Gigot de 7 heures

J’en avais souvent entendu parlé mais n’y avais jamais goûté. Il faut dire que je ne suis pas du tout fan de l’agneau… Cette façon de le cuisiner m’a vraiment séduite: la viande est confite, fondante, nul besoin de couteau: elle se défait de l’os simplement en essayant de sortir le morceau du plat. Son goût est subtil, peu prononcé et ça c’est vraiment un bon point pour les gens comme moi qui n’apprécient pas le goût fort de cette viande. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai pu l’apprécier! Sa réalisation est très simple et durant la cuisson, rien à faire, même pas besoin de surveiller. Le seul inconvénient est que cela monopolise votre four. J’ai trouvé la recette sur le blog « J’en reprendrai bien un bout ». La viande cuit en cocotte, à couvert et à basse température dans un fond de veau du commerce ou un jus d’agneau confectionné par vos bons soins. Vous vous en doutez j’ai choisi la deuxième option 😉 Cela demande un peu plus de temps, mais le goût est sans pareil.

Pour 6 à 8 personnes:

Pour le jus d’agneau:

– 400g collier d’agneau

– 400g poitrine d’agneau

– huile d’olives

– 1 garniture aromatique (1 carotte, 2 oignons coupés en petits dés)

– 25cl vin blanc

– 1cs fond de veau déshydraté

– 2 gousses d’ail

– 1 bouquet garni

– sel, poivre

Faire revenir la viande salée et poivrée dans l’huile sur toutes ses faces jusqu’à ce qu’elle soit bien colorée. Ajouter la garniture aromatique et la laisser suer quelques minutes. Dégraisser soigneusement. Mouiller avec le vin blanc, laisser réduire puis ajouter le fond de veau, l’ail et le bouquet garni.

20140413_161711bis

Mouiller à hauteur avec de l’eau froide puis laisser cuire à couvert, à feu très doux pendant 4 heures. Remuer régulièrement et dégraisser si nécessaire.

20140413_161937bis

A la fin de la cuisson, chinoiser le jus de cuisson afin d’en récupérer environ 1 litre filtré. Une fois froid, retirer la couche superficielle. Réserver au réfrigérateur ou au congélateur si vous ne l’utilisez pas dans les 24 heures.

Pour le confit d’oignons et échalotes:

– 4 oignons rouges ciselés

– 8 échalotes ciselés

– 50g beurre

– sel, poivre

– 1cs miel

– 2cs cassonade

– 1cs fond de veau déshydraté

– 10cl vinaigre balsamique

– 25cl vin rouge

– 2 gousses d’ail dégermées

– 4 brins de thym frais

– 2 feuilles de laurier

– 1 brin de romarin frais

– 4 baies de genièvre

– 2 clous de girofle

– 4 poivres longs

Faire suer les oignons et les échalotes dans le beurre. Saler, poivrer puis ajouter le miel, la cassonade et le fond de veau. Remuer puis déglacer avec le vinaigre. Laisser réduire puis mouiller avec le vin. Ajouter le reste des ingrédients puis laisser mijoter jusqu’à complète évaporation du jus de cuisson. Réserver au frigo ou congeler si vous ne l’utilisez pas dans les 48 heures.

– 1 gigot d’environ 1,6 kg

– 12 oignons sauciers

– 6 gousses d’ail en chemise

– 2 brins de thym

– 2 feuilles de laurier

– 2 brins de romarin frais

– sel, poivre

– confit d’oignons et échalotes

– 80cl à 1l de jus d’agneau ou de fond de veau

– 25cl vin blanc

Préchauffer le four à 140°C.

Verser dans une grande cocotte allant au four le confit d’oignons et échalotes puis déposer le gigot salé et poivré. Ajouter le reste des ingrédients couvrir puis laisser cuire 7heures. J’ai servi ce régal avec des fèves fraiches et des pommes de terre rates cuites à la vapeur.

PS: vous pouvez aussi cuire la viande environ 5H30 la veille puis terminer la cuisson 1h30 à 2h le jour même.

20140420_143101bis

Régalez-vous 😉

Print Friendly

One thought on “Gigot de 7 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *