DSC_0816bisbis

Tarte tatin

Je vous ai déjà proposé la recette de Philippe Conticini que j’avais beaucoup appréciée mais je lui reprochais d’être un peut trop sucrée mais surtout pas assez beurrée 😉 J’ai donc décidé de faire un nouvel essai et je suis vraiment ravie du résultat. Les pommes sont fondantes, caramélisées avec un bon goût de beurre et la pâte croustillante. J’ai opté pour une cuisson lente avec une température plus faible qu’habituellement. Il reste une partie de la pâte peu cuite du fait du jus libéré par les pommes mais en bouche on ne le ressent pas du tout. Bref j’ai adoré 🙂

DSC_0833bis

Pour un moule à manquer de 26 cm de diamètre (silicone pour moi):

Pour la pâte feuilletée: recette ici ou

Avec ces proportions vous pouvez faire 3 disques. Vous pouvez sans aucun problème la congeler.

Pour la garniture aux pommes:

  • 10 pommes golden
  • 160g sucre
  • 120g beurre salé
  • 25g sucre vanillé

Faire chauffer les 160g de sucre dans une casserole sur feu moyen . Quand le mélange prend une coloration rousse verser le caramel dans le moule en l’inclinant légèrement de tous les côtés afin que le caramel nappe le fond et les bords. Laisser durcir.

Préchauffer le four à 170°C.

Peler et enlever le cœur des pommes puis les couper en 8 quartiers et les disposer dans le moule. Répartir sur les pommes le beurre et le sucre vanillé.

DSC_0797bis

Enfourner pour +/- 40 minutes. Laisser refroidir à température ambiante.

DSC_0801bis

Étaler la pâte sur une épaisseur de 2 mm et détailler un cercle de 28 cm de diamètre, la piquer à la fourchette et réserver 1 heure au frigo.

Préchauffer le four à 160°C.

Recouvrir les pommes avec le disque de pâte en rabattant ses bords à l’intérieur du moule et par-dessus les pommes. Puis faire une incision au centre et y insérer un petit cylindre réalisé avec du papier sulfurisé. Ceci permettra à l’humidité de s’échapper.

DSC_0802bisEnfourner pour +/- 40 minutes.

Laisser tiédir et démouler et servez immédiatement.

PS: vous pouvez aussi conserver la tarte à température ambiante sans la démouler et la tiédir juste avant la dégustation.

DSC_0815bis

Régalez-vous 😉

DSC_0444bis

Sapin feuilleté

Bon d’accord les fêtes de Noël sont passées mais bon l’hiver n’est pas terminé alors on peut toujours servir un petit sapin à l’apéritif 😉 Et franchement c’est quand même plus sympa de présenter ce petit sapin que des feuilletés classiques 🙂 Vous verrez il est super simple à réaliser alors n’hésitez pas à vous lancer 😉

Pour un sapin soit environ 8 personnes:

  • 2 rectangles ou disques de pâte feuilletée maison ou du commerce
  • une douzaine de tranches fines de bacon
  • fromage râpé de votre choix
  • ketchup (ou sauce tomate mais vous n’aurez pas la petite touche sucrée)
  • 1 jaune d’œuf (facultatif)

Découper 2 sapins identiques dans les 2 disques de pâte feuilletée.

Étaler du ketchup puis recouvrir de tranches fines de bacon et enfin parsemer de gruyère râpé. Recouvrir avec le deuxième sapin.

Détailler les branches au couteau puis les torsader en changeant de sens à chaque branche.

Avec les chutes vous pouvez découper des flocons de neige, des étoiles et les positionner sur le tronc humidifié légèrement au pinceau afin de le décorer.

Dorer ou non avec un jaune d’œuf.

DSC_0442bis

Enfourner pour +/- 20 minutes à 180°C.

Régalez-vous 😉

DSC_0194bis

Tarte tatin de Philippe Conticini

Ma recette de tatin me convenait totalement mais lorsque j’ai trouvé celle-ci en naviguant sur le net, impossible de ne pas la tester. Et j’ai bien fais car c’est une pure merveille. Les pommes sont fondantes et bien caramélisées, la pâte feuilletée maison croustillante. Le streusel apporte une petite gourmandise en plus et donne du croquant. Je n’avais pas pour habitude de servir mes tatins froides mais celle-ci est parfaite ainsi. En bref, je suis sûre de la refaire très vite 🙂

DSC_0201bis

Pour la pâte feuilletée: recette ici ou

Avec ces proportions vous pouvez faire 3 disques. Vous pouvez sans aucun problème la congeler.

Étaler la pâte sur 2 mm d’épaisseur et détailler un cercle de 30cm de diamètre.

Pour le streusel:

– 50g beurre doux pommade

– 50g cossonade

– 50g farine T45

– 65g poudre de noisette

– 2 pincées de fleur de sel.

Préchauffer le four à 155°C.

Mélanger les poudres puis ajouter le beurre en petits dés et fouetter à vitesse moyenne jusqu’à obtenir un mélange grossier. Étaler sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourner pour 30 minutes.

DSC_0183bis

Pour le caramel pour glacer:

– 80g eau

– 320g sucre

– 93g glucose

Faire cuire l’ensemble des ingrédients dans une casserole jusqu’à obtenir une coloration roux foncé et verser aussitôt dans le fond du moule. Il va durcir, c’est normal 😉

DSC_0186bis

Pour le sirop spécial tatin:

– 53g sirop à 30°

– 27g beurre mou

– 1 grosse cc jus de citron

– 1 pincée de fleur de sel

– 1 grosse cc vanille liquide

Pour le sirop à 30°, faire chauffer 27g d’eau et 35g de sucre dans une casserole en remuant constamment jusqu’à atteindre les premiers frémissements. Hors du feu , ajouter le reste des ingrédients et émulsionner au mixeur plongeant. Réserver.

Pour les pommes:

– 9 grosses pommes golden

Éplucher les pommes et les tailler à la mandoline en lamelles de 2 à 3 mm d’épaisseur.

Montage:

Préchauffer le four à 180°C.

Disposer des couches successives de lamelles de pommes dans le moule sur une hauteur d’environ 4 cm sur le caramel. Arroser avec le sirop et enfourner pour 50 minutes.

DSC_0191bis

Laisser refroidir à température ambiante puis les recouvrir avec la pâte en rabattant ses bords à l’intérieur du moule et par-dessus les pommes. Enfourner pour environ 25 minutes à 185°C (35 min pour moi). Laisser refroidir dans le moule à température ambiante puis filmer et réserver au frigo jusqu’au lendemain.

Le jour même, démouler la tarte sur un plat et décorer avec le streusel. Servir froid ou tiède.

DSC_0205

PS: si comme moi vous avez utilisé un moule en silicone, vous n’aurez aucun mal à démouler. Si ça n’est pas le cas, réchauffer légèrement son fond sur une plaque de cuisson, avec un sèche cheveux… pour faciliter l’opération.

DSC_0224bis

Régalez-vous 😉

DSC_0175bis

Cookies galette des rois

Bon je reconnais qu’il est un peu tard pour vous proposer cette petite astuce trouvées sur le blog « C’est maman qui l’a fait » mais vous l’aurez pour l’année prochaine 😉 Ces biscuits se préparent très facilement et surtout très rapidement. Ils sont bien moelleux avec un délicieux goût d’amandes, rhum… Je les ai trouvés par contre à peine assez sucrés, c’est pourquoi j’en augmenterai la quantité la prochaine fois.

-quantités égales de pâte feuilletée (recette ici) et crème d’amandes

Mettre les 2 ingrédients dans un mixeur et réduire en miettes par petites impulsions (ne pas faire tourner la lame en continu). Une fois obtenue une apparence grossière et granuleuse rouler en boulettes de la taille de petites noix puis les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Réserver 1 heure au frigo.

Enfourner pour environ 10 minutes à 180°C. Les bords doivent être dorés. Saupoudrer de sucre glace une fois tièdes. Déguster froids.

DSC_0180bis

Régalez-vous 😉

PS: pour ceux qui le souhaitent je vous donne la recette de la crème d’amandes de ma frangipane 3:

– 60g beurre doux pommade

– 60g sucre glace

– 110g amandes

– 15g farine T55

– 60g œuf

Mixer les amandes entières jusqu’à obtenir une poudre fine. Vous venez de confectionner votre poudre d’amandes complète ;)

Mélanger dans le robot avec la feuille le beurre et le sucre glace. Ajouter ensuite la poudre d’amandes puis la farine et enfin l’œuf.

 

 

DSC_0845bis

Pastéis de nata

J’ai découvert ces pâtisseries l’été dernier lors de mes vacances au Portugal et je suis tombée sous le charme. Elles ressemblent à notre flan parisien mais la crème est plus fondante, moins compacte et la pâte feuilletée beaucoup plus fine et croustillante. Pour les réaliser il faut théoriquement des moules spécifiques dont je regrette d’ailleurs ne pas avoir eu connaissance pendant mon séjour. Je me suis donc servie de petits moules à muffins. Leur réalisation est finalement très simple et j’en referai très vite car nous nous sommes vraiment régalés. Ils ressemblaient d’ailleurs beaucoup à ceux dégustés en vacances 🙂

DSC_0849BIS

Pour 15-20 pastéis (tout dépend de la taille des moules):

– +/- 400g pâte feuilletée (inversée pour moi: recette ici)

– 6jaunes d’oeufs

– 2 œufs

– 500ml lait

– 25g farine

– 250g sucre

– 100g eau

– 1 gousse de vanille

– +/- 40g beurre doux

Étaler finement la pâte en rectangle et la tartiner avec le beurre mou puis la rouler bien serrée dans la longueur (comme pour un gâteau roulé). Couper la pâte en tronçons d’1,5cm environ.

Beurrer les moules puis les foncer d’un escargot de pâte feuilletée en l’étalant et en la faisant remonter sur les bords. Réserver au frais.

Mettre sur feu moyen l’eau et le sucre jusqu’à atteindre 110°C. Si vous n’avez pas de sonde, prélever du sirop avec une cuillère et le déposer sur une assiette froide. Il ne doit pas figer mais forme un mince filet et n’est plus liquide. Il ne faut surtout pas aller jusqu’au caramel.

Préchauffer le four à 250°C.

Mélanger au fouet les œufs, les jaunes et la farine diluée dans un peu de lait. Ajouter le reste du lait puis le sirop chaud en filet en continuant de fouetter. Cuire environ 10 minutes au bain-marie sans cesser de remuer. Verser l’appareil dans les moules. Enfourner pour +/- 15minutes. Le temps dépend de votre four et de la taille de vos pastéis. Elles doivent être bien dorées. Laisser refroidir avant de démouler.

Servir froid ou tiède.

DSC_0855bis

Régalez-vous 😉

20140924_214344bis

Quiche aux champignons persillés

Pluie et fraîcheur étaient aujourd’hui au rendez-vous, j’avais donc tout sauf envie de manger une salade composée… Des champignons frais attendaient sagement que je les cuisine. Je voulais un plat gourmand mais pas trop lourd, simple et rapide à faire. Je me suis donc lancée dans cette quiche qui m’a totalement emballée! La pâte est bien croustillante et la garniture fondante, moelleuse et délicieusement parfumée. Je me suis régalée 😉

Pour 8 personnes:

– 1 pâte de votre choix (feuilletée, brisée, végétalienne….)

– 500g champignons coupés en lamelles

– 1 gousse d’ail émincée

– 2 échalotes émincées

– +/- 3cs persil hachés

– 1cs huile

– 150g bacon (ou lardons, tofu fumé…)

– 30cl de crème entière (ou crème végétale)

– 3 œufs

– 125g fromage râpé ou en dés

Faire revenir les champignons quelques minutes dans l’huile. Ajouter l’ail, les échalotes, le bacon et cuire sur feu doux en mélangeant de temps en temps jusqu’à complète évaporation du jus de cuisson. Ajouter aux champignons le persil, saler et poivrer.

Dans un saladier mélanger les œufs, la crème et le fromage. Saler et poivrer selon vos goûts.

Préchauffer le four à 180°C.

Foncer un moule à tarte ou un cercle avec la pâte de votre choix et la cuire 10 minutes à blanc.

Verser les champignons sur la pâte précuite puis verser la crème au fromage et enfourner pour 30 minutes environ.

Servir bien chaud accompagné  d’une salade par exemple.

20140924_214502

Régalez-vous 😉

20140104_161921bis

Galette frangipane 2

Je vous avais proposé une recette de frangipane l’année dernière mais celle-ci est encore meilleure. J’ai réalisé une pâte feuilletée inversée qui est de loin la meilleure car plus légère, aérienne avec un bon goût de beurre. La crème a un goût parfait et une texture encore plus agréable que la précédente. Sa recette vient du blog « La cuisine de Bernard ». Bon pas besoin d’en rajouter, vous l’avez compris, pour moi elle est … PARFAITE 😀

20140104_162007

20140104_164445bis

Pour 1 galette de 24 cm de diamètre:

– Pâte feuilletée inversée (recette ici) ou 2 rouleaux de pâte feuilletée du commerce

Pour la crème:

Pour la crème d’amandes:

– 75g beurre

– 75g poudre d’amandes

– 75g sucre glace

– 45g oeuf

– 7,5g Maïzena

– 15g rhum

Mélanger l’ensemble des ingrédients et réserver au frais.

Pour la crème pâtissière:

– 70g lait entier

– 5g poudre de lait entier

– 17,5g jaunes d’oeufs

– 17,5g sucre

– 2,5g farine

– 7,5g beurre

– 1/2 gousse vanille fendue et grattée

Porter à ébullition le lait avec les graines de vanille et la gousse. Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter le lait en poudre, la farine tamisée et bien mélanger. Verser sur ce mélange le lait chaud débarassé de la gousse puis remettre sur feu doux et ramener à ébullition en fouettant constamment. Lorsque la crème bout, poursuivre 2 minutes la cuisson.

Hors du feu, ajouter le beurre et bien mélanger. Une foie refroidie, réserver au frigo.

Pour la crème frangipane:

– 300g crème d’amandes

– 90g crème pâtissière

Mélanger les 2 préparations froides puis réserver au frigo ou utiliser directement.

Pour le montage:

– 1 oeuf

– 50g lait

– 10g sucre

Si vous réalisez la pâte vous même, découper 2 disques de 24cm de diamètre. Il vous restera de la pâte mais vous pouvez sans soucis la congeler ou bien réaliser de petites galettes individuelles, des chaussons aux pommes…

Mettre le premier disque sur une plaque recouverte de papier sulfurisé puis y étaler la crème jusqu’à 1,5cm des bords et mettre la fève.

20140104_105102bis

Badigeonner les bords avec un pinceau trempé dans l’eau. Recouvrir avec le deuxième disque et appuyer légèrement pour faire adhérer les 2 pâtes ensemble.

Avec la lame d’un couteau, dessiner les motifs de votre choix puis chiqueter la pâte c’est à dire inciser légèrement avec la pointe d’un couteau les bords afin de permettre à la pâte de gonfler pendant la cuisson sans que les couches de pâte ne se désolidarisent.

20140104_105924bis

Mélanger l’œuf, le lait et le sucre et badigeonner la galette de ce mélange avec un pinceau. Mettre au frigo 30 minutes.

Enfourner pour environ 30 minutes à 175°C puis 30 minutes à 150°C.

Laisser tiédir sur une grille.

Si vous la réalisez à l’avance, je vous conseille de la tiédir légèrement juste avant de la déguster. Elle sera encore meilleure!

20140104_164547bis

Régalez-vous 😉

20131020_200604bis

Millefeuille poireau-bacon

En regardant l’émission « La meilleure boulangerie de France », l’un des candidats à présenter comme spécialité le millefeuille poireau-bacon. Il ne donnait malheureusement pas toute la recette mais en observant bien j’ai pu à peu près comprendre comment il était réalisé. J’ai donc décidé de me lancer et on verrait bien le résultat. J’ai bien fait c’était un régal! L’appareil rappelle celui d’une quiche mais l’avantage de cette présentation est le croustillant apporté par la pâte feuilletée précuite pour la plaque du bas et cuite avec l’appareil pour celle du haut. Nous avions donc le croustillant, le moelleux, le fondant avec un goût délicieux ce qui ne pouvait en faire qu’un plat parfait 😉

20131020_200206

Pour 8 empreintes rectangulaires en silicone:

– 1 pâte feuilletée (ici) ou 2 rouleaux du commerce

– 400g poireaux émincés

– 2 œufs

– 200g crème liquide entière

– 18g farine

– 100g comté râpé

– 8 tranches de bacon

– 1 cœur de bouillon « bœuf façon pot au feu »

– 1 œuf pour la dorure

– sel, poivre

Cuire les poireaux dans de l’eau pendant une quinzaine de minutes, les égoutter et les faire revenir dans 30g de beurre. Ajouter le cœur de bouillon, saler et poivrer. Réserver.

20131020_115845

Mélanger la farine avec les œufs puis ajouter la crème et le comté. Saler et poivrer et ajouter les poireaux refroidis.

20131020_115851

Préchauffer le four à 200°C. Abaisser la pâte feuilletée en forme de carré ou rectangle sur une épaisseur de 3mm. Découper celle-ci en deux, piquer avec une fourchette l’une des moitiés et l’enfourner pour 25 minutes recouverte d’une grille afin qu’elle ne gonfle pas trop.

20131020_184818

A la sortie du four, découper 8 rectangles aux dimensions de vos empreintes et les mettre dans le fond de chacune.

20131020_185413

Recouvrir d’une tranche de bacon.

20131020_185523

Remplir les moules avec l’appareil aux poireaux.

20131020_185846

Découper dans la deuxième partie de la pâte des rectangles aux dimensions des empreintes et les positionner sur l’appareil aux poireaux. Dorer avec un œuf battu au pinceau. Je n’en avais pas mais vous pouvez parsemer de graines de sésame.

20131020_190738

Enfourner pour environ 25 minutes à 200°C.

20131020_200220Régalez-vous 😉