DSC_0277bis

Pop-corn au caramel

Cette recette est idéale lorsque l’on a une petite envie de grignoter un après-midi pluvieux comme aujourd’hui. Elle est vraiment très simple et très rapide. Croustillant, un délicieux goût de caramel au beurre salé rien ne manque pour qu’il soit parfait 😉 Il est d’ailleurs même meilleur que le paquet bleu B… tant connu B. Ce que j’ai adoré c’est que quelque soit le morceau que vous piochez il est toujours autant caramélisé contrairement aux paquets où l’on cherche les meilleurs et à la fin il ne reste plus que les grains manquant indéniablement de gourmandise 😉 J’attends avec impatience vos retours…

Pour un petit saladier:

– +/- 150g grains de maïs

– 1cs huile de coco (ou autre huile végétale)

– 180g sucre

– 80g sirop de glucose

– 90g beurre doux

– fleur de sel

Faire fondre l’huile dans une casserole puis y verser les grains de maïs. Mettre le tout sur feu vif à couvert. Remuer de temps en temps et arrêter le feu dès que les grains ont tous éclaté.

Dans une casserole verser le sucre, le sirop de glucose, le beurre et la fleur de sel puis porter à ébullition jusqu’à atteindre 130°C (si vous n’avez pas de thermomètre, arrêtez la cuisson avant que le caramel soit trop foncé). Ajouter les pop-corn, mélanger rapidement et verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en essayant de séparer les différents grains de pop-corn. Déguster une fois refroidi.

DSC_0272bis

Régalez-vous 😉

 

DSC_0194bis

Tarte tatin de Philippe Conticini

Ma recette de tatin me convenait totalement mais lorsque j’ai trouvé celle-ci en naviguant sur le net, impossible de ne pas la tester. Et j’ai bien fais car c’est une pure merveille. Les pommes sont fondantes et bien caramélisées, la pâte feuilletée maison croustillante. Le streusel apporte une petite gourmandise en plus et donne du croquant. Je n’avais pas pour habitude de servir mes tatins froides mais celle-ci est parfaite ainsi. En bref, je suis sûre de la refaire très vite 🙂

DSC_0201bis

Pour la pâte feuilletée: recette ici ou

Avec ces proportions vous pouvez faire 3 disques. Vous pouvez sans aucun problème la congeler.

Étaler la pâte sur 2 mm d’épaisseur et détailler un cercle de 30cm de diamètre.

Pour le streusel:

– 50g beurre doux pommade

– 50g cossonade

– 50g farine T45

– 65g poudre de noisette

– 2 pincées de fleur de sel.

Préchauffer le four à 155°C.

Mélanger les poudres puis ajouter le beurre en petits dés et fouetter à vitesse moyenne jusqu’à obtenir un mélange grossier. Étaler sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourner pour 30 minutes.

DSC_0183bis

Pour le caramel pour glacer:

– 80g eau

– 320g sucre

– 93g glucose

Faire cuire l’ensemble des ingrédients dans une casserole jusqu’à obtenir une coloration roux foncé et verser aussitôt dans le fond du moule. Il va durcir, c’est normal 😉

DSC_0186bis

Pour le sirop spécial tatin:

– 53g sirop à 30°

– 27g beurre mou

– 1 grosse cc jus de citron

– 1 pincée de fleur de sel

– 1 grosse cc vanille liquide

Pour le sirop à 30°, faire chauffer 27g d’eau et 35g de sucre dans une casserole en remuant constamment jusqu’à atteindre les premiers frémissements. Hors du feu , ajouter le reste des ingrédients et émulsionner au mixeur plongeant. Réserver.

Pour les pommes:

– 9 grosses pommes golden

Éplucher les pommes et les tailler à la mandoline en lamelles de 2 à 3 mm d’épaisseur.

Montage:

Préchauffer le four à 180°C.

Disposer des couches successives de lamelles de pommes dans le moule sur une hauteur d’environ 4 cm sur le caramel. Arroser avec le sirop et enfourner pour 50 minutes.

DSC_0191bis

Laisser refroidir à température ambiante puis les recouvrir avec la pâte en rabattant ses bords à l’intérieur du moule et par-dessus les pommes. Enfourner pour environ 25 minutes à 185°C (35 min pour moi). Laisser refroidir dans le moule à température ambiante puis filmer et réserver au frigo jusqu’au lendemain.

Le jour même, démouler la tarte sur un plat et décorer avec le streusel. Servir froid ou tiède.

DSC_0205

PS: si comme moi vous avez utilisé un moule en silicone, vous n’aurez aucun mal à démouler. Si ça n’est pas le cas, réchauffer légèrement son fond sur une plaque de cuisson, avec un sèche cheveux… pour faciliter l’opération.

DSC_0224bis

Régalez-vous 😉

DSC_0234bis

Mousse légère au fromage blanc et fruits

C’est un dessert que j’avais l’habitude de manger étant petite. Je crois d’ailleurs si mes souvenirs ne me font pas défaut que c’était mon papa qui le réalisait. Il est d’une simplicité enfantine et donc par conséquent très très rapide. Il est aérien, doux, vous avez l’impression de manger un nuage 😉 Vous pouvez même si vous faites attention à votre poids la réaliser avec du fromage blanc 0%. Les photos ne donnent pas tellement envie mais je vous assure que c’est vraiment un petit dessert de tous les jours très sympa 😉

Pour 6 coupes:

– 500g fromage blanc

– 3 oeufs

– 100g sucre

– 1 gousse de vanille fendue et grattée (facultatif)

– fruits au sirop ou compote avec des morceaux (notre préférence va à celle a la pêche)

Blanchir les jaunes avec le sucre et les grains de vanille puis ajouter le fromage blanc et mélanger. Monter les blancs en neige et les ajouter délicatement à l’appareil précédent. Réserver.

Déposer les fruits ou la compote au fond de chaque coupe puis verser dessus la mousse au fromage blanc. Réserver environ 2h au frigo.

PS: ne pas laisser trop longtemps au frigo car les blancs ont tendance à libérer de l’eau.

DSC_0236bis

Régalez-vous 😉

DSC_0175bis

Cookies galette des rois

Bon je reconnais qu’il est un peu tard pour vous proposer cette petite astuce trouvées sur le blog « C’est maman qui l’a fait » mais vous l’aurez pour l’année prochaine 😉 Ces biscuits se préparent très facilement et surtout très rapidement. Ils sont bien moelleux avec un délicieux goût d’amandes, rhum… Je les ai trouvés par contre à peine assez sucrés, c’est pourquoi j’en augmenterai la quantité la prochaine fois.

-quantités égales de pâte feuilletée (recette ici) et crème d’amandes

Mettre les 2 ingrédients dans un mixeur et réduire en miettes par petites impulsions (ne pas faire tourner la lame en continu). Une fois obtenue une apparence grossière et granuleuse rouler en boulettes de la taille de petites noix puis les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Réserver 1 heure au frigo.

Enfourner pour environ 10 minutes à 180°C. Les bords doivent être dorés. Saupoudrer de sucre glace une fois tièdes. Déguster froids.

DSC_0180bis

Régalez-vous 😉

PS: pour ceux qui le souhaitent je vous donne la recette de la crème d’amandes de ma frangipane 3:

– 60g beurre doux pommade

– 60g sucre glace

– 110g amandes

– 15g farine T55

– 60g œuf

Mixer les amandes entières jusqu’à obtenir une poudre fine. Vous venez de confectionner votre poudre d’amandes complète ;)

Mélanger dans le robot avec la feuille le beurre et le sucre glace. Ajouter ensuite la poudre d’amandes puis la farine et enfin l’œuf.

 

 

DSC_0192bis

Mousse au chocolat de Pierre Hermé

Je n’avais jamais songé à réaliser une autre recette que mon habituelle uniquement constituée de chocolat et œufs. Mais lorsque j’ai trouvé celle-ci, je n’ai eu qu’une envie: l’essayer tout de suite! Ni une ni deux, j’ai filé en cuisine avec ma puce et en 15 minutes, la préparation était dans les verrines. Nous nous sommes régalés! Même mon petit loup de 18 mois s’en est délecté. Je crois bien qu’elle va devenir ma nouvelle recette fétiche de mousse au chocolat. En effet ce qui fait son petit plus est qu’elle est plus douce et plus légère. Assez parlé, passons à la recette afin que vous puissiez en juger par vous-même 😉

Pour 8 petites verrines:

– 8cl lait entier

– 175g chocolat noir

– 20g sucre

– 4 blancs

– 1 jaune

Faire bouillir le lait puis le verser sur le chocolat concassé. Mélanger avec une maryse jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu et la préparation bien brillante. Ajouter le jaune et mélanger.

Monter les blancs en neige puis lorsqu’ils sont fermes, ajouter petit à petit le sucre et battre encore un peu.

Incorporer 1/4 des blancs montés afin de détendre la préparation puis le reste délicatement pour ne pas les casser. Verser dans les verrines ou dans un saladier et réserver au moins 2 heures au frigo.

Régalez-vous 😉

 

DSC_0252bis

Sablés au chèvre et romarin

Ces petits sablés dont j’ai trouvé la recette sur le blog « C’est très facile à faire » sont vraiment très simples et très rapides à réaliser. Ils sont croustillants à l’extérieur et moelleux, fondants en leur cœur. Ils ont un délicieux goût de chèvre et romarin. Pour plus d’originalité et de gourmandise, vous pouvez les servir sous forme de sandwichs en les garnissant avec une préparation à base de fromage frais et ciboulette. Je les referai avec certitude lors d’un prochain apéro 🙂

Pour une 20aine de sablés:

– 200g farine

– 100g beurre mou

– 100g fromage de chèvre sec

– 2cc d’aiguilles de romarin fraîches

– 1cc rase de sel

– 1oeuf

– 2 tomates séchées coupées en petits morceaux

Mixer l’ensemble des ingrédients jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Étaler cette pâte entre 2 feuilles de papier cuisson sur une épaisseur d’environ 4 mm et réserver 30 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 180°C.

Découper des disques à l’emporte pièce et les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfourner pour environ 10 minutes. Les bords doivent être légèrement dorés et la pâte est encore un peu molle. Laisser refroidir sur une grille.

Vous pouvez comme je vous l’ai déjà dit les servir ainsi ou bien en sandwichs en les garnissant d’une crème au fromage frais et à la ciboulette.

Pour la garniture:

– 150g fromage frais

– 50g mascarpone

– 10 tiges de ciboulette ciselées

– sel, poivre.

Mélanger l’ensemble des ingrédients. Réserver au frigo.

Garnir un sablé de la préparation et le fermer avec un second. Renouveler l’opération avec les autres sablés. Servir immédiatement afin d’éviter que les biscuits ramollissent.

DSC_0254bis

Régalez-vous 😉

 

DSC_0130bis

Tarte Brown sugar

Voici le deuxième dessert que j’ai préparé pour mon anniversaire ainsi que celui de ma petite soeur. Contrairement au Jeeju qui avait beaucoup de peps celui-ci est beaucoup plus doux. La pâte sablée est bien croustillante et la crème aux amandes apporte du moelleux et un petit arôme de rhum qui se marie très agréablement aux autres parfums. La compotée est très parfumée et la crème brûlée au sucre muscovado est fondante et crémeuse. Son goût est original mais délicat. La gelée apporte la dernière petite touche de poire nécessaire au bon équilibre des saveurs. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette petite tarte.

DSC_0142bis

Pour une tarte de 16cm de diamètre soit 4 à 6 personnes:

Temps de préparation: 2h / cuisson: 30min / Repos: 4-5h

Pour la crème d’amandes:

– 20g beurre doux pommade

– 20g sucre en poudre

– 20g poudre d’amandes

– 20g œuf

– Qs rhum (facultatif)

Mélanger l’ensemble des ingrédients. Réserver.

Pour la pâte sablée:

– 117g beurre doux mou

– 80g sucre glace

– 26g poudre d’amandes

– 46g œufs

– 1g sel

– 196g farine

– 70g crème d’amandes

La veille, mélanger le beurre et le sucre glace puis incorporer la poudre d’amandes et le sel puis les œufs. Incorporer la farine. Il ne faut pas trop travailler la pâte afin de ne pas trop la corser. Filmer hermétiquement la boule de pâte et réserver au frigo. Le lendemain, étaler la pâte et foncer un cercle à tarte de 16 cm de diamètre et laisser reposer 2h au frigo. Recouvrir le fond de papier sulfurisé et garnir de noyaux et cuire à blanc 20 minutes à 160°C.Retirer les noyaux et le papier sulfurisé et garnir de crème d’amandes. Enfourner de nouveau pour 5 à 10 minutes. Réserver sur une grille à température ambiante.

DSC_0124bis

Pour la crème brûlée au sucre muscovado:

– 100g crème liquide entière

– 100g lait

– 50g jaunes d’œuf

– 3g gélatine

– 40g sucre muscovado

– 2g mélasse

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Blanchir les jaunes avec le sucre et la mélasse.

Porter le lait et la crème à ébullition et verser sur le mélange précédent. Cuire le tout sur feu doux jusqu’à atteindre 84°C en remuant constamment. Ajouter hors du feu la gélatine essorée et mélanger. Verser la préparation dans un moule ou un cercle de 14cm de diamètre et faire prendre au frigo.

Pour les poires compotées:

– 40g sucre muscovado

– 350g poires en lamelles fines

– 4g Maïzena

– 3g mélasse brune

Mélanger le sucre et la Maïzena puis incorporer aux lamelles de poires. Ajouter la mélasse et faire cuire à feu doux jusqu’à atteindre l’ébullition. Laisser refroidir puis étaler sur la crème brûlée. Lisser et réserver au frigo.

Pour la gelée de poires:

– 230g purée de poires comice très mûres

– 9g sucre muscovado

– 5g gélatine

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Dans une casserole, faire tiédir la purée de poire et le sucre puis ajouter hors du feu la gélatine essorée.

DSC_0133bis

Montage:

– nappage neutre

Concernant le montage, je ne l’ai pas fait exactement comme dans la recette car je n’avais pas suffisamment de place dans mon fond de tarte pour que l’ensemble des préparations y tiennent.

Verser 180g de gelée dans un cercle de 15cm de diamètre et réserver au frigo. Décercler la crème brûlée et la compotée et insérer cette préparation dans le cercle de gelée. Exercer une légère pression pour faire sortir les bulles d’air. Lisser et réserver au frigo. Dans le fond de tarte, déposer la préparation crème brûlée – poire compotée – gelée de poire. Lisser avec un nappage neutre. Réserver au frigo jusqu’au moment de servir.

Je vous indique la manière dont j’ai procédé si vous vous trouvez confrontés au même problème que moi: j’ai donc déposer le montage compotée – crème brûlée (avec la compotée contre le fond de tarte et la crème brûlée au-dessus). J’ai ensuite couvert de gelée.

Lisser avec un nappage neutre pas trop chaud.

Réserver au frigo jusqu’au moment de servir.

DSC_0531bis

Régalez-vous 😉