Congolais de Christophe Felder

Je vous ai déjà proposé une recette de rochers coco mais je trouve celle ci encore meilleure. Je ne sais pas si c’est l’ajout de compote de pomme qui fait la différence mais c’est un délice. Ils sont bien croustillants à l’extérieur mais moelleux et fondants à l’intérieur.

DSC_0197bis

Pour une trentaine de congolais:

  • 300g noix de coco râpée
  • 270g sucre semoule
  • 120g blancs d’oeufs
  • 30g compote de pomme

Préchauffer le four à 220°C.

Mettre la noix de coco et le sucre dans le bol du robot puis verser les blancs et enfin, ajouter la compote. Mélange au batteur K puis avec les mains.

Faire chauffer au bain-marie, à 50°C, pendant 10 minutes tout en remuant avec la spatule. La préparation doit s’amalgamer.

Rouler les rochers avec les mains légèrement humides afin de les rendre lisses puis les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner une dizaine de minutes en tournant la plaque à mi-cuisson afin qu’ils aient une coloration régulière. Laisser refroidir sur une grille puis conserver dans une boîte hermétique.

Régalez-vous 😉

Muffin coco-céréales et fruits rouges

Depuis que je m’intéresse à la cuisine végétarienne et végétalienne, je découvre que l’on peut vraiment se faire plaisir tout en mangeant sainement et avec un ig bas. Alors bien sûr les saveurs n’ont rien à voir avec un muffin contenant du beurre, des œufs… mais sincèrement nous nous sommes tous régalés!

A peine avais-je croqué la première bouchée qu’une image m’est venue en tête : les barres Grany aux fruits rouges! J’avais vraiment l’impression de croquer dans une de celles-ci! Bon bien sûr c’est encore meilleur 🙂 et bien plus moelleux! Malgré l’absence d’œufs, ils ont une mie assez légère pas trop compacte et ne sont pas secs du tout. Vous pouvez les conserver quelques jours dans une boîte hermétique. J’ai trouvé la recette à laquelle j’ai apporté quelques modifications sur le blog « Petits repas entre amis et en famille ». Pour les personnes intéressées, ils sont compatibles avec la cure Cabot.

Pour 6 muffins:

– 100g farine 5 céréales

– 45g farine de coco

– 2cs son d’avoine

– 1 belle cs de son de blé

– 2cs petits flocons de riz toastés (j’ai mis des 13g de petits flocons d’avoine)

– 2cc levure

– 2cs sucre de coco (j’ai mis 60g)

– 1cc bicarbonate de sodium

– 1cs vinaigre de pomme (j’ai mis 10g)

– 75g compote de pommes (j’ai mis140g)

– 1 belle cs de purée d’amandes complète (j’ai mis 35g)

– 2cs lait de riz

– 1 petite cs huile de coco (j’ai mis 22g)

– 1 pincée de sel

– 1 belle poignée de canneberges fraiches et 1 belle de myrtilles (j’ai utilisé un mélange de fruits rouges congelés bio)

– 1 petite poignée de baies de goji et de fraises séchées (j’ai mis 40g de baies de goji et de cranberries)

– Graines de lin dorées et de pavot (j’ai mis 20g de graines de lin et de tournesol)

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger l’ensemble des ingrédients humides.

Mélanger l’ensemble des ingrédients secs puis le saupoudrer sur l’appareil précédent et remuer.

Ajouter les fruits frais et les fruits secs.

Garnir les moules à muffins et enfourner 20 à 25 minutes puis laisser refroidir sur une grille.

20140525_164012bis

Régalez-vous 😉

 

Beignet à la compote

Vous l’aurez compris le lundi soir c’est « Le meilleur pâtissier » pour moi. Et la semaine dernière le thème était le petit-déjeuner et le goûter. La première épreuve consistait à réaliser des beignets donc forcément j’ai eu une envie irrésistible d’en savourer. Étonnamment je n’en avais encore jamais réalisé. J’ai donc chercher sur le net la recette qui me paraissait la meilleure. J’ai choisi celle du blog « Bienvenue chez Christhummm ». Verdict: ils étaient succulents! Ils étaient très moelleux, fondants et leur goût était parfait.

Pour une vingtaine de beignets (mais tout dépend de leur taille):

– 500g farine

– 100g sucre

– 80g beurre doux

– 20g levure fraîche

– 3 oeufs

– 150ml lait tiède

– 10g sel

– eau de fleur d’oranger (la quantité que vous souhaitez)

– compote ou confiture de votre choix

– huile de friture

Délayer la levure dans un peu de lait. Mettre l’ensemble des ingrédients dans un saladier ou le bol du robot en ne mettant pas en contact la levure avec le sel et le sucre. Pétrir à la main ou au robot pendant 8 à 10 minutes. Couvrir d’un torchon et laisser lever environ 1H30. Etaler la pâte sur une épaisseur d’environ 1cm-1,5cm et découper des disques à l’emporte-pièce. Le mien faisait 4cm de diamètre. Déposer les beignets sur une plaque de papier sulfurisé et les couvrir d’un torchon. Laisser lever environ 1 heure.

Chauffer l’huile à environ 170°C et y plonger les beignets. Lorsque la première face est bien dorée, les retourner et laisser dorer la deuxième face. En fonction de la taille de votre casserole ou friteuse, vous pourrez en cuire plus ou moins en même temps. Déposer les beignets sur du papier absorbant.

Vous pouvez les déguster immédiatement saupoudrées de sucre glace ou bien les fourrer avec la compote ou la confiture de votre choix . Pour cela il vous faudra la mettre dans une poche à douille avec une douille assez fine et percer le beignet pour injecter le fourrage. La pâte a beignet étant peu sucrée, j’ai bien sucré ma compote afin d’apporter la petite touche sucrée qui leur manquait pour être parfaits. Les saupoudrer de sucre glace et les dévorer sans attendre 😉

Vous pouvez sans problème les congeler.

20131203_220332bis

Régalez-vous 😉