Streusel coco à la banane

J’avais quelques bananes un peu trop mûres et ne me lassant pas de tester les recettes des livres de Christophe Felder, je me suis cette fois ci lancée dans ce dessert très simple et rapide à confectionner de l’ouvrage « Tartes et Clafoutis ». Le fond de tarte et le streusel coco apportent le croustillant et la crème frangipane le fondant. L’association amande, coco et banane est juste parfaite. Vous l’aurez compris encore une fois la recette de Christophe Felder est une réussite: nous nous sommes régalés et je ne manquerai pas de la refaire 🙂

p1000128bis

Pour 6 à 8 personnes soit un cercle de 16 cm de diamètre:

Préparation: 30 minutes

Cuisson: 35 à 40 minutes

Pour la pâte sucrée Crillon:

  • 80g beurre doux mou
  • 54g sucre glace
  • grains d’1/2 gousse de vanille
  • 17g poudre d’amandes
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 35g œuf
  • 133g farine T45

Tamiser le sucre glace sur le beurre puis ajouter la vanille, la poudre d’amandes et le sel. Mélanger l’ensemble à la spatule jusqu’à obtenir une texture homogène.

Ajouter l’œuf et remuer.

Tamiser la farine et continuer à mélanger sans trop travailler la pâte.

Envelopper dans du film alimentaire et laisser reposer 1heure au frigo.

Préchauffer le four à 200°C.

Sortir le pâton et le tapoter avec un rouleau puis l’étaler froid sur une épaisseur de 2,5 mm. Foncer le cercle à tarte de 16cm de diamètre, couvrir de papier sulfurisé et de poids et enfourner pour 15minutes à 180°C. Laisser refroidir sur une grille.

Pour la frangipane:

  • 60g beurre à température ambiante
  • 60g sucre semoule
  • 60g poudre d’amandes
  • 1 œuf
  • 1 bouchon de rhum

Travailler le beurre avec le fouet puis ajouter le sucre semoule et mélanger jusqu’à obtenir une crème épaisse. Incorporer l’œuf puis la poudre d’amandes et enfin le rhum.

Étaler sur le fond de tarte refroidi.

Pour les bananes:

  • 3 bananes
  • 1cs rhum brun
  • jus d’1 citron

Couper les bananes en rondelles de 4mm d’épaisseur et les arroser de rhum et jus de citron. Mélanger.

Disposer les rondelles debout sur la frangipane.

Pour le streusel:

  • 50g sucre semoule
  • 50g farine
  • 50g beurre doux pommade
  • 50g noix de coco râpée

Mélanger à la main tous les ingrédients jusqu’à obtenir de petits amalgames réguliers.

Parsemer la tarte de streusel et enfourner pour une vingtaine de minutes à 180°C.

A la sortie du four répartir des filaments de chocolat blanc fondu sur le dessus de la tarte. Servir légèrement tiède.

Régalez-vous 😉

 

Bûche ananas-vanille-coco

Je vous présente donc mon premier essai du kit Ali Di Fata de Silikomart. Comme vous le verrez sur les photos ma bûche présente des imperfections mais je suis tout de même contente du résultat pour une première surtout qu’aucune recette n’est proposée avec… Je suis partie des saveurs d’une recette proposée il y a quelques semaines en ajoutant ou modifiant certaines parties. La bûche est constituée successivement d’une génoise coco, d’un croustillant amande/vanille, d’une mousse au fromage blanc citronnée, d’un crémeux vanille, d’une mousse ananas au rhum et d’un cœur d’ananas caramélisé à la coco et au rhum. Pour la déco j’ai choisi de faire un namelaka coco (crème ultra fondante qui cristallise lentement) et une gelée d’ananas au rhum. Vous verrez que sa réalisation est assez longue mais le résultat est vraiment sympa et le gros avantage pour les fêtes est que vous pouvez sans soucis la faire quelques semaines à l’avance.

Vous verrez qu’il vous restera de petites quantités de certaines préparations. Comme à l’habitude je vous conseille de vous préparer de petites verrines que vous pourrez congeler et ressortir plus tard pour un petit dessert gourmand 😉

DSC_0444bis

Pour le kit Ali Di Fata de chez Silikomart: (ici)

kleibait product7433_image3_size1Pour le cœur d’ananas caramélisé au rhum:

  • 85g ananas coupé en petits morceaux
  • 10g sucre
  • 15g rhum
  • vanille
  • 1cs noix de coco râpée
  • 1g pectine NH
  • colorant jaune

Faire revenir l’ananas avec le sucre et le beurre jusqu’à ce qu’il soit bien caramélisé. Ajouter le rhum et faire flamber. Incorporer la coco, la pectine et le colorant et mixer hors du feu avec le mixeur plongeant. Débarrasser dans une poche à douille puis le déposer dans l’insert pistil et congeler pour au moins 2h, il doit être facilement démoulable.

DSC_0367bis

Pour la fleur de mousse ananas au rhum:

  • 142g purée d’ananas
  • 10g jus de citron
  • 3,7g gélatine en poudre
  • 20g blancs
  • 40g sucre
  • 10g eau
  • 10g rhum
  • 120g crème liquide montée (comme une chantilly)

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire bouillir la purée avec le citron puis incorporer la gélatine essorée et le rhum hors du feu. Réserver.

Commencer par faire une meringue italienne en faisant chauffer l’eau et les 40g de sucre jusqu’à atteindre 118°C. Parallèlement monter les bancs en neige et verser le sirop obtenu en un mince filet tout en fouettant. Fouetter à vitesse maximale jusqu’à redescendre à 40°C.

PS: j’ai intentionnellement doublé les proportions car il est vraiment difficile de réaliser une belle meringue avec des quantités inférieures.

Une fois la purée tiédie, incorporer délicatement la crème montée et la moitié de la meringue italienne.

DSC_0365bis

Débarrasser dans une poche à douille et en couler une partie dans l’insert fleur.

DSC_0372bis

Déposer l’insert pistil congelé et recouvrir de mousse. Lisser et congeler au minimum 2 heures.

DSC_0373bis

Pour le crémeux vanille:

  • 300g crème liquide
  • 8g extrait de vanille liquide sans alcool
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • 75g jaunes
  • 50g sucre
  • 5g gélatine

Réhydrater 15 minutes la gélatine dans de l’eau froide.

Faire chauffer la crème avec la vanille et laisser infuser hors du feu 15 minutes.

Blanchir les jaunes avec le sucre puis verser la crème vanillée tout en fouettant. Remettre sur le feu et cuire jusqu’à atteindre 82°C ou jusqu’à ce que la préparation nappe la cuillère afin de réaliser une crème anglaise. Incorporer hors du feu la gélatine essorée et mélanger. Laisser tiédir.

DSC_0383bis

Couler une petite quantité dans le fond du grand insert puis congeler 1heure afin de pouvoir déposer l’insert fleur congelé démoulé sans qu’il s’enfonce dans le crémeux.

DSC_0378bis

Réserver le reste du crémeux à température ambiante.

Déposer l’insert fleur puis recouvrir avec le reste du crémeux. Congeler pour au moins 3 heures.

Pour la génoise:

  • 75g œuf
  • 47g farine
  • 47g sucre
  • coco râpée

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir l’œuf avec le sucre puis chauffer au bain-marie à 40°C tout en fouettant. Continuer à fouetter dans le bol du robot jusqu’à complet refroidissement. Incorporer délicatement la farine tamisée puis étaler dans le moule et saupoudrer de coco.

DSC_0385bis

Enfourner pour +/- 8 minutes. La pointe du couteau doit ressortir propre.

Réserver dans un torchon humide.

Croustillant amande/vanille:

  • 35g poudre d’amandes
  • 5g sucre glace
  • 2,5g beurre mou
  • 1/2cc vanille en poudre
  • 22,5g chocolat blanc fondu
  • 0,3g sel
  • 12,5g feuilletine (ou gavottes émiettées)

Mixer la poudre d’amandes et le sucre glace afin d’obtenir une pâte. Incorporer le reste des ingrédients. Étaler finement entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Réserver au frigo.

Pour la gelée d’ananas:

  • 200g purée d’ananas
  • 28g sucre
  • 1,2g pectine NH
  • 15g rhum

Chauffer la purée puis incorporer le sucre mélangé à la pectine puis faire bouillir 1minute tout en mélangeant. Hors du feu, ajouter le rhum puis débarrasser dans une poche à douille. Une fois la préparation tiède, la déposer dans une rainure sur 2.

DSC_0387bis

Pour le namelaka à la noix de coco:

  • 133g crème
  • 3,3g glucose
  • 67g lait de coco
  • 10g coco râpée
  • 114g chocolat blanc
  • 2,4g gélatine

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire chauffer le lait de coco sur feu doux avec le glucose. Incorporer la gélatine essorée puis verser le tout en 3 fois sur le chocolat tout en mélangeant à la maryse afin de réaliser l’émulsion. Il est normal qu’à un moment la préparation tranche mais au fur et à mesure de l’ajout du lait chaud, vous obtiendrez un appareil bien lisse. Ajouter la crème et la coco et mixer au mixeur plongeant. Passer au chinois et réserver dans une poche à douille. Une fois la préparation légèrement prise, la déposer dans les rainures restantes.

DSC_0388bis

Pour la mousse au fromage blanc citronnée:

  • 137g fromage blanc
  • 4,1g gélatine + 24,6g eau
  • 28,1g jaunes d’oeufs
  • 24,4g eau
  • 37g sucre
  • 155g crème liquide entière montée comme une chantilly
  • zestes de 2/3 d’un citron jaune
  • colorant jaune citron

Verser l’eau sur la gélatine afin de la réhydrater quelques minutes.

Chauffer l’eau avec le sucre jusqu’à atteindre 118°C. Simultanément, commencer à fouetter les jaunes puis verser en filet le sirop tout en continuant à fouetter. Poursuivre 3 minutes puis incorporer la masse gélatine fondue à 60°C. Continuer à fouetter 1 minute.

Incorporer le fromage blanc et les zestes.

Monter la crème au fouet dans un récipient froid afin d’obtenir une texture de chantilly puis l’incorporer au mélange précédent.

Étaler sur les bandes de gelée d’ananas et de namelaka de coco et lisser à la spatule.

DSC_0389bis

Mettre au frigo jusqu’à ce que les 3 éléments soient bien pris.

Réserver le reste de la mousse à température ambiante.

Montage:

Démouler le grand insert congelé.

DSC_0375bis

Découper la génoise afin qu’elle le recouvre excepté sa base.

DSC_0392bis

Étaler une fine couche de mousse afin que la génoise adhère bien à l’insert. Réserver.

DSC_0393bis

Découper le croustillant aux dimensions de la partie restante de la génoise qui servira de base à la bûche.

DSC_0395bis

Étaler une très fine couche de mousse sur la génoise.

DSC_0398bis

Déposer dessus le croustillant. Réserver.

DSC_0399bis

Sortir délicatement le tapis du moule rectangulaire et le déposer délicatement dans le fond de la base.

DSC_0401bis

Déposer le montage grand insert / génoise.

DSC_0402bis

Fermer avec l’autre partie du moule.

DSC_0403bis

Recouvrir de mousse.

DSC_0405bis

Déposer le montage génoise / croustillant. Réserver une nuit au congélateur.

DSC_0408bis

Démouler puis pulvériser au pistolet du nappage neutre additionné de 10% d’eau (vous pouvez aussi utiliser un pinceau). Laisser décongeler quelques heures au frigo.

PS: vous pouvez sans problème la conserver plusieurs jours au congélateur.

DSC_0422bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

 

 

 

Congolais de Christophe Felder

Je vous ai déjà proposé une recette de rochers coco mais je trouve celle ci encore meilleure. Je ne sais pas si c’est l’ajout de compote de pomme qui fait la différence mais c’est un délice. Ils sont bien croustillants à l’extérieur mais moelleux et fondants à l’intérieur.

DSC_0197bis

Pour une trentaine de congolais:

  • 300g noix de coco râpée
  • 270g sucre semoule
  • 120g blancs d’oeufs
  • 30g compote de pomme

Préchauffer le four à 220°C.

Mettre la noix de coco et le sucre dans le bol du robot puis verser les blancs et enfin, ajouter la compote. Mélange au batteur K puis avec les mains.

Faire chauffer au bain-marie, à 50°C, pendant 10 minutes tout en remuant avec la spatule. La préparation doit s’amalgamer.

Rouler les rochers avec les mains légèrement humides afin de les rendre lisses puis les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Enfourner une dizaine de minutes en tournant la plaque à mi-cuisson afin qu’ils aient une coloration régulière. Laisser refroidir sur une grille puis conserver dans une boîte hermétique.

Régalez-vous 😉

Entremet Coco – Ananas – Citron vert

Une nouvelle création réalisée ce week-end qui a enchanté les palais de mes testeurs. Je voulais un dessert frais, exotique (un peu ;)) et gourmand. Je suis donc partie sur une base de dacquoise coco très moelleuse puis un croustillant amande/vanille apportant un peu de mâche au dessert. Sur celui ci, j’ai déposé des dés d’ananas frais caramélisés parfumés au rhum et à la noix de coco. J’ai coulé sur ceux ci une couche de crémeux vanille qui apporte le fondant au dessert puis j’ai terminé par une belle couche de mousse au fromage blanc citronnée très peu sucrée qui donne cette touche de fraîcheur et légèreté. L’anneau de gelée renforce l’arôme des dés d’ananas. Je suis vraiment ravie de l’équilibre obtenu 🙂

DSC_0618bis

Pour le moule BUC de Silikomart (ici)+ cercle de 22 cm de diamètre:

Si vous souhaitez le remplacer par un autre moule je vous donne ses dimensions afin de trouver un équivalent en cercle à entremet par exemple:

  • Diamètre 220/70 H/ 60 mm
  • Volume 1500 ml

Pour la mousse au fromage blanc citronnée:

  • 137g fromage blanc 8.2% de MG
  • 4.1g gélatine en poudre
  • 24.6g eau pour la gélatine
  • 28.1g jaunes d’œufs
  • zestes d’1/4 de citron vert
  • 24.4g eau
  • 27g sucre
  • 155g crème fleurette bien froide

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans l’eau froide.

Chauffer l’eau avec le sucre jusqu’à atteindre 118°C. simultanément, commencer à fouetter les jaunes puis verser en filet le sirop tout en continuant à fouetter. Poursuivre  » minutes puis incorporer la masse gélatine fondue à 60°C. Continuer à fouetter 1 minute.

Incorporer le fromage blanc et les zestes.

Monter la crème au fouet dans un récipient froid afin d’obtenir une texture de chantilly puis l’incorporer au mélange précédent.

Verser dans le moule puis faire prendre au minimum 1 heure au congélateur.

DSC_0575bis

DSC_0576bis

Pour la dacquoise coco:

  • 45g sucre semoule
  • 50g blanc d’oeufs
  • 45g noix de coco râpée
  • 25g sucre glace
  • 11g farine

Préchauffer le four à 180°C.

Monter les blancs et les serrer avec le sucre semoule. Incorporer délicatement le sucre glace, la noix de coco et la farine tamisée. Verser dans un cercle de 22 cm de diamètre posé sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Enfourner pour +/- 10 minutes.

DSC_0568bis

Pour le croustillant amande-vanille:

  • 70g amandes blanches
  • 10g sucre glace
  • 5g beurre
  • 45g chocolat blanc
  • 0,6g fleur de sel
  • 25g feuilletine
  • 2 gousses de vanille fendues et grattées

Mixer les amandes et le sucre glace jusqu’à obtenir une pâte lisse. Faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat. Dans le batteur et à la feuille, mélanger l’ensemble des ingrédients. Étaler l’appareil entre 2 feuilles de papier cuisson puis le déposer sur la dacquoise et réserver au frigo 1 heure.

Pour l’ananas caramélisé au rhum:

  • 165g d’ananas détaillé en petits dés
  • 20g beurre
  • 20g sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 20g rhum
  • 1cs noix de coco râpée

Faire fondre dans une casserole le beurre puis ajouter la pomme, le sucre et le rhum. Faire caraméliser en mélangeant régulièrement puis ajouter la noix de coco en fin de cuisson.

DSC_0569bis

Pour le crémeux vanille:

  • 190g crème liquide entière
  • 1 gousse de vanille
  • 45g jaunes
  • 35g sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 1/2 cc extrait de vanille sans alcool
  • 1,8g gélatine en feuilles

Faire tiédir la crème avec les grains de vanille et l’extrait puis laisser infuser hors du feu durant 1 heure.

Blanchir les jaunes avec les 35g de sucre puis ajouter la crème vanillée et cuire sur feu doux jusqu’à atteindre 84°C en remuant constamment. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger. Mixer.

Répartir les morceaux d’ananas sur la mousse au fromage blanc puis verser le crémeux.

DSC_0578bis

DSC_0579bis

Découper l’ensemble dacquoise/croustillant amande-vanille à la forme du moule et le déposer sur le crémeux; Appuyer légèrement. Réserver une nuit au congélateur (au minimum 4heures).

Pour la gelée d’ananas (facultatif si vous n’utilisez pas ce moule):

Pour un moule insert silicone Silikomart (ici):

  • 100g purée d’ananas
  • 14g sucre
  • 1.2g pectine NH

Chauffer la purée puis y incorporer le mélange sucre/pectine tout en mélangeant. Faire bouillir puis couler dans l’insert. Réserver au moins 2 heures au congélateur.

Pour le flocage:

  • 90g chocolat de couverture Ivoire (blanc)
  • 60g beurre de cacao
  • colorant liposoluble jaune et rouge fraise

Faire fondre les ingrédients à 45°C puis laisser redescendre la température à 42°C.

Démouler l’entremet congelé puis le placer sur une grille.

 

DSC_0580bis

Pulvériser au pistolet en vous tenant à une distance de 30 cm du gâteau.

Démouler l’anneau de gelée et le déposer dans la rainure. Décorer selon vos goûts.

PS: j’ai déposé des paillettes alimentaires dorées sur la gelée et réalisé des fleurs blanches en pâte à sucre en utilisant de petites billes en sucre jaunes et roses pour faire leur cœur.

DSC_0607bis

Régalez-vous 😉

Biscuits framboise-coco-citron vert de Philippe Conticini

Vous le savez j’apprécie beaucoup les biscuits. Servis au goûter ou bien en desserts avec une salade de fruits, une crème…ils sont toujours appréciés des petits comme des grands. Alors quand j’ai trouvé cette recette proposée par le grand Philippe Conticini, j’avais pour obligation de les essayer très rapidement 😉 Ils sont très simples et très rapides à confectionner et une nouvelle fois ils ont séduit tout le monde 🙂

DSC_0403bis

Pour 15 biscuits:
– 210g beurre doux pommade
– 95g sucre glace
– 1 œuf
– 200g farine T45
– 40g coco râpé
– 10 framboises fraîches
– graines d’une gousse de vanille
– 2 pincées de fleur de sel
– Le zeste d’un petit citron vert

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger à l’aide d’un fouet le beurre pommade avec le sucre glace. Ajouter l’œuf puis mélanger de nouveau. Incorporer le reste des ingrédients et mélanger le tout afin d’obtenir une pâte homogène. Débarrasser dans une poche munie d’une douille cannelée.

Sur une plaque recouverte d’une feuille de papier cuisson, pocher 15 belles rosaces de pâte. Saupoudrer de coco râpée.

DSC_0382bis

Enfourner pour 15 min environ.

Laisser refroidir sur une grille.

DSC_0393bis

Régalez-vous 😉

Flan coco

J’ai trouvé ce délicieux petit dessert sur le blog « Perle en sucre ». Tout simple, en 3 minutes il est dans le four. Il possède 2 couches, une première qui donne plus la sensation d’un gâteau dans laquelle on retrouve la coco râpée et une deuxième au-dessus crémeuse, fondante au bon goût de coco. La petite touche de caramel apporte encore plus de gourmandise. Vous pouvez faire évoluer cette recette en ajoutant du rhum à la préparation ou encore en supprimant le caramel pour le servir accompagné d’un coulis de fruits par exemple. Une jolie découverte 😉

Pour un moule à cake:

– 400g lait concentré

– 400g lait de coco

– 3 œufs

– 70g noix de coco râpée

– caramel liquide

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger les laits, les œufs et la coco.

Verser du caramel dans le fond du moule et recouvrir de la préparation.

Faire cuire au bain-marie durant +/- 30 minutes. La lame doit ressortir sèche.

Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo au minimum 6 heures.

Démouler et servir sans attendre.

DSC_0928bis

Régalez-vous 😉

Gâteau moelleux coco, noisette et chocolat de Philippe Conticini

J’ai découvert cette recette sur la page facebook de Philippe Conticini. Ses photos et ses explications quant au rôle des ingrédients, aux sensations gustatives m’ont immédiatement séduite. La semaine dernière un ami déjeunait à la maison mais j’avais très peu de temps pour confectionner le dessert. Je voulais quelque chose de simple mais gourmand et très vite j’ai repensé à cette recette découverte quelques jours auparavant. Je me suis donc lancée sans aucune hésitation et le résultat était largement à la hauteur de mes attentes. Nous avons adoré! Vous pouvez le déguster tiède ou froid. Ma préférence va à tiède car il est encore plus fondant avec une consistance légèrement humide et le chocolat coulant. Sans hésiter je referai cette recette. Pour vous donner encore plus envie, je vous rapporte les explications du chef: « la noisette apporte la note torréfiée et boisée pour donner du relief et contrebalancer la coco et le chocolat. La coco fournit la rondeur et la gourmandise, le chocolat le caractère et la douceur. La structure du biscuit est fondante et humide, la coco apporte la mâche mais aussi la rondeur du goût (complétée par la gousse de vanille) et le sucre à chouquette le croquant. La fleur de sel prolonge le goût en bouche. La farine T45 donne le corps et l’élasticité et assure la bonne tenue. La farine de châtaigne apporte la rondeur du goût mais aussi la densité du biscuit ». Après tant d’explications vous hésitez encore?? Allez filez en cuisine 😉

DSC_0191bis

Le chef préconise d’utiliser des cercles de 8cm de diamètre et 4,5cm de hauteur. N’ayant que des cercles de 6cm de hauteur, les gâteaux sont plus hauts mais ceci ne change en rien leur saveur.

Pour 4 moelleux:

– 45g coco râpée

– 45g poudre de noisette intense

– 30g sucre glace

– 70g sucre semoule

– 25g blanc d’œuf

– 30g jaune d’œuf

– 1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 85g beurre doux fondu chaud

– 1 petite pincée de fleur de sel

– 25g farine T45

– 17g farine de châtaigne

– 4g levure chimique

– 100g blancs d’oeufs + 12g sucre semoule

Mélanger au fouet la coco,la poudre de noisettes, le sucre glace, le sucre semoule, la vanille, les 25g blancs d’oeufs, les jaunes. Ajouter ensuite le beurre, le sel, les farines tamisées et la levure.

Monter les 100g de blancs en neige avec le sucre (ils doivent être mousseux mais d’une bonne tenue) puis les incorporer délicatement à la maryse à la préparation précédente.

Montage:

– coco râpée

– 4 cc sucre à chouquette

– 20g chocolat noir (70% pour moi)

Préchauffer le four à 170°C.

Poser sur une plaque couverte de papier sulfurisé 4 cercles beurrés et farinés de 8 cm de diamètre et 4,5 cm de hauteur. Dans chaque cercle, parsemer le fond de 2 pincées de coco et d’1 cc de sucre à chouquettes. Remplir chacun jusqu’à la moitié de la hauteur avec l’appareil puis y déposer 5 g de chocolat noir concassé et verser le reste de la pâte de manière à enfermer le chocolat.

Enfourner pour +/- 15 minutes.

Une fois tiède, les décercler puis les retourner (ce que j’ai oublié).

Déguster tiède mais froid c’est aussi un délice 😉

DSC_0202bis

Régalez-vous 😉

Cakes ultra légers à la banane

Une de nos patientes nous ramène régulièrement de son travail des bananes. Ce week-end j’en avais quelques unes bien mûres, j’ai donc décidé de faire des petits cakes en imaginant moi même la recette. J’avais surtout pour challenge de les faire aimer à mon mari qui habituellement n’aime pas du tout les cakes qu’il trouvent secs, bourratifs… Je me suis mise devant mes placards et ai ajouté les ingrédients au gré de mes envies en espérant très fort que ça ne serait pas totalement loupé. Et bien défi relevé! Mon mari a adoré et moi aussi! Ils sont moelleux, fondants, très aériens avec un goût rustique de par les ingrédients utilisés qui d’ailleurs en font une gourmandise avec un indice glycémique relativement bas. Ces petits délices sont compatibles avec la cure Cabot en phase 1 et 3. Ils se conservent sans problème quelques jours bien emballés ou dans une boîte hermétique.

Pour 12 petits cakes:

– 315g bananes

– 75g sucre de coco

– 75g miel d’acacia

– 4 oeufs

– 30g farine de châtaignes

– 35g farine complète de petit épeautre

– 60g farine de blé Kamut

– 1 paquet de levure

– 40g huile de coco fondue au bain-marie

– 40g purée d’amandes grillées

– 100g crème d’avoine

– 80g noix de coco râpée

– 10g rhum

– 1 gousse de vanille fendue et grattée ou bien 1cc d’extrait de vanille sans alcool

Mixer dans un robot l’ensemble des ingrédients.

Pour la finition:

– 200g bananes coupées en rondelles.

Verser la préparation dans des moules à petits cakes ou muffins puis les couvrir de rondelles de bananes.

PS: je pense que la prochaine fois j’y ajouterai un cœur soit:

– de banane

– de chocolat noir à 80%

– de pâte de spéculoos maison…

20140629_101231

Régalez-vous 😉