Pâté de lentilles

Le « vrai » c est clair c’est super bon mais tout sauf sain et diététique! Alors je me suis dis pourquoi ne pas en tenter un végétal pour accompagner mon pain intégral. Je vous avoue j’étais un peu dubitative quant au résultat mais finalement je me suis régalée. Certes il ne ressemblera pas à un pâté classique mais sa consistance m’y a vraiment fait penser et son goût tout à fait séduite. Pour les personnes intéressées, il est compatible avec la cure Cabot.

Pour un petit pâté:

– 325g lentilles cuites

– 1/2 échalote

– 1 gousse d’ail

– 100g purée de noix de cajou

– 38g graines de tournesol

– 25g farine de riz complète

– 1,5 cs de tamari

– 1,5 cs d’huile d’olives

Préchauffer le four à 180°C.

Mixer l’ensemble des ingrédients puis verser dans un plat huilé. Enfourner pour une trentaine de minutes. Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo quelques heures avant dégustation.

Régalez-vous 😉

 

Parmentier de patates douces aux lentilles

Ce plat est juste un régal, même mon fils de 11 mois l’a dévoré! J’ai trouvé la recette dans le livre « Vegan » de Marie Laforêt. La purée de patates douces est fondante et s’associe vraiment à merveille avec les lentilles et herbes fraîches. Ce plat végétalien est riche en protéines grâce aux lentilles et en moindre proportion à la levure de bière. Celle-ci est d’ailleurs riche en vitamines B.

Je ne l’ai pas encore fait alors parlons donc un peu de l’intérêt nutritionnel de la patate douce:

– ses anthocyanines lui confèrent notamment des effets positifs sur la santé cardiovasculaire, la prévention du diabète et du cancer du colon et sur le foie.

– elle contient du bêta-carotène que l’organisme transforme en vitamine A qui ralentit le déclin cognitif. Ce composé neutralise la formation de radicaux libres dans l’organisme et protège ainsi les cellules. Elle protège ainsi des maladies cardiovasculaires et du cancer.

– elle est également riche en vitamine B2, B5, B6, manganèse, vitamine C et cuivre.

Revenons en à ce parmentier! Il est vraiment très simple à faire et surtout très rapide. Le plus long est de cuire chaque élément mais pendant ce temps là, on peut vaquer à ses occupations 😉 Vous pouvez le préparer à l’avance et le passer au four au moment du repas. Pour un repas équilibré à emporter au boulot, il se réchauffe parfaitement au micro-ondes. J’ai modifié 2 petites choses: la quantité de purée de patates douces et celle de crème de soja. Cette recette est compatible avec la cure Cabot.

Pour 4 personnes:

– 1,5kg de patates douces épluchées et coupées en morceaux (j’ai mis 750g)

– 200g lentilles vertes (des noires pour moi)

– 2cs huile d’olives

– 2 échalotes émincées

– 2 gousses d’ail émincées

– 1cs ciboulette ciselée

– 2cs persil haché

– 2cs tamari

– 100ml crème de soja (j’ai mis 20cl)

– 2cs levure maltée

– sel, poivre

Cuire 20 minutes les lentilles dans un grand volume d’eau (je les ai cuites durant 45 minutes car je les aime bien fondantes).

Cuire les patates douces dans de l’eau jusqu’à ce que la lame d’un couteau rentre sans aucune résistance dans celles-ci. Les passer au presse-purée et assaisonner. Réserver.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire revenir les échalotes et l’ail dans l’huile puis ajouter les lentilles égouttées, les herbes et le tamari. Laisser revenir 5 à 10 minutes en remuant très régulièrement. Déposer ce mélange dans le plat.

20140622_164446bis

Recouvrir avec la purée. Lisser puis arroser de crème.

20140622_165311bis

Saupoudrer de levure. Enfourner pour 15 minutes puis quelques minutes sous le grill.

Ps: ayant fais cuire beaucoup plus longtemps les lentilles, j’ai ajouté de l’eau de cuisson de celles-ci en les faisant revenir avec les échalotes… afin de ne pas avoir quelque chose de compact et pâteux une fois sorti du four.

Déguster bien chaud.

20140624_001638Régalez-vous 😉

 

 

Tajine végétalien

Je suis pour une semaine en Turquie mais je ne vous oublie pas 😉 Les petits bouts dorment, l’homme regarde d’un œil le match et tri ses photos alors je me suis dit pourquoi ne pas vous donner une petite idée de repas pour cette semaine. J’ai trouvé la recette sur le blog « Petits repas entre amis et en famille » et je n’ai quasi rien changé. C’est juste un régal! Les légumes sont fondants et le jus est goûteux sans être fort grâce à toutes les épices. Vous pouvez le manger seul ou l’accompagner d’un féculent. Vous allez voir, sa réalisation est toute simple et très rapide. Le plus long est le temps de cuisson, mais bon quand ça mijote on peut faire autre chose, il suffit de surveiller de temps en temps 😉 Ce petit délice est compatible avec la cure Cabot.

Pour environ 6 personnes:

– 1 oignon

– 1 gousse d’ail

– 1cc d’huile de coco

– 1 belle patate douce pelée et coupée en gros dés

– 1 petite aubergine pelée et coupée en cubes

– 20 tomates cerises coupées en 2

– 15 châtaignes

– 350g d’un mélange de pois chiches, haricots (rouges,…) secs (j’y ai mis aussi des lentilles)

– 1 cc raz-el-hanout (je n’en avais pas, j’ai mis un mélange de cannelle, noix de muscade, clous de girofle, poivre long et nigelle)

– 1 cc curry

– 1 cc cumin moulu

– 1 cc gingembre moulu

– 1/2 cc paprika

– 1/2 cc orange en poudre (j’ai mis des zestes)

– 1/2 cc origan sec

– 1/2cc coriandre moulue

– 1/2 cc curcuma moulu

– 1/2 cc cardamome moulue

– 1/4 cc piment moulu

– 1 cc pâte de gingembre (je n’en ai pas mis)

– 2 cc bouillon de légumes en poudre ou 1 cube

– 2 cs pâte de tomate (j’ai mis du concentré)

– 1 belle cs purée d’amandes grillées

– sel

– poivre (facultatif)

Laisser tremper les haricots et les pois chiches 1 nuit dans un grand volume d’eau froide.

Le lendemain, rincer puis faire cuire 40 minutes à 1h en démarrant la cuisson à l’eau froide. Saler puis réserver.

PS: Si vous mettez aussi des lentilles, ne les faites pas tremper mais laissez les cuire le même temps.

Dans une cocotte, faire fondre l’huile avec la pâte de gingembre et y faire revenir l’ail et l’oignon finement hachés. Laisser colorer puis ajouter l’ensemble des épices et bien mélanger pour amalgamer l’ensemble.

Ajouter les châtaignes, la patate douce, les légumineuses cuites, l’aubergine et les tomates cerises. Saupoudrer de bouillon de légumes puis recouvrir pour partie avec de l’eau bouillante. Cuire 20 à 25 minutes en remuant régulièrement et ajustant l’eau si nécessaire.

Incorporer la pâte de tomates et la purée d’amandes. Poursuivre la cuisson 5 minutes, ajuster les épices à votre convenance.

Servir bien chaud accompagné par exemple de riz thaï complet, boulgour ou couscous d’épeautre, quinoa…

20140516_164229bis2

Régalez-vous 😉