Mille-feuilles

Pour ses 30ans, mon mari a demandé un mille-feuilles. Oh là là quel challenge! Mais j’étais prête à relever le défi! Comme nous étions seulement 2, j’ai décidé d’en réaliser des individuels. J’ai bien sûr fais ma pâte feuilletée moi-même. Je l’ai malheureusement étalée trop épaisse et j’ai donc dû recommencer un nouveau pâton. Mis à part ce petit contre-temps tout s’est bien passé et nous nous somme régalés. A tel point que mon mari ne veut plus en acheter en pâtisserie…

Pour 6 à 8 mille-feuilles individuels:

– 1 pâte feuilletée (recette ici)

– 500g crème liquide

– 160g jaunes d’oeufs

– 100g sucre

– 1 ou 2 gousses de vanille

– 8g gélatine

– fondant

20130313_190326

– chocolat noir

Mettre la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide. Faire bouillir la crème liquide. Dans un autre récipient, mélanger les jaunes, le sucre et la vanille. Verser la crème sur ce mélange puis cuire sur feu doux jusqu’à 85°C ( ou jusqu’à épaississement de la préparation) en remuant contamment. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée. Laisser tiédir puis mettre au frigo jusqu’à ce que la crème ait bien pris. L’idéal est de la réaliser la veille au soir.

20130313_100238

Réaliser la pâte feuilletée (ou utilisez une pâte du commerce mais le rendu sera moins bon).

Préchauffer le four à 180°C. Etaler la pâte afin qu’elle fasse environ 2mm d’épaisseur puis découper 18 à 24 rectangles de la taille que vous souhaitez. Piquer avec une fourchette. Déposer ces rectangles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

20130313_150742

20130313_150749

Les recouvrir de papier sulfurisé et d’une plaque afin d’éviter qu’ils ne gonflent lors de la cuisson. Vous pouvez bien sûr faire un grand mille feuille en découpant 3 grands carrés ou rectangles dans la pâte. Enfourner pour 20 à 25 min. A la sortie du four, laisser refroidir sur une grille.

Mettre la crème dans une poche à douilles

20130313_100628

et la déposer sur un premier rectangle de pâte. Disposer un 2ème rectangle sur la crème et couvrir de nouveau de crème cette 2ème plaque. Disposer ensuite le 3ème rectangle recouvert de fondant et décoré de chocolat noir.

Pour la décoration du troisième rectangle:

Faire fondre du chocolat noir puis le mettre dans un cornet de papier ou bien une poche à douille ou un crayon de décoration. Mettre du fondant à chauffer sur feu doux dans une casserole. Si il reste un peu trop épais, ajouter un tout petit peu d’eau. Une fois à bonne consistance, l’étaler sur le premier rectangle.

20130313_184648

Faire immédiatement des traits avec le chocolat fondu.

20130313_185339

Prendre un couteau non cranté et tracé des traits perpendiculaires à ceux au chocolat.

20130313_185404

Une fois réalisés, faire des traits toujours perpendiculaires à ceux au chocolat mais dans le sens inverse des précédents.

20130313_191338

20130313_193825bis

Bonne dégustation 😉

 

Oeufs cocotte à l’Ossau-Iraty et aux noix

Voici une recette très rapide et très simple à réaliser. Vous pouvez la servir en entrée ou bien sans problème un soir en tant que plat en ajoutant un  petit accompagnement. C’est une recette vraiment savoureuse, douce et goûteuse grâce au fromage et à la crème. Les noix avec leur croquant apportent beaucoup à ces petites cocottes. Nous nous sommes régalés.

Pour 4 ramequins:

– 4 gros œufs

– +/- 20cl crème liquide entière

– 12 fines tranches de poitrine fumée (j’ai utilisé du jambon Serrano tranché très fin)

– 80g Ossau-Iraty

– 60g cerneaux de noix

– 20g beurre

– 1/3 baguettes

– piment d’Espelette

Détailler 12 mouillettes dans la baguette et les entourer du jambon.

20130227_151613

Préchauffer le four à 180°C. Beurrer 4 ramequins puis saler et poivrer l’intérieur. Répartir la crème et l’Ossau-Iraty en fines lamelles. Casser délicatement les œufs dans les ramequins et parsemer de noix concassées et de piment d’Espelette. Poser les ramequins dans un plat à gratin assez haut et verser de l’eau très chaude à mi-hauteur. Enfourner pour environ 10min. Le temps de cuisson dépend vraiment du ramequin utilisé. Par exemple, la cuisson est beaucoup plus rapide dans un pot en verre que dans un ramequin en céramique, porcelaine… Le blanc doit être pris et le jaune encore liquide. Une petite astuce qui est apparemment utilisée par de nombreux chefs: pour être sûr d’avoir un jaune coulant, cuire les ramequins sans les jaunes et lorsque les blancs sont quasiment pris, ajouter les jaunes pour environ 2 minutes. Faire griller quelques minutes sous le gril du four les mouillettes et servir avec les œufs cocotte ainsi que quelques pousses d’épinards assaisonnées d’une vinaigrette au vinaigre de framboises par exemple.

Bon appétit 😉