Entremet cacahuète – chocolat noir – caramel

Aujourd’hui je vous propose une création tout en gourmandise, sans fruit ni acidulé… Mon entremet est composé d’un brownie très moelleux à la cacahuète puis d’un caramel au beurre salé parsemé de cacahuètes, d’un crémeux chocolat peu sucré et d’une mousse cacahuètes très légère et très parfumée grâce au praliné fait maison. C’est un dessert que je vous conseille de déguster au goûter ou bien après un repas léger.

DSC_0615bis

Pour le moule Vortex de Silikomart soit 6 à 8 personnes:

Si vous souhaitez utiliser un autre moule, je vous indique les dimensions de celui-ci:

Diamètre: 180 mm

Hauteur: 48 mm

Pour le brownie cacahuète:

  • 31,5g beurre
  • 52,5g sucre
  • 59,5g chocolat de couverture noir à 64%
  • 9g cacao amer
  • 35g farine
  • 40g œuf
  • 18g cacahuètes non salées
  • 1 petite cc d’extrait de vanille sans alcool
  • 1pincée de levure

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir l’œuf avec le sucre puis y ajouter la vanille puis la levure et le cacao amer.

Faire fondre le chocolat avec le beurre puis l’incorporer une fois tiède au mélange précédent. Incorporer les cacahuètes et verser dans un moule ou cercle de 16 cm de diamètre.

DSC_0517bis

Enfourner pour +/- 10 minutes.

DSC_0532bis

Pour le caramel au beurre salé aux cacahuètes:

  • 93g crème liquide entière
  • 10g sirop de glucose
  • 93g sucre semoule
  • 25g beurre salé
  • cacahuètes non salées

Faire un caramel en cuisant le sucre et le glucose sur feu moyen. Hors du feu, ajouter la crème bouillante puis le beurre mou. Remettre sur le feu et cuire jusqu’à atteindre 118°C. Couler sur le brownie et parsemer de cacahuètes. Réserver.

DSC_0534bis

DSC_0535bis

Pour la mousse cacahuète:

Pour la praliné cacahuètes:

  • 125g cacahuètes non salées
  • 83g sucre semoule
  • 23g eau

Torréfier les cacahuètes 20 min à 155°. Laisser refroidir.

DSC_0519bis

Dans une casserole, faire un sirop avec l’eau et le sucre et cuire à 121°.

DSC_0521bis

Ajoutez les cacahuètes et hors du feu remuez à la spatule jusqu’à ce que le sucre cristallise et que le mélange sable.

DSC_0524bis

Reporter le tout sur feu moyen, en remuant constamment et soigneusement jusqu’à l’obtention d’un caramel ambré. Verser le mélange sur un tapis en silicone et laissez durcir et refroidir à température ambiante pendant 30 min environ.

DSC_0525bis

Casser en petits morceaux et broyer au robot mixer afin d’obtenir une poudre, puis petit à petit une pâte de plus en plus lisse. Réserver le praliné dans un pot hermétique au frigo.

DSC_0526bis

Pour la pâte à bombe:

  • 29g jaunes
  • 19g sucre
  • 15g eau

Faire chauffer sur feu moyen le sucre et l’eau afin d’obtenir un sirop à 100°C. Verser ce sirop en filet sur les jaunes en fouettant et poursuivre jusqu’au refroidissement. Réserver.

DSC_0527bis

  • 83g crème liquide entière chaude
  • 2,5g gélatine en poudre + 15g eau
  • 100g praliné cacahuète
  • 23g pâte à bombe
  • 98g crème liquide entière montée (càd montée comme une chantilly)

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Mélanger la crème chaude au praliné puis ajouter la gélatine fondue au micro-ondes à 60°C. Incorporer délicatement la pâte à bombe puis la crème montée. Verser cette mousse dans le moule sur une hauteur d’environ 1,5 à 2cm et réserver au congélateur au minimum 1 heure.

DSC_0530bis

Pour le crémeux chocolat:

  • 68g crème liquide entière
  • 133g lait entier
  • 34g jaunes
  • 34g sucre
  • 73g chocolat de couverture noir (Guanaja pour moi)
  • 40g chocolat de couverture Dulcey
  • 2,7g gélatine en feuilles

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans l’eau froide.

Chauffer sur feu moyen le lait et la crème. Réserver.

Blanchir les jaunes avec le sucre puis incorporer le mélange chaud précédent. Remettre sur le feu et fouetter constamment jusqu’à atteindre 82°C ou que la crème nappe la cuillère. Hors du feu, incorporer la gélatine essorée puis verser sur le chocolat haché et mixer au mixeur plongeant. Couler sur la mousse cacahuètes.

DSC_0541bis

Déposer par dessus le montage brownie-caramel à l cacahuète.

DSC_0544bis

Réserver une nuit au congélateur. Vous pouvez sans soucis le garder plusieurs jours au congélateur.

Pour le flocage:

  • 80g chocolat de couverture lait Jivara
  • 80g beurre de cacao

Faire fondre les ingrédients à 45°C.

DSC_0545bis

Glacer au pistolet une fois le mélange à 40-42°C. Décorer selon vos goûts et réserver au frigo jusqu’à complète décongélation.

DSC_0552bis

Régalez-vous 😉

 

Gâteau Reine des Neiges – Momofuku Birthday Cake

Comme toutes les petites filles ma puce est une inconditionnelle du dessin animé Reine des Neiges. Il était donc certain qu’elle me réclamerait un gâteau à l’effigie de son idole pour ses 4ans. Étant une première pour moi, j’ai donc passé plusieurs soirées sur le net à me renseigner sur l’utilisation de la pâte à sucre et à chercher quelques idées pour décorer mon gâteau avant de laisser libre cours à mon imagination le jour J. Si vous êtes tenté par sa réalisation prévoyez quasiment une journée surtout si comme moi vous n’avez jamais utilisé la pâte à sucre. Pour ce qui est du gâteau qui se cache sous cette décoration, j’ai choisi de réaliser un gâteau américain très à la mode en ce moment à New York: le Momofuku Birthday Cake.

Je vous mettrai les liens des différents éléments achetés, cela vous simplifiera un peu la tâche 🙂 Allez beaucoup de travail nous attend donc ne perdons pas plus de temps 😉

DSC_1099bis

DSC_1098bis

DSC_1097bis

DSC_1105bis

DSC_1109bis

DSC_1106bis

Pour les miettes (il vous en restera un peu):

Préchauffer le four à 150°C.

Dans le bol du robot, mélanger la farine, les sprinkles, les sucre, la levure et le sel avec la feuille à vitesse lente. Vous pouvez bien évidemment le faire dans un saladier avec une maryse. Verser petit à petit l’huile et l’extrait de vanille tout en mélangeant à vitesse moyenne jusqu’à obtenir des miettes grossières. Les répartir sur une plaque chemisée de papier sulfurisé et enfourner pour 20minutes.

DSC_0940bis

Elles ne doivent pas dorer et seront encore molles à la sortie du four. Elles vont devenir très croustillantes en refroidissant.

DSC_0943bis

Réserver une fois froides dans une boîte hermétique. Vous pouvez sans problème les réaliser la veille.

Pour le gâteau:

  • 245g farine
  • 6g levure chimique
  • 3g sel fin
  • 50g sprinkles colorés
  • 115g beurre doux à température ambiante
  • 250g sucre
  • 50g cassonade
  • 3 gros œufs
  • 110g buttermilk (babeurre)
  • 65g huile de pépins de raisin (je préfère la tournesol désodorisée)
  • 8g extrait de vanille incolore artificiel
  • 25g sprinkles colorés

Pour le buttermilk, vous pouvez le réaliser vous même, pour ceci il vous suffit de mélanger 245ml de lait avec 1 cuillère à soupe de jus de citron frais et réserver 10  minutes.

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du robot, battre à l’aide de la feuille le beurre et les sucres pendant 2-3 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne crémeux. Ajouter les œufs et battre de nouveau 2-3 minutes. Incorporer l’huile, la vanille et le buttermilk et battre encore 5 minutes. Incorporer farine, levure et sel et mélanger encore 1 minutes à vitesse lente. Verser dans les 3 moules de 18cm, 13,5cm et 10cm de diamètre puis saupoudrer de sprinkles.

DSC_0944bis

Enfourner pour +/- 20minutes. La pointe d’un couteau plantée au centre des gâteaux doit ressortir propre. Laisser tiédir puis réserver sur une grille.

DSC_1015bis

Vous pouvez sans problème les confectionner la veille et les conserver dans du papier alu jusqu’au lendemain.

Pour l’imbibage (je ne l’ai pas utilisé par peur d’avoir trop d’humidité pour la pâte à sucre mais je pense que l’on peut le mettre):

  • 55g lait
  • 4g extrait de vanille incolore artificiel

Mélanger le lait et la vanille et réserver.

Pour le glaçage:

  • 200g sucre glace
  • 2g sel fin
  • 1pincée levure chimique
  • 1pincée acide citrique
  • 165g beurre doux à température ambiante
  • 55g cream cheese (Philadelphia)
  • 25g sirop de glucose + 18g sirop de maïs clair (ou 43g de sirop de glucose)
  • 12g extrait de vanille incolore artificiel

Dans le bol du robot, mélanger le beurre et le Philadelphia avec la feuille pendant 2 minutes ou jusqu’à ce que le mélange soit lisse et aérien. Ajouter le glucose, le sirop de maïs et la vanille et battre 2 minutes. Ajouter le sucre, le sel, la levure et l’acide citrique et mélanger jusqu’à complète incorporation.

Si vous le préparez la veille, réserver à ce moment au frigo sinon fouetter à vitesse maximale jusqu’à ce qu’il soit crémeux et aéré.

DSC_1017bis

Montage:

Couper le bombé de chaque gâteau afin d’avoir des gâteaux bien plats.

Couper chaque gâteau en 2 dans l’épaisseur et badigeonner l’intérieur avec l’imbibage. Couvrir la face intérieure de chaque disque de gâteau de glaçage. Parsemer de miettes.

DSC_1020bis

DSC_1023bis

Les refermer puis les retourner afin d’avoir des gâteaux bien plats pour les couvrir de pâte à sucre.

DSC_1024bis

Enduire l’extérieur d’une fine couche de glaçage afin de bien faire adhérer la pâte à sucre. Réserver.

DSC_1027bis

Je vous fais la liste de tout le matériel utilisé avec les lien:

Étaler finement la pâte à sucre bleue entre les 2 tapis ce qui vous évitera d’utiliser du sucre glace ou de la fécule et de conserver le brillant de votre pâte à sucre.

La prochaine fois, il faudra que je l’étale plus finement même si ça n’était pas grave puisqu’on l’a enlevée pour le dégustation car le gâteau comme tout dessert américain qui se respecte est déjà très sucré 😉

DSC_1030bis

Recouvrir le gâteau de 18cm en lissant bien à la main puis découper à la base avec la roulette les excès puis lisser délicatement avec le lisseur.

DSC_1032bis

Étaler la pâte blanche puis déposer un cercle du diamètre du gâteau puis découper avec une lame ou un couteau tout autour afin de figurer les coulées de neige.

DSC_1038bis

Étaler la pâte à sucre blanche sur la bleue. La faire adhérer délicatement puis lisser au lisseur.

DSC_1034bis

Renouveler l’opération avec le deuxième gâteau et le déposer sur le premier puis faire de même avec le troisième.

Si vous souhaitez décorer avec les fleurs, il vous suffit d’étaler de la pâte blanche et bleue et de découper avec les emporte-pièces les fleurs puis les assembler délicatement et les coller sur le pourtour du plus petit gâteau avec une toute petite pointe de colle alimentaire.

DSC_1047bis

Pour les flocons, de même étaler la pâte et découper avec les emporte-pièces et saupoudrer ou non de paillettes. Décorer où bon vous semble en les collant avec de la colle alimentaire.

DSC_1049bis

DSC_1051bis

Pour le saut, il vous suffit de faire une boule puis de l’allonger et dessiner ensuite des rainures avec une lame.

Façonner ensuite de petites boules avec la pâte à sucre blanche et les coller avec de petites quantités de colle alimentaire. Parsemer de quelques paillettes argentées.

DSC_1091bis

Pour les pics de glace (caramel bleu):

  • 150g sucre semoule
  • 5cl eau
  • colorant bleu

Faire cuire l’ensemble des ingrédients jusqu’à atteindre 160°C. Étaler le caramel bleu sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser refroidir afin qu’il durcisse. Casser des morceaux de différentes tailles et les piquer dans le gâteau.

DSC_1118bis

DSC_1116bis

Il ne vous reste plus qu’à positionner les 3 personnages 😉

DSC_0023bis

Régalez-vous 😉

Entremet Dragée- Framboise-Citron

En ce moment je passe beaucoup de mes soirées en cuisine a tenter d’inventer des desserts qui plaisent à mon entourage. Par la même occasion j’essaie qu’ils soient jolis pour prendre de belles photos pour mon dossier de candidature pour le Meilleur Pâtissier 😉 Comme à mon habitude j’ai cherché à obtenir un jeu de texture qui pour moi est indispensable à un dessert réussi. J’ai choisi de faire des inserts sous forme de cercles ce qui permet de savourer tout ou partie des saveurs dans une même cuillère. Je suis donc partie sur un biscuit léger très moelleux aux amandes que j’ai saupoudré de dragées concassées qui apportent du craquant. Par dessus, j’ai posé un disque croustillant d’amandes effilées caramélisées. J’ai ensuite coulé une mousse dragée dans laquelle j’ai inséré un cercle de crémeux citron parsemé de framboises fraîches et un cercle de confit de framboises. Je suis ravie tout le monde a adoré ce dessert frais, léger mais aussi très très gourmand 😉

PS: il vous restera un petit peu de certaines préparations qui vous permettront de réaliser 2 verrines que vous pourrez congeler et ressortir lors d’une petite envie de douceur 😉

DSC_0252bis

DSC_0244bis

Pour un moule saturne de chez Silikomart (6 à 8 parts):

Je vous donne les dimensions afin que vous puissiez choisir un moule différent mais ayant à peu près le même volume:

Diamètre: 200mm

Hauteur: 70 / 45 mm

Volume: 1232 ml

Pour le confit de framboises:

  • 100g purée de framboises
  • 25g sucre
  • 1,8g pectine NH

Faire chauffer le purée puis incorporer la pectine mélangée au sucre et faire bouillir 1 minute tout en fouettant constamment. Couler dans l’insert rond de 14 cm de diamètre. Réserver à température ambiante.

Pour le crémeux au citron jaune:

  • 43g sucre
  • 50g jus de citron
  • 75g œufs
  • 67g beurre doux pommade
  • zestes d’1 citron jaune
  • 0,7g gélatine en feuille 200 blooms
  • framboises fraîches

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Battre les œufs avec le sucre puis ajouter le jus de citron. Cuire sur feu doux en fouettant constamment jusqu’à atteindre 82°C.

Incorporer la gélatine essorée et mélanger.

Une fois la température descendue à 40°C, ajouter le beurre et mixer au mixeur plongeant. Couler dans de le cercle de 18cm de diamètre et déposer des framboises fraîches. Réserver au minimum 2 heures au congélateur.

DSC_0215bis

PS: sur la photo j’ai fais un autre petit cercle mais c’était pour un autre petit entremet.

Pour le croustillant aux amandes:

  • 30g beurre doux fondu
  • 30g cassonade
  • 45g amandes effilées
  • 7,5g farine

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger l’ensemble des ingrédients puis étaler la préparation dans le moule.

DSC_0218bis

Enfourner pour +/- 13 minutes. Démouler délicatement une fois refroidi.

Pour le biscuit léger aux amandes:

  • 40g poudre d’amandes
  • 40g sucre glace
  • 23g jaunes d’oeufs
  • 35g œufs
  • 58g blancs
  • 25g sucre
  • 31g farine
  • 35g dragées concassées

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger la poudre d’amandes, le sucre glace les jaunes et les œufs afin d’obtenir un appareil mousseux. Ajouter la farine.

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre. Incorporer au mélange précédent puis verser dans le moule sur une hauteur d’environ 1 cm puis parsemer avec les 35g de dragées. Vous pouvez faire cuire le reste de pâte à côté sur la plaque recouverte de papier sulfurisé et parsemer de dragées.

Enfourner pour +/- 10 minutes.

Démouler une fois refroidi et réserver.

Pour la mousse bavaroise aux dragées:

  • 4,7g gélatine en feuille
  • 80g dragées concassées
  • 110g lait entier
  • 27g jaunes d’oeufs
  • 200g crème liquide montée comme pour une chantilly
  • 67g blancs d’oeufs
  • 127g sirop de glucose

Faire infuser les dragées 1 heure dans le lait chaud puis chinoiser et rectifier le poids en ajoutant du lait afin d’obtenir les 110g du départ.

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans l’eau froide.

Ajouter les jaunes au lait infusé puis cuire en fouettant constamment jusqu’à atteindre 82°C.

Chauffer les blancs et le sirop de glucose au bain marie à 40°C et fouetter afin de monter les blancs et obtenir ainsi une meringue.

Une fois la température la préparation au lait à 40°C incorporer la crème montée puis délicatement la meringue suisse.

bis

Verser une partie dans le fond du moule.

DSC_0227bis

Ajouter les inserts à la framboise et au citron. Recouvrir de mousse et insérer le croustillant. Étaler une fine couche de mousse et poser le biscuit léger. Enfoncer légèrement.

Réserver une nuit au congélateur ou au minimum 6 heures.

Pour le glaçage:

  • 75g eau
  • 150g glucose
  • 150g sucre
  • 100g lait concentré sucré
  • 70g masse gélatine (càd 10g de gélatine en poudre 200 bloom réhydratée dans 60g d’eau)
  • 150g chocolat blanc
  • colorant rouge framboise

Chauffer à 103°C l’eau, le glucose et le sucre.

Verser ce mélange sur le lait concentré puis ajouter la masse gélatine fondue à 60 degrés.

Verser sur le chocolat et le colorant puis laisser fondre 2/3 minutes.

Mixer 4 minutes au mixeur plongeant en faisant attention de ne pas incorporer d’air afin d’éviter la formation de bulles.

Verser dans un récipient, filmer au contact et le fermer. Réserver au frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain réchauffer au bain-marie à 35°C environ. Mixer 1 minute puis couler lorsqu’il atteint 28/30°C.

Décorer selon vos goûts.

DSC_0240bis

DSC_0245bis

Régalez-vous 😉

 

 

Pop-corn au caramel

Cette recette est idéale lorsque l’on a une petite envie de grignoter un après-midi pluvieux comme aujourd’hui. Elle est vraiment très simple et très rapide. Croustillant, un délicieux goût de caramel au beurre salé rien ne manque pour qu’il soit parfait 😉 Il est d’ailleurs même meilleur que le paquet bleu B… tant connu B. Ce que j’ai adoré c’est que quelque soit le morceau que vous piochez il est toujours autant caramélisé contrairement aux paquets où l’on cherche les meilleurs et à la fin il ne reste plus que les grains manquant indéniablement de gourmandise 😉 J’attends avec impatience vos retours…

Pour un petit saladier:

– +/- 150g grains de maïs

– 1cs huile de coco (ou autre huile végétale)

– 180g sucre

– 80g sirop de glucose

– 90g beurre doux

– fleur de sel

Faire fondre l’huile dans une casserole puis y verser les grains de maïs. Mettre le tout sur feu vif à couvert. Remuer de temps en temps et arrêter le feu dès que les grains ont tous éclaté.

Dans une casserole verser le sucre, le sirop de glucose, le beurre et la fleur de sel puis porter à ébullition jusqu’à atteindre 130°C (si vous n’avez pas de thermomètre, arrêtez la cuisson avant que le caramel soit trop foncé). Ajouter les pop-corn, mélanger rapidement et verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en essayant de séparer les différents grains de pop-corn. Déguster une fois refroidi.

DSC_0272bis

Régalez-vous 😉

 

La Carioca

Ce dessert est celui du chef Jérôme de Oliveira dont il a partagé la recette dans « Fou de Pâtisserie ». Il est composé successivement d’un biscuit capucine coco, d’un croustillant coco au gianduja, d’ananas rôti, d’un crémeux caramel-passion, d’une bavaroise passion et d’un glaçage citron. Toutes ces couches se marient à merveille et apportent un jeu de textures très intéressant. L’alliance de tous ces parfums est juste parfaite. Je le referai sans hésiter! Il faudra par contre vous armer de patience car il est long à confectionner.

20140118_212541bis

Je suis désolée j’avais 3 gâteaux à réaliser le même jour et du coup j’ai oublié de prendre des photos à chaque étape. Pour le streusel et le gianduja la recette n’était pas donnée, je vous en propose donc une mais vous pouvez bien sûr en utiliser une autre. J’ai utilisé un moule à charnière de 20 cm de diamètre.

Pour le gianduja:

– 250g noisettes

– 250g sucre glace

– 100g chocolat au lait à 40%

– 30g  beurre de cacao

Torréfier au four les noisettes une quinzaine de minutes à 160°C. Laisser refroidir et les monder c’est à dire retirer leur peau (je les mets dans un torchon et les frotte les unes contre les autres).

Mixer les noisettes avec le sucre jusqu’à obtenir une pâte.

Faire fondre au bain-marie le chocolat et le beurre de cacao hachés et les ajouter à la pâte de noisettes. Mixer de nouveau et réserver dans un pot. Vous aurez avec cette recette bien évidemment beaucoup trop de gianduja mais vous pouvez le conserver pour une autre recette dans une boîte hermétique ou encore l’utiliser pour faire une délicieuse pâte à tartiner dont je vais vous donner une recette 😉

Il restera donc 580g de gianduja auxquels il faudra ajouter 21g de lait en poudre, 8g cacao amer, 8g d’huile de noisettes, 2,5g de fleur de sel. Mixer de nouveau. Conserver à température ambiante dans un pot hermétique. Sa consistance étant trop liquide à mon goût à la sortie du mixeur, je mets mes pots quelques minutes au frigo jusqu’ à obtenir ma consistance idéale puis je les conserve à température ambiante.

Pour le streusel:

– 40g beurre salé mou

– 40g sucre

– 40g poudre d amandes

– 40g farine

Mélanger l’ensemble des ingrédients et émietter la pâte du bout des doigts. Répartir sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour une dizaine de minutes à 180°C. Réserver.

Pour le biscuit capucine coco:

– 30g amandes en poudre

– 30 g noix de coco râpée

– 10g farine T55

– 45g sucre glace

– 65g blancs d’oeufs

– 30g sucre semoule

Préchauffer le four à 170°C.

Monter les blancs d’oeufs puis ajouter le sucre et continuer à fouetter jusqu’à ce qu’ils soient bien serrés. Mixer la poudre d’amandes, la noix de coco, la farine et le sucre glace puis verser sur les blancs montés. Etaler le mélange de façon homogène sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 15 minutes.

Laisser refroidir et découper le biscuit aux dimensions de votre cadre.

Pour le croustillant coco:

– 100g streusel cuit

– 50g gianduja noisette lait

– 15g feuillantine (ou des gavottes émiettées)

– 10g noix de coco râpée

Torréfier la noix de coco dans une poêle ou au four.

Mélanger le streusel, la noix de coco torréfiée, la feuillantine et le gianduja.

Déposer le biscuit au fond du moule à charnière puis étaler dessus le mélange au gianduja.

Pour l’ananas rôti:

– 200g ananas en cubes (j’ai pris du Victoria)

– 40g cassonade

– 40g rhum brun

Faire cuire l’ananas au four et l’égoutter.

Faire chauffer le sucre dans une casserole jusqu’à obtenir un caramel. Ajouter les ananas et le rhum.

Étaler sur le croustillant coco.

Pour le crémeux caramel passion:

– 57g sucre semoule

– 29g sirop de glucose

– 68g crème liquide entière

– 1g fleur de sel

– 1 feuille de gélatine

– 56g beurre extra fin

– 41g purée de passion

– 1 gousse de vanille

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Faire un caramel avec le sucre et le glucose. Ajouter la crème et la purée de passion tiédies, la fleur de sel et la vanille. Cuire à 104°C.

Ajouter la gélatine essorée, le beurre froid en dés et mixer.

20140117_142755bisCouler le crémeux sur l’ananas rôti.

20140117_143320bis

Pour la bavaroise passion (j’ai doublé les proportions car j’avais peur que la base soit trop épaisse par rapport à la mousse. C’était très bon ainsi mais finalement après avoir goûté, cela n’est peut être pas nécessaire.)

– 50g lait entier

– 50g sucre semoule

– 40g jaunes d’oeufs

– 75g purée de passion

– 2 feuilles de gélatine

– 20g eau

– 100g crème liquide entière

Verser la crème dans un saladier et mettre le tout au frigo. Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide. Cuire à 84°C le lait, le sucre et les jaunes à 84°C. Ajouter hors du feu la gélatine essorée.Verser ce mélange sur la purée de passion. Monter la crème bien froide et l’ajouter au mélange.

Etaler la bavaroise sur la préparation et mettre au congélateur pendant au moins 2 heures.

Pour le glaçage au citron:

– 40g nappage Starfix

– 5g eau

– 5g jus de citron vert

– 10g sucre semoule

– 1/4 d’un zeste de citron vert

– 1/4 d’un zeste de citron jaune

– 0,5g colorant jaune citron

Faire chauffer l’eau, le sucre et le jus de citron pour obtenir un sirop. Ajouter le colorant. Étaler une fine couche de glaçage sur l’entremet durci au congélateur. Une fois le glaçage refroidi, ajouter les zestes.

20140118_212527bis

 Bonne dégustation 😉