La meilleure pâte à tartiner!

Je vous l’ai peut être déjà dit je suis une inconditionnelle du Nutella, j’en ai toujours un pot d’avance. Je savais déjà que ce n’est pas forcément très bon pour la santé mais je n’arrivais pas à me résoudre à arrêter ce délice. Mais ayant décidé de manger plus sainement et bio; je me suis dit qu’il était temps d’y mettre fin. J’ai donc décidé d’essayer la recette de Christophe Michalak afin de compenser ce manque 😉 Et bien je ne regrette pas c’est un délice, un régal, une tuerie!!! Son goût est plus prononcé en noisettes et il à une consistance bien sûre moins lisse du fait de sa grande teneur en noisettes. J’hésite presque à dire que c’est meilleur que le Nutella! Et c’est bien meilleur pour la santé, riche en noisettes, pauvre en huile (un peu plus d’1%) et pas de palme. Vous pouvez le conserver dans un pot hermétique à température ambiante pendant plusieurs mois. Désormais je n’aurai plus que lui dans mon placard 🙂

Pour 2 petits pots de confiture:

– 270g noisettes

– 120g sucre en poudre

– 150g sucre glace

– 150g chocolat au lait à 40% de cacao

– 25g lait en poudre

– 10g cacao amer en poudre

– 10g huile

– 3g fleur de sel

Préchauffer le four à 180°C. Déposer les noisettes sur une plaque en métal et enfourner pour 30 à 40 minutes afin de les torréfier. Mes noisettes étaient déjà bien noires au bout de 20 minutes. J’ai donc arrêter la cuisson à ce moment. 

Une fois sorties du four, enlever leur peau. J’en prends plusieurs entre mes mains que je frotte entre elles ce qui permet de les enlever facilement. Vous pouvez aussi les rouler sur un tamis ou dans un torchon.

Mettre 40g de sucre dans une petite casserole sur feu vif et laisser fondre. Ajouter en 2 fois le reste du sucre jusqu’à obtenir un caramel. Hors du feu ajouter la moitié de la fleur de sel puis le déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser refroidir. Il est important que le caramel ne soit pas trop foncé car il apporterait une amertume. Une fois durci, le casser en petits morceaux.

Mixer 120g des noisettes avec le caramel jusqu’à obtenir une pâte semi-liquide et réserver. Vous venez de réaliser du pralin.

Mixer le sucre glace avec le reste des noisettes jusqu’à obtention d’une pâte assez compacte: c’est la pâte de noisettes.

Faire fondre le chocolat et l’ajouter à la pâte de noisettes ainsi que le reste du sel. Mixer. Vous venez de réaliser du gianduja lait noisettes.

Ajouter le pralin et le reste des ingrédients et mixer de nouveau jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.

Pour cette recette, si vous utilisez un mixeur puissant, il faut faire attention à le mettre sur une vitesse assez lente car votre pâte risque de devenir dure.

Il ne vous reste plus qu’à mettre ce délice en pots  et à vous en délecter!

20131110_114145

Bonne dégustation 😉

Print Friendly