DSC_0137bis

Crumble Pomme-Poire-Banane-Fraise-3 chocolats

Oui oui tout ça dans un même dessert et franchement en l’essayant je me suis dit ça fait beaucoup de mélange quand même. Et bien à l’unanimité ce fut le meilleur crumble jamais mangé. Une tuerie!! Et je dois remercier ma meilleure amie Fanny qui m’a donné la super idée de rajouter des fraises. Je lui dédicace donc cette recette <3

DSC_0162bis

Pour 5 personnes:

  • 2 pommes épluchées et détaillées en fines lamelles
  • 2 poires épluchées et détaillées en fines lamelles
  • 2 bananes coupées en rondelles
  • fraises
  • qs chocolat noir, lait et blanc
  • 200g farine
  • 100g cassonade
  • 100g beurre salé mou

Préchauffer le four à 180°C.

Déposer l’ensemble des fruits dans un plat puis déposer la quantité de chocolat que vous souhaitez en l’enfonçant un peu dans les fruits.

Mélanger la farine, le sucre et le beurre et émietter la pâte du bout des doigts. Déposer ce mélange sur les fruits puis enfourner pour +/- 30 minutes jusqu’à ce que la surface soit colorée.

Déguster tiède ou froid.

DSC_0155bis

Régalez-vous 😉

 

DSC_0963bis

Le café expresso de Christelle Brua

En cette période de fortes chaleurs, je vous propose cette petite verrine tout en fraîcheur et légèreté mais aussi très très gourmande… Elle est composée successivement d’un biscuit Joconde très moelleux, d’une mousse au chocolat douce et légère, d’amandes caramélisées qui apportent la petite touche de croquant, d’une glace terriblement fondante et onctueuse et d’un sabayon, véritable petit nuage peu sucré et très fort en café. Un bel équilibre entre ces différentes saveurs… Ce dessert se présente normalement dans un tube en sucre mais j’ai préféré gagner du temps et le servir dans des coupes 🙂 J’ai également choisi de confectionner ma glace vanille que j’aime tant plutôt que celle proposée dans la recette. Il est noté que les proportions permettent de confectionner 4 parts mais je pense vraiment que vous pouvez réaliser au moins 6 coupes.

Pour la crème glacée (j’ai préféré utiliser ma recette fétiche :)):

recette ici

Pour le sabayon au café:

– 10g expressos

– 100g eau

– 100g sucre

– 6 feuilles de gélatine (12g)

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire chauffer le tout puis ajouter hors du feu la gélatine essorée. Mélanger puis verser dans un siphon et réserver au frigo.

Pour la mousse au chocolat:

– 125g crème fleurette

– 125g chocolat noir (50% pour moi afin d’adoucir l’association des saveurs)

– 25g jaunes d’oeufs

– 70g sucre

– 60g blancs d’oeufs

– 50g beurre

Faire bouillir la crème et la verser sur le chocolat.

Blanchir les jaunes avec le sucre puis les ajouter au mélange précédent.

Incorporer les blancs montés en neige puis lisser avec le beurre fondu. Réserver au frigo dans une poche à douille.

Pour le biscuit Joconde:

– 10g beurre fondu

– 50g poudre d’amandes tamisée

– 50g sucre glace tamisé

– 15g farine

– 70g œufs

– 50g blancs œufs

– 10g sucre

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger la poudre d’amandes, le sucre glace, la farine et les œufs. Incorporer le beurre.

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre et les ajouter au mélange précédent.

Étaler sur une feuille de papier sulfurisé à l’aide d’une spatule et enfourner pour 6 minutes.

Laisser refroidir et détailler des cercles de 4cm de diamètre. Réserver au frais.

PS: j’ai choisi de l’étaler plus épais afin de découper des cubes et non des disques.

DSC_0965bis

Pour les amandes caramélisées:

– 100g amandes entières

– 50g eau

– 75g sucre

Torréfier les amandes au four 15 min à 150°C.

Faire cuire l’eau et le sucre à 117°C puis ajouter les amandes et remuer. Laisser caraméliser en remuant sans arrêt. Étaler sur une feuille de papier sulfurisé en les séparant bien puis écraser grossièrement au rouleau une fois refroidies.

Pour le montage:

Disposer des cubes de biscuit Joconde dans le fond de la coupe.

DSC_0947bis

Garnir de mousse au chocolat puis d’amandes.

DSC_0950bis

Déposer une quenelle de glace.

DSC_0953bis

Terminer par le sabayon et saupoudrer de cacao en poudre.

DSC_0961bis

Régalez-vous 😉

 

DSC_0193bis

Gâteau moelleux coco, noisette et chocolat de Philippe Conticini

J’ai découvert cette recette sur la page facebook de Philippe Conticini. Ses photos et ses explications quant au rôle des ingrédients, aux sensations gustatives m’ont immédiatement séduite. La semaine dernière un ami déjeunait à la maison mais j’avais très peu de temps pour confectionner le dessert. Je voulais quelque chose de simple mais gourmand et très vite j’ai repensé à cette recette découverte quelques jours auparavant. Je me suis donc lancée sans aucune hésitation et le résultat était largement à la hauteur de mes attentes. Nous avons adoré! Vous pouvez le déguster tiède ou froid. Ma préférence va à tiède car il est encore plus fondant avec une consistance légèrement humide et le chocolat coulant. Sans hésiter je referai cette recette. Pour vous donner encore plus envie, je vous rapporte les explications du chef: « la noisette apporte la note torréfiée et boisée pour donner du relief et contrebalancer la coco et le chocolat. La coco fournit la rondeur et la gourmandise, le chocolat le caractère et la douceur. La structure du biscuit est fondante et humide, la coco apporte la mâche mais aussi la rondeur du goût (complétée par la gousse de vanille) et le sucre à chouquette le croquant. La fleur de sel prolonge le goût en bouche. La farine T45 donne le corps et l’élasticité et assure la bonne tenue. La farine de châtaigne apporte la rondeur du goût mais aussi la densité du biscuit ». Après tant d’explications vous hésitez encore?? Allez filez en cuisine 😉

DSC_0191bis

Le chef préconise d’utiliser des cercles de 8cm de diamètre et 4,5cm de hauteur. N’ayant que des cercles de 6cm de hauteur, les gâteaux sont plus hauts mais ceci ne change en rien leur saveur.

Pour 4 moelleux:

– 45g coco râpée

– 45g poudre de noisette intense

– 30g sucre glace

– 70g sucre semoule

– 25g blanc d’œuf

– 30g jaune d’œuf

– 1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 85g beurre doux fondu chaud

– 1 petite pincée de fleur de sel

– 25g farine T45

– 17g farine de châtaigne

– 4g levure chimique

– 100g blancs d’oeufs + 12g sucre semoule

Mélanger au fouet la coco,la poudre de noisettes, le sucre glace, le sucre semoule, la vanille, les 25g blancs d’oeufs, les jaunes. Ajouter ensuite le beurre, le sel, les farines tamisées et la levure.

Monter les 100g de blancs en neige avec le sucre (ils doivent être mousseux mais d’une bonne tenue) puis les incorporer délicatement à la maryse à la préparation précédente.

Montage:

– coco râpée

– 4 cc sucre à chouquette

– 20g chocolat noir (70% pour moi)

Préchauffer le four à 170°C.

Poser sur une plaque couverte de papier sulfurisé 4 cercles beurrés et farinés de 8 cm de diamètre et 4,5 cm de hauteur. Dans chaque cercle, parsemer le fond de 2 pincées de coco et d’1 cc de sucre à chouquettes. Remplir chacun jusqu’à la moitié de la hauteur avec l’appareil puis y déposer 5 g de chocolat noir concassé et verser le reste de la pâte de manière à enfermer le chocolat.

Enfourner pour +/- 15 minutes.

Une fois tiède, les décercler puis les retourner (ce que j’ai oublié).

Déguster tiède mais froid c’est aussi un délice 😉

DSC_0202bis

Régalez-vous 😉

DSC_0192bis

Mousse au chocolat de Pierre Hermé

Je n’avais jamais songé à réaliser une autre recette que mon habituelle uniquement constituée de chocolat et œufs. Mais lorsque j’ai trouvé celle-ci, je n’ai eu qu’une envie: l’essayer tout de suite! Ni une ni deux, j’ai filé en cuisine avec ma puce et en 15 minutes, la préparation était dans les verrines. Nous nous sommes régalés! Même mon petit loup de 18 mois s’en est délecté. Je crois bien qu’elle va devenir ma nouvelle recette fétiche de mousse au chocolat. En effet ce qui fait son petit plus est qu’elle est plus douce et plus légère. Assez parlé, passons à la recette afin que vous puissiez en juger par vous-même 😉

Pour 8 petites verrines:

– 8cl lait entier

– 175g chocolat noir

– 20g sucre

– 4 blancs

– 1 jaune

Faire bouillir le lait puis le verser sur le chocolat concassé. Mélanger avec une maryse jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu et la préparation bien brillante. Ajouter le jaune et mélanger.

Monter les blancs en neige puis lorsqu’ils sont fermes, ajouter petit à petit le sucre et battre encore un peu.

Incorporer 1/4 des blancs montés afin de détendre la préparation puis le reste délicatement pour ne pas les casser. Verser dans les verrines ou dans un saladier et réserver au moins 2 heures au frigo.

Régalez-vous 😉

 

20141116_164057bis

Choc chip bars

Je sais vous allez me dire encore une recette de cookies! Mais ça n’est pas ma faute 😉 J’ai trouvé cette recette sur le blog « La cuisine de Bernard et je n’avais pas le choix, il fallait bien que je la teste 🙂 Ba oui ça avait l’air vraiment trop bon… Et j’ai bien fais! C’est juste délicieux. Nous avons tous adoré. Ces petits carrés ont un goût semblable aux cookies mais différent de par leur consistance. En effet, ils sont beaucoup plus moelleux car leur cœur est peu cuit et la fine croûte est quant à elle bien croustillante. Si vous préférez vous pouvez aussi vous servir de cette pâte pour confectionner des cookies mais vous perdrez cette consistance si agréable.

Pour un moule ou cadre de 25 x 25cm:

– 200g vergeoise blonde ou brune

– 160g sucre

– 2 gros oeufs

– 1cc vanille liquide

– 190g beurre doux fondu

– 380g farine

– 1cc bicarbonate de soude

– 1/2cc sel

– 300g pépites de chocolat au lait ou noir ou les 2

Préchauffer le four à 150°C.

Blanchir les jaunes avec le sucre et la vergeoise puis ajouter la vanille, le sel et le beurre fondu et enfin la farine mélangée au bicarbonate. Bien mélanger puis incorporer les pépites de chocolat.

Remplir le moule ou le cadre chemisé de papier sulfurisé avec la pâte et lisser.

20141116_135559bis

Enfourner pour 35 minutes.

Laisser refroidir puis démouler et découper des carrés.

20141116_164137

Régalez-vous 😉

20141025_154116bis

Gâteau bain de boue des cochons – Charlotte poires-vanille

Il y a quelques semaines nous avons fêté les 3 ans de ma puce. Je voulais donc faire un gâteau original afin de « l’émerveillée » et entendre un « ouah » en le voyant. Pari réussit elle a adoré les petits cochons tous sales barbotant dans la boue. Elle les a même soulevés pour les sauver de leur bain mais a été stupéfaite de ne pas trouver le reste de leur corps :).

Cette recette est proposée avec une base de génoise fourrée mais je voulais un dessert un peu plus sophistiqué sans pour autant y passer 2 jours mais qui ravirait tout de même nos papilles. J’ai donc opté pour une charlotte et décidé de faire moi même les fruits au sirop et les biscuits à la cuillère. Vous pouvez choisir le gâteau de votre choix à partir du moment ou il a une relative bonne tenue et qu’il peut être conservé au frigo.

Bilan des courses, tout le monde a apprécié l’originalité de la présentation mais aussi le goût. C’est un dessert frais, léger, fondant, moelleux… Bon je m’arrête là pour les qualificatifs vous avez compris 😉 La ganache du décor s’associe avec délice à la charlotte.

Elle est parfaite même après un repas un peu copieux.

Poires pochées:

– 6 belles poires (Comice pour moi)

– 1l eau

– 130g sucre brun vanillé maison

– 20g liqueur de poires

Éplucher et couper en lamelles les poires puis les mettre dans une casserole avec le reste des ingrédients. Porter doucement à ébullition et cuire jusqu’à ce que les poires soient fondantes. Retirer les lamelles à l’aide d’une écumoire et laisser égoutter.

20141023_165011

Sirop d’imbibage:

– 75g eau

– 75g sucre

– 75g liqueur de poires

Mélanger l’eau et le sucre dans une casserole et cuire à 112°C. Ajouter immédiatement hors du feu la liqueur. Laisser tiédir.

Pour les biscuits à la cuillère:

– 7 œufs

– 70g farine T55

– 70g fécule de pomme de terre ou à défaut de Maïzena

– 140g sucre semoule

– sucre glace

Monter les blancs en neige et ajouter en 3 fois le sucre dès qu’ils commencent à mousser. Quand les blancs sont au bec d’oiseau diminuer la vitesse, ajouter les jaunes et continuer à battre 15 secondes. Verser la farine et la fécule tamisées et les incorporer délicatement à la maryse.

Préchauffer le four à 200°C.

Sur des feuilles de papier cuisson, pocher 2 disques de 24cm de diamètre

20141023_163514

et les bandes de biscuit à la cuillère d’une hauteur égale à celle du cercle (6cm pour moi).

20141023_163524

Pour faciliter le pochage, vous pouvez réaliser un gabarit. Il vous suffit de dessiner sur une feuille de papier cuisson des bandes de 6 cm de largeur et pocher en suivant les lignes. N’oubliez pas de retourner le papier cuisson pour que les traits n’apparaissent pas sur le biscuit.

Poudrer 2 fois de sucre glace à 5 minutes d’intervalle et enfourner pour 10 minutes. Laisser refroidir.20141023_171734

20141023_165027

Mousse bavaroise vanille:

– 330g lait entier

– 270g crème liquide entière bien froide

– 60g jaunes d’oeufs

– 1 gousse de vanille de Tahiti

– 140g sucre semoule

– 6,7g gélatine en feuille

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Fendre la gousse et gratter les graines sur les jaunes puis les blanchir avec le sucre.Ajouter le lait et mélanger puis cuire sur feu doux jusqu’à atteindre 84°C en remuant constamment. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et mélanger. Filmer au contact et laisser refroidir jusqu’à atteindre 25-30°C. Ajouter alors la crème montée mousseuse.

20141023_174842

Montage 1:

Chemiser de rhodoïd un cercle a entremet posé si possible sur une semelle en carton et positionner la ou les bandes de biscuit sur le pourtour du cercle. Poser un disque de biscuit au fond du cercle et l’imbiber de sirop. Disposer en rosace la moitié des poires puis couvrir avec de la mousse. Recouvrir du second disque de biscuit punché des 2 côtés puis disposer en rosace le reste des poires et couvrir de crème. Réserver au minimum 3h au frigo.

Pour les cochons:

– pâte d’amandes rose

Pour les fesses: faire une boule rose et la couper en 2. Faire une fente avec un cure-dent. Rouler en 1 petit boudin très fin un morceau de pâte et l’enrouler en tire bouchon. Mouiller très légèrement la pâte et coller délicatement la queue.

Pour les pattes: Faire de petites boules puis les aplatir légèrement afin de leur donner une forme légèrement ovale. Avec un cure dent faire une petite fente.

20141025_171545

20141025_171603

Pour la tête: Faire deux boules plus petites que les fesses et réaliser les yeux en enfonçant le cure-dent.

Confectionner 2 boule plus petites et les aplatir dans la largeur afin de réaliser le groin et dessiner 2 petits trous avec le cure-dent et un sourire. Mouiller légèrement avec de l’eau et coller délicatement sur la tête.

Réaliser 4 triangles puis faire une petite fente au cure dent à l’intérieur. Mouiller légèrement et coller les oreilles.

Pour le ventre: faire 2 plus grosses boules légèrement ovales et réaliser le nombril au cure-dent.

20141025_171553

20141025_171613bis

Réserver dans un récipient hermétique.

Montage 2:

– +/- 12 paquets de kit kat mis au frigo quelques heures

– 100g chocolat noir + 50g crème liquide entière

– 150g chocolat au lait + 150g crème liquide entière

– 1 ruban (en pâte à sucre pour moi + colle alimentaire)

Faire fondre le chocolat noir avec la crème et laisser refroidir un peu afin que la préparation épaississe.

Diviser les kit kat en 2 parties de 2 gaufrettes puis les coller puis étaler un peu de chocolat épaissi dessus et coller les barres sur le pourtour du gâteau décerclé. Mettre le ruban de votre choix afin de maintenir les barres.

Faire fondre le chocolat au lait avec la crème et laisser épaissir un peu afin qu’il ne s’infiltre pas entre les barres puis le couler sur la surface du gâteau sans essayer de le lisser. Disposer les cochons. Réserver au frigo.

20141025_213927

Régalez-vous 😉

 

20140826_220742bis

Brownie de Martha Stewart

Martha Stewart est madame « Fait maison » aux États-Unis. Sa recette de brownie a fait le tour de la blogosphère.

Si vous cherchez une délicieuse gourmandise préparée en 5 minutes et prête à être dégustée 35 minutes plus tard, ne changez pas de page 😉 I

Il est fondant, moelleux avec une croûte craquante et agrémenté de délicieux petits morceaux de noix de pécan. Un délice!

Pour un moule de 20x20cm:

– 90g beurre

– 200g sucre (150g pour moi)

– 170g chocolat noir

– 25g cacao amer

– 100g farine

– 2 oeufs

– 50g noix de pécan mixées grossièrement

– 2cc vanille liquide (j’ai mis 2 gousses)

– 1/4cc levure chimique

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie.

Fouetter les œufs avec le sucre et la vanille puis ajouter le beurre et le chocolat fondus. Bien mélanger puis incorporer la levure, la farine et le cacao. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Verser la préparation dans un moule beurré et fariné et enfourner pour 20 minutes. Laisser refroidir 15 minutes avant de démouler. Vous pouvez le déguster tiède ou froid.

IL se conserve sans problème quelques jours dans une boîte hermétique.

Régalez-vous 😉

 

20140704_195522

Mi-cuit aux pruneaux et au chocolat

Une petite recette toute simple et très rapide à réaliser mais qu’il faut prévoir car elle nécessite une nuit de trempage et une-demie journée au frigo. Ce gâteau a un index glycémique relativement bas pour un gâteau au chocolat puisqu’il est sucré uniquement avec des pruneaux, la farine est complète et le chocolat est à + de 70% de cacao. Il porte le nom de mi-cuit mais je dirais plutôt fondant car il a une texture assez compacte surtout après le passage au frigo mais une fois porté à la bouche, il fond tout seul. Les convives n’ont absolument pas retrouvé le goût du pruneau et je pense d’ailleurs qu’ils sont essentiellement là pour sucrer. J’ai trouvé cette recette dans le livre « Mes bons desserts aux sucres naturels » de Marie Chioca.

Pour un moule de 24 cm de diamètre:

– 150g pruneaux dénoyautés

– 200g chocolat noir à + de 70% de cacao

– 20 cl de lait de soja (j’ai mis du lait d’amandes)

– 1 cc d’extrait de vanille

– 2 oeufs

– 50g farine (farine de blé kamut T150 pour moi)

– 2 cs purée d’amandes ( 60g purée d’amandes complète pour moi)

– 1 sachet de levure

Mettre les pruneaux à tremper dans le lait avec l’extrait de vanille durant 1 nuit.

Préchauffer le four à 180°C.

Le lendemain, faire tiédir ce mélange sur feu doux avec le chocolat jusqu’à ce qu’il soit fondu. Transférer dans le bol d’un robot puis ajouter la purée d’amandes et les jaunes d’oeufs. Mixer quelques minutes jusqu’à obtention d’une consistance bien lisse et crémeuse. Ajouter la farine et la levure puis incorporer délicatement les blancs montés en neige. Verser l’appareil dans un moule à manqué beurré ou chemisé de papier cuisson et enfourner pour 12 minutes. Laisser refroidir puis mettre au frigo pour une demi-journée avant de déguster.

20140705_230302bis

Régalez-vous 😉