20141010_201858bis

Velouté de potimarron au bacon et châtaignes grillées

Ça y est le froid est de retour avec même de la pluie pour encore plus de plaisir… Il est donc temps de recommencer les soupes et veloutés en tous genres. Je raffole du potimarron mais à la maison je suis bien la seule… J’ai donc voulu tenter en velouté en y ajoutant quelques pommes de terre et surtout du bacon pour en atténuer le goût.

Ma puce ayant également découvert l’existence des marrons et châtaignes, j’ai décidé de lui montrer comment les préparer mais surtout quel goût ces petites choses avaient. Bon ce ne fut pas une franche réussite: les déposer sur la plaque, les surveiller durant la cuisson lui a beaucoup plu mais lorsque je lui en ai fais goûter un bout j’ai eu le droit à un magnifique « beurk ».

Pour ce qui est du velouté, mes 2 petits loups s’en sont délectés. Il faut dire que c’était vraiment délicieux: bien onctueuse avec un agréable goût fumé, nous nous sommes régalés!

– 750g potimarron épluché et coupé en morceaux

– 375g pommes de terre épluchées et coupées en morceaux

– 100g bacon (sans gras)

– qs châtaignes fraîches ou en bocal

– +/- 10cl crème liquide

– +/- 20g beurre

– sel, poivre

Mettre le potimarron, les pommes de terre et le bacon dans une grande casserole et couvrir d’eau. Laisser cuire à feu moyen environ 30 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres c’est à dire qu’une lame de couteau doit pénétrer les légumes à cœur sans résistance.

Pendant ce temps, inciser les châtaignes puis les enfourner sur une plaque une vingtaine de minutes à 220°C en les retournant à mi-cuisson. De même, à la fin de la cuisson la pointe d’un couteau doit pénétrer facilement. Éplucher puis réserver.

Une fois les légumes cuits, avant de mixer, ne pas hésiter à réserver du bouillon. En effet, il est facile d’en rajouter si le velouté est trop épais. A l’inverse, vous mangerez un bouillon si vous en avez trop laissé ;) Mixer puis ajouter le beurre et la crème si vous le souhaitez et mixer de nouveau.Saler et poivrer.

Servir le velouté parsemé de châtaignes.

20141010_202016

Régalez-vous 😉

 

20130627_210522bis

Gâteau de carottes et pommes de terre au chèvre frais, zestes d’orange et cumin

Ce petit délice me vient d’un de mes blogs préférés « J’en reprendrai bien un bout… »; il est idéal pour un dîner. L’association de la carotte et du cumin ainsi que celle de la carotte et de l’orange sont déjà bien connues alors lorsqu’on les additionne et qu’on y ajoute une touche de chèvre, c’est juste parfait. Les couches sont censées être plus régulières mais j’étais un peu pressée et je ne me suis pas assez appliquée 😉 cependant le goût était là et c’est bien le principal 😀

Pour un moule de 18cm x 18cm (20cm x 20cm pour moi):

– 6 carottes découpées en fines lamelles à la mandoline

– 2 pommes de terre (j’en ai mis 4) découpées en fines lamelles à la mandoline

– zestes d’1/2 orange

– +/- 1/2cc cumin

– 40g chèvre frais type « Petit Billy » (j’en ai mis +)

– 1 petite échalotte finement émincée

– 1 gousse d’ail écrasée

– 1cc rase de sel

– poivre

– 6 brins de ciboulette ciselés

– qques feuilles de persil plat et frisé

– 20cl soja cuisine ou de crème liquide

– 2 oeufs

– 1/2 sachet levure chimique

– 70g fécule de pomme de terre (à défaut de la Maïzena)

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger les oeufs, la crème, l’échalotte, l’ail, la ciboulette, le persil, le sel, le poivre, le cumin et les zestes. Ajouter ensuite la fécule et la levure et bien mélanger puis réserver.

Déposer le 1/3 des carottes au fond du moule puis la moitié des pommes de terre. Parsemer de quelques dés de chèvre et recouvrir avec une partie de l’appareil réalisé précédemment. Recommencer les mêmes couches puis terminer par une dernière couche de carottes. Verser le reste de l’appareil. Enfourner pour 1 heure puis laisser tièdir avant de démouler. Détailler en carrés et déguster tiède ou froid.

Régalez-vous 😉

 

 

20130705_131117

Mousse chocolat- fraise

Voici une nouvelle idée de dessert rapide et simple que j’ai trouvée sur le blog « Elle râle (beaucoup)… mais Elle cuisine (un peu) ». J’ai beaucoup apprécié l’association de goût de ces 2 mousses mais aussi de leurs consistances différentes. Celle au chocolat étant plus ferme et celle à la fraise très légère . Mon mari, lui préférait les manger séparément. Donc à vous de voir 😉

Pour 4 à 6 personnes:

– 250g fraises

– 20cl crème liquide bien froide

– 30g sucre en poudre

– 2 feuilles de gélatine

– 150g chocolat noir ou au lait

– 3 oeufs

Mettre la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide. Laver, équeuter et mixer les fraises avec le sucre puis passer ce coulis au chinois. En chauffer 4 cuillères et hors du feu y ajouter la gélatine essorée. Verser ce mélange dans le reste du coulis et bien mélanger. Monter la crème liquide en chantilly dans un récipient bien froid et l’incorporer au coulis.

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Laisser tiédir et y incorporer les jaunes. Monter les blancs en neige et les mélanger délicatement au chocolat.

En fonction de votre préférence, alterner des couches de mousse à la fraise et au chocolat dans les coupes ou bien mettez une couche de l’une des 2 mousses puis une de l’autre.

Placer au minimum 3 heures au frigo avant de déguster.

20130705_131124

Bonne dégustation 😉

20130801_225516

Cannellonis croustillants fourrés à la crème mascarpone et cerises amarena

C’est un dessert que j’ai réalisé à partir de brisley dont je vous ai proposé la recette il y a quelques jours. Je l’ai trouvé sur le blog « La cuisine de Doria » où elle réalise ses cannellonis à partir d’une pâte à gaufrette « normale ». J’ai préféré réaliser mes fameux brisley et je ne regrette pas! Ils sont donc fourrés avec une crème à base de mascarpone et chantilly et de cerises amarena. Je craignais un peu le résultat et bien je n’aurais pas dû nous avons adoré 🙂

Pour 10 cannellonis:

– 10 brisley (recette)

– 250g mascarpone

– 3 jaunes d’oeufs

– 30g sucre

– 140g crème liquide entière bien froide

– cerises amarena

– 1 gousse de vanille

Réaliser les brisley selon la recette précédemment postée.

Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter la mascarpone et les grains de vanille et battre jusqu’à ce que le mélange soit lisse.

Monter la crème en chantilly dans un récipient bien froid et l’incorporer délicatement au mélange précédent. Mettre cette crème au frais et au moment de servir la monter de nouveau au fouet afin qu’elle gagne en texture. Remplir la poche à douille et fourrer les brisley avec celle-ci et des cerises amarena. Servir ces cannellonis accompagnés du sirop des cerises amarena.

20130801_225523bis

Régalez-vous 😉

20130709_063711

Crèmes vanille façon danette

Voici une nouvelle petite idée pour vos desserts de tous les jours. J’ai trouvé cette recette sur le blog « D § Gourmandises ». Bien sûr ces petites crèmes ne sont pas exactement comme les danettes, il manque tous les produits chimiques 🙂 mais elle sont vraiment très bonnes!

Pour 4 pots:

– 300g crème liquide entière

– 300g lait entier

– 1 gousse de vaille fendue et grattée

– 80g jaunes

– 80g sucre

– 4g gélatine en feuilles

Mettre à tremper la gélatine dans de l’eau froide. Faire chauffer le lait, la crème et la vanille. Blanchir les jaunes avec le sucre et verser dessus le mélange chaud tout en remuant puis remettre sur le feu jusqu’à atteindre 84°C c’est à dire une consistance crème anglaise. Ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Verser dans les pots, laisser refroidir puis mettre au frais au minimum 4 heures afin que la crème prenne.

20130709_183457bis

Bonne dégustation 😉

20130622_133145bis

Terrine de brioche perdue aux fraises

Pour réaliser ce délice, je me suis inspirée de la recette du chef Christian Constant et de celle du blog « Les notes bleues d’une gourmande ». Cela paraît banal mais c’est un véritable régal. Elle est moelleuse, fondante, juteuse avec un bon goût de fraises. Vous pouvez la déguster tiède ou bien froide. Nous avons eu une nette préférence après une nuit au frigo.

Pour un moule à cake:

– 6 tranches de gâche (ou pain de mie, pain rassis, brioche)

– 3 œufs

– 20cl crème liquide

– 30 cl lait

– +/- 80g sucre (tout dépend de vos fraises)

– 1 sachet de sucre vanillé

– 1 gousse de vanille grattée

– 40g beurre salé

– 300g fraises

Blanchir les œufs avec les sucres et la vanille. Ajouter la crème et le lait. Tremper les tranches jusqu’à ce qu’elles soient bien imbibées et les faire dorer dans une poêle avec le beurre. Déposer 2 tranches au fond du moule, les recouvrir de 150g de lamelles de fraises et arroser avec un peu du reste du mélange et bien tasser. Recouvrir avec 2 nouvelles tranches puis 150g de lamelles de fraises et un peu du mélange et tasser de nouveau. Terminer par les 2 dernières tranches et le reste du mélange. Enfourner pour environ 20 minutes et démouler une fois la terrine tiède ou froide. Celle-ci va libérer plus ou moins de jus en refroidissant mais le goût restera toujours identique.

20130622_133136

Régalez-vous bien 😉

20130425_083840bis

Namelaka sur son craquant au chocolat

Voici une recette que j’ai apprise à l’un des merveilleux cours de Vincent Guerlais. C’est un dessert très simple à réaliser qui fait toujours sensation. Les convives croient avoir devant eux une boule de glace et finalement découvrent une crème au chocolat délicieusement onctueuse, fraîche avec une consistance sans pareil. Et la petite base croustillante termine ce dessert à la perfection. Je l’avais réalisé de toute petite taille car il faisait partie d’un café gourmand.

Pour 6 personnes (enfin tout dépend de la taille que vous voulez leur donner)

Pour le Namelaka chocolat: (la veille)

– 100g lait entier

– 5g de glucose

– 3g gélatine

– 200g crème fleurette

– 135g chocolat Manjari 64%

Mettre la gélatine à tremper 10 minutes dans de l’eau froide. Chauffer le lait avec le glucose. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et fouetter puis verser en 3 fois sur le chocolat fondu afin de réaliser une émulsion. Mixer puis ajouter la crème froide et mixer de nouveau. Réserver au frigo.

Pâte sablée au chocolat:

– 60g beurre

– 1g de sel

– 45g sucre glace

– 15g poudre d’amandes

– 25g œuf

– 90g farine

– 25g cacao

Mélanger les poudres avec le beurre puis ajouter l’œuf. Une fois le mélange homogène, l’étaler sur une plaque sur 3mm d’épaisseur. Enfourner pour environ 20min à 160°C. Au milieu de la cuisson, donner quelques coups de couteau pour casser les morceaux et ainsi sécher l’intérieur.

20130424_080558

Croustillant chocolat:

– 65g chocolat noir fondu

– 25g beurre fondu

– 150g de la pâte sablée au chocolat

– 15g cassonade

– 20g feuilletine ou Gavottes émiettées

– 1/4 gousse de vanille

Concasser finement la pâte sablée puis ajouter l’ensemble des ingrédients

20130424_142825

Montage:

Dès que le croustillant est réalisé, le déposer dans un cercle sur l’assiette à dessert sans tasser sur environ 2 à 3 cm d’épaisseur. Retirer délicatement le cercle et déposer sur le croustillant une boule de Namelaka. Vous pouvez accompagner de petits bâtonnets de meringue et de coulis de framboises.

20130424_143423

20130424_230527bis

Bonne dégustation 😉

 

20130323_191818bis

Cornet feuilleté à la mousse de guacamole

Une nouvelle petite idée pour un apéro entre amis. Ça n’est vraiment pas très long à réaliser surtout si vous achetez la pâte et c’est vraiment délicieux. Ma sœur qui est une fan de guacamole m’a demandé la recette car avec l’ajout d’une crème fouettée, elle a trouvé cela encore meilleur.

Pour une douzaine de cornets:

– 2 rouleaux de pâte feuilletée (pour cette recette je préfère utiliser de la pâte du commerce car elle est bien étalée uniformément et donc plus facile à manipuler)

– cônes métalliques

Préchauffer le four à 180°C. Couper des lanières d’environ 2 cm de pâte et les enrouler autour de cônes métalliques. Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé (pour éviter que la fin du cornet ne se décolle à la cuisson mettre le cône avec le côté contenant l’extrémité de la pâte contre la plaque) et enfourner pour +/- 10 minutes en fonction de la taille de vos cônes.

20130323_152223

20130323_152229

Pour le guacamole:

– 2 tomates pelées et hachées

– 2 avocats écrasés

– 1 cs oignons finement hachés

– 1 gousse d’ail hachée

– 1 cc cumin

– 2 cs coriandre hachée

– 2 cs huile d’olive

– 1 jus de citron vert

– piment

– 20 cl de crème liquide entière froide montée au robot ou batteur électrique dans un récipient bien froid

Mélanger l’ensemble des ingrédients puis ajouter délicatement la crème fouettée. Mettre la préparation dans une poche à douille et remplir les cônes au moment de servir. Il vous restera de la préparation donc n’hésitez pas à faire plus de cornets ou bien à ajouter des petits gâteaux apéritifs à tremper dedans. J’ai de plus décoré chaque cône avec un petit fromage Apérivrais à son sommet.

20130323_191826bisBon appétit 😉