La meilleure pâte à tartiner!

Je vous l’ai peut être déjà dit je suis une inconditionnelle du Nutella, j’en ai toujours un pot d’avance. Je savais déjà que ce n’est pas forcément très bon pour la santé mais je n’arrivais pas à me résoudre à arrêter ce délice. Mais ayant décidé de manger plus sainement et bio; je me suis dit qu’il était temps d’y mettre fin. J’ai donc décidé d’essayer la recette de Christophe Michalak afin de compenser ce manque 😉 Et bien je ne regrette pas c’est un délice, un régal, une tuerie!!! Son goût est plus prononcé en noisettes et il à une consistance bien sûre moins lisse du fait de sa grande teneur en noisettes. J’hésite presque à dire que c’est meilleur que le Nutella! Et c’est bien meilleur pour la santé, riche en noisettes, pauvre en huile (un peu plus d’1%) et pas de palme. Vous pouvez le conserver dans un pot hermétique à température ambiante pendant plusieurs mois. Désormais je n’aurai plus que lui dans mon placard 🙂

Pour 2 petits pots de confiture:

– 270g noisettes

– 120g sucre en poudre

– 150g sucre glace

– 150g chocolat au lait à 40% de cacao

– 25g lait en poudre

– 10g cacao amer en poudre

– 10g huile

– 3g fleur de sel

Préchauffer le four à 180°C. Déposer les noisettes sur une plaque en métal et enfourner pour 30 à 40 minutes afin de les torréfier. Mes noisettes étaient déjà bien noires au bout de 20 minutes. J’ai donc arrêter la cuisson à ce moment. 

Une fois sorties du four, enlever leur peau. J’en prends plusieurs entre mes mains que je frotte entre elles ce qui permet de les enlever facilement. Vous pouvez aussi les rouler sur un tamis ou dans un torchon.

Mettre 40g de sucre dans une petite casserole sur feu vif et laisser fondre. Ajouter en 2 fois le reste du sucre jusqu’à obtenir un caramel. Hors du feu ajouter la moitié de la fleur de sel puis le déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser refroidir. Il est important que le caramel ne soit pas trop foncé car il apporterait une amertume. Une fois durci, le casser en petits morceaux.

Mixer 120g des noisettes avec le caramel jusqu’à obtenir une pâte semi-liquide et réserver. Vous venez de réaliser du pralin.

Mixer le sucre glace avec le reste des noisettes jusqu’à obtention d’une pâte assez compacte: c’est la pâte de noisettes.

Faire fondre le chocolat et l’ajouter à la pâte de noisettes ainsi que le reste du sel. Mixer. Vous venez de réaliser du gianduja lait noisettes.

Ajouter le pralin et le reste des ingrédients et mixer de nouveau jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.

Pour cette recette, si vous utilisez un mixeur puissant, il faut faire attention à le mettre sur une vitesse assez lente car votre pâte risque de devenir dure.

Il ne vous reste plus qu’à mettre ce délice en pots  et à vous en délecter!

20131110_114145

Bonne dégustation 😉

Le Dynamite

C’est un entremet que j’ai une nouvelle fois trouvé sur le blog « Eryn folle cuisine ». Malgré ses 3 couches il est rapide et assez facile à réaliser. Mon mari qui n’est pas tellement friand de desserts au chocolat s’est régalé! Moi pas la peine de vous dire que j’ai adoré 😀 Il est moelleux, fondant avec un délicieux goût de caramel et chocolat.

20131003_225321

 

Pour un moule de 22 cm de diamètre (j’en ai utilisé un de 26 mais c’était tout de même délicieux ;))

Fondant ricotta et caramel:

– 2 gros œufs

– 250g ricotta

– 20g Maïzena

– 20g sucre glace

– 200g sucre en poudre

– 20cl crème liquide entière

– 2cs eau (facultatif)

– 20g beurre en dés

– 1 pincée fleur de sel

Mettre le sucre dans une casserole sur feu moyen et faire chauffer jusqu’à obtenir un caramel. Or du feu, ajouter la crème bouillante et remuer avec une spatule. Remettre sur le feu jusqu’à épaississement. Il se peut qu’il se forme des petits blocs de sucre; ne vous inquiétez pas, ils disparaîtront en chauffant et si ce n’est pas totalement le cas, passer à la fin au chinois. Ajouter hors du feu le beurre et la fleur de sel et réserver.

PS: si vous souhaitez réaliser le caramel avec les 2 cs d’eau: mettre le sucre et l’eau sur feu moyen et ne pas remuer jusqu’à caramélisation.

Préchauffer le four à 175°C.

Blanchir les œufs avec le sucre glace puis ajouter la Maïzena et la ricotta et bien fouetter. Terminer en incorporant 275g du caramel au beurre salé préparé précédemment. Verser dans un moule beurré et fariné ou en silicone de 23 cm de diamètre et enfourner pour 45 minutes. Laisser refroidir et démouler à l’envers sur le plat de service. Tasser dans un cercle de 22cm de diamètre et le chemiser de rhodoïd. Réserver.

20131003_162653

Mousse au chocolat 70%:

– 20 cl de crème liquide entière

– 130g chocolat noir à 70%

– 50g lait

– 2g gélatine

– éclats de chocolat noir (la quantité que vous désirez)

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Monter la crème en chantilly légère et réserver au frigo. Faire fondre le chocolat au bain-marie et dissoudre la gélatine essorée dans le lait chaud. Incorporer le lait à la gélatine au chocolat et laisser refroidir. Incorporer la chantilly délicatement puis les éclats de chocolat. Verser sur le fondant à la ricotta, lisser et réserver 2 heures au frigo.

20131003_184937bis

Glaçage au caramel chocolaté:

– 20cl crème liquide entière

– 200g sucre

– 20g beurre en dés

– 2cs eau

– 30g chocolat noir à 70%

Mettre le sucre dans une casserole sur feu moyen et faire chauffer jusqu’à obtenir un caramel. Or du feu, ajouter la crème bouillante et remuer avec une spatule. Remettre sur le feu jusqu’à épaississement. Il se peut qu’il se forme des petits blocs de sucre; ne vous inquiétez pas, ils disparaitront en chauffant et si ce n’est pas totalement le cas, passer à la fin au chinois. Ajouter hors du feu le beurre et le chocolat puis laisser tiédir en remuant de temps en temps. Verser sur la mousse au chocolat et réserver plusieurs heures au frais.

PS: si vous souhaitez réaliser le caramel avec les 2 cs d’eau: mettre le sucre et l’eau sur feu moyen et ne pas remuer jusqu’à caramélisation.

Finition:

– pralin

Décercler et faire adhérer le pralin sur les contours du gâteau et parsemer le dessus.

Réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Vous pouvez sans problème réaliser cet entremet la veille et d’ailleurs Eryn le conseille afin qu’il soit plus fondant et que le parfum du caramel se développe.

20131003_225213

20131003_230239bis

Bonne dégustation 😉

Entremet pommes-caramel

C’est une recette que j’ai essayée lorsqu’Astrid et son homme sont venus dîner la semaine dernière. Je l’ai découverte sur le blog « J’en reprendrais bien un bout ». Nous avons tous les 4 beaucoup apprécié. Malgré son gros volume, c’est finalement un gâteau assez léger en bouche et pas trop sucré que vous pouvez très aisément servir après un bon repas. Il est moelleux, mousseux et fondant grâce aux pommes caramélisées. C’est vraiment un régal.

Pour la base macaronnade amandes-noisettes:

– 80g blancs d’oeufs

– 50g sucre semoule

– 60g sucre glace

– 40g poudre d’amandes

– 30g poudre de noisettes

– noisettes hachées (j’ai mis du pralin)

Préchauffer le four à 200°C. Chemiser le fond d’un moule à charnière de 24cm de diamètre de papier sulfurisé (vous pouvez aussi utiliser un cercle à entremet sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson).

Monter les blancs en neige et les serrer en ajoutant le sucre semoule. Mélanger les autres ingrédients et ajouter délicatement les blancs montés en utilisant une maryse.

Mettre dans le moule, lisser la surface et parsemer de noisettes hachées (pralin pour moi). Enfourner pour 10min. Une fois refroidi, le décoller délicatement et le réserver dans un récipient hermétique. 

Vous pouvez le réaliser jusqu’à 3 jours à l’avance.

20130226_221354

Pour le fondant aux pommes poêlées:

– 1kg pommes épluchées et coupées en cubes

– 50g cassonade

– 1 sachet de sucre vanillé

– 2cs de calvados

– 40g beurre demi-sel

– 3 œufs

– 6cl crème liquide entière

– 2 cs du jus de cuisson des pommes

– 1cs de Maïzena

Préchauffer le four à 180°C. Faire caraméliser les pommes dans les sucres et le calvados. Ajouter le beurre, couvrir et laisser cuire 15 à 20 min. Découvrir et laisser refroidir. Mélanger le reste des ingrédients, mettre les pommes égouttées dans un moule à génoise en silicone de 22cm de diamètre et recouvrir de l’appareil. Enfourner pour 40min. Laisser  tiédir et démouler délicatement. Réserver sur une grille au frigo.

Pour le sablé breton:

– 60g sucre semoule

– 30g jaunes d’oeufs

– 70g beurre demi-sel très mou

– 95g farine

– 4g levure chimique

Blanchir les œufs avec le sucre et ajouter le beurre puis la farine et la levure en mélangeant le moins possible. Mettre cette pâte collante 30min au frigo. Préchauffer le four à 180°C. Abaisser la pâte au centre d’un cercle de 20cm de diamètre. Enfourner pour 25min et couvrir si nécessaire. Le sablé doit rester blond. Laisser refroidir.

Pour la mousse au caramel:

– 100g sucre en poudre

– 20g beurre salé

– 8g gélatine

– 20 + 40 cl de crème liquide entière

Mettre la gélatine 10min dans un grand volume d’eau. Cuire à sec le sucre dans une poêle. Une fois fondu, le décuire en ajoutant le beurre puis 20cl de crème chaude. Incorporer la gélatine essorée et laisser tiédir.

Fouetter la crème en chantilly pas trop ferme. Ajouter le caramel et fouetter pour bien mélanger. Terminer à la maryse.

Montage:

Dans le moule à charnière ou dans un cercle à entremet posé sur le plat de service, placer la base macaronnade puis le fondant aux pommes et enfin le sablé breton. Recouvrir le tout avec la mousse au caramel et lisser. Parsemer avec 50g de pépites de chocolat noir. Mettre au frigo 4 à 5h. Vous pouvez sans problème le réaliser la veille.

20130227_192743bis

Bonne dégustation 😉

Paris Brest

Voici une recette que j’ai réalisée pour l’anniversaire de mon mari car c’est un de ses desserts préférés. C’était la première fois que j’essayais d’en faire et j’ai eu le plus beau des compliments « ils sont meilleurs qu’en boulangerie »! Je compte essayer prochainement une recette de C. Michalak, si je suis séduite je vous ferai un post.

1) Pâte à choux

– pâte à choux (ici)

– amandes effilées

Vous pouvez réaliser 4 à 6 Paris Brest individuels, tout dépend de la taille que vous voudrez leur donner. Avec la poche à douille munie d’une douille, tracer 1 anneau de pâte puis un second collé à l’intérieur du 1er et enfin un 3ième à cheval sur les 2 autres.

paris-brest-etape-15-160

Dorer au jaune et parsemer avec les amandes.

paris-brest-etape-18-160

Cuire environ 25min à 180°C puis mettre en position chaleur tournante et entrouvrir très légèrement le four pendant environ 5min afin d’évacuer l’humidité. Ceci permet d’éviter qu’ils s’affaissent à la sortie du four. Le temps de cuisson peut bien sûre varier en fonction de la taille de vos gâteaux.

2) Crème pralinée

– 25cl lait

– 70g sucre

– 50g jaunes

– 30g Maïzena

– 75g pralin

– 100g beurre

Faire chauffer le lait et 10g sucre. Mélanger les jaunes, 60g sucre et la Maïzena. Ajouter une partie du lait puis la totalité et cuire jusqu’à épaississement. Une fois épaissie, cuire encore 2 min en remuant constamment. Ajouter hors du feu le pralin et 30g de beurre. Couvrir d’un film alimentaire et une fois refroidie, ajouter 70g de beurre mou petit à petit en montant la crème au fouet.

Découper la pâte en 2, mettre la crème dans une poche à douille avec une douille cannelée et déposer la crème sur la pâte à choux. Recouvrir avec l’autre partie du Paris Brest et conserver au frais. Vous pouvez saupoudrer de sucre glace au moment de servir.

P1050269bis

Bonne dégustation 😉