Entremet Kalamansi – Fruits rouges – Verveine

Aujourd’hui je vous propose une petite création qui m’a demandé de bonnes heures de réflexion mais cela en valait vraiment la peine. Tous mes testeurs ont adoré et je dois vous avouer que je suis vraiment ravie du résultat. Toutes les textures sont là mais surtout j’ai obtenu l’équilibre que je souhaitais. Tout ceci en fait un dessert aux saveurs originales, frais, acidulé et très léger. Il est composé successivement d’un streusel apportant le croustillant, un crémeux kalamansi, une compotée de framboises coulée sur des fraises, une mousse légère au fromage blanc infusée à la verveine et des biscuits à la cuillère bien moelleux.

DSC_0236bis

DSC_0226bis

Pour un cercle de 18 cm de diamètre et 6 cm de haut:

Pour le streusel:

  • 25g farine
  • 25g sucre
  • 25g beurre mou
  • 25g poudre d’amandes
  • 1,2g sel

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger sans trop insister l’ensemble des ingrédients puis l’étaler et le cuire dans un cercle de 15 cm de diamètre posé sur une plaque chemisée de papier sulfurisé durant 12 minutes. Réserver sur une grille.

DSC_0182bis

Pour le biscuit à la cuillère:

  • 65g blancs d’oeufs
  • 55g sucre
  • 50g jaunes d’oeufs
  • 37,5g fécule
  • 37,5g farine
  • sucre glace

Préchauffer le four à 180°C.

Monter les blancs en neige puis ajouter le sucre pour les serrer. Incorporer délicatement les jaunes puis la farine et la fécule tamisées. Dresser des bâtonnets de 6 cm de long les uns contre les autres à la douille sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Saupoudrer 2 fois à 5 minutes d’intervalle de sucre glaceDSC_0187bis

Enfourner pour 8 à 10 minutes.

DSC_0190bis

Montage:

  • chocolat de couverture ivoire
  • biscuits à la cuillère
  • disque de streusel

Disposer les biscuits à la cuillère refroidis sur le pourtour d’un cercle de 18cm de diamètre chemisé de rhodoïd. Puis déposer au fond de ce cercle le streusel.

DSC_0195bis

Chablonner avec du chocolat blanc (c’est à dire enduire la surface du biscuit d’une couche de chocolat blanc fondu).

DSC_0196bis

 

Pour le crémeux kalamansi:

  • 62,5g purée de kalamansi
  • 20g sucre semoule
  • 30g œuf
  • 40g jaunes
  • 1g gélatine en feuille
  • 23g beurre doux pommade

Hydrater la gélatine dans de l’eau froide durant 15 minutes.

Mélanger la purée, l’œuf, le jaune et le sucre et faire chauffer sur feu doux en fouettant constamment jusqu’à atteindre 82°C.

Hors du feu ajouter la gélatine essorée et mélanger.

A 40°C ajouter le beurre et mixer.

Couler sur le streusel et réserver au minimum 1h30 au frigo.

DSC_0197bis

Pour la compotée de framboises:

  • +/- 250g framboises
  • 3,1g pectine NH
  • 31g sucre
  • fraises coupées en 4

Mixer les framboises puis passer la purée au tamis. Faire chauffer 150g de celle-ci puis y ajouter la pectine mélangée au sucre et faire bouillir durant 1 minute.

Disposer les fraises sur le crémeux au kalamansi.

DSC_0198bis

Couler la compotée afin de les recouvrir.

DSC_0199bis

Réserver au minimum 1 heure au frigo.

Pour la mousse au fromage blanc à la verveine:

  • 92g fromage blanc 8,2% MG
  • 3g gélatine en poudre
  • 19g jaunes d’oeufs
  • 65g eau
  • 65g sucre
  • 103g crème fleurette
  • 8g verveine odorante séchée

Faire bouillir l’eau avec le sucre puis incorporer la verveine et laisser infuser à couvert 1 heure. Tamiser.

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans 18g d’eau froide.

Fouetter les jaunes et verser 65g de sirop de verveine réchauffé à 30°C. Incorporer la gélatine fondue une dizaine de secondes au micro-ondes.

Une fois l’appareil refroidi, ajouter le fromage blanc.

Monter la crème comme pour une chantilly puis l’incorporer à la préparation précédente.

Verser l’appareil sur la couche compotée/fraises. Réserver au minimum 2 heures au frigo.

DSC_0201bis

Décercler puis décorer selon vos goûts.

DSC_0209bis

Régalez-vous 😉

Le Perle de Pascal Lac

J’ai eu la chance de rencontrer ce grand pâtissier qu’est Pascal Lac lors de la finale nationale du concours de macarons amateur.  Cela m’a fait penser à ce délicieux dessert que j’avais confectionné 1 an auparavant. J’avais adoré cependant une partie de la recette ne m’avait pas convaincue. En effet dans la recette originale, la base est constituée d’un biscuit madeleine, or avec les proportions proposées le résultat faisait plutôt penser à un flan. J’ai donc décidé de retenter cet entremet mais en utilisant cette fois ci la fabuleuse recette de madeleines de Philippe Conticini en y ajoutant juste un petit peu plus de sucre. Cette fois-ci, j’ai obtenu le résultat que j’attendais 😉 Le biscuit madeleine est léger, moelleux et fondant de même que le biscuit à la cuillère. Le coulis de fruits rouges apporte la touche de peps et la mousse vanille la douceur et la légèreté. 

Je vous noterai la recette originale mais vous proposerai aussi ma modification. Ce deuxième essai étant destiné à être offert, un grand merci à mon photographe pour la photo de sa part 😉

DSC_0275bis

12176098_10207826194796943_1984205651_o

Pour un cercle de 22cm de diamètre:

Pour le cake à la vanille:

  • 90g sucre
  • 8g sucre vanillé
  • 80g farine
  • 70g œufs
  • 200g crème
  • 40g beurre doux
  • 2g levure chimique
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger les œufs, les sucres et la crème puis ajouter les grains de vanille, la levure mélangée à la farine et le beurre fondu. Dresser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour +/- 12 minutes.

Pour le biscuit madeleine (recette de Philippe Conticini):

  • 2 gros œufs
  • 102,5g farine T55
  • 5g levure
  • 120g sucre
  • 1/4cc extrait de vanille liquide
  • 10g huile
  • 110g beurre
  • 42,5g lait
  • 1 gousse de vanille
  • 1,5g fleur de sel

Préchauffer le four à 150°C.

Faire chauffer dans une casserole le beurre, l’huile, la fleur de sel et la vanille jusqu’à atteindre 65°C. Ajouter le lait froid puis chinoiser et mixer pendant 1 minute au mixeur plongeant.

Parallèlement, mélanger au batteur les œufs et le sucre puis ajouter la farine et la levure tamisées puis, quand elle est revenue à 50-60°C incorporer le mélange précédent.

Verser dans un moule à manquer de 26 cm de diamètre.

DSC_0228bis

Enfourner pour +/- 15 minutes. Réserver sur une grille.

DSC_0239bis

Pour le biscuit à la cuillère:

  • 40g sucre
  • 70g blancs d’oeufs
  • 38g jaunes d’oeufs
  • 22g farine
  • 24g fécule
Préchauffer le four à 180°C.
Monter les blancs en neige puis ajouter le sucre tout en fouettant jusqu’à ce qu’ils soient bien serrés. Incorporer délicatement les jaunes, la farine et la fécule. Dresser sur une plaque chemisée de papier sulfurisé en une fine couche et enfourner pour 15 minutes.
DSC_0232bis

Pour le coulis de fruits rouges:

  • 90g pulpe de framboises
  • 120g pulpe de fraises
  • 30g sucre
  • 30g trimoline (du miel si vous n’en avez pas)
  • 3g pectine NH

Porter à ébullition l’ensemble des ingrédients. Réserver.

Pour le montage 1:

Découper un disque de 22 cm de diamètre dans les 2 biscuits.

DSC_0235bis

Déposer dans le fond d’un cercle de 22cm de diamètre chemisé de rhodoïd le biscuit madeleine et le recouvrir avec la moitié du coulis.

DSC_0243bis

Déposer par dessus le disque de biscuit à la cuillère et ajouter le reste de coulis.

DSC_0244bis

Mettre 1 heure ou plus au congélateur.

DSC_0242bis

Pour la mousse à la vanille:

  • 200g lait
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • 40g sucre
  • 90g jaunes d’oeufs
  • 25g gelée dessert (j’ai mis 8g gélatine en feuilles)
  • 330g crème montée (crème liquide fouettée jusqu’à obtenir une consistance de chantilly)

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Porter le lait à ébullition avec les grains de vanille et la gousse grattée. Laisser infuser 10 minutes. Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter 1/3 du lait débarassé de la gousse et mélanger. Réserver le tout dans la casserole et cuire en mélangeant constamment jusqu’à atteindre 82°C ou que la crème nappe la cuillère.

Ajouter hors du feu la gélatine essorée et mélanger.

Une fois le mélange à 40°C, incorporer la crème montée.

DSC_0241bis

Pour le montage 2:

Verser la mousse vanille sur le premier montage et mettre une nuit au minimum au congélateur.

DSC_0249bis

Pour le glaçage miroir blanc (la recette n’était pas donnée je vous propose donc celle que je réalise très souvent pour mes entremets):

  • 150g glucose
  • 150g sucre
  • 75g eau
  • 150g chocolat blanc de couverture
  • 100g lait concentre sucré ou non (non pour moi)
  • dioxyde de titane
  • 70g gélatine masse 200 bloom (càd 10g de gélatine en poudre dans 60g d’eau froide)

Cuire à 103°C le glucose, le sucre et l’eau puis ajouter le lait concentré et verser sur le chocolat et le dioxyde. A 60°C, ajouter la masse gélatine et mixer quelques minutes au mixeur plongeant sans incorporer de bulles d’air. Filmer au contact et réserver 1 nuit au frigo. Le lendemain chauffer au bain-marie à 36-37°C puis mixer.

DSC_0253bis

Décercler l’entremet et le déposer sur une grille.

DSC_0257bis

Verser le glaçage à 30°C sur le gâteau et lisser à la spatule. Déposer sur le plat de service puis décorer selon vos envies.

Réserver au minimum 4 heures au frigo avant de déguster.

12170787_10207826195676965_1549360133_o

DSC_0278bis

Régalez-vous 😉

 

Tiramisu de Christophe Felder

C’est le meilleur tiramisu que j’ai pu manger et pourtant qu’est ce que je l’aimais mon ancienne recette! Mais ça y est, elle vient de se faire détrôner! Il est fondant, moelleux, avec un goût parfaitement équilibré. Le biscuit à la cuillère est imbibé juste comme il faut. Il est bien parfumé en café mais il n’emporte pas pour autant les autres parfums. On peut ainsi sentir en fin de bouchée le bon petit goût d’amande de l’amaretto. Rien que d’en parler, j’ai envie de filer en cuisine en préparer un 😀

20140118_bis165703Pour un gâteau de 40x30cm:

Pour le biscuit à la cuillère:

– 120g jaunes d’oeufs

– 150g farine

– 180g blancs d’oeufs

– 150g sucre semoule

 50g café soluble + 1/2 expresso

Préchauffer le four à 180°C sur chaleur tournante.

Fouetter les blancs en neige puis lorsqu’ils sont montés, ajouter petit à petit le sucre tout en fouettant jusqu’à obtenir une neige ferme. Verser dessus les jaunes légèrement battus et fouetter 5 secondes. Ajouter le café dissout dans l’expresso et mélanger doucement. Incorporer la farine tamisée et mélanger délicatement à la spatule.

Verser sur 2 plaques de 40x30cm recouvertes de papier sulfurisé la pâte et égaliser avec une spatule.

Enfourner chaque plaque pour 10 minutes et laisser refroidir sur une grille.

20140117_112937bis

Pour la mousse au mascarpone:

–  6g gélatine en feuille

– 450g crème liquide

– 5cl eau

– 120g sucre semoule

– 4 jaunes d’oeufs

– 300g mascarpone

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Verser la crème dans un grand saladier et placer au frigo.

Mélanger l’eau et le sucre dans une casserole et chauffer sur feu moyen jusqu’à atteindre 115°C. Verser rapidement le sirop sur les jaunes et fouetter à grande vitesse jusqu’à refroidissement.

20140116_123044

Mélanger vivement cette préparation à la mascarpone précédemment assouplie à la spatule.

20140117_095927bis

Fouetter la crème liquide jusqu’à ce qu’elle soit bien montée. Réserver.

Faire fondre la gélatine essorée dans une petite quantité d’eau chaude et l’ajouter au mélange précédent.

Incorporer délicatement la crème fouettée. Réserver.

20140117_112744bis

 Pour le sirop au café et à l’amaretto:

– 15cl de café expresso tiède

– 70g sucre

– 40g amaretto

Mélanger l’ensemble des ingrédients.

Pour le montage:

– 50g cacao amer en poudre

Déposer le cadre sur les biscuits à la cuillère et enlever au couteau le surplus en dehors du cadre.

Déposer le premier biscuit au fond du cadre et à l’aide d’un pinceau, l’imbiber avec la moitié du sirop.

20140117_113426bis Étaler la moitié de la crème et lisser.

20140117_113720bis

Déposer le second biscuit et l’imbiber avec le reste du sirop. Étaler le reste de la crème et lisser.

Placer au moins 1 heure au frigo puis décercler et saupoudrer de cacao amer.

Vous pouvez sans problème réaliser ce dessert la veille.

20140118_215352

Régalez-vous 😉

Tarte infiniment vanille de Pierre Hermé

J’en ai passé des heures dans ma cuisine pour réaliser cette tarte! J’en profite pour dire un grand merci à ma moitié qui a géré les enfants tout l’après-midi 😉 Oui parcequ’en même temps je préparais une bûche à la crème au beurre à la vanille dont vous pourrez découvrir la recette très bientôt 😉 Une fois terminée, je me suis dis qu’il y avait vraiment peu de chance qu’elle soit aussi bonne qu’elle m’avait pris du temps et que je ne la réaliserai sûrement pas une deuxième fois. Et bien dès la première bouchée ces vilaines pensées se sont envolées 😀 Bouchée après bouchée le souvenir de ces heures écoulées disparaissait petit à petit. Cette tarte est succulente! La pâte sablée est bien croustillante, le biscuit à la cuillère très fondant avec un subtil goût de rhum, la ganache bien fondante et la crème mascarpone crémeuse, fondante…le tout avec avec un délicieux goût de vanille. Vraiment un régal! J’ai utilisé des gousses de vanille de Madagascar et Tahiti, de la vanille en poudre de Madagascar et de l’extrait de vanille de Madagascar. Vous verrez que les photos ne lui font malheureusement pas honneur. En effet, elle n’a pas du tout apprécié la chaleur du voyage d’1h30 en voiture. Et pourtant nous nous sommes sacrifiés en laissant la température à 18°C 🙂 Le disque de crème à la mascarpone à légèrement glissé le long de mon disque de pâte sablée et ma ganache a donc décidé de s’enfuir. Vous imaginez bien que j’étais dans tous mes états! Je me demandais comment elle allait être à la fin du voyage. Heureusement, cela aurait pu être pire mais j’étais tout de même très déçue de ces imperfections apparues alors que je m’étais vraiment appliquée… Et pour terminer le récit de mes catastrophes lorsque j’ai voulu faire le glaçage, malgré l’ajout de l’oxyde de titane, il n’a jamais voulu se teinter en blanc mais par contre le goût était horrible. J’ai donc recommencé sans en mettre d’où sa couleur jaune clair donnée par le chocolat blanc et non blanche comme elle aurait dû l’être. Malgré toutes ces péripéties, je crois que c’est désormais un de mes desserts préférés.

20140101_144207bis

20131231_191550

Pour un cercle à tarte de 24cm de diamètre:

Pour la pâte sablée:

– 150g de beurre doux pommade
– 30g de poudre d’amande
– 100g de sucre glace
– 1 gousse de vanille fendue et grattée
– 60g d’oeuf
– 1g de fleur de sel
– 250g de farine

Mélanger l’ensemble des ingrédients dans le bol du robot au fouet plat. Arrêter dès que le mélange est homogène afin de ne pas trop travailler la pâte. Abaisser la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 4mm environ puis foncer le cercle à tarte. Mettre la pâte 30 minutes au congélateur ou 2h au frigo et enfourner pour 15 minutes à 180°C. J’ai mis des billes pour éviter à la pâte de gonfler. La pâte doit être dorée. Retirer le cercle et réserver sur une grille.

20131231_150550bis

Il vous restera un peu de pâte. Je l’ai utilisée pour faire de délicieux biscuits aux raisins ou aux pépites de chocolat. Pour cela, il vous suffit d’incorporer la garniture de votre choix à la pâte, l’étaler sur environ 6 mm d’épaisseur puis découper les biscuits avec un emporte-pièce et les enfourner 10 minutes à 180°C.

20140102_212039bis

20140102_212019bis

Pour le sirop d’imbibage à la vanille:

– 50g eau minérale

– 1 gousse de vanille fendue et grattée (j’ai mis 1/2 de Madagascar et 1/2 de Tahiti)

– 1g extrait de vanille liquide sans alcool

– 25g sucre

– 2,5g rhum brun

Porter à ébullition l’eau, le sucre, la gousse de vanille fendue et grattée et laisser infuser 30 minutes. Ajouter l’extrait et le rhum et réserver dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

20131231_151545bis

Pour la crème anglaise à la vanille:

– 50cl crème liquide entière

– 2 gousses de vanille fendues et grattées (j’en ai mis 1 de Tahiti et 1 de Madagascar)

– 100g jaunes

– 130g sucre

– 9g gélatine

Chauffer la crème sur feu doux avec les gousses (sans les graines) puis laisser infuser 30 minutes.

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Blanchir les jaunes avec le sucre et les graines de vanille puis ajouter la crème et chauffer sur feu doux en remuant constamment jusqu’à atteindre 84°C.

Hors du feu ajouter la gélatine essorée. Mixer, laisser refroidir et réserver au frigo.

20131231_175319bis

Pour le biscuit à la cuillère:

– 70g blancs d’oeufs

– 45g sucre semoule

– 40g jaunes d’oeufs

– 25g farine tamisée

– 25g Maïzena tamisée

Préchauffer le four à 200°C.

Battre les blancs en neige et lorsqu’ils commencent à mousser, ajouter petit à petit le sucre. Continuer à bettre à petite vitesse et ajouter les jaunes 1 à 1. Incorporer délicatement à la maryse la farine et la Maïzena. Verser la préparation dans une poche à douille et dresser en spirale sur un papier cuisson un disque un peu plus petit que le cercle à tarte. J’ai dressé le disque dans un cercle de 20cm de diamètre afin qu’il soit bien régulier que j’ai saupoudré de sucre glace. Enfourner pour 10 minutes et laisser refroidir.

20131231_192250bis

20131231_192257bis

Crème mascarpone à la vanille:

– 450g de la crème anglaise à la vanille

– 300g mascarpone

Assouplir au fouet la mascarpone puis ajouter la crème anglaise et laisser monter.

Poser le cercle à tarte sur une plaque recouverte de papier cuisson, le chemiser de rhodoïd puis le remplir avec la crème, lisser et filmer au contact. Réserver au congélateur pendant au moins 3 heures.

Ganache à la vanille:

– 250g chocolat blanc Ivoire Valrhona

– 230g crème liquide entière

– 2 gousses de vanille fendues et grattées (j’en ai mis 1 de Tahiti et 1 de Madagascar)

– 4g extrait de vanille sans alcool

– 1g vanille en poudre

Faire fondre le chocolat au bain-marie et faire bouillir la crème puis y ajouter les graines de vanille, l’extrait et la poudre. Verser en 3 fois sur le chocolat blanc en frictionnant à la maryse pour obtenir un mélange lisse et brillant. Mixer puis verser les 2/3 sur le fond de tarte.

Poser au centre de la tarte le cercle de biscuit à la cuillère imbibé au pinceau avec le sirop à la vanille et appuyer légèrement. Verser le reste de ganache et réserver au frigo au minimum 4heures.

20131231_192333bis

Glaçage à la vanille:

– 100g chocolat blanc

– 30g sucre semoule

– 1g pectine NH

– 60g eau minérale

– 40g crème liquide entière

– 1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 4g de poudre de dioxyde de titane

– vanille en poudre pour la décoration

Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Mélanger le sucre et la pectine. Porter à ébullition l’eau, la crème et les graines de vanille et ajouter le mélange sucre-pectine. Faire à nouveau bouillir, verser sur le chocolat et frictionner à la maryse puis ajouter la poudre de titane et mixer.

Sortir le disque de crème mascarpone du congélateur et enlever le rhodoïd. Retourner le disque sur une grille et verser dessus le glaçage ayant atteint 35°C. Lisser à la spatule afin d’obtenir une couche fine et régulière. Poser ce disque sur la tarte remplie de ganache et biscuit à la cuillère. Saupoudrer une partie de la surface de vanille en poudre à l’aide d’une petite passoire. Réserver au frigo jusqu’à la dégustation.

Ce dessert est meilleur après une nuit passée au frigo.

20140101_144521bis

 

 

Régalez-vous 😉

Fraisiser de Christophe Felder

Un seul mot: une « tuerie »! Nous nous sommes régalés! Le seul reproche que je ferais c’est qu’il est un peu trop sucré du fait de sa couche de meringue et de confiture. La prochaine fois je recouvrirai tout simplement le disque de biscuit à la cuillère d’un coulis de fraise gélifié. Pour poursuivre dans les petites critiques, je mettrais un peu plus de fraises. Avec ces quelques modifications, je pense qu’il sera vraiment PARFAIT!

Pour un moule a charnière de 25cm de diamètre (soit 8 à 10 personnes):

Pour le biscuit à la cuillère:

– 150g farine tamisée

– 180g blancs d’oeufs (environ 6)

– 150g sucre en poudre

– 120g jaunes (environ 8)

– 50g sucre glace

Préchauffer le four à 180°C. Monter les blancs en neige puis verser le sucre en poudre dessus tout en continuant à fouetter. Ajouter délicatement les jaunes et fouetter 5 secondes. Incorporer la farine. Étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et saupoudrer avec le sucre glace. Enfourner pour une 10aine de minutes. Laisser refroidir avant de démouler.

20130614_130200

Pour la crème pâtissière:

– 17cl lait

– 40g jaunes (environ 2)

– 1 gousse de vanille

– 40g sucre en poudre

– 17g Maïzena

– 17g beurre

Faire bouillir le lait avec la gousse fendue et grattée. Mélanger les jaunes avec le sucre puis ajouter la Maïzena. Incorporer le lait chaud débarassé de la gousse et remettre sur le feu en fouettant constamment jusqu’à épaississement. Ajouter hors du feu le beurre et réserver dans un saladier. Couvrir de film alimentaire et mettre au frigo.

Pour la meringue italienne:

– 20g eau

– 50g sucre en poudre

– 35g blanc d’oeufs

– 12g sucre en poudre

Monter les blancs avec 12g de sucre. Faire chauffer à 118°C l’eau et 50g sucre et verser ce sirop sur les blancs tout en fouettant. Continuer à fouetter jusqu’à refroidissement.

Pour la crème au beurre:

– 2,5 jaunes

– 120g sucre en poudre

– 50g d’eau

– 180g beurre mou

– meringue italienne

Faire chauffer à 118°C l’eau et le sucre. Dans un saladier, fouetter vivement les jaunes et verser dessus le sirop. Fouetter jusqu’à ce que le mélange blanchisse et fasse un ruban. Travailler le beurre mou jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et homogène et y ajouter la préparation à base de jaunes d’oeufs. Incorporer ensuite la meringue italienne froide et mélanger délicatement.

Pour la crème mousseline:

Monter au batteur la crème au beurre afin de la rendre la plus légère possible. Fouetter la crème pâtissière afin qu’elle soit bien lisse et y incorporer la crème au beurre. Mélanger doucement jusqu’à homogénéisation.

Pour le sirop au Kirsch:

– 2cl Kirsch

– 12cl d’eau

– 70g de sucre en poudre.

Mélanger l’ensemble des ingrédients.

Montage:

– 500g fraises (la prochaine fois j’en mettrai 750g)

– 40g sucre en poudre

Découper 2 cercles de 22 cm de diamètre dans le biscuit à la cuillère et mettre le premier dans un cercle à pâtisserie. Imbiber celui-ci avec le sirop au kirsch. Déposer la moitié de la crème mousseline sur le biscuit puis disposer des fraises coupées en 2 le long des parois et des fraises entières au centre du gâteau. Saupoudrer de sucre puis étaler le reste de crème mousseline. Lisser avec une spatule. Disposer le second disque de biscuit et l’imbiber de sirop au kirsch. Mettre le gâteau au frais au minimum 1h.

20130614_130134

Pour la meringue française:

– 2 blancs d’oeufs

– 60g sucre en poudre

– 40g sucre glace

Monter les blancs en neige puis ajouter le sucre semoule. Une fois les blancs bien fermes, ajouter le sucre glace tamisé. Étaler la meringue sur le biscuit à la cuillère et lisser puis brûler au chalumeau. Réserver de nouveau au minimum 1h au frigo.

20130614_235002

Pour la confiture:

– 370g confiture d’abricots (j’ai mis de la fraise)

– 1cs d’eau

Faire chauffer dans une casserole la confiture et l’eau. Passer au chinois et étaler sur la meringue. Réserver le gâteau au frigo jusqu’au moment de servir.

20130615_070506

20130615_170748bis

Bonne dégustation 😉