Bûche Nougat – Framboise – Citron

Tout d’abord un grand merci pour tous les compliments reçus pour cette bûche sur facebook. J’ai essayé de faire au plus vite pour vous donner sa recette. On ne sait jamais si quelqu’un veut la tenter pour le dessert de noël 😉 Elle est composée d’un biscuit joconde très moelleux incrusté d’amandes concassées, d’un crémeux citron jaune très acidulé, d’une mousse et d’un confit de framboise ainsi que d’une mousse au nougat qui apporte la douceur au dessert. Beaucoup de mes goûteurs l’ont mise sur la première marche du podium parmi toutes mes récentes créations. Il ne me reste plus qu’à en faire une encore meilleure. La prochaine est d’ailleurs déjà en pleine réalisation. Histoire de vous mettre l’eau à la bouche je vous donne ses parfums: fraise – menthe – chocolat… Allez je repars en cuisine 😉

DSC_0677bis

 

Pour le kit Ali Di Fata de chez Silikomart: (ici)

kleibait product7433_image3_size1Pour le confit de framboises:

  • 240g purée de framboises
  • 65g sucre semoule
  • 3,3g pectine NH

Pour la purée de framboises il suffit de mixer des framboises puis passer cette purée au chinois.

Chauffer la purée sur feu doux puis incorporer le sucre mélangé à la pectine. Faire cuire sur feu doux en mélangeant constamment jusqu’à atteindre 106°C. Mettre dans une poche à douille puis couler dans l’insert pistil et sur le tapis 1 rainure sur 2.

Réserver le tapis recouvert de film transparent à température ambiante et l’insert au congélateur au minimum 2 heures.

DSC_0624bis

Pour la mousse framboise:

  • 106g purée de framboises
  • 3g gélatine en poudre + 18g eau
  • 20g blancs d’œufs
  • 40g sucre semoule
  • 10g eau
  • 90g crème liquide entière

Réhydrater la gélatine dans l’eau froide au minimum 15 minutes.

Chauffer sur feu moyen l’eau avec le sucre jusqu’à atteindre 118°C. Simultanément, monter les blancs en neige puis verser le sirop obtenu en filet tout en continuant à fouetter. Poursuivre jusqu’à atteindre la température de 40°C. Vous venez de réaliser une meringue italienne.

Monter la crème bien froide comme une chantilly dans un récipient passé quelques dizaines de minutes au frigo.

Mélanger délicatement 52g de meringue italienne à la chantilly.

Chauffer la gélatine au micro-ondes afin d’atteindre 60°C puis l’incorporer à la purée et l’ajouter au mélange précédent.

Couler une partie de la mousse dans l’insert fleur puis déposer l’insert pistil congelé et recouvrir de mousse framboise. Lisser à la spatule et réserver 3 heures au minimum au congélateur.

DSC_0621bis

Pour le crémeux citron:

  • 98g sucre
  • 113g jus de citrons jaunes
  • 3 œufs
  • 150g beurre à température ambiante
  • zestes de 2 citrons jaunes
  • 1,5g gélatine en poudre + 9g eau

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Mélanger les œufs, le sucre, le jus et les zestes puis faire cuire le mélange au bain-marie jusqu’à atteindre 82°C. Hors du feu, ajouter la gélatine fondue à 60°C au micro-ondes. Lorsque la température atteint 40°C, ajouter le beurre et mixer au mixeur plongeant afin d’homogénéiser la crème.

Couler une partie du crémeux dans le grand insert puis déposer l’insert fleur congelé.

DSC_0623bis

Recouvrir de crémeux citron. Réserver au minimum 4 heures au congélateur.

Pour le biscuit joconde:

  • 9g sucre semoule
  • 53g sucre glace
  • 60g blancs d’œufs
  • 68g poudre d’amandes
  • 90g œufs
  • 6g miel
  • 13g beurre doux
  • 19g farine
  • amandes concassées

Préchauffer le four à 170°C.

Mélanger le sucre glace et la poudre d’amandes puis les œufs au fouet durant 10 minutes à vitesse 3.

Incorporer délicatement la farine à la maryse puis le beurre fondu avec le miel.

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre semoule puis les incorporer au mélange précédent.

Retirer délicatement le tapis du moule rectangulaire puis y verser la pâte. Parsemer d’amandes concassées.

DSC_0626bis

Enfourner pour 9 minutes.

DSC_0628bis

Réserver sur une grille.

Pour la mousse nougat:

  • 225 + 150g crème liquide entière
  • 150g nougat
  • 4,5g gélatine en poudre + 27g eau

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire fondre le nougat dans 150g de crème puis mixer au mixeur plongeant et ajouter la gélatine fondue à 60°C au micro-ondes. Mixer de nouveau.

DSC_0633bis

Monter la crème froide restante dans un bol réservé quelques dizaines de minutes au frigo puis l’incorporer à la crème au nougat lorsqu’elle atteint 40°C. Débarrasser dans une poche à douille.

DSC_0635bis

Repositionner le tapis dans la base puis remplir les rainures restantes et recouvrir la totalité du tapis avec la mousse et lisser à la spatule. Réserver 30 minutes au congélateur et conserver le reste de la mousse à température ambiante.

DSC_0638bis

Montage:

Démouler le grand insert.

Découper le biscuit joconde afin qu’il le recouvre excepté sa base.

Étaler une fine couche de mousse nougat afin que le biscuit adhère bien.

DSC_0637bis

Le déposer sur le grand insert congelé. Réserver.

DSC_0641bis

Sortir délicatement le tapis du moule rectangulaire et le déposer délicatement dans la base.

DSC_0642bis

Déposer le grand insert congelé.

DSC_0643bis

Fermer avec l’autre partie du moule.

Recouvrir de mousse nougat puis déposer le rectangle restant de biscuit joconde. Congeler une nuit.

Démouler puis décorer selon vos goûts. Laisser décongeler quelques heures au frigo.

PS: vous pouvez sans problème la conserver plusieurs jours au congélateur.

DSC_0667bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

 

Bûche ananas-vanille-coco

Je vous présente donc mon premier essai du kit Ali Di Fata de Silikomart. Comme vous le verrez sur les photos ma bûche présente des imperfections mais je suis tout de même contente du résultat pour une première surtout qu’aucune recette n’est proposée avec… Je suis partie des saveurs d’une recette proposée il y a quelques semaines en ajoutant ou modifiant certaines parties. La bûche est constituée successivement d’une génoise coco, d’un croustillant amande/vanille, d’une mousse au fromage blanc citronnée, d’un crémeux vanille, d’une mousse ananas au rhum et d’un cœur d’ananas caramélisé à la coco et au rhum. Pour la déco j’ai choisi de faire un namelaka coco (crème ultra fondante qui cristallise lentement) et une gelée d’ananas au rhum. Vous verrez que sa réalisation est assez longue mais le résultat est vraiment sympa et le gros avantage pour les fêtes est que vous pouvez sans soucis la faire quelques semaines à l’avance.

Vous verrez qu’il vous restera de petites quantités de certaines préparations. Comme à l’habitude je vous conseille de vous préparer de petites verrines que vous pourrez congeler et ressortir plus tard pour un petit dessert gourmand 😉

DSC_0444bis

Pour le kit Ali Di Fata de chez Silikomart: (ici)

kleibait product7433_image3_size1Pour le cœur d’ananas caramélisé au rhum:

  • 85g ananas coupé en petits morceaux
  • 10g sucre
  • 15g rhum
  • vanille
  • 1cs noix de coco râpée
  • 1g pectine NH
  • colorant jaune

Faire revenir l’ananas avec le sucre et le beurre jusqu’à ce qu’il soit bien caramélisé. Ajouter le rhum et faire flamber. Incorporer la coco, la pectine et le colorant et mixer hors du feu avec le mixeur plongeant. Débarrasser dans une poche à douille puis le déposer dans l’insert pistil et congeler pour au moins 2h, il doit être facilement démoulable.

DSC_0367bis

Pour la fleur de mousse ananas au rhum:

  • 142g purée d’ananas
  • 10g jus de citron
  • 3,7g gélatine en poudre
  • 20g blancs
  • 40g sucre
  • 10g eau
  • 10g rhum
  • 120g crème liquide montée (comme une chantilly)

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire bouillir la purée avec le citron puis incorporer la gélatine essorée et le rhum hors du feu. Réserver.

Commencer par faire une meringue italienne en faisant chauffer l’eau et les 40g de sucre jusqu’à atteindre 118°C. Parallèlement monter les bancs en neige et verser le sirop obtenu en un mince filet tout en fouettant. Fouetter à vitesse maximale jusqu’à redescendre à 40°C.

PS: j’ai intentionnellement doublé les proportions car il est vraiment difficile de réaliser une belle meringue avec des quantités inférieures.

Une fois la purée tiédie, incorporer délicatement la crème montée et la moitié de la meringue italienne.

DSC_0365bis

Débarrasser dans une poche à douille et en couler une partie dans l’insert fleur.

DSC_0372bis

Déposer l’insert pistil congelé et recouvrir de mousse. Lisser et congeler au minimum 2 heures.

DSC_0373bis

Pour le crémeux vanille:

  • 300g crème liquide
  • 8g extrait de vanille liquide sans alcool
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • 75g jaunes
  • 50g sucre
  • 5g gélatine

Réhydrater 15 minutes la gélatine dans de l’eau froide.

Faire chauffer la crème avec la vanille et laisser infuser hors du feu 15 minutes.

Blanchir les jaunes avec le sucre puis verser la crème vanillée tout en fouettant. Remettre sur le feu et cuire jusqu’à atteindre 82°C ou jusqu’à ce que la préparation nappe la cuillère afin de réaliser une crème anglaise. Incorporer hors du feu la gélatine essorée et mélanger. Laisser tiédir.

DSC_0383bis

Couler une petite quantité dans le fond du grand insert puis congeler 1heure afin de pouvoir déposer l’insert fleur congelé démoulé sans qu’il s’enfonce dans le crémeux.

DSC_0378bis

Réserver le reste du crémeux à température ambiante.

Déposer l’insert fleur puis recouvrir avec le reste du crémeux. Congeler pour au moins 3 heures.

Pour la génoise:

  • 75g œuf
  • 47g farine
  • 47g sucre
  • coco râpée

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir l’œuf avec le sucre puis chauffer au bain-marie à 40°C tout en fouettant. Continuer à fouetter dans le bol du robot jusqu’à complet refroidissement. Incorporer délicatement la farine tamisée puis étaler dans le moule et saupoudrer de coco.

DSC_0385bis

Enfourner pour +/- 8 minutes. La pointe du couteau doit ressortir propre.

Réserver dans un torchon humide.

Croustillant amande/vanille:

  • 35g poudre d’amandes
  • 5g sucre glace
  • 2,5g beurre mou
  • 1/2cc vanille en poudre
  • 22,5g chocolat blanc fondu
  • 0,3g sel
  • 12,5g feuilletine (ou gavottes émiettées)

Mixer la poudre d’amandes et le sucre glace afin d’obtenir une pâte. Incorporer le reste des ingrédients. Étaler finement entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Réserver au frigo.

Pour la gelée d’ananas:

  • 200g purée d’ananas
  • 28g sucre
  • 1,2g pectine NH
  • 15g rhum

Chauffer la purée puis incorporer le sucre mélangé à la pectine puis faire bouillir 1minute tout en mélangeant. Hors du feu, ajouter le rhum puis débarrasser dans une poche à douille. Une fois la préparation tiède, la déposer dans une rainure sur 2.

DSC_0387bis

Pour le namelaka à la noix de coco:

  • 133g crème
  • 3,3g glucose
  • 67g lait de coco
  • 10g coco râpée
  • 114g chocolat blanc
  • 2,4g gélatine

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire chauffer le lait de coco sur feu doux avec le glucose. Incorporer la gélatine essorée puis verser le tout en 3 fois sur le chocolat tout en mélangeant à la maryse afin de réaliser l’émulsion. Il est normal qu’à un moment la préparation tranche mais au fur et à mesure de l’ajout du lait chaud, vous obtiendrez un appareil bien lisse. Ajouter la crème et la coco et mixer au mixeur plongeant. Passer au chinois et réserver dans une poche à douille. Une fois la préparation légèrement prise, la déposer dans les rainures restantes.

DSC_0388bis

Pour la mousse au fromage blanc citronnée:

  • 137g fromage blanc
  • 4,1g gélatine + 24,6g eau
  • 28,1g jaunes d’oeufs
  • 24,4g eau
  • 37g sucre
  • 155g crème liquide entière montée comme une chantilly
  • zestes de 2/3 d’un citron jaune
  • colorant jaune citron

Verser l’eau sur la gélatine afin de la réhydrater quelques minutes.

Chauffer l’eau avec le sucre jusqu’à atteindre 118°C. Simultanément, commencer à fouetter les jaunes puis verser en filet le sirop tout en continuant à fouetter. Poursuivre 3 minutes puis incorporer la masse gélatine fondue à 60°C. Continuer à fouetter 1 minute.

Incorporer le fromage blanc et les zestes.

Monter la crème au fouet dans un récipient froid afin d’obtenir une texture de chantilly puis l’incorporer au mélange précédent.

Étaler sur les bandes de gelée d’ananas et de namelaka de coco et lisser à la spatule.

DSC_0389bis

Mettre au frigo jusqu’à ce que les 3 éléments soient bien pris.

Réserver le reste de la mousse à température ambiante.

Montage:

Démouler le grand insert congelé.

DSC_0375bis

Découper la génoise afin qu’elle le recouvre excepté sa base.

DSC_0392bis

Étaler une fine couche de mousse afin que la génoise adhère bien à l’insert. Réserver.

DSC_0393bis

Découper le croustillant aux dimensions de la partie restante de la génoise qui servira de base à la bûche.

DSC_0395bis

Étaler une très fine couche de mousse sur la génoise.

DSC_0398bis

Déposer dessus le croustillant. Réserver.

DSC_0399bis

Sortir délicatement le tapis du moule rectangulaire et le déposer délicatement dans le fond de la base.

DSC_0401bis

Déposer le montage grand insert / génoise.

DSC_0402bis

Fermer avec l’autre partie du moule.

DSC_0403bis

Recouvrir de mousse.

DSC_0405bis

Déposer le montage génoise / croustillant. Réserver une nuit au congélateur.

DSC_0408bis

Démouler puis pulvériser au pistolet du nappage neutre additionné de 10% d’eau (vous pouvez aussi utiliser un pinceau). Laisser décongeler quelques heures au frigo.

PS: vous pouvez sans problème la conserver plusieurs jours au congélateur.

DSC_0422bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

 

 

 

Entremet cassis-framboise-citron

Aujourd’hui je vous propose ce dessert aux notes acidulées. J’avais envie d’y mettre du cassis et après des heures de réflexion j’ai décidé de l’associer tout simplement au citron et à la framboise. Je n’étais qu’à moitié confiante et finalement j’ai adoré et tous mes goûteurs aussi 😉 Comme à mon habitude je me suis attachée à y mettre différentes textures: une dacquoise citronnée apportant le fondant et le moelleux, un streusel pour le croustillant, un crémeux cassis-framboises, une compotée de cassis et enfin une mousse citron jaune. Vous verrez qu’il est finalement relativement rapide et simple à réaliser.

DSC_0503bis

DSC_0494bis

Pour un moule Harmonie de chez Silikomart (ici) soit 6 personnes:

Si vous souhaitez utiliser un autre moule, je vous indique les dimensions de celui-ci:

Diamètre: 180 mm

Hauteur: 50 mm

Pour la compotée de cassis:

  • 200g purée de cassis
  • 15g glucose
  • 23g sucre
  • 3g pectine NH

Faire chauffer la purée avec le glucose. Ajouter la pectine mélangée au sucre tout en fouettant et chauffer jusqu’à atteindre 106°C. Débarrasser dans une poche à douille et la déposer dans 2 cercles du moule à insert silikomart (ici). Réserver au moins 2heures au congélateur.

Pour la mousse citron:

Pour le crème citron:

  • zestes d’1/3 citron jaune
  • 50g sucre
  • 50g œufs
  • 27g jus de citron jaune
  • 33g beurre doux pommade

Blanchir les œufs avec le sucre. Ajouter le jus, les zestes et cuire dans une casserole sur feu moyen jusqu’à atteindre 82°C. Incorporer le beurre lorsque le mélange atteint 40°C puis mixer au mixeur plongeant. Réserver.

DSC_0457bis

  • 120g crème citron
  • zestes d’1/3 de citron
  • 11g jus de citron jaune
  • 2g gélatine en poudre + 12g eau
  • 127g crème liquide entière montée en chantilly

Réhydrater la gélatine dans l’eau froide 10 minutes puis la chauffer 30 secondes au micro-ondes et la mélanger à la crème citron. Ajouter le jus et les zestes puis incorporer la crème montée. Verser la préparation dans le moule sur 1 à 2 cm en fonction des zones du moule.

DSC_0458bis

Réserver au minimum 1heure au congélateur.

Pour le streusel:

  • 30g beurre salé
  • 30g sucre
  • 30g poudre d’amandes
  • 30g farine

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger les ingrédients, faire de grosses miettes et les déposer sur une plaque. Enfourner pour 6 minutes.

DSC_0470bis

Durant la cuisson, préparer la dacquoise.

Pour la dacquoise citron:

  • 60g blancs
  • 50g sucre semoule
  • 50g poudre d’amandes
  • 30g sucre glace tamisé
  • 15g farine tamisée
  • zestes des 3/4 d’un citron jaune

Préchauffer le four à 180°C.

Monter les blancs puis les serrer avec le sucre semoule. Incorporer délicatement à la maryse le reste des ingrédients.

DSC_0465bis

Verser la préparation dans un moule de 18cm de diamètre.

DSC_0468bis

Déposer dessus le streusel sortant juste du four. Enfoncer légèrement les miettes et enfourner pour +/- 12 minutes. Laisser refroidir avant de démouler.

Pour le crémeux cassis – framboise:

  • 107g purée de cassis
  • 108g purée de framboise
  • 65g jaunes d’oeufs
  • 80g œufs
  • 52,5g sucre
  • 2g gélatine en feuille
  • 82,5g beurre doux pommade

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans l’eau froide.

Blanchir les jaunes et les œufs avec le sucre puis ajouter la purée et cuire sur feu doux en fouettant continuellement jusqu’à atteindre 82°C. Hors du feu, incorporer la gélatine essorée.

Une fois la température à 40°C, incorporer le beurre puis mixer au mixeur plongeant. Réserver.

DSC_0461bis

Déposer les 2 cercles de gelée sur la mousse.

DSC_0476bis

Verser le crémeux. Déposer par dessus le biscuit (streusel du côté du crémeux) et bien appuyer. Réserver une nuit au congélateur et démouler.

DSC_0478bis

PS: vous pouvez sans problème le conserver plusieurs jours au congélateur.

Pour le glaçage miroir:

  • 75g eau
  • 150g glucose
  • 150g sucre
  • 100g lait concentré sucré
  • 70g masse gélatine (càd 10g de gélatine en poudre 200 bloom réhydratée dans 60g d’eau)
  • 150g chocolat de couverture ivoire (chocolat blanc)
  • colorant violet

Chauffer à 103°C l’eau, le glucose et le sucre.

Verser ce mélange sur le lait concentré puis ajouter la masse gélatine fondue à 60 degrés.

Verser sur le chocolat et le colorant puis laisser fondre 2/3 minutes.

Mixer 4 minutes au mixeur plongeant en faisant attention de ne pas incorporer d’air afin d’éviter la formation de bulles.

Verser dans un récipient, filmer au contact et le fermer. Réserver au frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain réchauffer au bain-marie à 35°C environ. Mixer 1 minute puis couler lorsqu’il atteint 28/30°C.

DSC_0487bis

Régalez-vous;)

 

 

 

Tarte au citron jaune

Habituellement, lorsque je fais une tarte au citron, je réalise toujours celle au citron vert que je vous ai déjà proposé. Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de changement en utilisant des citrons jaunes et en m’inspirant de la recette de Cyril Lignac. Nous avons été totalement séduits! La crème est douce mais très parfumée et la gelée de citron apporte le petit coup de peps que je recherche impérativement dans ce genre de dessert. La pâte sucrée est fondante et les meringues apportent la petite touche croustillante. Rien à ajouter, c’est un délice 😉

Pour les mini meringues (vous en aurez trop):

– 30g blanc d’œuf à température ambiante

– 28g sucre semoule

– 28g sucre glace tamisé

– colorant jaune en poudre (facultatif)

Préchauffer le four à 85°C.

Monter les blancs en neige additionnés éventuellement du colorant en incorporant petit à petit le sucre semoule. Une fois les blancs bien fermes, incorporer délicatement à la maryse le sucre glace. Remplir une poche à douille munie de la douille de votre choix et dresser les meringues sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier sulfurisé. Enfourner pour plus ou moins 1 heure. Le temps de cuisson dépend de la taille de vos meringues.

DSC_0502bis

Faire refroidir sur une grille puis conserver dans une boîte hermétique.

Pour un cercle de 24cm de diamètre:

– 75 beurre doux

– 15g poudre d’amandes

– 50g sucre glace

– 1/4 gousse de vanille

– 30g œuf

– 1g fleur de sel

– 125g farine

Mettre le beurre en pommade puis ajouter l’œuf, le sucre, la poudre d’amandes, le sel puis la farine. Étaler la pâte sur environ 2-3mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Réserver au minimum 2 heures au frigo puis foncer le cercle à tarte.

Piquer à la fourchette le fond de tarte et enfourner pour environ 20 minutes à 170°C.

Pour la crème au citron jaune:

– 130g sucre

– 150g jus de citrons jaunes

– 4 œufs

– 200g beurre à température ambiante

– zestes de 3 citrons jaunes

– 1 feuille de gélatine

Réhydrater la gélatine 20 minutes dans de l’eau froide.

Mélanger les œufs, le sucre, le jus et les zestes puis faire cuire le mélange au bain-marie jusqu’à atteindre 83°C. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée. Lorsque la température atteint 40°C, ajouter le beurre et mixer au mixeur plongeant afin d’homogénéiser la crème. Réserver au frigo dans une poche à douille munie d’une douille unie.

Pour la gelée de citron:

– 100g jus de citrons jaunes

– 20g sucre

– 2g pectine

Mélanger le sucre et la pectine.

Faire chauffer le jus de citron puis y ajouter le mélange sucre-pectine et porter à ébullition tout en mélangeant. Poursuivre la cuisson 1 minute. Réserver avec un film au contact. Une fois à température ambiante, mettre la gelée dans une poche à douille munie d’une douille fine.

Dressage:

Pocher la crème sur le fond de tarte précuit. Entre chaque boule, pocher une petite quantité de gelée. Décorer avec les petites meringues et parsemer de zestes de citron jaune. Servir immédiatement.

DSC_0517bis

Régalez-vous 😉

 

 

Carrot cake et son glaçage à la crème au beurre légère

Depuis très très longtemps je veux tester un carrot cake mais j’ai toujours repoussé cet essai…

Après avoir réalisé mon Délice pistache-framboises il me restait pas mal de crème au beurre légère. Tout de suite j’ai pensé à ce gâteau qui ne pourrait être qu’un régal avec un tel glaçage. J’ai décidé qu’il était enfin temps de me lancer… Sans surprise, j’ai adoré! Il a une texture légèrement humide, moelleuse, fondante et est très parfumé grâce aux fruits secs et épices. Le glaçage apporte vraiment un plus. J’ai décidé de le parfumer avec de la vanille et des zestes de citron vert. L’association de toutes ces saveurs était vraiment à tomber 😀

20141129_152120bis

Pour un moule à manqué de 24cm de diamètre:

– 80g farine

– 160g poudre d’amandes

– 180g sucre de canne brun vanillé maison

– 4 œufs

– 350g carottes râpées

– 60g noix de pécan concassées

– 25g cranberries

– 25g raisins secs

– 1 sachet de levure chimique

– 2cc rases cannelle en poudre

– 1cc rase gingembre en poudre

– 1cc rase de noix de muscade

– 1/2 cc sel

– le jus d’1 citron jaune et 1 citron vert (80g au total pour moi)

– zestes d’1 citron vert

Préchauffer le four à 180°C.

Blanchir les jaunes avec le sucre. Ajouter un par un l’ensemble des ingrédients en terminant par les carottes. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation. Verser dans le moule beurré et enfourner pour environ 40 minutes.

Démouler le gâteau à la sortie du four et le laisser refroidir sur une grille.

Pour le glaçage:

– +/- 400g crème au beurre légère à température ambiante (ici)

– zestes d’1 citron vert

– grains d’1 gousse de vanille

Mélanger au fouet la crème avec les zestes et la vanille. Verser la préparation dans une poche à douille munie de la douille de votre choix (pour moi une douille étoile)

Montage:

Décorer selon vos envies avec le glaçage conservé à température ambiante. J’ai choisi de dessiner des fleurs: pour cela il suffit de partir du centre de celles-ci et de tourner afin de former des cercles collés les uns aux autres. Réserver quelques heures au frigo et l’en sortir 30 minutes avant la dégustation.

20141129_152200bis

Régalez-vous 😉

Riz complet à la noix de coco

Je n’étais pas très fan de la noix de coco mais depuis notre changement d’alimentation je l’utilise beaucoup et j’ai appris à l’apprécier, je dirais même plus l’adorer! Ce plat sucré-salé nous a vraiment emballés! Le riz malgré le fait qu’il soit complet est bien moelleux et fondant. Les notes de citron, coco et gingembre se marient à merveille avec celui-ci. Outre le fait que vous vous régaliez, ce plat grâce au riz complet en particulier vous apporte des protéines, vitamines, minéraux et fibres, vous faites donc du bien à votre santé 😉 Vous pouvez l’accompagner de quelques légumes vapeur ou bien une salade verte par exemple. J’allais oublier, pour les personnes intéressées, ce plat est compatible avec la cure de Sandra Cabot 😉

Pour 4 à 6 personnes:

– 135g riz complet

– 135g riz rouge complet

– 400ml crème de coco

– 40cl eau

– 100g oignon émincé

– 70g raisins secs ou cranberries séchées

– 50g jus de citron vert ou jaune

– 1 petite cc gingembre en poudre

– QS piment de Cayenne

– 1cs huile d’olives

– sel

Mettre dans une casserole le riz, le lait de coco et l’eau puis porter à ébullition. Baisser le feu puis couvrir. Laisser cuire pendant environ 40 minutes. Rajouter un peu d’eau si nécessaire mais à la fin du temps de cuisson tout le liquide doit être absorbé.

Pendant ce temps, faire revenir l’oignon dans l’huile et réserver.

Au terme de la cuisson, ajouter le reste des ingrédients, bien mélanger et servir sans attendre.

20140512_145427bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

La Carioca

Ce dessert est celui du chef Jérôme de Oliveira dont il a partagé la recette dans « Fou de Pâtisserie ». Il est composé successivement d’un biscuit capucine coco, d’un croustillant coco au gianduja, d’ananas rôti, d’un crémeux caramel-passion, d’une bavaroise passion et d’un glaçage citron. Toutes ces couches se marient à merveille et apportent un jeu de textures très intéressant. L’alliance de tous ces parfums est juste parfaite. Je le referai sans hésiter! Il faudra par contre vous armer de patience car il est long à confectionner.

20140118_212541bis

Je suis désolée j’avais 3 gâteaux à réaliser le même jour et du coup j’ai oublié de prendre des photos à chaque étape. Pour le streusel et le gianduja la recette n’était pas donnée, je vous en propose donc une mais vous pouvez bien sûr en utiliser une autre. J’ai utilisé un moule à charnière de 20 cm de diamètre.

Pour le gianduja:

– 250g noisettes

– 250g sucre glace

– 100g chocolat au lait à 40%

– 30g  beurre de cacao

Torréfier au four les noisettes une quinzaine de minutes à 160°C. Laisser refroidir et les monder c’est à dire retirer leur peau (je les mets dans un torchon et les frotte les unes contre les autres).

Mixer les noisettes avec le sucre jusqu’à obtenir une pâte.

Faire fondre au bain-marie le chocolat et le beurre de cacao hachés et les ajouter à la pâte de noisettes. Mixer de nouveau et réserver dans un pot. Vous aurez avec cette recette bien évidemment beaucoup trop de gianduja mais vous pouvez le conserver pour une autre recette dans une boîte hermétique ou encore l’utiliser pour faire une délicieuse pâte à tartiner dont je vais vous donner une recette 😉

Il restera donc 580g de gianduja auxquels il faudra ajouter 21g de lait en poudre, 8g cacao amer, 8g d’huile de noisettes, 2,5g de fleur de sel. Mixer de nouveau. Conserver à température ambiante dans un pot hermétique. Sa consistance étant trop liquide à mon goût à la sortie du mixeur, je mets mes pots quelques minutes au frigo jusqu’ à obtenir ma consistance idéale puis je les conserve à température ambiante.

Pour le streusel:

– 40g beurre salé mou

– 40g sucre

– 40g poudre d amandes

– 40g farine

Mélanger l’ensemble des ingrédients et émietter la pâte du bout des doigts. Répartir sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour une dizaine de minutes à 180°C. Réserver.

Pour le biscuit capucine coco:

– 30g amandes en poudre

– 30 g noix de coco râpée

– 10g farine T55

– 45g sucre glace

– 65g blancs d’oeufs

– 30g sucre semoule

Préchauffer le four à 170°C.

Monter les blancs d’oeufs puis ajouter le sucre et continuer à fouetter jusqu’à ce qu’ils soient bien serrés. Mixer la poudre d’amandes, la noix de coco, la farine et le sucre glace puis verser sur les blancs montés. Etaler le mélange de façon homogène sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 15 minutes.

Laisser refroidir et découper le biscuit aux dimensions de votre cadre.

Pour le croustillant coco:

– 100g streusel cuit

– 50g gianduja noisette lait

– 15g feuillantine (ou des gavottes émiettées)

– 10g noix de coco râpée

Torréfier la noix de coco dans une poêle ou au four.

Mélanger le streusel, la noix de coco torréfiée, la feuillantine et le gianduja.

Déposer le biscuit au fond du moule à charnière puis étaler dessus le mélange au gianduja.

Pour l’ananas rôti:

– 200g ananas en cubes (j’ai pris du Victoria)

– 40g cassonade

– 40g rhum brun

Faire cuire l’ananas au four et l’égoutter.

Faire chauffer le sucre dans une casserole jusqu’à obtenir un caramel. Ajouter les ananas et le rhum.

Étaler sur le croustillant coco.

Pour le crémeux caramel passion:

– 57g sucre semoule

– 29g sirop de glucose

– 68g crème liquide entière

– 1g fleur de sel

– 1 feuille de gélatine

– 56g beurre extra fin

– 41g purée de passion

– 1 gousse de vanille

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Faire un caramel avec le sucre et le glucose. Ajouter la crème et la purée de passion tiédies, la fleur de sel et la vanille. Cuire à 104°C.

Ajouter la gélatine essorée, le beurre froid en dés et mixer.

20140117_142755bisCouler le crémeux sur l’ananas rôti.

20140117_143320bis

Pour la bavaroise passion (j’ai doublé les proportions car j’avais peur que la base soit trop épaisse par rapport à la mousse. C’était très bon ainsi mais finalement après avoir goûté, cela n’est peut être pas nécessaire.)

– 50g lait entier

– 50g sucre semoule

– 40g jaunes d’oeufs

– 75g purée de passion

– 2 feuilles de gélatine

– 20g eau

– 100g crème liquide entière

Verser la crème dans un saladier et mettre le tout au frigo. Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide. Cuire à 84°C le lait, le sucre et les jaunes à 84°C. Ajouter hors du feu la gélatine essorée.Verser ce mélange sur la purée de passion. Monter la crème bien froide et l’ajouter au mélange.

Etaler la bavaroise sur la préparation et mettre au congélateur pendant au moins 2 heures.

Pour le glaçage au citron:

– 40g nappage Starfix

– 5g eau

– 5g jus de citron vert

– 10g sucre semoule

– 1/4 d’un zeste de citron vert

– 1/4 d’un zeste de citron jaune

– 0,5g colorant jaune citron

Faire chauffer l’eau, le sucre et le jus de citron pour obtenir un sirop. Ajouter le colorant. Étaler une fine couche de glaçage sur l’entremet durci au congélateur. Une fois le glaçage refroidi, ajouter les zestes.

20140118_212527bis

 Bonne dégustation 😉

Poêlée de pommes de terre au poulet et chorizo

Voici un petit plat parfait pour le dîner, très rapide et simple à réaliser. J’ai trouvé l’idée sur le blog « La tambouille de Bouille ». Elle est délicieusement parfumée grâce au chorizo mais également à la garniture aromatique. Je réalisais cette recette pour terminer un morceau de chorizo et finalement nous nous sommes tellement régalés que je compte bien en racheter pour la réaliser de nouveau 🙂

Pour 4 à 6 personnes:

– 1kg pommes de terre épluchées et coupées en dés

– 600g d’escalopes de poulet coupées en dés

– 1 chorizo sans la peau coupé en rondelles

– 1 oignon émincé

– 4 gousses d’ail émincées

– 3 tomates coupées en dés

– 1 citron jaune coupé en rondelles

– 3 feuilles de laurier

– 2 pincées de piment d’Espelette

– herbes de Provence

– huile d’olives

– sel, poivre

Faire rissoler les pommes de terre 5 minutes dans +/- 3 cs d’huile d’olive. Ajouter le laurier, le sel, le poivre et l’ail et cuire à couvert 30 minutes en remuant régulièrement.

Faire revenir l’oignon, le poulet, le chorizo et les tomates dans un peu d’huile d’olives. Ajouter les pommes de terre, le piment, les herbes de Provence et enfin le citron. Mélanger et laisser mijoter 10 minutes. Servir bien chaud.

20130728_184630

Bon appétit 😉