DSC_0011bis

Gâteau au sucre roux et aux bananes de Philippe Conticini

Et oui me revoilà 😉 Je suis un peu moins présente en ce moment mais je ne vous oublie pas! Aujourd’hui je vous propose une recette très simple et rapide mais absolument délicieuse. Ce gâteau est un mélange de saveurs et textures. Il est moelleux et fondant mais aussi craquant grâce à sa petite croûte de cassonade. A refaire sans hésiter 😉

Pour un moule à manquer de 29cm de diamètre et 4 cm de haut:

  • 2 œufs
  • 2 yaourts natures de votre choix (conservez le pot qui va vous servir de mesure)
  • 2 pots de farine Type 55
  • 1 pot d’amidon de maïs
  • 2 pots de sucre roux
  • ¼ de pot d’huile neutre
  • ¼ de pot de crème liquide
  • 1 belle pincée de fleur de sel
  • 1 sachet de levure chimique(11g)
  • 2 grosses ou 3 petites bananes très mûres taillées en fines rondelles (j’en ai mis 3 grosses)
  • QS cannelle (je n’en ai pas mis)

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger tous les ingrédients puis incorporer les bananes.

Beurrer et sucrer le moule puis verser la préparation.

Saupoudrer le dessus de sucre cassonade

Enfourner durant +/- 30minutes.

Philippe Conticini conseille de le déguster tiède mais c’est aussi très bon froid 😉

DSC_0015bis

Régalez-vous 😉

DSC_0794bis

Stollen de Christophe Felder

Si vous ne le connaissez pas encore, c’est un gâteau de Noël traditionnel allemand dont l’origine est très ancienne. Il s’agit d’un pain (je dirais plutôt entre le cake et la brioche) aux fruits secs et confits farci de pâte d’amande maison. Traditionnellement il est consommé la veille de Noël en Allemagne. J’en avais déjà acheté sur le marché de Noël et j’avais adoré mais la recette de Christophe Felder est encore meilleure, un délice!

DSC_0791bis

Pour un moule à cake de 28 cm de long:

Pour le poolish:

  • 17,5g levure fraîche de boulanger
  • 37,5g de lait entier à 24°C
  • 10g lait en poudre à 20% MG
  • 70g farine + 200g farine

Verser la levure, le lait, le lait en poudre et la farine dans le bol du robot jusqu’à obtenir une petite boule bien ferme. Recouvrir le poolish avec les 200g de farine de la pâte et laisser pousser 20 minutes dans une pièce assez chaude.

Pour la pâte:

  • 145g beurre doux
  • 15g trimoline ou sucre semoule
  • 3,5g sel
  • 7,5 g miel
  • 1/2 oeuf
  • 2,5 sucre vanillé maison
  • zestes d’1/4 citron jaune
  • 1/2 pincée de cannelle
  • 1/2 pincée de cardamome
  • 5g rhum

Incorporer l’ensemble des ingrédients au mélange précédent et et mélanger 10 minutes au robot ou à la main. Laisser lever 20 minutes à température ambiante.

Pour la pâte d’amande:

  • 50 g de poudre d’amandes (préalablement séchée au four à 150°C pendant 10 min)
  • 50 g de sucre glace
  • 15g blanc d’œuf frais

Mélanger les amandes et le sucre puis incorporer le blanc d’œuf. Travailler la pâte rapidement dans un saladier jusqu’à ce quelle devienne homogène. Saupoudrer de sucre glace et couvrir de papier film.

Pour la pâte d’amande orange:

  • 90g pâte d’amande
  • 40g oranges confites

Mélanger les 2 ingrédients au robot mixeur et réserver dans du film alimentaire à température ambiante.

Pour la pâte finale:

  • 80g raisins secs blonds (mis à macérer quelques heures dans de l’eau tiède puis égouttés)
  • 55g citron confit haché
  • 55g orange confite hachée
  • 23g noisettes grillées hachées

Ajouter tous ces ingrédients à la pâte et mélanger quelques secondes afin d’incorporer les fruits.

Pour la finition:

  • 75g eau
  • 50g sucre
  • 6g kirsch
  • 0,5g vanille liquide
  • 30g beurre
  • 50g sucre vanillé maison

Faire un boudin avec la pâte et l’aplatir puis déposer un boudin de pâte d’amande au milieu.

DSC_0784bis

DSC_0784bisRabattre les côtés de pâte afin d’enfermer la pâte d’amande. Déposer dans un moule beurré.

DSC_0786bis

Laisser lever 2 heures à température ambiante.

Préchauffer le four à 160°C et enfourner pour environ 50 minutes de cuisson.

Pendant la cuisson, préparer un sirop en faisant chauffer l’eau avec le sucre. Lorsque le sucre est dissous, ajouter hors du feu le kirsch et la vanille.

A la sortie du four, démouler le stollen et le badigeonner de sirop avec un pinceau puis le badigeonner de beurre fondu et le rouler dans le sucre vanillé.

Laisser refroidir sur une grille.

PS: vous pouvez sans problème le congeler une fois cuit bien emballé dans du film alimentaire.

Pour le sucre vanillé maison:

  • gousses de vanille utilisées
  • Sucre semoule

Laisser sécher les gousses 2 ou 3 jours sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Les enfourner 5 minutes à 60°C, laisser refroidir puis les mixer au robot puis tamiser pour avoir une fine poudre.

Mélanger 10g de poudre avec 100g de sucre semoule et réserver dans une boîte hermétique.

DSC_0795bis

Régalez-vous 😉

 

DSC_0029bis

Cinnamon roll à ma façon

Ça n’est plus un secret pour vous, j’adore confectionner viennoiseries, pains et brioches en tous genres. J’ai tenté plusieurs recettes trouvées sur des blogs de cette brioche à la cannelle mais aucune ne m’a emballée totalement. J’ai donc décidé de faire ma recette idéale… Dégustée encore tiède, elle était juste parfaite. Fondante, moelleuse, avec un parfum léger de cannelle. Le glaçage au philadelphia apporte vraiment un plus à la brioche. J’attends avec impatience vos impressions 😉

DSC_0001bis

Pour un cercle ou un moule de 26 cm de diamètre:

Pour la pâte à brioche:

– 420g farine T45 ou de gruau

– 60g sucre

– 9g sel

– 16g levure fraîche

– 250g œuf

–  275g beurre doux à température ambiante

Mettre la farine, le sucre, le sel, les œufs et la levure dans le bol du robot et mettre à pétrir durant 2 à 3 minutes.

Ps: il est important de ne pas mettre le sel et le sucre au contact de la levure au départ.

Incorporer le beurre et pétrir de nouveau à vitesse rapide puis moyenne durant 5 à 10 minutes. Recouvrir le bol avec un torchon et laisser pousser durant +/- 1 heure à température ambiante. Lorsque la pâte a doublé de volume, la verser sur un plan de travail fariné et la pétrir afin de la dégazer puis entreposer au frigo durant 2 heures afin qu’elle durcisse.

Pour la garniture:

– 150g sucre de canne brun

– 60g poudre d’amandes

– 5g cannelle en poudre

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger l’ensemble des ingrédients.

Étaler la pâte en un long rectangle sur une surface farinée et saupoudrer sa surface avec la garniture. Rouler la pâte dans la longueur afin de former un boudin et découper des rouleaux épais. Les disposer dans le cercle posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou dans un moule. Il est important de laisser un espace entre les rouleaux car la pâte va gonfler. Couvrir la brioche avec un torchon et laisser lever +/- 1h30 à température ambiante. Si vous avec la chance comme moi d’avoir un four possédant un programme pour la levée des pâtes, 1 heure suffira largement. La brioche doit avoir doublé de volume.

Pour la dorure:

– 2 jaunes d’œuf

Badigeonner la surface de la brioche avec les jaunes. Enfourner sans attendre pour environ 20 minutes. Le temps de cuisson dépend de votre four. Laisser tiédir sur une grille.

Pour le glaçage:

– 150g sucre glace

– 150g philadelphia

– 45g eau chaude

Mélanger l’ensemble des ingrédients jusqu’à obtenir une préparation bien homogène. Étaler le glaçage sur la brioche encore tiède. Déguster sans attendre.

DSC_0010bis

Régalez-vous 😉

 

20141010_083210

Fondant au caramel

Et oui encore une recette avec du caramel… promis la prochaine ne le sera pas 😉 Si comme moi vous l’adorez, cette recette va vous ravir c’est certain!

Comme vous le verrez, il est assez riche, c’est pourquoi il est confectionné dans un moule de petite taille car une petite part suffit ou pas… 😉 Ce délice est tout droit venu d’un de mes blogs préférés « La cuisine de Bernard ».

La recette est vraiment toute simple. La seule chose qui peut faire peur à certain est la réalisation du caramel mais je vous assure, il n’y a pas de raison ça n’est vraiment pas compliqué…

La première fois que je l’ai vu, je l’ai tout de suite mis dans la liste de mes recettes à faire de toute urgence! Puis j’ai trouvé un commentaire un peu mitigé sur un autre blog que j’affectionne beaucoup. J’ai donc repoussé l’essai puis je me suis dit qu’il valait mieux en juger par moi même. Elle lui reproche un goût pas assez marqué en caramel mais là je ne comprends pas… A peine sorti du four, une délicieuse odeur de caramel, beurre fondu embaument la cuisine. Et à la dégustation, pareil, ce bon goût de caramel est vraiment bien présent. Il est moelleux, fond dans la bouche, une tuerie!

La seule chose que je pourrais lui reprocher est qu’il est très sucré mais bon avec un gâteau au caramel on ne peut que s’y attendre… et c’est aussi pour cela qu’il ne faut pas en manger de grosses parts.

Vous pouvez le dévorer à température ambiante, il sera alors bien fondant ou juste sorti du frigo pour une consistance plus ferme. Il se conserve sans soucis plusieurs jours.

20141010_083347bis

Pour un moule de 16 cm de diamètre:

– 190g sucre

– 125g beurre demi-sel

– 1 petite cc fleur de sel

– 110g crème liquide entière

– 90g couverture Ivoire

– 175g œufs

– 60g poudre d’amandes

– 30g farine

– 25g vergeoise blonde

– 1cc vanille liquide

– 1/8cc cannelle en poudre

Préchauffer le four à 145°C.

Faire fondre le beurre, le sucre et le sel sur feu modéré à fort en mélangeant constamment. Lorsque le caramel prend une belle couleur brune, ajouter hors du feu la crème chaude et bien mélanger. Remettre sur le feu, porter à ébullition et laisser fondre les éventuels petits morceaux qui se sont formés.

20141009_185606

Laisser refroidir 5 minutes et ajouter le chocolat blanc et mélanger jusqu’à ce qu’il soit fondu.

Dans un saladier fouetter les œufs avec la poudre d’amandes puis ajouter la cannelle et la vanille et enfin la vergeoise et la farine. Bien mélanger.

Verser le caramel sur cette préparation puis mélanger et mettre l’appareil dans un moule chemisé de papier sulfurisé.

Enfourner pour 1h à 1h10. Lorsque l’on remue le gâteau, le centre doit être tremblant comme une gelée.

Laisser refroidir à température ambiante avant de le déguster.

20141010_083403bis

Régalez-vous 😉

20141005_192020bis

Tempeh à l’indienne

Bon après toutes ces recettes gourmandes mais pas très bonnes pour la santé et la ligne, il est temps de se reprendre!

Aujourd’hui je vous propose un repas sain, riche en protéines végétales grâce au tempeh. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à aller voir une autre recette de mon blog (ici) qui vous explique tout sur cet aliment.

Les noix de cajou sont riches en acides gras monoinsaturés qui ont des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire puisqu’ils permettent la diminution du cholestérol total et du LDL (mauvais cholestérol). Elles ont également un pouvoir antioxydant. De plus, elles sont d’excellentes sources de magnésium et cuivre, de bonnes sources de phosphore, fer, zinc, manganèse. Enfin, elles apportent du sélénium, de la vitamine B1, B2, B6, E et K, de l’acide pantothénique et des folates.

J’adore les épices lorsqu’elles parfument délicatement et ne couvrent donc pas  trop le goût des aliments. C’est pourquoi j’ai choisi la cannelle, le curry et le curcuma que j’ai associés à la douceur du lait de coco.

Vous allez voir, ce petit plat est tout simple et rapide à réaliser et je me suis régalée 😉 Pour ceux que cela intéresse, ce repas est compatible avec la cure Cabot.

Pour 4 personnes:

– 170g tempeh coupé en dés

– 60cl lait de coco

– 1 oignon émincé

– 50g purée de noix de cajou

– 50g noix de cajou

– 50g raisins secs

– 1 boîte de tomates concassées

– 1cc cumin en poudre

– 1cc cannelle en poudre

– 1cc curcuma en poudre

– 1cc curry en poudre

– sel, poivre

– 3 cs huile d’olives

Faire revenir l’oignon et le tempeh dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Ajouter les épices et mélanger quelques instants sur feu doux. Terminer en incorporant le reste des ingrédients et laisser mijoter sur feu doux une quinzaine de minutes.

Servir bien chaud accompagné de riz thaï complet par exemple.20141005_192113bis

20141005_192113bis

Régalez-vous 😉

20140518_232916bis

Tarte à la banane au tofu soyeux

Le tofu soyeux résulte de la coagulation du lait de soja, il est une bonne source de protéines végétales. Il remplace parfaitement la crème et les œufs. J’ai trouvé cette recette sur le génialissime blog « La cuisine de Miss Pat« . Cette tarte est fondante et moelleuse grâce aux bananes et à l’appareil au tofu soyeux et le fond de tarte croustillant. J’ai adoré! N’ayant pas réalisé la pâte à tarte de la recette, ce dessert est compatible avec la cure Cabot.

Pour la pâte (je n’ai pas fais celle de la recette):

– 250g farine 5 céréales (ou de blé kamut…)

– 60g sucre de coco

– 125g purée d’amandes complète

– 1 pincée de sel

– +/- 75g lait d’amandes ou autre lait végétal (quantité différente en fonction du type de farine utilisé)

– 1/2 gousse de vanille fendue et grattée

Mettre dans le bol du robot la farine, la purée d’amandes, le sucre, les grains de vanille et le sel. Mélanger à l’aide du crochet. Ajouter petit à petit le lait jusqu’à ce que se forme une boule. Ne pas mélanger la pâte trop longtemps auquel cas elle deviendrait cassante. Vous pouvez aussi bien sûr mélanger avec les mains. Mettre la boule de pâte dans un film plastique et la laisser au frigo minimum 30 minutes.

Pour la garniture:

– 250g bananes bien mûres (j’ai disposé en plus des rondelles sur toute la surface de la tarte)

– 200g tofu soyeux

– 80g amandes en poudre

– 2cs sucre de coco

– 1 bonne pincée de cannelle

Mixer les ingrédients.

Préchauffer le four à 160°C.

Abaisser la pâte et foncer un grand cercle ou 8 petits et enfourner pour une quinzaine de minutes.

Si comme moi vous voulez ajouter des rondelles de bananes, garnir les fonds de tarte avec celles-ci. Recouvrir avec la crème au tofu soyeux. Enfourner pour environ 20 à 25 minutes minutes.

Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo quelques heures avant dégustation.

20140518_232959bis1

Régalez-vous 😉

20140501_201354bis1

Pudding aux fruits et aux légumes

Mes parents venant à la maison, j’ai tout de suite pensé à leur faire ce gâteau que j’avais repéré sur le superbe blog de Delphine « Miss Pat« . Ils adorent les desserts moelleux riches en fruits et fruits secs, autant vous dire qu’ils se sont régalés! Il est très rapide à réaliser et peut je pense se conserver plusieurs jours dans une boîte hermétique. Je dis bien je pense car vous vous en doutez il n’en restait plus une miette 😉 Vous verrez sa composition va vous surprendre mais ne prenez pas peur c’est un délice!

Pour un moule de manquer de 20cm de diamètre ou dans un moule à cake:

– 50g céleri rave râpé

– 50g carotte râpée

– 1 pomme

– 1 petite banane

– 8 dattes séchées coupées en petits dés

– 4 figues séchées coupées en petits dés

– 50g raisins secs

– 20g graines de pavot

– 100g farine complète

– 50g farine de châtaignes

– 1cs sucre complet

– 2cs graines de lin broyées

– 1/2cc bicarbonate de soude

– 1cc cannelle en poudre

– 1/2 cc badiane en poudre (je n’en avais pas)

– 1/2cc gingembre en poudre

– 15cl eau

– 10cl huile d’olives (ou toute autre huile de votre choix)

Préchauffer le four à 160°C.

Réduire en purée la banane avec une fourchette.

Mettre tous les légumes et fruits dans un saladier. Ajouter les farines, les épices, la levure, le sucre et les graines de pavot. Verser l’eau et l’huile. Bien mélanger. Verser la préparation dans un moule et enfourner pour 1h. Laisser refroidir avant de démouler.

PS: j’ai utilisé un moule à manquer de 24cm de diamètre mais je pense que le pudding était à peine assez épais.

20140501_201445bis

Régalez-vous 😉

 

20140612_173325

Boulgour sauté façon libanaise

J’ai trouvé cette idée d’accompagnement dans le livre « Vegan » de Marie Laforêt. En plus d’être bon pour la santé, nous nous sommes vraiment régalés. Le boulgour d’épeautre a une saveur plus prononcée que celui de blé et la menthe apporte une petite touche de fraîcheur très agréable. Vous verrez qu’il est tout simple à cuisiner et peut se réchauffer pour un repas sain à déguster au boulot. Pour en faire un plat complet riche en protéines j’ai ajouté du tofu fumé. Il est compatible avec la cure Cabot.

Pour 4 personnes:

– 150g boulgour de petit épeautre

– 5 cs huile d’olives (j’en ai mis 2)

– 4 petites gousses d’ail (j’ai mis 1 grosse échalote)

– 1 oignon

– 1 aubergine râpée avec une grosse râpe (j’ai mis 250g)

– 1/2 cc cumin moulu

– 1/2 cc cannelle moulue

– 1/4 cc noix de muscade moulue

– 1/4 cc piment en poudre

– 1/2 cc sel

– 3 cs coulis de tomates (j’en ai mis +)

– qques feuilles de menthe

– +/- 1 citron

– poivre noir

– 150g tofu fumé (ajout personnel)

Cuire le boulgour 10 minutes dans 2 fois son volume. Faire revenir à feu vif dans l’huile l’ail et l’oignon émincés. Ajouter l’aubergine puis le boulgour égoutté et les épices. Cuire quelques minutes en remuant régulièrement. Ajouter le coulis de tomates et laisser cuire de nouveau quelques minutes en mélangeant régulièrement. Servir parsemé de feuilles de menthe ciselées avec des quartiers de citron. Déguster bien chaud ou froid.

20140612_173430

Régalez-vous 😉