Coleslaw au chou rouge

J’avais un chou rouge à utiliser mais je manquais d’inspiration. J’ai donc ouvert mon superbe livre « Vegan » et trouvé cette recette. Je n’ai pas hésité une seule seconde car je raffole du coleslaw « classique ». Celui-ci est bien évidemment beaucoup plus diététique puisque la mayonnaise n’est pas une mayonnaise traditionnelle, elle est réalisée à base de tofu soyeux et de yaourt de soja. Je reconnais que j’étais un peu réticente face à cette sauce mais finalement c’était vraiment excellent. C’est une petite entrée ou un plat principal frais, léger, croquant et savoureux.

Pour 4 à 6 personnes:

– 1/2 chou rouge émincé (râpé pour moi)

– 2 carottes râpées

– 1 pomme coupée en fines allumettes

– 200g tofu soyeux

– 2cs moutarde

– 3cs huile d’olives

– 5cs yaourt de soja

– 1,5 cs vinaigre de cidre

– 1cs aneth ciselée

– +/- 3/4 cc sel

– poivre

Dans le bol d’un mixeur, verser le tofu et la moutarde et mixer puis incorporer petit à petit l’huile pour former une mayonnaise liquide. Ajouter le yaourt et le vinaigre. Transvaser dans un bol et ajouter l’aneth puis assaisonner. Mélanger cette sauce avec les crudités et réserver au frigo.

PS: j’adore les fruits secs dans les crudités j’ai donc ajouté des raisins secs.

20140621_192432

Régalez-vous 😉

 

Terrine de légumes crus au gingembre

Si comme mon mari vous n’aimez pas les crudités, cette recette peut être une alternative pour vous les faire apprécier. Cette entrée est fraîche, légère mais aussi très goûteuse et comme vous vous en doutez, vous perdez le croquant qui peut en déranger certains. Je l’ai trouvée dans le superbe livre « Végan ». Pour ceux que ça intéresse, elle est compatible avec la cure Cabot.

Pour 4 personnes:

– 85g noix de cajou blanches

– 2 tomates coupées en dés

– 1 petite carotte râpée

– 1cc gingembre en petits morceaux

– 1 gousse d’ail émincée

– 1cs graines de lin dorées moulues

– 50g huile de coco vierge liquéfiée au bain-marie

– 1/2 courgette râpée

– sel, poivre

Faire tremper les noix de cajou 30 minutes à 1 heure dans de l’eau. Mixer les noix de cajou égoutées, les tomates, la carotte, l’ail, les graines de lin, et l’huile de coco. Ajouter ensuite la courgette, assaisonner et mélanger délicatement. Verser dans un petit moule ou un plat et mettre au frigo quelques heures.

20140624_001933

Bonne dégustation 😉

Panisse à la tomate

C’est quelque chose que je voulais goûté depuis longtemps mais je ne m’étais jamais lancée dans sa confection. J’ai trouvé la recette dans le livre « Végan ». Je ne pensais pas que c’était aussi simple et rapide à réaliser. J’ai beaucoup aimé, je pense que l’ajout d’un ingrédient comme la tomate ou même quelque chose de plus parfumé est une très bonne idée car les ingrédients entrant dans sa composition de base n’ont finalement pas beaucoup de goût. On peut aussi comme je lai vu dans d’autres recettes ne rien ajouter mais par contre la servir avec une sauce tomate aux herbes, pimentée ou même un pesto… J’en referai c’est certain car outre sa saveur et sa consistance que j’ai énormément appréciées, elle apporte une bonne source de protéines grâce aux pois chiches.

20140612_192552

Pour 2 à 4 personnes:

– 400ml eau

– 100ml coulis de tomates

– 1cs huile d’olives

– 1cc sel

– 1/2cc ail moulu

– 1/2cc herbes de Provence

– 150g farine de pois chiches

Mélanger l’eau, le coulis, l’huile et les aromates dans une casserole et porter à ébullition. Ajouter la farine de pois chiches petit à petit en mélangeant au fouet et continuer jusqu’à obtenir une texture bien collante sur feu vif. Verser dans un plat huilé ou 2 cercles et bien tasser à la spatule. Après refroidissement, mettre au frigo au moins 2 heures. Découper et poêler  quelques minutes dans de l’huile d’olives avant de servir.

20140612_192604

Régalez-vous 😉

Petits moelleux à la compote pour le goûter

C’est ma puce de 2ans et demi qui a réalisé presque toute seule cette recette trouvée sur le blog « Cléa Cuisine » 😉 Pour lui faire encore plus plaisir nous avons utilisé des empreintes en forme d’avions, voitures, moto… Oui je sais ça fait un peu garçon mais elle les préférait aux schtroumpfettes… Vous auriez vu comme elle était fière de présenter ses gâteaux à son papa. Nous en avons bien évidemment pris un et  nous avons beaucoup apprécié. Ils sont moelleux et bien parfumés. La compote ne donne pas de goût en soit mais elle participe à sa consistance si agréable. Pour plus de gourmandise, j’ai ajouté des pépites de chocolat noir à 70% 🙂

20140718_111455

Pour 6 petites empreintes:

– 100g farine 5 céréales

– 1cc poudre à lever

– 50g sucre de canne blond (j’ai mis du sucre de coco)

– 1/2cc épices au choix (cannelle, vanille…)

– 100g purée de fruits ou compote sans sucre ajouté

– 50g huile végétale douce (olive, coco, noisette(plus parfumé))

– 40g pépites de chocolat noir à 70%

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, mélanger l’ensemble des ingrédients. Verser dans les empreintes et cuire une quinzaine de minutes.

PS: si comme dans la recette originale vous souhaitez réaliser un cake, doublez les proportions et versez la préparation dans un petit moule à cake. Enfournez pour 45 minutes (je n’ai pas essayé donc je ne peux pas vous garantir le temps de cuisson).

20140718_111512

Régalez-vous 😉

Mi-cuit aux pruneaux et au chocolat

Une petite recette toute simple et très rapide à réaliser mais qu’il faut prévoir car elle nécessite une nuit de trempage et une-demie journée au frigo. Ce gâteau a un index glycémique relativement bas pour un gâteau au chocolat puisqu’il est sucré uniquement avec des pruneaux, la farine est complète et le chocolat est à + de 70% de cacao. Il porte le nom de mi-cuit mais je dirais plutôt fondant car il a une texture assez compacte surtout après le passage au frigo mais une fois porté à la bouche, il fond tout seul. Les convives n’ont absolument pas retrouvé le goût du pruneau et je pense d’ailleurs qu’ils sont essentiellement là pour sucrer. J’ai trouvé cette recette dans le livre « Mes bons desserts aux sucres naturels » de Marie Chioca.

Pour un moule de 24 cm de diamètre:

– 150g pruneaux dénoyautés

– 200g chocolat noir à + de 70% de cacao

– 20 cl de lait de soja (j’ai mis du lait d’amandes)

– 1 cc d’extrait de vanille

– 2 oeufs

– 50g farine (farine de blé kamut T150 pour moi)

– 2 cs purée d’amandes ( 60g purée d’amandes complète pour moi)

– 1 sachet de levure

Mettre les pruneaux à tremper dans le lait avec l’extrait de vanille durant 1 nuit.

Préchauffer le four à 180°C.

Le lendemain, faire tiédir ce mélange sur feu doux avec le chocolat jusqu’à ce qu’il soit fondu. Transférer dans le bol d’un robot puis ajouter la purée d’amandes et les jaunes d’oeufs. Mixer quelques minutes jusqu’à obtention d’une consistance bien lisse et crémeuse. Ajouter la farine et la levure puis incorporer délicatement les blancs montés en neige. Verser l’appareil dans un moule à manqué beurré ou chemisé de papier cuisson et enfourner pour 12 minutes. Laisser refroidir puis mettre au frigo pour une demi-journée avant de déguster.

20140705_230302bis

Régalez-vous 😉

 

 

Cakes ultra légers à la banane

Une de nos patientes nous ramène régulièrement de son travail des bananes. Ce week-end j’en avais quelques unes bien mûres, j’ai donc décidé de faire des petits cakes en imaginant moi même la recette. J’avais surtout pour challenge de les faire aimer à mon mari qui habituellement n’aime pas du tout les cakes qu’il trouvent secs, bourratifs… Je me suis mise devant mes placards et ai ajouté les ingrédients au gré de mes envies en espérant très fort que ça ne serait pas totalement loupé. Et bien défi relevé! Mon mari a adoré et moi aussi! Ils sont moelleux, fondants, très aériens avec un goût rustique de par les ingrédients utilisés qui d’ailleurs en font une gourmandise avec un indice glycémique relativement bas. Ces petits délices sont compatibles avec la cure Cabot en phase 1 et 3. Ils se conservent sans problème quelques jours bien emballés ou dans une boîte hermétique.

Pour 12 petits cakes:

– 315g bananes

– 75g sucre de coco

– 75g miel d’acacia

– 4 oeufs

– 30g farine de châtaignes

– 35g farine complète de petit épeautre

– 60g farine de blé Kamut

– 1 paquet de levure

– 40g huile de coco fondue au bain-marie

– 40g purée d’amandes grillées

– 100g crème d’avoine

– 80g noix de coco râpée

– 10g rhum

– 1 gousse de vanille fendue et grattée ou bien 1cc d’extrait de vanille sans alcool

Mixer dans un robot l’ensemble des ingrédients.

Pour la finition:

– 200g bananes coupées en rondelles.

Verser la préparation dans des moules à petits cakes ou muffins puis les couvrir de rondelles de bananes.

PS: je pense que la prochaine fois j’y ajouterai un cœur soit:

– de banane

– de chocolat noir à 80%

– de pâte de spéculoos maison…

20140629_101231

Régalez-vous 😉

 

Muffin à la banane

Hier une patiente nous a donné des kilos de bananes. Nous en mangeons beaucoup mais là elles étaient déjà bien mûres. A peine rentrée à la maison, les enfants presque sages en train de jouer dans le salon, je me suis jetée sur mon robot pour préparer ces petites gourmandises. En 15 minutes, ils étaient dans le four et pendant leur cuisson le bain des enfants était donné. Plus qu’à manger nos courgettes farcies au riz complet, fruits secs et huile de coco et nous pouvions nous délecter de ce petit délice. Encore tièdes c’était juste un délice, ils sont moelleux avec un cœur de banane tout fondant. Les parfums du sucre de coco et de la farine de coco se marient à merveille avec la banane. J’ai trouvé la recette sur l’un de mes blogs préférés du moment « Miss Pat ». Elle est également compatible avec la cure de Sandra Cabot.

Pour 7 gros muffins:

– 440g bananes bien mûres (j’ai ajouté 1 morceau de banane d’environ 3cm de long dans chaque muffin)

– 250g farine T80 (j’ai mis 50g de farine de coco et 200g de farine d’épeautre)

– 150g sucre complet (j’ai mis 125g de sucre de coco)

– 80g purée d’amandes blanche (j’ai mis de la purée d’amandes complète)

– 3 œufs

– 1/2cc cannelle

– 1/2 gousse de vanille fendue et grattée

– 1/2 sachet de levure

– 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Écraser les bananes puis ajouter l’ensemble des ingrédients et bien mélanger. Verser une partie de la pâte dans les moules puis mettre un morceau de banane et recouvrir de pâte. Enfourner pour environ 20 minutes.

Vous pouvez aussi réaliser un cake. Pour cela procéder de la même manière en mettant de la banane sur toute la longueur de celui-ci. Enfourner pour environ 40 minutes.

Vous pouvez réaliser un glaçage qui terminera à la perfection votre banana bread. Pour cela, mélanger du fromage à tartiner avec du sucre glace ou encore du fromage frais, du beurre et du sirop d’agave ou tout autre source de sucre.

Il paraît qu’ils sont encore meilleurs le lendemain car les arômes ressortent mieux. Je ne peux pas vous dire ils étaient déjà terminés 😉

20140517_083704

Régalez-vous 😉