Parmentier de patates douces aux lentilles

Ce plat est juste un régal, même mon fils de 11 mois l’a dévoré! J’ai trouvé la recette dans le livre « Vegan » de Marie Laforêt. La purée de patates douces est fondante et s’associe vraiment à merveille avec les lentilles et herbes fraîches. Ce plat végétalien est riche en protéines grâce aux lentilles et en moindre proportion à la levure de bière. Celle-ci est d’ailleurs riche en vitamines B.

Je ne l’ai pas encore fait alors parlons donc un peu de l’intérêt nutritionnel de la patate douce:

– ses anthocyanines lui confèrent notamment des effets positifs sur la santé cardiovasculaire, la prévention du diabète et du cancer du colon et sur le foie.

– elle contient du bêta-carotène que l’organisme transforme en vitamine A qui ralentit le déclin cognitif. Ce composé neutralise la formation de radicaux libres dans l’organisme et protège ainsi les cellules. Elle protège ainsi des maladies cardiovasculaires et du cancer.

– elle est également riche en vitamine B2, B5, B6, manganèse, vitamine C et cuivre.

Revenons en à ce parmentier! Il est vraiment très simple à faire et surtout très rapide. Le plus long est de cuire chaque élément mais pendant ce temps là, on peut vaquer à ses occupations 😉 Vous pouvez le préparer à l’avance et le passer au four au moment du repas. Pour un repas équilibré à emporter au boulot, il se réchauffe parfaitement au micro-ondes. J’ai modifié 2 petites choses: la quantité de purée de patates douces et celle de crème de soja. Cette recette est compatible avec la cure Cabot.

Pour 4 personnes:

– 1,5kg de patates douces épluchées et coupées en morceaux (j’ai mis 750g)

– 200g lentilles vertes (des noires pour moi)

– 2cs huile d’olives

– 2 échalotes émincées

– 2 gousses d’ail émincées

– 1cs ciboulette ciselée

– 2cs persil haché

– 2cs tamari

– 100ml crème de soja (j’ai mis 20cl)

– 2cs levure maltée

– sel, poivre

Cuire 20 minutes les lentilles dans un grand volume d’eau (je les ai cuites durant 45 minutes car je les aime bien fondantes).

Cuire les patates douces dans de l’eau jusqu’à ce que la lame d’un couteau rentre sans aucune résistance dans celles-ci. Les passer au presse-purée et assaisonner. Réserver.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire revenir les échalotes et l’ail dans l’huile puis ajouter les lentilles égouttées, les herbes et le tamari. Laisser revenir 5 à 10 minutes en remuant très régulièrement. Déposer ce mélange dans le plat.

20140622_164446bis

Recouvrir avec la purée. Lisser puis arroser de crème.

20140622_165311bis

Saupoudrer de levure. Enfourner pour 15 minutes puis quelques minutes sous le grill.

Ps: ayant fais cuire beaucoup plus longtemps les lentilles, j’ai ajouté de l’eau de cuisson de celles-ci en les faisant revenir avec les échalotes… afin de ne pas avoir quelque chose de compact et pâteux une fois sorti du four.

Déguster bien chaud.

20140624_001638Régalez-vous 😉

 

 

Tempeh à la crème de coco et curry

Il y a encore 2 mois, je n’avais jamais entendu parler de ce « truc ». Je pense que je ne suis pas la seule alors il me semble utile de vous en dire un peu plus. Bon je vous préviens tout de suite, ne vous arrêter pas à sa description car elle ne va pas vraiment vous donner l’eau à la bouche 😉

Alors qu’est ce que c’est??? Et bien c’est un aliment à base de soja fermenté originaire d’Indonésie. Il est fabriqué à partir de graine de soja jaunes immatures dépelliculées. Ces graines sont cuites, écrasées puis ensemencées avec un champignon. Lors de la fermentation, des moisissures se forment transformant la préparation en « gâteau compact ».

Son goût évoque les arômes de champignon, noix, levure.

Tout cela c’est bien beau mais ce qui est le plus important c’est tout de même son intérêt nutritionnel: et bien il est très riche en protéines végétales et pauvre en lipides… Il est de plus très riche en vitamines et notamment en vitamine B12 qui est quasi inexistante dans le monde végétal, E et en fer. Il représente donc une très bonne alternative à la viande.

Pour le découvrir, cette recette est vraiment parfaite! La crème de coco et le curry donnent un parfum bien prononcé qui rend donc très discret celui du tempeh tout en permettant d’apprivoiser sa consistance un un peu croquante. J’ai trouvé cette délicieuse recette que j’ai suivie à la lettre mis à part le remplacement du lait de coco par de la crème de coco sur le blog « Miss Pat ». Elle est bien évidemment compatible avec la cure Cabot.

Pour 3 personnes:

– 20 cl lait de coco (j’ai mis de la crème de coco)

– 200g tempeh coupé en dés

– 1 gousse d’ail émincée

– 1cs sauce soja

– 1 pincée de sel

– 1cc curry

– 1cc curcuma

– 1 pincée de piment de Cayenne

Dans une casserole mélanger l’ensemble des ingrédients et cuire 15 minutes sur feu doux. Servir bien chaud accompagné de riz complet ou céréales et de légumes pour un plat équilibré.

Régalez-vous 😉

 

Curry de pois chiches

Le pois chiche est une légumineuse riche en protéines, vitamines, minéraux et fibres alimentaires. Il a comme toutes les légumineuses des effets bénéfiques tels qu’un meilleur contrôle du diabète, une diminution du risque de maladies cardio-vasculaires et une diminution du risque de cancer colo-rectal. C’est donc un aliment santé qu’il convient de consommer régulièrement comme toutes les légumineuses d’ailleurs. Personnellement je n’en mangeais que dans le couscous, autant dire très très rarement mais depuis que nous avons décidé de nous tourner vers un mode d’alimentation plus sain, je me suis penchée sur les possibilités que nous offraient les légumineuses en cuisine. Et j’ai donc par exemple trouvé cette recette sur le blog « Miss pat » qui est vraiment délicieuse et très goûteuse. Nous nous sommes vraiment régalés. Vous pouvez l’accompagner de viande ou poisson mais sachez que cela n’est absolument pas nécessaire car ils sont déjà très riches en protéines. Je l’ai servi tout simplement avec une salade verte assaisonnée d’une vinaigrette à l’huile Quatuor (elle aussi une véritable mine d’or pour la santé ;)). Pour les personnes intéressées, ce plat est compatible avec la cure de Sandra Cabot.

Pour 4 personnes:

– 400g pois chiches cuits

– 20cl lait de coco

– 400g champignons frais coupés en lamelles

– 3 gousses de cardamome

– 1cc gingembre en poudre

– 1/2cc cannelle en poudre

– 1cc curcuma en poudre

– 2 pincées de piment de Cayenne

– 1cc graines de coriandre

– 30 g concentré de tomates

– 2 gousses d’ail émincées

– 2 échalotes émincées

– sel

– Quelques brins de ciboulette

Vous pouvez utiliser des pois chiches en bocaux déjà cuits ou comme moi les préparer vous même. Pour cela il faut les faire tremper 1 nuit dans de l’eau. Le lendemain, jeter l’eau de trempage puis les mettre dans une casserole et verser dessus 3 à 4 fois leur volume d’eau froide. Cuire sur feu doux pendant 1h à 1h30 en fonction de la taille de ceux-ci. Vous pouvez ajouter des aromates à l’eau de cuisson mais il ne faut jamais la saler car le temps de cuisson serait allongé et ils auraient tendance à durcir. Ils sont cuits lorsqu’ils s’écrasent en appuyant avec une fourchette.

Je ne sais pas exactement quelle quantité de pois chiches secs il faut pour faire 400g de cuits car j’en avait cuit en même temps pour un taboulé mais je dirais environ 200g.

Passons à la recette: piler les graines de coriandre puis verser l’ensemble des ingrédients dans une casserole excepté la ciboulette. Laisser cuire sur feu doux pendant 15 minutes. Servir parsemé de brins de ciboulette.

20140428_205707Régalez-vous 😉

Dahl aux 2 lentilles et aux épices

Mercredi mes parents sont venus manger à la maison. Je voulais leur faire un repas savoureux mais sain et équilibré. Je leur ai entre autre servi ce plat tout droit venu du blog « Miss Pat ». Il est très simple et très rapide à réaliser. Tout le monde l’a adoré! C’était vraiment succulent! Les lentilles corail et vertes étaient fondantes avec un délicieux goût d’épices. Vous pouvez sans soucis le servir à vos enfants car malgré sa richesse en épices, il n’est pas fort. Pour les personnes intéressées, ce plat est compatible avec la cure de Sandra Cabot.

Pour 6 personnes:

– 150g lentilles vertes

– 150g lentilles corail

– 40cl crème de coco

– 50cl eau

– 2 grosses carottes coupées en petites rondelles

– 1 boîte de 400g de tomates pelées

– 1 poivron rouge (je n’en avais pas) coupé en dés

– 2 oignons émincés

– 2cs huile de coco (ou olive…)

– 2cc cannelle en poudre

– 2cc curry en poudre

– 6 capsules de cardamome verte

– persil

– sel, poivre

Faire revenir les oignons et les épices dans l’huile pendant quelques minutes. Retirer les capsules de la cardamome et piler les graines. Ajouter dans la casserole les tomates, les carottes, le poivron, les lentilles (je n’ai mis que les vertes au départ), la cardamome, l’eau et la crème de coco. Laisser cuire sur feu doux pendant 40 minutes en remuant régulièrement. Ajouter de l’eau au cours de la cuisson si nécessaire. Avant de servir, saler, poivrer et parsemer de persil haché.

PS: J’ai laissé cuire environ 1h10 afin qu’elles soient bien fondantes et j’ai ajouté les lentilles corail 20 minutes avant la fin.

20140430_130052 bis

Régalez-vous 😉