8g extrait de vanille liquide sans alcool
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • 75g jaunes
  • 50g sucre
  • 5g gélatine

Réhydrater 15 minutes la gélatine dans de l’eau froide.

Faire chauffer la crème avec la vanille et laisser infuser hors du feu 15 minutes.

Blanchir les jaunes avec le sucre puis verser la crème vanillée tout en fouettant. Remettre sur le feu et cuire jusqu’à atteindre 82°C ou jusqu’à ce que la préparation nappe la cuillère afin de réaliser une crème anglaise. Incorporer hors du feu la gélatine essorée et mélanger. Laisser tiédir.

DSC_0383bis

Couler une petite quantité dans le fond du grand insert puis congeler 1heure afin de pouvoir déposer l’insert fleur congelé démoulé sans qu’il s’enfonce dans le crémeux.

DSC_0378bis

Réserver le reste du crémeux à température ambiante.

Déposer l’insert fleur puis recouvrir avec le reste du crémeux. Congeler pour au moins 3 heures.

Pour la génoise:

  • 75g œuf
  • 47g farine
  • 47g sucre
  • coco râpée

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir l’œuf avec le sucre puis chauffer au bain-marie à 40°C tout en fouettant. Continuer à fouetter dans le bol du robot jusqu’à complet refroidissement. Incorporer délicatement la farine tamisée puis étaler dans le moule et saupoudrer de coco.

DSC_0385bis

Enfourner pour +/- 8 minutes. La pointe du couteau doit ressortir propre.

Réserver dans un torchon humide.

Croustillant amande/vanille:

  • 35g poudre d’amandes
  • 5g sucre glace
  • 2,5g beurre mou
  • 1/2cc vanille en poudre
  • 22,5g chocolat blanc fondu
  • 0,3g sel
  • 12,5g feuilletine (ou gavottes émiettées)

Mixer la poudre d’amandes et le sucre glace afin d’obtenir une pâte. Incorporer le reste des ingrédients. Étaler finement entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Réserver au frigo.

Pour la gelée d’ananas:

  • 200g purée d’ananas
  • 28g sucre
  • 1,2g pectine NH
  • 15g rhum

Chauffer la purée puis incorporer le sucre mélangé à la pectine puis faire bouillir 1minute tout en mélangeant. Hors du feu, ajouter le rhum puis débarrasser dans une poche à douille. Une fois la préparation tiède, la déposer dans une rainure sur 2.

DSC_0387bis

Pour le namelaka à la noix de coco:

  • 133g crème
  • 3,3g glucose
  • 67g lait de coco
  • 10g coco râpée
  • 114g chocolat blanc
  • 2,4g gélatine

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire chauffer le lait de coco sur feu doux avec le glucose. Incorporer la gélatine essorée puis verser le tout en 3 fois sur le chocolat tout en mélangeant à la maryse afin de réaliser l’émulsion. Il est normal qu’à un moment la préparation tranche mais au fur et à mesure de l’ajout du lait chaud, vous obtiendrez un appareil bien lisse. Ajouter la crème et la coco et mixer au mixeur plongeant. Passer au chinois et réserver dans une poche à douille. Une fois la préparation légèrement prise, la déposer dans les rainures restantes.

DSC_0388bis

Pour la mousse au fromage blanc citronnée:

  • 137g fromage blanc
  • 4,1g gélatine + 24,6g eau
  • 28,1g jaunes d’oeufs
  • 24,4g eau
  • 37g sucre
  • 155g crème liquide entière montée comme une chantilly
  • zestes de 2/3 d’un citron jaune
  • colorant jaune citron

Verser l’eau sur la gélatine afin de la réhydrater quelques minutes.

Chauffer l’eau avec le sucre jusqu’à atteindre 118°C. Simultanément, commencer à fouetter les jaunes puis verser en filet le sirop tout en continuant à fouetter. Poursuivre 3 minutes puis incorporer la masse gélatine fondue à 60°C. Continuer à fouetter 1 minute.

Incorporer le fromage blanc et les zestes.

Monter la crème au fouet dans un récipient froid afin d’obtenir une texture de chantilly puis l’incorporer au mélange précédent.

Étaler sur les bandes de gelée d’ananas et de namelaka de coco et lisser à la spatule.

DSC_0389bis

Mettre au frigo jusqu’à ce que les 3 éléments soient bien pris.

Réserver le reste de la mousse à température ambiante.

Montage:

Démouler le grand insert congelé.

DSC_0375bis

Découper la génoise afin qu’elle le recouvre excepté sa base.

DSC_0392bis

Étaler une fine couche de mousse afin que la génoise adhère bien à l’insert. Réserver.

DSC_0393bis

Découper le croustillant aux dimensions de la partie restante de la génoise qui servira de base à la bûche.

DSC_0395bis

Étaler une très fine couche de mousse sur la génoise.

DSC_0398bis

Déposer dessus le croustillant. Réserver.

DSC_0399bis

Sortir délicatement le tapis du moule rectangulaire et le déposer délicatement dans le fond de la base.

DSC_0401bis

Déposer le montage grand insert / génoise.

DSC_0402bis

Fermer avec l’autre partie du moule.

DSC_0403bis

Recouvrir de mousse.

DSC_0405bis

Déposer le montage génoise / croustillant. Réserver une nuit au congélateur.

DSC_0408bis

Démouler puis pulvériser au pistolet du nappage neutre additionné de 10% d’eau (vous pouvez aussi utiliser un pinceau). Laisser décongeler quelques heures au frigo.

PS: vous pouvez sans problème la conserver plusieurs jours au congélateur.

DSC_0422bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

 

 

 

DSC_0271bis

Sablés diamant de Pierre Hermé

Encore une recette de ce grand chef qui m’aura enchantée. Ces petits biscuits sont juste délicieux! Ils sont à la fois croustillants et fondants avec un bon goût de beurre et de vanille. Ils ont fait sensation aussi bien auprès des enfants que des adultes. Leur préparation est simple et rapide et vous pouvez les conserver sans problème plusieurs jours dans une boîte hermétique. J’ai oublié de compter combien de biscuits j’ai réalisé avec cette quantité de pâte mais je dirais plus de 30. N’hésitez pas à les tester vous ne serez pas déçus.

DSC_0274bis

– 225g beurre à température ambiante

– 100g sucre

– 1/4 cc vanille liquide

– 1g de vanille en poudre

– 2g fleur de sel

– 320g farine

– sucre cristal ou coloré

Mélanger le beurre, le sucre, la vanille et le sel. Ajouter la farine en évitant de trop travailler la pâte.

Faire 3 boudins de 3 cm de diamètre puis réserver 1 heure au frigo.

Préchauffer le four à 170°C.

Rouler les boudins dans le sucre afin de le faire adhérer puis couper des tranches de 1,5 cm d’épaisseur. Disposer sur une plaque chemisée de papier sulfurisé et enfourner pour +/- 15 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

DSC_0278bis

Régalez-vous 😉

20141010_083210

Fondant au caramel

Et oui encore une recette avec du caramel… promis la prochaine ne le sera pas 😉 Si comme moi vous l’adorez, cette recette va vous ravir c’est certain!

Comme vous le verrez, il est assez riche, c’est pourquoi il est confectionné dans un moule de petite taille car une petite part suffit ou pas… 😉 Ce délice est tout droit venu d’un de mes blogs préférés « La cuisine de Bernard ».

La recette est vraiment toute simple. La seule chose qui peut faire peur à certain est la réalisation du caramel mais je vous assure, il n’y a pas de raison ça n’est vraiment pas compliqué…

La première fois que je l’ai vu, je l’ai tout de suite mis dans la liste de mes recettes à faire de toute urgence! Puis j’ai trouvé un commentaire un peu mitigé sur un autre blog que j’affectionne beaucoup. J’ai donc repoussé l’essai puis je me suis dit qu’il valait mieux en juger par moi même. Elle lui reproche un goût pas assez marqué en caramel mais là je ne comprends pas… A peine sorti du four, une délicieuse odeur de caramel, beurre fondu embaument la cuisine. Et à la dégustation, pareil, ce bon goût de caramel est vraiment bien présent. Il est moelleux, fond dans la bouche, une tuerie!

La seule chose que je pourrais lui reprocher est qu’il est très sucré mais bon avec un gâteau au caramel on ne peut que s’y attendre… et c’est aussi pour cela qu’il ne faut pas en manger de grosses parts.

Vous pouvez le dévorer à température ambiante, il sera alors bien fondant ou juste sorti du frigo pour une consistance plus ferme. Il se conserve sans soucis plusieurs jours.

20141010_083347bis

Pour un moule de 16 cm de diamètre:

– 190g sucre

– 125g beurre demi-sel

– 1 petite cc fleur de sel

– 110g crème liquide entière

– 90g couverture Ivoire

– 175g œufs

– 60g poudre d’amandes

– 30g farine

– 25g vergeoise blonde

– 1cc vanille liquide

– 1/8cc cannelle en poudre

Préchauffer le four à 145°C.

Faire fondre le beurre, le sucre et le sel sur feu modéré à fort en mélangeant constamment. Lorsque le caramel prend une belle couleur brune, ajouter hors du feu la crème chaude et bien mélanger. Remettre sur le feu, porter à ébullition et laisser fondre les éventuels petits morceaux qui se sont formés.

20141009_185606

Laisser refroidir 5 minutes et ajouter le chocolat blanc et mélanger jusqu’à ce qu’il soit fondu.

Dans un saladier fouetter les œufs avec la poudre d’amandes puis ajouter la cannelle et la vanille et enfin la vergeoise et la farine. Bien mélanger.

Verser le caramel sur cette préparation puis mélanger et mettre l’appareil dans un moule chemisé de papier sulfurisé.

Enfourner pour 1h à 1h10. Lorsque l’on remue le gâteau, le centre doit être tremblant comme une gelée.

Laisser refroidir à température ambiante avant de le déguster.

20141010_083403bis

Régalez-vous 😉

20140517_083435bis

Muffin à la banane

Hier une patiente nous a donné des kilos de bananes. Nous en mangeons beaucoup mais là elles étaient déjà bien mûres. A peine rentrée à la maison, les enfants presque sages en train de jouer dans le salon, je me suis jetée sur mon robot pour préparer ces petites gourmandises. En 15 minutes, ils étaient dans le four et pendant leur cuisson le bain des enfants était donné. Plus qu’à manger nos courgettes farcies au riz complet, fruits secs et huile de coco et nous pouvions nous délecter de ce petit délice. Encore tièdes c’était juste un délice, ils sont moelleux avec un cœur de banane tout fondant. Les parfums du sucre de coco et de la farine de coco se marient à merveille avec la banane. J’ai trouvé la recette sur l’un de mes blogs préférés du moment « Miss Pat ». Elle est également compatible avec la cure de Sandra Cabot.

Pour 7 gros muffins:

– 440g bananes bien mûres (j’ai ajouté 1 morceau de banane d’environ 3cm de long dans chaque muffin)

– 250g farine T80 (j’ai mis 50g de farine de coco et 200g de farine d’épeautre)

– 150g sucre complet (j’ai mis 125g de sucre de coco)

– 80g purée d’amandes blanche (j’ai mis de la purée d’amandes complète)

– 3 œufs

– 1/2cc cannelle

– 1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 1/2 sachet de levure

– 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Écraser les bananes puis ajouter l’ensemble des ingrédients et bien mélanger. Verser une partie de la pâte dans les moules puis mettre un morceau de banane et recouvrir de pâte. Enfourner pour environ 20 minutes.

Vous pouvez aussi réaliser un cake. Pour cela procéder de la même manière en mettant de la banane sur toute la longueur de celui-ci. Enfourner pour environ 40 minutes.

Vous pouvez réaliser un glaçage qui terminera à la perfection votre banana bread. Pour cela, mélanger du fromage à tartiner avec du sucre glace ou encore du fromage frais, du beurre et du sirop d’agave ou tout autre source de sucre.

Il paraît qu’ils sont encore meilleurs le lendemain car les arômes ressortent mieux. Je ne peux pas vous dire ils étaient déjà terminés 😉

20140517_083704

Régalez-vous 😉

20140508_123249bid

L’Arc-en-ciel de Patrick Berger

Ce délice est tout droit sorti du magasine « Fou de Pâtisserie ». Il est composé d’une pâte sablée recouverte d’un confit de framboises et fraises, d’une macaronade et d’une crème vanille. Les arômes de fruits rouges et vanille se marient à merveille. C’est un dessert très léger, il est moelleux et fond dans la bouche. Mon papa a même dit que c’est l’un des meilleurs gâteaux que j’ai pu faire! Vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est une TUERIE 😉

20140509_171050bis

Pour un entremet de 20cm de diamètre:

Pour la pâte sablée:

– 25g beurre pommade

– 15g sucre semoule

– 15g poudre d’amandes blanche

– 10g trimoline (ou miel)

– 75g œufs

– 30g farine

– 1g baking powder (levure)

Mélanger le beurre, le sucre et la poudre d’amandes. Ajouter la trimoline puis les œufs, la farine et enfin le baking powder. Étaler dans un cercle de 18cm de diamètre et laisser reposer 4 heures avant de cuire 10 minutes à 160°C.

PS: j’avais peur que la pâte coule sous mon cercle, je l’ai donc mise au frigo dans un saladier et versé cette dernière dans le cercle juste avant de la cuire.

20140507_210315bis

Le confit de fruits:

– 20g pulpe de fraises

– 20g pulpe de framboises

– 72g sucre semoule

– 10g pectine (j’en ai mis 5g)

– 125g fraises

– 125g framboises

Faire tiédir les pulpes puis ajouter le reste des ingrédients et porter à ébullition. Laisser refroidir avec un papier film au contact.

Pour la macaronade:

– 50g blancs d’oeufs

– 12g sucre

– 25g poudre d’amandes

– 25g poudre de noisettes

– 50g sucre

– 10g farine

Préchauffer le four à 170°C.

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre. Incorporer délicatement les poudres, le sucre et la farine. Verser dans un moule de 18cm de diamètre et enfourner pour 8 minutes.

20140507_210245bis

Pour la crème vanille:

– 75g lait

– 1 gousse de vanille (j’en ai mis 2 de Martinique) fendue et grattée

– 70g jaunes d’oeufs

– 70g sucre

– 4g feuilles de gélatine

– 225g crème fouettée

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes. Infuser la (les) gousses et les grains de vanille dans le lait chaud. Blanchir les jaunes avec le sucre puis verser la lait à la vanille dessus tout en mélangeant. Reverser le tout dans la casserole puis cuire à 85°C sur feu doux ou jusqu’à ce qu e crème nappe la cuillère. Ajouter la gélatine essorée, bien mélanger puis chinoiser. Incorporer la crème fouettée lorsque la crème atteint environ 37°C.

20140507_213720bis

Le glaçage:

– 75g eau

– 150g sucre

– 150g glucose

– 100g lait concentré sucré

– 10g feuilles de gélatine

– 70g beurre de cacao

– colorant rouge ou rose

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes. Chauffer l’eau à 103°C avec le sucre et le glucose. Ajouter le lait concentré tiédi, la gélatine essorée puis verser le tout sur le beurre de cacao haché. Mixer et incorporer le colorant.

Montage et finition:

Poser le disque de pâte sablée au centre d’un cercle de 20cm de diamètre chemiser de rhodoïd pour faciliter le démoulage. Étaler le confit de fruits sur la pâte sablée

20140507_211428

Garnir copieusement de crème vanille. Enchâsser la macaronade et recouvrir le tout de crème vanille. Lisser et mettre au congélateur au minimum 4 heures.

20140507_214220bis

Démouler puis verser le glaçage à environ 40°C. Décorer selon vos envies.

20140508_123336

Bonne dégustation 😉

 

 

 

20140510_212950bis

Tarte rustique pomme-banane à la crème de noisettes.

Si vous voulez vous faire plaisir tout en mangeant sainement vous pouvez vous jetez goulument sur une part de ce petit délice 😉 En effet, j’utilise de la farine de kamut qui contient 20 à 40% de protéines en plus que le blé dur. Le grain de kamut contient plus d’acides aminés essentiels, plus d’acides gras non saturés. Riche en sélénium, il aide à combattre la formation des radicaux libres et l’apparition des maladies cardio-vasculaires. Sa teneur en magnésium et en zinc en font un excellent aliment anti-fatigue. Sa richesse en glucides, lipides et potassium lui confèrent une valeur nutritionnelle élevée. L’indice glycémique est relativement bas du fait notamment de l’utilisation d’une petite quantité de sucre de coco et miel d’acacia. Les noisettes et amandes contiennent des acides gras insaturés et pas de cholestérol. Elles sont riches en protéines végétales, minéraux (fer, calcium, magnésium…), fibres et divers oligo-éléments. Vous voyez, ce n’est pas de la gourmandise,  vous vous devez d’en manger 😀 Pour les personnes intéressées, ce dessert est compatible avec la cure de Sandra Cabot.

La pâte est croustillante et très parfumée grâce en particulier à la farine de Kamut avec ses notes de noisette et beurre. Les fruits sont fondants et la crème de noisette parfume à merveille cette petite tarte. Les noisettes grossièrement concassées arrosées d’une pointe de miel caramélisent à la cuisson et apportent une petite pointe de croquant.

J’ai trouvé cette recette à laquelle j’ai apporté quelques modifications sur le blog « Petits repas entre amis ». Allez passons aux choses sérieuses, vous allez voir c’est tout simple et surtout très rapide 😉

20140510_212656bis

Pour 4 à 6 personnes:

Pour le fond de tarte:

– 100g farine de blé Kamut (ou toute autre farine de votre choix)

– +/- 6 cs eau

– 40g huile végétale (pour moi noisette et coco)

– 12,5g poudre d’amandes

– 12,5 poudre de noisettes

– 10g sucre de coco (ou tout autre sucre de votre choix)

– 1 pincée de sel

Mélanger l’ensemble des ingrédients excepté l’eau qu’il faudra ajouter petit à petit jusqu’à obtenir une boule. Réserver 1 heure au frigo.

Pour la crème de noisettes:

– 1cs purée d’amandes complète

– 1cs purée de noisettes complète

– 30g poudre de noisettes

– 10g poudre d’amandes

– 30g sucre de coco (ou autre sucre)

– les grains d’1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 1 pincée de sel

– 1cs d’arrow root (ou fécule)

– 2cs d’eau

Délayer l’arrow root avec l’eau. Mélanger le reste des ingrédients puis ajouter l’arrow root délayé.

PS: je crois que la prochaine fois j’augmenterai un peu les quantités pour avoir une tarte encore plus moelleuse 😉

Garniture:

– 200g pommes tranchées en fines lamelles

– 1 petite banane tranchée en fines lamelles

– 25g noisettes grossièrement concassées

– 25g miel d’acacia (ou tout autre sirop de votre choix)

Préchauffer le four à 160°C.

Étaler la pâte puis badigeonner la crème en laissant 2cm en bordure de façon à la replier. Garnir de fruits, parsemer de noisettes et arroser de miel. Enfourner pour 40 minutes.

20140510_213109bis

Régalez-vous 😉

 

 

20130831_191204

Giant cookie à la mousse vanille et chocolat au lait

J’ai trouvé cet entremet sur le blog « Eryn et sa folle cuisine ». Si vous êtes amateur de chocolat, ce dessert vous plaira c’est certain. Vous devez vous dire qu’il faut des heures pour le réaliser mais finalement je l’ai confectionné assez rapidement car les différentes couches sont très simples. La prochaines fois, je modifierai 2 ou 3 petites choses. Je vous les noterai pour information mais vous pouvez bien évidemment conserver la recette originelle.

20130831_191128

20130901_141834bis

Pour un moule à manquer de 24 cm de diamètre:

Base cookie vanille et chocolat noir:

– 150g farine

– 50g flocons d’avoine

– 130g beurre mou

– 100 vergeoise blonde

– 60g sucre roux

– 1 œuf

– 1/2 cc extrait de vanille

– 1/2 cc levure chimique

– 1/2 cc bicarbonate

– 1 cs lait

– 100g chocolat noir à 70%

Chemiser le moule à manquer avec du papier sulfurisé et beurrer les bords du moule. Préchauffer le four à 170°C. Battre le beurre avec les sucres pendant 2 minutes. Dans un autre récipient mélanger l’œuf, le lait et l’extrait de vanille puis incorporer au premier mélange. Ajouter la farine, la levure, le bicarbonate, les flocons puis le chocolat. Verser cette préparation dans le moule, lisser puis enfourner pour environ 20 minutes. A la sortie du four, le cookie doit être encore mou; il durcira en refroidissant.

PS: la prochaine fois, je ne mettrai pas de flocons d’avoine car je n’ai pas apprécié la consistance que ceux-ci donnaient au cookie.

Mousse mascarpone et vanille:

– 250g mascarpone
– 2 œufs
– 60g de sucre vanillé
– 1/2 cc  poudre de vanille
– 6g gélatine
– 2 cs extrait de vanille

– 1 cs sucre glace

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide. Blanchir les jaunes avec le sucre vanillé puis ajouter la poudre de vanille et le mascarpone et battre pendant 4 minutes. Essorer la gélatine et la dissoudre dans l’extrait de vanille chaud puis l’incorporer au mélange précédent et fouetter. Battre les blancs en neige puis incorporer le sucre glace et continuer à battre en neige très ferme. Ajouter délicatement les blancs au mélange précédent. Verser sur le cookie refroidi, lisser et réfrigérer minimum 1heure.

Mousse mascarpone et chocolat au lait:

– 250g de mascarpone
– 2 œufs
– 40g de sucre
– 200g de chocolat au lait
– 6g de gélatine
– 2 cs d’eau chaude

– 1 cs de sucre glace

Couper 100g de chocolat en petits dés (j’avais fait de grosses pépites mais je vous conseille de les faire plutôt petites). Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide. Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter 100g de chocolat fondu puis le mascarpone et battre pendant 4 minutes. Dissoudre la gélatine essorée dans l’eau chaude et l’ajouter au mélange précédent. Ajouter les dés de chocolat. Incorporer délicatement les blancs en neige montés ferme avec le sucre glace. Verser cette préparation sur la mousse vanille et mettre au frais au minimum 1 heure.

PS: j’ai trouvé cette couche un peu trop gélatineuse mais pas mon équipe de testeurs :). J’essaierai tout de même la prochaine fois avec 5g de gélatine.

Nappage-miroir crémeux cacao:

– 150g sucre

– 12cl eau

– 10cl crème liquide entière

– 50g cacao amer en poudre

– 5g gélatine

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Faire fondre le sucre dans l’eau et la crème. Ajouter le cacao tamisé et laisser bouillir 30 secondes. Ajouter hors du feu la gélatine essorée aux environs de 60°C et bien mélanger. Laisser refroidir puis napper le gâteau. Mettre au frigo plusieurs heures voir 1 nuit.

Au moment de servir, j’ai décoré le dessus et les contours du gâteau avec des copeaux de chocolat noir.

20130901_141756

Bonne dégustation 😉

20130805_210551

Brioche à effeuiller ou pull apart bread

C’est une recette qui a fait le tour de la blogosphère et que je voulais essayer depuis pas mal de temps. Attendant l’arrivée de notre petit loup je me suis lancée dans sa confection pour m’occuper un peu 🙂 Finalement, elle n’est pas compliquée et pas si longue que ça à réaliser. Cette brioche est succulente, moelleuse, fondante caramélisée sur les bords avec un bon goût de cannelle. C’est certain je la recommencerai de nouveau! Elle va faire partie de mes recettes fétiches.

20130805_210601

20130806_104943

Pour un moule à cake de 28 x 14 cm:

– 450g farine

– 60g sucre

– 60 beurre mou

– 10g sel

– 1 cube de levure fraîche ou 2 sachets de levure de boulanger déshydratée

– 80ml lait

– 60ml eau tiède

– 2 œufs

– Les grains d’une gousse de vanille

Pour la garniture:

– 150g sucre en poudre

– 60g beurre fondu refroidi + qques noisettes

– +/- 1 cc cannelle

Délayer la levure dans l’eau tiède. Ajouter le lait, les œufs, la vanille puis peu à peu la farine additionnée du sel et du sucre. Bien malaxer et laisser lever environ 1h couvert d’un linge dans un endroit tiède à l’abri des courants d’air.

Attention à ne jamais mettre directement en contact le sel et la levure.

Personnellement, je réalise ma pâte avec la machine à pain avec un programme pâte de 1h25.

Une fois levée, je l’ai trouvée très collante. N’hésitez pas à rajouter de la farine jusqu’à avoir une boule pouvant être étalée sans coller.

Étaler votre pâte de façon à former un rectangle d’environ 5mm d’épaisseur puis le badigeonner de beurre et saupoudrer avec le sucre mélangé à la cannelle (en conserver une toute petite quantité pour saupoudrer la pâte une fois mise dans le moule). Découper ensuite des rectangles identiques à la largeur et hauteur de votre moule (j’ai complètement oublié de vous prendre des photos explicatives; c’est pourquoi je vous en mets 2 du blog »Cooking Mumu » et ne manquerai pas d’en prendre lors de ma prochaine confection).

Carrés-400x266

Après-levée-400x266

Chemiser le moule de papier sulfurisé et déposer les rectangles de pâte dans le moule. Ne pas les serrer trop afin qu’il puissent bien pousser avant la cuisson. Saupoudrer avec le reste de mélange sucre/cannelle et parsemer de quelques noisettes de beurre. Laisser lever environ 45 minutes et enfourner dans un four préchauffé à 180°C sur chaleur tournante. J’ai préféré cuire couvert d’un papier alu afin que les bords dorent mais ne brûlent pas. A la sortie du four, laisser tiédir 20 minutes avant de déguster.

20130806_104920bis

Régalez-vous 😉