Fraîcheur chocolat de Pierre Hermé

Je suis une inconditionnelle du chocolat mais je n’en suis pas toujours fan dans les gâteaux.

Celui-ci, je l’avais repéré depuis pas mal de temps et j’étais bien intriguée par le fait qu’un dessert au chocolat puisse être frais. Il fallait donc que j’en juge par moi-même 😉

Je ne regrette pas ce gâteau est juste exquis, la base est  la fois moelleuse et croquante grâce aux noix de pécan et le crémeux au goût intense de chocolat est d’une fraîcheur étonnante. J’ai vraiment été conquise!

Vous verrez, il est assez simple et rapide à confectionner et très pratique, vous pouvez le réaliser plusieurs jours à l’avance puisqu’il nécessite d’être congelé au minimum une nuit.

DSC_0232bis

Pour 8 personnes:

Pour le gâteau au chocolat:

– 115g beurre doux

– 70g chocolat noir 70%

– 2 œufs

– 100g sucre en poudre

– 60g farine type 55 tamisée

– 100g noix de Pécan

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat.

Mélanger le sucre et les œufs sans blanchir puis ajouter le mélange précédent. Ajouter la farine puis mélanger au fouet. Incorporer les noix de pécan puis verser le mélange dans un cercle de 22cm de diamètre. Enfourner pour +/- 12 minutes. La pointe d’un couteau doit ressortir sèche et le gâteau être moelleux. Laisser refroidir sur une grille.

Pour le crémeux chocolat:

– 160g lait

– 160g crème liquide

– 2 jaunes d’oeufs

– 50g sucre

– 125g chocolat noir à 70%

– 2g gélatine en feuille

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Faire chauffer le lait et la crème sur feu doux et réserver. Blanchir les jaunes avec le sucre et verser dessus le lait et la crème chauds. Remettre sur le feu et porter le mélange à 85°C. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée puis le chocolat. Bien mélanger.

Montage:

Vous verrez que le gâteau se rétracte un peu en refroidissant, vous ne pourrez donc plus utiliser le même cercle. J’ai donc choisi de prendre un cercle de 20cm de diamètre et de redécouper le gâteau à ces dimensions. Chemiser le cercle de rhodoïd puis déposer le gâteau au fond et recouvrir du crémeux. Mettre au congélateur pour 6 heures minimum.

Pour le glaçage:

– 65 + 50g chocolat noir 66%

– 4cl crème liquide entière

– 10g beurre

– 6cl crème entière épaisse

– 45g sucre

– 12,5 cl eau

Faire fondre la crème liquide et 50g de chocolat au bain-marie et bien mélanger. Ajouter le beurre et mélanger de nouveau afin d’avoir une préparation bien brillante.

Faire chauffer sur feu moyen l’eau, le sucre, la crème épaisse et le reste du chocolat jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène et ait épaissi.

Mélanger les 2 préparations puis laisser refroidir jusqu’à atteindre 35-40°C.

PS: afin d’éviter toute bulle, il est important de ne surtout pas mélanger au fouet.

Sortir l’entremet du congélateur, décercler puis enlever le rhodoïd et le poser sur une grille. Verser dessus le glaçage puis lisser à la spatule. Décorer selon vos goûts puis réserver au frigo environ 6 heures afin que le dessert soit entièrement décongelé.

DSC_0242bis

Régalez-vous 😉

Carrot cake et son glaçage à la crème au beurre légère

Depuis très très longtemps je veux tester un carrot cake mais j’ai toujours repoussé cet essai…

Après avoir réalisé mon Délice pistache-framboises il me restait pas mal de crème au beurre légère. Tout de suite j’ai pensé à ce gâteau qui ne pourrait être qu’un régal avec un tel glaçage. J’ai décidé qu’il était enfin temps de me lancer… Sans surprise, j’ai adoré! Il a une texture légèrement humide, moelleuse, fondante et est très parfumé grâce aux fruits secs et épices. Le glaçage apporte vraiment un plus. J’ai décidé de le parfumer avec de la vanille et des zestes de citron vert. L’association de toutes ces saveurs était vraiment à tomber 😀

20141129_152120bis

Pour un moule à manqué de 24cm de diamètre:

– 80g farine

– 160g poudre d’amandes

– 180g sucre de canne brun vanillé maison

– 4 œufs

– 350g carottes râpées

– 60g noix de pécan concassées

– 25g cranberries

– 25g raisins secs

– 1 sachet de levure chimique

– 2cc rases cannelle en poudre

– 1cc rase gingembre en poudre

– 1cc rase de noix de muscade

– 1/2 cc sel

– le jus d’1 citron jaune et 1 citron vert (80g au total pour moi)

– zestes d’1 citron vert

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir les jaunes avec le sucre. Ajouter un par un l’ensemble des ingrédients en terminant par les carottes. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation. Verser dans le moule beurré et enfourner pour environ 40 minutes.

Démouler le gâteau à la sortie du four et le laisser refroidir sur une grille.

Pour le glaçage:

– +/- 400g crème au beurre légère à température ambiante (ici)

– zestes d’1 citron vert

– grains d’1 gousse de vanille

Mélanger au fouet la crème avec les zestes et la vanille. Verser la préparation dans une poche à douille munie de la douille de votre choix (pour moi une douille étoile)

Montage:

Décorer selon vos envies avec le glaçage conservé à température ambiante. J’ai choisi de dessiner des fleurs: pour cela il suffit de partir du centre de celles-ci et de tourner afin de former des cercles collés les uns aux autres. Réserver quelques heures au frigo et l’en sortir 30 minutes avant la dégustation.

20141129_152200bis

Régalez-vous 😉

Brownie de Martha Stewart

Martha Stewart est madame « Fait maison » aux États-Unis. Sa recette de brownie a fait le tour de la blogosphère.

Si vous cherchez une délicieuse gourmandise préparée en 5 minutes et prête à être dégustée 35 minutes plus tard, ne changez pas de page 😉 I

Il est fondant, moelleux avec une croûte craquante et agrémenté de délicieux petits morceaux de noix de pécan. Un délice!

Pour un moule de 20x20cm:

– 90g beurre

– 200g sucre (150g pour moi)

– 170g chocolat noir

– 25g cacao amer

– 100g farine

– 2 oeufs

– 50g noix de pécan mixées grossièrement

– 2cc vanille liquide (j’ai mis 2 gousses)

– 1/4cc levure chimique

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie.

Fouetter les œufs avec le sucre et la vanille puis ajouter le beurre et le chocolat fondus. Bien mélanger puis incorporer la levure, la farine et le cacao. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Verser la préparation dans un moule beurré et fariné et enfourner pour 20 minutes. Laisser refroidir 15 minutes avant de démouler. Vous pouvez le déguster tiède ou froid.

IL se conserve sans problème quelques jours dans une boîte hermétique.

Régalez-vous 😉

 

Pecan turtles

J’ai trouvé la recette de ces délicieuses douceurs sur le blog « La cuisine de Bernard ». Lorsque vous croquez une bouchée vous êtes emportés par le fondant du caramel, le croquant des noix de pécan et le craquant de la fine couche de chocolat au lait. Ces 3 saveurs se marient à merveille!

20140216_140406

– 175g beurre

– 150g vergeoise brune

– 25g miel

– 1/2 cc sel

– 1cc extrait de vanille

– 1 boîte lait concentré sucré

– 150g noix de pécan hachées

– 300g noix de pécan

– 400g chocolat au lait

Faire fondre le beurre dans une casserole et y ajouter la vergeoise, le miel, le sel et la vanille. Porter à ébullition puis ajouter le lait concentré et porter de nouveau à ébullition. Poursuivre la cuisson pendant 2 minutes en mélangeant constamment. Hors du feu, incorporer les noix de pécan hachées.

20140214_233453

20140214_233533

Verser cette préparation dans un cadre de 18x18cm posé sur une feuille de papier sulfurisé. Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo pour 2 heures.

20140227_101513

Couper des carrés de 3cmx3cm. Il est normal que le caramel soit encore très mou. Sur chaque carré poser 6 demi-noix de pécan. Mettre au congélateur pour 2 heures.

20140215_113613bis

20140215_113630

Tempérer le chocolat.

Plutôt que de respecter scrupuleusement la courbe de température et risquer un mauvais résultat, je préfère utiliser du mycryo. Il suffit de faire fondre le chocolat à la température indiquée sur le paquet puis ajouter 1% de son poids en mycryo lorsque la température redescend à 35°C. Le tempérage permet d’avoir un chocolat bien brillant qui va durcir très rapidement.

Tremper à l’aide d’une fourchette chaque tortue dans le chocolat puis bien racler le dessous de la fourchette avant de les déposer sur du papier sulfurisé. Laisser décongeler avant de les dévorer.

Ces délices peuvent se conserver plusieurs jours dans une boîte hermétique.

20140219_200903bis

Régalez-vous 😉

 

 

Cookies d’Eric Kayser

Il y a quelques temps, je vous avais proposé les cookies Toll House qui avaient à ma grande surprise détrôné mes cookies 2 chocolats-daims! Ba oui moi je croyais avoir la recette la meilleure du monde entier 😉 et bien ceux de Mr Kayser sont peut être encore meilleurs que les Toll house. Oui je sais c’est incroyable 😉 Le seul reproche que je leur ferais est qu’ils sont un peu trop fins mai ça n’a pas du tout gêné mon mari… Mais bon ça n’est pas très grave, la prochaine fois je les ferai tout simplement cuire avec un emporte-pièce. Sinon pour vous donner envie ils sont moelleux, fondants en leur centre et bien croustillants à l’extérieur. Une tuerie!!! 😀

Pour 15 cookies:

– 150g de chocolat noir
– 195g de farine tamisée
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 grosse pincée de sel
– 165g de beurre mou
– 1 œuf
– 195g de cassonade
– 90g de noix de pécan (je n’en ai pas mis)

Mélanger la farine, le beurre, le sucre, l’œuf, la levure, le sel. Ne pas mélanger trop longuement, arrêter dès que c’est homogène. Ajouter le chocolat et les noix de pécan. Couvrir la pâte avec du film alimentaire et réserver 45 minutes au frigo.

Préchauffer le fou à 160°C.

Former 15 boules et les disposer espacées les unes des autres sur 1 ou 2 plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé.

Enfourner pour 15 minutes. Les cookies sont encore mous à la sortie du four. Ils vont durcir en refroidissant. Dégustez les encore tièdes c’est là qu’ils sont les meilleurs.

20131227_213715bis

Régalez-vous

Monkey Bread

Comme vous l’aurez compris, je suis dans ma période boulangerie. J’ai donc décidé d’essayer une recette qui a fait le tour de la blogosphère. C’est une brioche composée de petites boules de pâtes moelleuses et fondantes enrobées de caramel et noix de pécan au bon goût de cannelle. Son goût fait beaucoup penser à celui de la brioche à effeuiller mais sa consistance est quant à elle différente. Nous ne saurions dire laquelle nous préférons c’est pourquoi je referai les 2 😀

20130823_135013

Pour un moule à savarin de 24 cm (vous pouvez ausi utiliser un moule à manquer ou à kouglof):

Pour la pâte:

– 375g farine

– 1 œuf

– 10g levure

– 3cl eau tiède

– 15cl eau tiède

– 40g beurre fondu

– 25g sucre

– 1/2 cc sel

Pour le caramel:

– 160g cassonade

– 60g beurre

– 40g crème fraîche épaisse

Pour l’enrobage:

– 100g noix de pécan hachées

– 250g cassonade

– 1cc cannelle

– 120 g beurre fondu

Délayer la levure dans l’eau tiède. Y ajouter le reste des ingrédients permettant la confection de la pâte. Pétrir pendant environ 10 minutes. Ne vous inquiétez pas si la pâte est collante. Vous pouvez réaliser la pâte à la main ou bien avec un robot. Couvrir le saladier de film alimentaire et mettre toute une nuit au frigo. Si vous êtes pressé, couvrir le saladier avec un torchon et laisser lever 1h30 à température ambiante à l’abri des courants d’air.

Le lendemain, commencer par le façonnage en formant des boules de 20g. La pâte étant collante, j’ai ajouté de la farine afin de la manipuler facilement.

Porter à ébullition les ingrédients du caramel pendant environ 3 minutes jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Mettre la moitié de celui-ci dans un moule à savarin beurré et parsemer de la moitié des noix de pécan. Tremper les boules de pâte dans le beurre fondu puis dans la cassonade mélangée à la cannelle et les disposer collées les unes aux autres dans le moule. Vous pouvez superposer sur plusieurs étages les boules (en fonction de la taille de votre moule). Recouvrir avec le reste de caramel et de noix de pécan.

Couvrir le moule et laisser lever environ 1heure à température ambiante, à l’abri des courants d’air.

Préchauffer le four à 180°C et enfourner pour 30 minutes environ. La brioche doit être dorée. Laisser reposer 10 minutes et démouler. Déguster tiède.

20130823_140357

Régalez-vous 😉

Chocolate chubbies

Ce sont des biscuits croustillants à l’extérieur comme les cookies et moelleux, tendres à l’intérieur comme les brownies. Ils sont fondants grâce aux pépites, croquants grâce aux noix avec un goût puissant en chocolat. Ces gâteaux sont une « tuerie »; toute ma famille a adoré.

 

20130815_173036

Pour une 30aine de chocolate chubbies:

– 115g beurre doux

– 255g chocolat 60%

– 85g chocolat 70%

– 80g farine

– 1cc rase levure chimique

– 1/4 cc sel

– 3 gros œufs

– 260g sucre semoule

– 1 grosse cc d’extrait de vanille

– 340g pépites de chocolat

– 155g noix de Pécan

– 130g noix (j’ai préféré mettre des noix de macadamia)

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir les œufs avec le sucre et la vanille. Faire fondre le chocolat (bien sûr pas les pépites) avec le beurre et ajouter ce mélange tiède aux œufs blanchis. Ajouter ensuite la farine, la levure, le sel puis les pépites et les noix concassées.

Déposer des boules de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé tous les 5 cm. Enfourner pour environ 17 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

20130815_170919

Régalez-vous 😉