20140612_192448

Panisse à la tomate

C’est quelque chose que je voulais goûté depuis longtemps mais je ne m’étais jamais lancée dans sa confection. J’ai trouvé la recette dans le livre « Végan ». Je ne pensais pas que c’était aussi simple et rapide à réaliser. J’ai beaucoup aimé, je pense que l’ajout d’un ingrédient comme la tomate ou même quelque chose de plus parfumé est une très bonne idée car les ingrédients entrant dans sa composition de base n’ont finalement pas beaucoup de goût. On peut aussi comme je lai vu dans d’autres recettes ne rien ajouter mais par contre la servir avec une sauce tomate aux herbes, pimentée ou même un pesto… J’en referai c’est certain car outre sa saveur et sa consistance que j’ai énormément appréciées, elle apporte une bonne source de protéines grâce aux pois chiches.

20140612_192552

Pour 2 à 4 personnes:

– 400ml eau

– 100ml coulis de tomates

– 1cs huile d’olives

– 1cc sel

– 1/2cc ail moulu

– 1/2cc herbes de Provence

– 150g farine de pois chiches

Mélanger l’eau, le coulis, l’huile et les aromates dans une casserole et porter à ébullition. Ajouter la farine de pois chiches petit à petit en mélangeant au fouet et continuer jusqu’à obtenir une texture bien collante sur feu vif. Verser dans un plat huilé ou 2 cercles et bien tasser à la spatule. Après refroidissement, mettre au frigo au moins 2 heures. Découper et poêler  quelques minutes dans de l’huile d’olives avant de servir.

20140612_192604

Régalez-vous 😉

20140718_111423bis

Petits moelleux à la compote pour le goûter

C’est ma puce de 2ans et demi qui a réalisé presque toute seule cette recette trouvée sur le blog « Cléa Cuisine » 😉 Pour lui faire encore plus plaisir nous avons utilisé des empreintes en forme d’avions, voitures, moto… Oui je sais ça fait un peu garçon mais elle les préférait aux schtroumpfettes… Vous auriez vu comme elle était fière de présenter ses gâteaux à son papa. Nous en avons bien évidemment pris un et  nous avons beaucoup apprécié. Ils sont moelleux et bien parfumés. La compote ne donne pas de goût en soit mais elle participe à sa consistance si agréable. Pour plus de gourmandise, j’ai ajouté des pépites de chocolat noir à 70% 🙂

20140718_111455

Pour 6 petites empreintes:

– 100g farine 5 céréales

– 1cc poudre à lever

– 50g sucre de canne blond (j’ai mis du sucre de coco)

– 1/2cc épices au choix (cannelle, vanille…)

– 100g purée de fruits ou compote sans sucre ajouté

– 50g huile végétale douce (olive, coco, noisette(plus parfumé))

– 40g pépites de chocolat noir à 70%

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger l’ensemble des ingrédients. Verser dans les empreintes et cuire une quinzaine de minutes.

PS: si comme dans la recette originale vous souhaitez réaliser un cake, doublez les proportions et versez la préparation dans un petit moule à cake. Enfournez pour 45 minutes (je n’ai pas essayé donc je ne peux pas vous garantir le temps de cuisson).

20140718_111512

Régalez-vous 😉

20140623_211755bis

Bacon de tempeh

Nous adorons accompagner le melon de jambon sec mais comme nous mangeons désormais très occasionnellement toute autre viande que le poulet, il a bien fallu trouver des accompagnements sympas qui remplaceraient cette charcuterie que nous aimons tant. J’ai ouvert comme très souvent en ce moment mon livre « Vegan » et ai trouvé cette petite recette toute simple et très très rapide à réaliser. Nous avons beaucoup aimé le goût fumé et légèrement sucré de ce bacon. Je le referai sans hésiter.

Pour 4 personnes:

– 200g tempeh fumé

– 4cs tamari

– 2cs sirop d’agave

– 1cs huile végétale neutre

– 1cs huile végétale pour la cuisson

– poivre

Couper le tempeh en fines tranches. Mélanger les autres ingrédients excepté l’huile de cuisson dans une assiette creuse et y faire mariner le tempeh 30 minutes. Faire cuire quelques minutes de chaque côté avec l’huile de cuisson puis en fin de cuisson, ajouter la marinade et laisser absorber tout en retournant les tranches de tempeh. Servir chaud.

20140623_211804bis

Régalez-vous 😉

20140722_211029bis

Pâté au potimarron et tofu

J’avais beaucoup de réserves au sujet des pâtés végétaux. Mais j’ai acheté un potimarron et sachant que mon mari n’aime pas du tout ça j’ai sorti mon livre « Vegan » et j’ai trouvé cette recette. Après tout, cela serait l’occasion d’enfin goûter à ces pâtés… Je l’ai préparé sans grande conviction en prévoyant un petit quelque chose de secours au cas où… Et bien je n’en ai pas eu besoin, c’est trop bon! Certes on a pas non plus l’impression de manger un pâté de campagne mais l’association de tous ces ingrédients et surtout le goût fumé du tofu rappelle vraiment la saveur d’un pâté en plus doux,plus fondant et avec une petite note sucrée. J’ai tellement apprécié que dès le lendemain j’ai essayé un pâté de lentilles. Je vous donnerai très vite sa recette! Ah oui j’oubliais, même mon mari a beaucoup apprécié 😉

Pour 2 à 4 personnes:

– 250g potimarron

– 2 gousses d’ail émincées

– 2cs huile d’olives

– 1/2cc curry en poudre

– 1/2cc sauge séchée

– 1cc basilic séché (j’ai mis du frais)

– 125g tofu fumé

– 10 cerneaux de noix

– 1cc tamari

Couper le potimarron avec la peau en petits dés et le faire revenir avec l’ail dans l’huile d’olives. Ajouter le curry et les herbes et cuire en remuant de temps en temps pendant 10 minutes. Ajouter le tofu émietté, les noix grossièrement concassées et le tamari. Bien mélanger puis mixer le tout grossièrement afin qu’il reste de petits morceaux. Bien tasser dans une terrine, un bocal ou même un petit plat, laisser refroidir puis mettre au frigo plusieurs heures avant de déguster. Ce pâté est délicieux accompagné de pain complet,d’épeautre ou encore aux graines.

20140722_211051bis2

Régalez-vous 😉

 

20140718_134032bis

Tarte glacée

J’ai trouvé cette recette de Julien Merceron dans le magasine « Fou de Pâtisserie ». Elle est composée d’une délicieuse pâte à tarte, d’une glace vanille, d’un disque de praliné croustillant et le tout est couvert de fruits secs caramélisés. Elle combine donc avec harmonie et gourmandise le croustillant, le crémeux, le craquant, le fondant, le moelleux. Cette tarte est tout simplement exquise, nous nous sommes tous vraiment régalés. Et quelle bonheur de manger un dessert si frais en été…

20140718_112541bis

Pour le fond de tarte:

– 180g beurre mou

– 2g sel

– 100g sucre glace

– 1 œuf entier

– 250g farine

Mélanger le beurre, le sel et le sucre glace. Ajouter l’œuf puis la farine et bien mélanger. Mettre au frigo au minimum 2 heures.

Abaisser la pâte sur environ 3 mm d’épaisseur et foncer un cercle de 22 cm de diamètre puis réserver de nouveau 1h au frigo. Enfourner pour 25 minutes.

Réserver au congélateur 30 minutes avant le montage.

PS: je ne sais pas si vous serez confrontés au même problème que moi mais les bords se sont complètement affaissés à la cuisson. J’ai donc du redécouper les épaisseurs de pâte trop importantes à l’intérieur du fond de tarte. Je pense que pour éviter ce problème, je réaliserai la prochaine fois ma pâte sucrée habituelle.

Pour les fruits secs caramélisés:

– 40g eau

– 40g sucre

– 100g amandes concassées

– 100g noisettes concassées

Préchauffer le four à 160°C.

Réaliser un sirop avec l’eau et le sucre. Ajouter les amandes et les noisettes puis mélanger. Étaler dans un plat recouvert de papier sulfurisé. Enfourner et mélanger régulièrement jusqu’à ce qu’elles soient grillées.

Pour le praliné croustillant:

– 200g praliné

– 30g chocolat au lait

– 80g feuilletine (crêpes dentelles)

Mélanger le praliné, le chocolat au lait fondu et la feuilletine. Étaler entre 2 feuilles guitare sur 4mm d’épaisseur. Placer au frigo au minimum 30 minutes. Lorsque le praliné est figé, découper un cercle de 20 cm de diamètre.

PS: j’ai remplacé le praliné et le chocolat au lait par 230g de Gianduja de chez Valrhona

Pour la glace à la vanille:

– 520g lait

– 2 gousses de vanille

– 25g poudre de lait écrémé

– 195g crème liquide entière

– 180g sucre

– 4 jaunes d’oeufs

– 1,5g gomme de guar (ne fait pas partie de la recette)

Faire chauffer le lait avec les gousses de vanille fendues et grattées et laisser infuser 1 heure. Ajouter la poudre de lait, la crème, le sucre et les jaunes. Faire cuire sur feu moyen jusqu’à atteindre 83°C en mélangeant continuellement.

PS 1: Si comme moi vous voulez ajouter de la gomme de guar qui donnera du moelleux à votre glace, gardez un peu de sucre auquel vous ajouterez la gomme et incorporez le tout au mélange à 83°C. Filtrez puis mixez 1 minute et remettez les gousses dans le mélange. Laissez refroidir puis mettez une nuit au frigo. Turbinez la glace à l’aide d’une sorbetière.

PS 2: Si vous n’en avez pas,vous pouvez aussi mélanger toutes les 30 minutes votre préparation durant les 4 premières heures de prise au congélateur. Le résultat sera peut être un peu moins bon mais restera tout de même délicieux et surtout bien plus sain qu’une glace industrielle!

Montage:

Garnir le fond de tarte à mi-hauteur avec de la glace juste turbinée. Déposer le disque de praliné croustillant. Finir de garnir avec de la glace puis lisser. Recouvrir avec les fruits secs puis réserver au minimum 2 heures au frigo. 15 minutes avant la  dégustation, sortir la tarte du congélateur et la placer au réfrigérateur.

PS: mes bords de pâte à tarte avaient une hauteur insuffisante du fait des soucis que j’ai rencontrés durant la cuisson, j’ai donc mis la glace au delà de ceux-ci. Le seul problème que cela pose est qu’elle est un peu moins jolie 😉

20140718_134256bis

Régalez-vous 😉

20140623_205935bis

Houmous à la coriandre

Pour nous le beurre salé sur les tartines c’est terminé mais pas question pour autant de me passer de mon pain frais! D’ailleurs fini la baguette de farine blanche et bonjour aux pains complets ou confectionnés avec de la farine de haute valeur nutritionnelle. Je me suis donc mise en quête de délicieuses petites tartinades et j’en suis devenue vraiment fan. C’est un régal!

Revenons en à l’houmous que l’on retrouve fréquemment lors des apéritifs. Pour ceux qui n’ont encore jamais eu le plaisir d’en déguster, ce n’est autre qu’une préparation culinaire du Proche Orient composée notamment d’une purée de pois chiches et d’une purée de sésame. Il est donc riche en protéines végétales, méthionine, fibres et matières grasses mono-insaturées. Et pour une petite touche d’originalité, celui-ci est parfumé de coriandre fraîche. On peut l’accompagner de toasts de pain, de biscuits apéritifs ou encore de bâtonnets de légumes crus.

Pour 1 bol:

– 4 cs tahin

– 250g pois chiches cuits (environ 120g de pois chiches secs)

– 4 cs huile d’olives

– 1 petite gousse d’ail

– 4 cs jus de citron frais

– 6 cs eau

– 1 cs coriandre hachée

– sel, poivre

Disposer dans le bol d’un mixeur l’ensemble des ingrédients excepté le se, le poivre et la coriandre et mixer jusqu’à obtenir une texture crémeuse épaisse. Saler, poivrer et ajouter la coriandre. Mixer quelques secondes. Conserver au frais et servir avec un filet d’huile d’olives.

Régalez-vous 😉

 

 

20140704_195522

Mi-cuit aux pruneaux et au chocolat

Une petite recette toute simple et très rapide à réaliser mais qu’il faut prévoir car elle nécessite une nuit de trempage et une-demie journée au frigo. Ce gâteau a un index glycémique relativement bas pour un gâteau au chocolat puisqu’il est sucré uniquement avec des pruneaux, la farine est complète et le chocolat est à + de 70% de cacao. Il porte le nom de mi-cuit mais je dirais plutôt fondant car il a une texture assez compacte surtout après le passage au frigo mais une fois porté à la bouche, il fond tout seul. Les convives n’ont absolument pas retrouvé le goût du pruneau et je pense d’ailleurs qu’ils sont essentiellement là pour sucrer. J’ai trouvé cette recette dans le livre « Mes bons desserts aux sucres naturels » de Marie Chioca.

Pour un moule de 24 cm de diamètre:

– 150g pruneaux dénoyautés

– 200g chocolat noir à + de 70% de cacao

– 20 cl de lait de soja (j’ai mis du lait d’amandes)

– 1 cc d’extrait de vanille

– 2 oeufs

– 50g farine (farine de blé kamut T150 pour moi)

– 2 cs purée d’amandes ( 60g purée d’amandes complète pour moi)

– 1 sachet de levure

Mettre les pruneaux à tremper dans le lait avec l’extrait de vanille durant 1 nuit.

Préchauffer le four à 180°C.

Le lendemain, faire tiédir ce mélange sur feu doux avec le chocolat jusqu’à ce qu’il soit fondu. Transférer dans le bol d’un robot puis ajouter la purée d’amandes et les jaunes d’oeufs. Mixer quelques minutes jusqu’à obtention d’une consistance bien lisse et crémeuse. Ajouter la farine et la levure puis incorporer délicatement les blancs montés en neige. Verser l’appareil dans un moule à manqué beurré ou chemisé de papier cuisson et enfourner pour 12 minutes. Laisser refroidir puis mettre au frigo pour une demi-journée avant de déguster.

20140705_230302bis

Régalez-vous 😉

 

 

20140711_121424bis

Tarte aux pêches à la crème d’amandes à la pistache

Cette tarte issue du magasine « Fou de Pâtisserie » est juste une « tuerie »! J’ai eu beaucoup de « goûteurs » et ils ont tous adoré! Je l’ai déclinée en grandes tartes de 24cm de diamètre et en individuelles de 10 cm et ma préférence est allée au grand diamètre car elle me paraissait plus sèche, moins gourmande en individuel. L’association des pêches, de la pistache et de la vanille est vraiment délicieuse! La pâte sucrée est bien croustillante mais si il y a une seule chose que je changerai la prochaine fois, c’est elle. Je ferai ma pâte habituelle qui reste ma préférence. La crème d’amandes fondante et moelleuse est parfumée de façon bien marquée à la pistache. Les pêches apportent la touche indispensable d’acidité et la chantilly vanillée à la mascarpone la douceur, la légèreté et la touche sucrée de ce dessert. Une association parfaite ou presque, ba oui on peut toujours faire mieux 😉 Avec les proportions de pâte sucrée, on peut foncer un cercle de 24 cm de diamètre et 2 de 10 cm. Par contre la quantité de crème d’amandes est insuffisante pour garnir tous ces cercles, j’ai donc doublé les quantités, augmenté le nombre de pêches et préparé plus de chantilly. Je vous noterai entre parenthèses mes proportions.

20140711_121519bis

20140712_090602bis

Pour 1 tarte de 24cm de diamètre et 2 de 10 cm:

Pour la pâte sucrée:

– 250g farine

– 2g sel

– 95g sucre glace

– 30g poudre d’amandes

– 150g beurre coupé en petits cubes

– 50g œuf

– 5g extrait de vanille sans alcool

Mélanger la farine, le sel, le sucre glace, la poudre d’amandes et le beurre et sabler l’ensemble. Ajouter progressivement l’œuf et la vanille et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse et homogène. Filmer et réserver au frigo au moins 2 heures.

Pour la crème d’amandes à la pistache:

– 60g sucre (120g)

– 60g beurre pommade (120g)

– 30g pâte de pistache (60g)

– 60g poudre d’amandes (120g)

– 50g œuf (100g)

– 6g rhum (15g)

Blanchir le beurre avec le sucre puis ajouter la pistache et la poudre d’amandes. Verser l’œuf puis mélanger jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène. Incorporer le rhum et monter légèrement la crème d’amandes. Filmer au contact et réserver.

Pour la crème mascarpone à la vanille:

– 100g crème liquide entière (150g)

– 100g mascarpone (150g)

– 10g sucre (30g)

– 1 gousse de vanille fendue et grattée(2)

Mettre l’ensemble des ingrédients dans un saladier puis monter au fouet comme une crème chantilly et réserver au frigo.

Le montage:

– 6 pêches (j’en ai mis 8)

Préchauffer le four à 160°C.

Étaler la pâte puis foncer les cercles. Garnir de crème d’amandes puis disposer harmonieusement les quartiers de pêches. Enfourner pour 30 à 40 minutes.

Laisser refroidir puis décorer de quenelles de crème mascarpone.

20140711_121629

20140712_090647

Régalez-vous 😉