Stollen de Christophe Felder

Si vous ne le connaissez pas encore, c’est un gâteau de Noël traditionnel allemand dont l’origine est très ancienne. Il s’agit d’un pain (je dirais plutôt entre le cake et la brioche) aux fruits secs et confits farci de pâte d’amande maison. Traditionnellement il est consommé la veille de Noël en Allemagne. J’en avais déjà acheté sur le marché de Noël et j’avais adoré mais la recette de Christophe Felder est encore meilleure, un délice!

DSC_0791bis

Pour un moule à cake de 28 cm de long:

Pour le poolish:

  • 17,5g levure fraîche de boulanger
  • 37,5g de lait entier à 24°C
  • 10g lait en poudre à 20% MG
  • 70g farine + 200g farine

Verser la levure, le lait, le lait en poudre et la farine dans le bol du robot jusqu’à obtenir une petite boule bien ferme. Recouvrir le poolish avec les 200g de farine de la pâte et laisser pousser 20 minutes dans une pièce assez chaude.

Pour la pâte:

  • 145g beurre doux
  • 15g trimoline ou sucre semoule
  • 3,5g sel
  • 7,5 g miel
  • 1/2 oeuf
  • 2,5 sucre vanillé maison
  • zestes d’1/4 citron jaune
  • 1/2 pincée de cannelle
  • 1/2 pincée de cardamome
  • 5g rhum

Incorporer l’ensemble des ingrédients au mélange précédent et et mélanger 10 minutes au robot ou à la main. Laisser lever 20 minutes à température ambiante.

Pour la pâte d’amande:

  • 50 g de poudre d’amandes (préalablement séchée au four à 150°C pendant 10 min)
  • 50 g de sucre glace
  • 15g blanc d’œuf frais

Mélanger les amandes et le sucre puis incorporer le blanc d’œuf. Travailler la pâte rapidement dans un saladier jusqu’à ce quelle devienne homogène. Saupoudrer de sucre glace et couvrir de papier film.

Pour la pâte d’amande orange:

  • 90g pâte d’amande
  • 40g oranges confites

Mélanger les 2 ingrédients au robot mixeur et réserver dans du film alimentaire à température ambiante.

Pour la pâte finale:

  • 80g raisins secs blonds (mis à macérer quelques heures dans de l’eau tiède puis égouttés)
  • 55g citron confit haché
  • 55g orange confite hachée
  • 23g noisettes grillées hachées

Ajouter tous ces ingrédients à la pâte et mélanger quelques secondes afin d’incorporer les fruits.

Pour la finition:

  • 75g eau
  • 50g sucre
  • 6g kirsch
  • 0,5g vanille liquide
  • 30g beurre
  • 50g sucre vanillé maison

Faire un boudin avec la pâte et l’aplatir puis déposer un boudin de pâte d’amande au milieu.

DSC_0784bis

DSC_0784bisRabattre les côtés de pâte afin d’enfermer la pâte d’amande. Déposer dans un moule beurré.

DSC_0786bis

Laisser lever 2 heures à température ambiante.

Préchauffer le four à 160°C et enfourner pour environ 50 minutes de cuisson.

Pendant la cuisson, préparer un sirop en faisant chauffer l’eau avec le sucre. Lorsque le sucre est dissous, ajouter hors du feu le kirsch et la vanille.

A la sortie du four, démouler le stollen et le badigeonner de sirop avec un pinceau puis le badigeonner de beurre fondu et le rouler dans le sucre vanillé.

Laisser refroidir sur une grille.

PS: vous pouvez sans problème le congeler une fois cuit bien emballé dans du film alimentaire.

Pour le sucre vanillé maison:

  • gousses de vanille utilisées
  • Sucre semoule

Laisser sécher les gousses 2 ou 3 jours sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Les enfourner 5 minutes à 60°C, laisser refroidir puis les mixer au robot puis tamiser pour avoir une fine poudre.

Mélanger 10g de poudre avec 100g de sucre semoule et réserver dans une boîte hermétique.

DSC_0795bis

Régalez-vous 😉

 

Banoffee chocolat

J’adore le banoffee, je vous en ai d’ailleurs proposé une recette il y a déjà 3 ans. J’avais donc envie de tenter cette revisite qui me paraissait juste à tomber. Je n’ai pas regretté c’était super bon 🙂 Le financier n’est pas trop sucré, très très moelleux et fondant avec un délicieux parfum de banane mais aussi de beurre noisette. Le caramel apporte la touche de sucre et de gourmandise. Le crémeux chocolat est bien corsé, fondant et pas trop sucré. Le crunch est à tomber il apporte la touche de croustillant indispensable 😉 Je l’ai tellement apprécié que j’en referai pour mes pauses grignotage 😉

Je pense retenter une version avec un crémeux au chocolat au lait ou même dulcey en adaptant la dose de sucre. Il me semble que le dessert en serait encore plus gourmand 😀

DSC_0670bis

DSC_0661bis

Pour un gâteau de 24cm de diamètre soit 8 à 10 personnes:

Pour le financier banane:

  • 240g sucre glace
  • 90g poudre d’amandes
  • 90g farine
  • 260g blancs d’oeufs
  • 130g beurre doux
  • 20g trimoline (à défaut du miel)
  • 200g bananes bien mûres

Faire fondre le beurre sur feu moyen jusqu’à disparition du crépitement et laisser colorer jusqu’à obtenir une jolie teinte caramel. Filtrer à travers une passoire fine puis incorporer la trimoline et réserver.

Préchauffer le four à 170°C.

Mélanger le sucre glace et la poudre d’amandes puis incorporer les blancs et enfin le beurre noisette. Ajouter la farine tamisée puis les bananes réduites en purée.

Verser dans un moule beurré et fariné de 24 cm de diamètre (20cm dans la recette mais vous verrez il sera beaucoup trop petit) beurré et fariné.

Enfourner pour 15 minutes (27 pour moi). La lame d’un couteau plantée au centre du gâteau doit ressortir propre.

Pour le caramel mou:

  • 80g sucre
  • 80g crème
  • 80g beurre salé
  • 1/2 gousse de vanille

Faire bouillir la crème avec la vanille grattée. Couvrir et réserver.

Réaliser un caramel à sec avec le sucre c’est à dire mettre le sucre dans une poêle sur feu moyen jusqu’à obtenir un caramel. Ajouter hors du feu la crème chaude passée au chinois et remettre sur le feu si de petits blocs se forment. Hors du feu, incorporer le beurre en petits morceaux. Réserver.

Pour le crémeux chocolat:

  • 250g lait
  • 250g crème liquide entière
  • 100g jaunes d’oeufs
  • 50g sucre
  • 230g chocolat noir 70%

Blanchir les jaunes avec le sucre;

Chauffer le lait et la crème puis verser sur le mélange précédent. Remettre la casserole sur le feu et cuire jusqu’à atteindre 80°C en mélangeant constamment.

Verser sur le chocolat et émulsionner avec un mixeur plongeant.

Réserver au frigo quelques heures dans une poche à douille munie d’une douille saint-honoré.

Pour la plaque de crunch:

  • 100g riz soufflé
  • 20g sirop à 30°B
  • 300g chocolat au lait de couverture

Pour le sirop 30°B il vous suffit de porter à ébullition 50g d’eau avec 67,5g de sucre en poudre. Lorsque le sucre est fondu, stopper la cuisson. Peser 20g de ce mélange refroidi.

Enrober le riz soufflé dans le sirop. Enfourner sur une plaque chemisée de papier sulfurisé pour 10 minutes à 160°C. Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat puis incorporer le riz soufflé. Étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur environ 5 mm d’épaisseur. Réserver.

DSC_0222bis

Pour le dressage:

  • 2 bananes
  • 1 citron jaune

Étaler le caramel sur le financier.

DSC_0642bis

Pocher des vagues de crémeux.

DSC_0643bis

Décorer avec des rondelles de bananes arrosées de jus de citron et des brisures de crunch.

PS: vous pouvez sans soucis réaliser les différentes parties la veille mais je vous conseille de réaliser le montage au maximum quelques heures avant la dégustation afin d’éviter que les bananes noircissent légèrement et que le crunch se ramollisse.

DSC_0660bis

Régalez-vous 😉

 

Le Découverte d’Arnaud Larher

Ce délice est tout en douceur, légèreté, fondant, moelleux. Mais c’est aussi un dessert très frais grâce au cassis et au citron qui lui apportent la touche d’acidulé. Pour pouvoir le savourer, il est clair qu’il vous faudra passer quelques heures dans votre cuisine mais je vous assure que vous ne le regretterez pas. Il présente de plus l’avantage de pouvoir être réalisé à l’avance puisqu’il doit être congelé. Les heures en cuisine peuvent donc être réparties sur plusieurs jours avant sa dégustation. Il n’y avait aucune précision quant à la taille du cadre à utiliser. J’en ai donc choisi un oblongue de 30 x 17 cm et j’ai divisé toutes les proportions par deux par rapport à la recette originale. Ici, tout le monde a adoré alors n’hésitez pas 😉

DSC_0139bis

Pour le biscuit à la noisette:

– 82,5g blancs d’oeufs

– 77,5g sucre glace

– 27,5g sucre semoule

– 75g poudre noisettes

Préchauffer le four à 170°C.

Monter les blancs et les serrer avec les sucres puis incorporer délicatement la poudre de noisettes. Verser dans le cadre et enfourner pour 23 minutes. Réserver.

DSC_0101bis

Pour le biscuit joconde nature:

– 70g sucre glace

– 90g poudre d’amandes

– 120g oeufs

– 2,5g péco 50 (je n’en ai pas mis)

– 25g farine

– 17,5g beurre doux

– 7,5g trimoline (peut être remplacée par du miel)

– 1,5g sorbitol (je n’en ai pas mis)

– 80g blancs d’oeufs

– 12,5g sucre

Préchauffer le four à 170°C.
Mélanger le sucre glace et la poudre d’amandes puis incorporer progressivement les œufs et le péco au fouet. Faire foisonner 10 minutes en 3ème vitesse. Incorporer délicatement à la maryse la farine.

Faire fondre le beurre avec la trimoline et le sorbitol puis incorporer un peu de masse dans le mélange du beurre . Homogénéiser le tout et reverser dans la cuve. Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre puis les incorporer délicatement au mélange précédent. Verser dans le cadre et enfourner pour 8 minutes.

DSC_0115bis

Pour le crémeux au cassis:

– 215g pulpe de cassis

– 65g jaunes d’oeufs

– 80g œufs

– 52,5g sucre

– 2g gélatine

– 82,5g beurre doux

Réhydrater 15 minutes la gélatine dans de l’eau froide.

Mélanger la pulpe, les jaunes, les œufs, le sucre et faire bouillir légèrement. Hors du feu, incorporer la gélatine essorée.

Lorsque la préparation atteint 35-40°C, incorporer le beurre. Verser sur le biscuit joconde et réserver au congélateur.

DSC_0119biq

Pour la mousse au fromage blanc:

– 182,5g fromage blanc

– 5,5g gélatine

– 37,5g jaunes d’oeufs

– zestes d’1/4 de citron jaune

– 32,5g eau

– 36g sucre

– 206g crème fleurette

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Chauffer 20% du fromage blanc et y incorporer la gélatine essorée. Ajouter le reste du fromage blanc puis les zestes.

Faire bouillir l’eau avec le sucre et laisser refroidir le sirop.

Fouetter les jaunes sur vitesse 3 et verser le sirop à 30°C. Une fois l’appareil refroidi, le mélanger au fromage blanc.

Monter la crème comme pour une chantilly puis l’incorporer à la préparation précédente.

DSC_0121

Montage 1:

Dans le cercle, mettre au fond le biscuit à la noisette, la moitié de la mousse au fromage blanc puis le montage biscuit Joconde – crémeux au cassis. Terminer par le reste de la mousse. Lisser puis réserver au minimum 4 heures au congélateur.

Vous pouvez sans soucis le conserver plusieurs jours au congélateur.

Pour le streusel aux amandes:

– 50g beurre mou

– 50g farine

– 50g sucre semoule

– 50g poudre d’amandes

– 2,5g sel de Guérande

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger sans trop insister l’ensemble des ingrédients afin d’obtenir une pâte friable. Déposer sur une plaque chemisée de papier sulfurisé et enfourner pour 12 minutes. Laisser refroidir puis réserver dans une boîte hermétique.

Pour le nappage au cassis:

– 125g purée de cassis

– 75g sucre

– 2,5g pectine NH

Faire bouillir la purée puis verser le sucre mélangé à la pectine. Faire bouillir de nouveau 3 minutes. Réserver dans une poche à douille.

Montage 2:

Décercler l’entremet puis étaler le streusel sur le dessus. Saupoudrer de sucre glace et verser le nappage au cassis  à la poche de façon irrégulière. Décorer selon vos envies.

Laisser décongeler plusieurs heures au frigo.

Régalez-vous 😉

L’Arc-en-ciel de Patrick Berger

Ce délice est tout droit sorti du magasine « Fou de Pâtisserie ». Il est composé d’une pâte sablée recouverte d’un confit de framboises et fraises, d’une macaronade et d’une crème vanille. Les arômes de fruits rouges et vanille se marient à merveille. C’est un dessert très léger, il est moelleux et fond dans la bouche. Mon papa a même dit que c’est l’un des meilleurs gâteaux que j’ai pu faire! Vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est une TUERIE 😉

20140509_171050bis

Pour un entremet de 20cm de diamètre:

Pour la pâte sablée:

– 25g beurre pommade

– 15g sucre semoule

– 15g poudre d’amandes blanche

– 10g trimoline (ou miel)

– 75g œufs

– 30g farine

– 1g baking powder (levure)

Mélanger le beurre, le sucre et la poudre d’amandes. Ajouter la trimoline puis les œufs, la farine et enfin le baking powder. Étaler dans un cercle de 18cm de diamètre et laisser reposer 4 heures avant de cuire 10 minutes à 160°C.

PS: j’avais peur que la pâte coule sous mon cercle, je l’ai donc mise au frigo dans un saladier et versé cette dernière dans le cercle juste avant de la cuire.

20140507_210315bis

Le confit de fruits:

– 20g pulpe de fraises

– 20g pulpe de framboises

– 72g sucre semoule

– 10g pectine (j’en ai mis 5g)

– 125g fraises

– 125g framboises

Faire tiédir les pulpes puis ajouter le reste des ingrédients et porter à ébullition. Laisser refroidir avec un papier film au contact.

Pour la macaronade:

– 50g blancs d’oeufs

– 12g sucre

– 25g poudre d’amandes

– 25g poudre de noisettes

– 50g sucre

– 10g farine

Préchauffer le four à 170°C.

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre. Incorporer délicatement les poudres, le sucre et la farine. Verser dans un moule de 18cm de diamètre et enfourner pour 8 minutes.

20140507_210245bis

Pour la crème vanille:

– 75g lait

– 1 gousse de vanille (j’en ai mis 2 de Martinique) fendue et grattée

– 70g jaunes d’oeufs

– 70g sucre

– 4g feuilles de gélatine

– 225g crème fouettée

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes. Infuser la (les) gousses et les grains de vanille dans le lait chaud. Blanchir les jaunes avec le sucre puis verser la lait à la vanille dessus tout en mélangeant. Reverser le tout dans la casserole puis cuire à 85°C sur feu doux ou jusqu’à ce qu e crème nappe la cuillère. Ajouter la gélatine essorée, bien mélanger puis chinoiser. Incorporer la crème fouettée lorsque la crème atteint environ 37°C.

20140507_213720bis

Le glaçage:

– 75g eau

– 150g sucre

– 150g glucose

– 100g lait concentré sucré

– 10g feuilles de gélatine

– 70g beurre de cacao

– colorant rouge ou rose

Réhydrater la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes. Chauffer l’eau à 103°C avec le sucre et le glucose. Ajouter le lait concentré tiédi, la gélatine essorée puis verser le tout sur le beurre de cacao haché. Mixer et incorporer le colorant.

Montage et finition:

Poser le disque de pâte sablée au centre d’un cercle de 20cm de diamètre chemiser de rhodoïd pour faciliter le démoulage. Étaler le confit de fruits sur la pâte sablée

20140507_211428

Garnir copieusement de crème vanille. Enchâsser la macaronade et recouvrir le tout de crème vanille. Lisser et mettre au congélateur au minimum 4 heures.

20140507_214220bis

Démouler puis verser le glaçage à environ 40°C. Décorer selon vos envies.

20140508_123336

Bonne dégustation 😉