Cake au chocolat et gianduja de Claire Damon

Vous cherchez une petite idée simple et rapide pour le goûter? Restez sur cette page, cette recette est pour vous! Lorsqu’il s’agit d’essayer de nouveaux cakes j’ai toujours une petite appréhension. En effet beaucoup sont secs, lourds, bourratifs tout sauf réussis quoi 😉 Pour celui-ci, vous pouvez y aller les yeux fermés, il est juste délicieux. Le cake en lui même est moelleux, fondant. Le gianduja et la glaçage apportent la grosse touche de gourmandise indispensable à une recette réussie 😉

Pour un petit moule à cake de 18cm:

Pour le cake:

– 50g œufs à température ambiante

– 140g sucre

– 55g huile de pépins de raisin (huile de noisettes pour moi)

– 50g crème épaisse entière

– 93g lait entier

– 33g cacao poudre non sucré

– 78g farine

– 2,5g levure chimique

Préchauffer le four à 200°C.

Faire blanchir l’œuf avec le sucre. Continuer à faire tourner le fouet du robot et incorporer petit à petit l’huile. Une émulsion doit se créer comme pour une mayonnaise. Ajouter à vitesse moyenne la crème et le lait . Incorporer la farine, le cacao et la levure tamisés. Verser l’appareil dans un moule beurré et fariné. Enfourner pour +/- 35minutes en diminuant immédiatement la température à 150°C. La lame d’un couteau enfoncé au centre du gâteau doit ressortir propre. Démoulez immédiatement et laisser refroidir sur une grille.

Pour le gianduja:

– 100g noisettes

– 100g sucre glace

– 100g chocolat au lait de couverture

Torréfier les noisettes 15 minutes à 150°C. Une fois tiédies, éliminer les peaux en les frottant avec un torchon.

Mixer les noisettes avec le sucre jusqu’à obtenir une pâte puis incorporer le chocolat fondu et continuer à mixer environ 1 minute. Réserver au frigo dans une poche à douille munie d’une douille unie pendant quelques dizaines de minutes afin qu’il durcisse légèrement.

Pour le glaçage:

– 150g chocolat noir de couverture

– 24g huile de pépins de raisin

Dresser le gianduja en forme de serpentin sur le cake refroidi et réserver 15 minutes au congélateur.

Pendant ce temps, faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes puis incorporer l’huile. Lorsqu’il atteint environ 40°C, verser sur le cake posé sur une grille.

Réserver 5 minutes au congélateur puis à température ambiante.

PS: il faut normalement utiliser seulement la moitié du gianduja mais j’ai pratiquement tout mis et c’était top 😉

DSC_1210bis

Régalez-vous 😉

 

Muffins à la myrtille

C’est déjà bientôt le week-end alors je me suis dit pourquoi ne pas vous proposer une petite idée toute simple et rapide pour le goûter. Ces muffins issus du blog « C’est ma fournée » sont bien moelleux et fondants avec un délicieux goût de myrtilles. Je vous conseille d’ailleurs d’en acheter de qualité afin que vos gâteaux soient incroyablement parfumés. J’ai choisi d’utiliser de l’huile de noisette qui je trouve se marie très bien avec les myrtilles et donne une saveur un peu plus rustique aux muffins. Un petit détail, je les ai trouvés à peine assez sucrés, la prochaine fois j’en ajouterai un peu plus. Très pratique, ils sont aussi bons le lendemain voir meilleurs 😉

DSC_0800bis

Pour 9 muffins:

– 112g œufs

– 150g farine T55

– 3g levure chimique

– 125g huile de pépin de raisin (huile de noisettes pour moi)

– 125g sucre en poudre

– 50g lait

– 1g sel

– 1/2 cc extrait de vanille

– 125g myrtilles (160g pour moi)

Préchauffer le four à 160°C.

Fouetter les jaunes avec le sucre et l’extrait de vanille. Ajouter ensuite l’huile puis la farine et la levure. Incorporer le lait et le sel. Ajouter délicatement les myrtilles. Remplir les moules a muffins en laissant une marge de 5 mm et enfourner pour +/- 25 minutes (35 minutes dans la recette initiale).

PS: vous pouvez si vous le souhaitez insérer des caissettes en papier dans les moules à muffins.

Pour obtenir des muffins encore plus moelleux, les laisser refroidir sur une grille puis les enfermer quelques heures dans un sac congélation.

Régalez-vous 😉

Velouté de potimarron à la châtaigne, gorgonzola et huile de noisettes

Vous l’avez compris j’adore le potimarron c’est pourquoi je vous propose ce délicieux velouté si onctueux. Sa réalisation est rapide et d’une simplicité enfantine. A la maison tout le monde a adoré même les récalcitrants au potimarron. On connaît déjà bien son association avec la châtaigne mais beaucoup moins avec le gorgonzola et l’huile de noisettes. En tout cas, je n’avais encore jamais vu de telle recette et je peux vous assurer qu’ils lui donnent un vrai plus. L’association de ces 4 saveurs est juste topissime. Rien que d’y repenser j’ai envie d’en faire de nouveau 😉

Pour 4 à 6 personnes:

– 1kg potimarron

– 250g châtaignes au naturel

– 1 oignon émincé

– 1/2cc curry en poudre

– 1 à 1,5l bouillon de volaille

– 100g gorgonzola

– 10cl crème liquide entière

– 1cs huile d’olives

– 20g beurre

– huile de noisettes

– sel et poivre du moulin

Faire revenir l’oignon dans le beurre et l’huile dans une cocotte. Ajouter le potimarron épluché et coupé en morceaux puis le curry et enfin les châtaignes. Couvrir largement de bouillon de volaille et porter à ébullition. Baisser le feu puis cuire 30 minutes à petits bouillons. Mixer avec 50g de crème. Servir le velouté dans les assiettes puis y ajouter des petits morceaux de gorgonzola et un filet de crème liquide chaude et d’huile de noisettes.

Régalez-vous 😉

Fondant pomme-coco et streusel aux noix

Quoi de mieux que de se régaler tout en prenant soin de sa santé! Et bien, avec cette recette, c’est tout à fait le cas. En effet, j’ai utilisé de la farine complète riche en fibres, vitamines, minéraux, protéines. Celle-ci a de plus un indice glycémique inférieur à la farine blanche. Outre sa valeur nutritive, l’utilisation du sucre de coco permet encore une fois d’abaisser l’indice glycémique de ce délice. Les huiles végétales sont riches en oméga 3. Après je ne vous apprendrai rien quant à l’intérêt de manger des fruits, nous avons suffisamment de campagnes quand à l’utilité de leur consommation 😉 Pour les personnes intéressées, ce dessert est compatible avec la cure de Sandra Cabot. J’ai trouvé la recette de cette petite gourmandise sur le blog  » Cléa Cuisine » et je ne regrette pas de l’avoir testée! La consistance du gâteau me fait penser à un flan à peine cuit. Celui-ci est garni de pommes et noix de coco et couvert d’une croûte délicieusement parfumée aux noix. Allez il est temps de commencer les choses sérieuses 😉

Pour le gâteau (moule de 20cm de diamètre):

– 200g pommes râpées

– 50g sucre de coco (ou tout autre sucre de votre choix)

– 3cs noix de coco en poudre

– 200g farine T80 (j’ai mis de la farine complète 5 céréales)

– 1cc levure

– 1cc cannelle

– 1 pincée de bicarbonate

– 1 pincée de sel

– 90 ml d’huile d’olives (j’ai mis 45g d’huile de noisettes et 40g d’huile de coco)

– 220 ml jus de pommes

Pour le streusel:

– 50g noix (ou noix de Pécan, du Brésil…)

– 20g farine de blé T80 (j’ai mis de la complète 5 céréales)

– 40g sucre de coco

– 1cc cannelle

– 1cs bombée purée d’amandes

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger l’ensemble des ingrédients du gâteau et enfourner.

Pendant ce temps, mélanger l’ensemble des ingrédients du streusel du bout des doigts afin de sabler la pâte.

Au bout de 10 minutes de cuisson, parsemer la surface du gâteau avec le streusel et enfourner de nouveau pour environ 30 minutes. Pour moi 20 à 25 minutes auraient suffi je pense. Il est cuit lorsque la lame d’un couteau piquée dans celui-ci ressort sèche.

20140506_085530bis

Régalez-vous 😉

Tarte rustique pomme-banane à la crème de noisettes.

Si vous voulez vous faire plaisir tout en mangeant sainement vous pouvez vous jetez goulument sur une part de ce petit délice 😉 En effet, j’utilise de la farine de kamut qui contient 20 à 40% de protéines en plus que le blé dur. Le grain de kamut contient plus d’acides aminés essentiels, plus d’acides gras non saturés. Riche en sélénium, il aide à combattre la formation des radicaux libres et l’apparition des maladies cardio-vasculaires. Sa teneur en magnésium et en zinc en font un excellent aliment anti-fatigue. Sa richesse en glucides, lipides et potassium lui confèrent une valeur nutritionnelle élevée. L’indice glycémique est relativement bas du fait notamment de l’utilisation d’une petite quantité de sucre de coco et miel d’acacia. Les noisettes et amandes contiennent des acides gras insaturés et pas de cholestérol. Elles sont riches en protéines végétales, minéraux (fer, calcium, magnésium…), fibres et divers oligo-éléments. Vous voyez, ce n’est pas de la gourmandise,  vous vous devez d’en manger 😀 Pour les personnes intéressées, ce dessert est compatible avec la cure de Sandra Cabot.

La pâte est croustillante et très parfumée grâce en particulier à la farine de Kamut avec ses notes de noisette et beurre. Les fruits sont fondants et la crème de noisette parfume à merveille cette petite tarte. Les noisettes grossièrement concassées arrosées d’une pointe de miel caramélisent à la cuisson et apportent une petite pointe de croquant.

J’ai trouvé cette recette à laquelle j’ai apporté quelques modifications sur le blog « Petits repas entre amis ». Allez passons aux choses sérieuses, vous allez voir c’est tout simple et surtout très rapide 😉

20140510_212656bis

Pour 4 à 6 personnes:

Pour le fond de tarte:

– 100g farine de blé Kamut (ou toute autre farine de votre choix)

– +/- 6 cs eau

– 40g huile végétale (pour moi noisette et coco)

– 12,5g poudre d’amandes

– 12,5 poudre de noisettes

– 10g sucre de coco (ou tout autre sucre de votre choix)

– 1 pincée de sel

Mélanger l’ensemble des ingrédients excepté l’eau qu’il faudra ajouter petit à petit jusqu’à obtenir une boule. Réserver 1 heure au frigo.

Pour la crème de noisettes:

– 1cs purée d’amandes complète

– 1cs purée de noisettes complète

– 30g poudre de noisettes

– 10g poudre d’amandes

– 30g sucre de coco (ou autre sucre)

– les grains d’1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 1 pincée de sel

– 1cs d’arrow root (ou fécule)

– 2cs d’eau

Délayer l’arrow root avec l’eau. Mélanger le reste des ingrédients puis ajouter l’arrow root délayé.

PS: je crois que la prochaine fois j’augmenterai un peu les quantités pour avoir une tarte encore plus moelleuse 😉

Garniture:

– 200g pommes tranchées en fines lamelles

– 1 petite banane tranchée en fines lamelles

– 25g noisettes grossièrement concassées

– 25g miel d’acacia (ou tout autre sirop de votre choix)

Préchauffer le four à 160°C.

Étaler la pâte puis badigeonner la crème en laissant 2cm en bordure de façon à la replier. Garnir de fruits, parsemer de noisettes et arroser de miel. Enfourner pour 40 minutes.

20140510_213109bis

Régalez-vous 😉

 

 

Petits cakes moelleux aux fruits (IG bas)

Depuis quelques temps nous avons décidé de manger une nourriture plus saine, biologique, riche en céréales complètes, légumineuses, graines de toutes sortes, fruits et légumes… Je ne pensais pas vous proposer de recettes de ce genre puis finalement je me suis dit qu’elles pourraient également vous intéresser. Après tout parfois il faut bien être sérieux 😉 Ne vous inquiétez pas, vous trouverez toujours régulièrement des recettes gourmandes où l’on oubliera toute notion d’équilibre, calories… 😉 Commençons aujourd’hui par ces délicieux petits cakes. Ils sont moelleux, fondants, avec un goût bien prononcé du fait de la présence d’ingrédients riches en goût. Vous pourrez aussi bien les déguster tièdes que froids. Ils se conservent plusieurs jours sans soucis dans une boîte hermétique. Et pour ne rien gâcher, ils ont un index glycémique bas. Qu’est ce que c’est me direz-vous! Et bien l’index glycémique (IG) mesure la capacité d’un glucide donné à élever la glycémie après le repas par rapport à un standard de référence qui est le glucose pur. Il indique donc sa capacité à induire une sécrétion d’insuline en rapport. Plus la réponse insulinique est élevée, et plus le risque de prise de poids est important. J’ai trouvé cette délicieuse recette sur l’un de mes blogs préférés du moment « La cuisine de Miss Pat ». J’ai modifié certaines petites choses mais vous pouvez bien sûr conserver la recette originale. Pour les personnes intéressées, ce dessert est compatible avec la cure de Sandra Cabot.

Pour 6 petits cakes:

– 160g farine complète

– 15cl eau

– 100g poudre d’amandes

– 100g sucre de coco (ou complet)

– 50g huile de noisettes (ou toute autre huile de votre choix)

– 50g raisins secs

– 75g framboises (fraiches ou surgelées)

– 30g amandes concassées

– 1cc vinaigre de cidre

– 2 pincées bicarbonate de soude

– 1cc levure

– 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger la farine, la poudre d’amandes, le bicarbonate, la levure. Ajouter l’eau, le vinaigre, les amandes, les framboises, les raisins puis le sucre, le sel et enfin l’huile. Bien mélanger puis verser dans les 6 empreintes. Enfourner pour 20 minutes.

20140428_125213bis

Régalez-vous 😉

Cruesli maison

Je suis sûre que beaucoup d’entre vous adorent piocher dans le paquet à son ouverture à la recherche des grosses pépites. Et bien vous allez pouvoir désormais vous le préparer vous même avec des produits sains et une saveur incomparable. Je l’ai fais goûter à des amis qui se reconnaîtrons j’en suis sûre 😀 et ils se sont régalés. Ils sont même repartis avec un doggy bag 😉

Pour un grand saladier

– 300g flocons d’avoine

– 50g graines de courge

– 50g graines de lin

– 50g graines de tournesol

– 50g graines de sésame

– 150g cranberries

– 100g baies de goji

– 150g raisins secs

– 80g amandes grossièrement concassées

– 80g noisettes grossièrement concassées

– 80g noix du Brésil grossièrement concassées

– 60g noix de coco

– 150g pépites de chocolat

– 80g bananes séchées

– 12 cl eau

– 100g miel

– 100g sirop d’érable

– 100g sirop d’agave

– 30g huile de noisettes

– 1 pincée de sel

– 2 gousses de vanille

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger les flocons d’avoines, les graines, la noix de coco, les cranberries, les raisins secs, les noisettes, les noix du Brésil, les amandes et le sel.

Dans une casserole, porter à ébullition le sirop d’érable, d’agave, le miel, l’eau, les grains de vanille et l’huile.

Verser sur les ingrédients secs et mélanger afin de bien les enrober.

Verser sur 1 ou 2 plaques (vous ne devez pas avoir une épaisseur trop importante car le résultat ne serait pas croustillant mais suffisante pour pouvoir obtenir les fameux « clusters »). Enfourner pour 15 minutes puis retourner afin de cuire l’autre face et enfourner pour environ 15 minutes

Il est normal qu’à la sortie du four le granola soit encore mou. Il va durcir en refroidissant. Cependant si certains morceaux restent mous, remettez les au four pour 15 minutes et renouveler si nécessaire.

Une fois tiédi, casser afin d’obtenir les pépites. Ajouter les bananes séchées, les baies de goji et les pépites de chocolat sur le granola encore tiède.

Conserver une fois refroidi dans un récipient hermétique.

Vous pouvez bien évidemment ajouter ou enlever des ingrédients. Le but est d’y mettre tout ce que vous adorez pour vous faire la recette la plus gourmande possible mais aussi bonne pour votre santé 😉

20131124_221715

Régalez-vous 😉