Coupe baba

Pour réaliser ces coupes je me suis largement inspirée d’une recette du magasine « Fou de Pâtisserie » tout en choisissant des parfums différents. J’ai conservé la recette du baba, du jus de citron vert et des raisins au rhum. J’ai choisi d’associer les mini-babas imbibés d’un sirop de rhum et citron vert à un sorbet fraise-pistache et un sorbet ananas ainsi qu’à des framboises et cubes d’ananas. Le tout est accompagné d’une délicieuse chantilly vanillée et de raisins macérés dans le rhum ambré. Je suis mal placée pour vous vanter les qualités de ce dessert car je déteste le baba mais pourtant j’ai beaucoup apprécié cette petite coupe. En effet, je n’ai pas été transportée par les mini-babas mais le reste m’a beaucoup plu 🙂

Pour 10 coupes:

Pour le sorbet ananas:

– 110g eau minérale

– 65g sucre semoule

– 25g glucose en poudre

– 290g ananas mixé

Chauffer l’eau avec le glucose en poudre et le sucre. Faire bouillir et refroidir rapidement. Ajouter l’ananas puis mixer. Mettre au frigo une nuit (ou plusieurs heures afin que la préparation soit très froide).

DSC_1183bis

Mettre en sorbetière puis réserver au congélateur jusqu’au moment de servir.

Pour la pâte à baba (30):

– 15g crème 35%

– 35g lait entier

– 1g sel

– 7g sucre semoule

– 7g levure de boulanger

– 100g farine T55

– 50g œufs entiers

– 30g beurre

Tiédir le lait et la crème à 30°C puis y dissoudre la levure. Incorporer la levure tamisée, le sel, le sucre puis les œufs et bien mélanger. Verser le beurre fondu sur la masse sans mélanger et couvrir de film alimentaire. Réserver 20 minutes puis mélanger et garnir des empreintes demi-sphères (vous pouvez utiliser les moules à cake pops). Laisser pousser. Enfourner pour environ 15 minutes à 170°C. Laisser refroidir sur une grille.

DSC_1173bis

Pour le jus de citron vert:

– 450g eau minérale

– 150g sucre semoule

– 100g rhum ambré

– 90g jus citron vert frais

– 5g zestes de citron vert

Porter l’eau, le sucre et les zestes à ébullition. Infuser 15 minutes et passer au chinois. Une fois le sirop refroidi, ajouter le rhum et le jus de citron vert.

Plonger les babas refroidis dans le sirop pour environ 1 heure.

DSC_1179bis

Pour les raisins au rhum:

– 50g raisins secs

– 50g eau

– rhum ambré

Faire bouillir l’eau et y ajouter les raisins. Garder 15 minutes à couvert puis chinoiser et les couvrir de rhum. Réserver au frigo.

DSC_1180bis

Pour la chantilly vanille:

– 1 gousse de vanille fendue et grattée

– 125g crème liquide

– 125g mascarpone

– 30g sucre

Mettre l’ensemble des ingrédients dans le bol du robot et réserver au frigo une trentaine de minutes. Monter au fouet jusqu’à obtenir une belle crème chantilly. Réserver dans une poche à douille munie de la douille de votre choix.

Montage:

– sorbet fraise-pistache (celui de Vincent Guerlais)

– framboises

– ananas coupé en petits cubes

Dans les verrines, disposer 1 boule de fraise et 1 d’ananas, 2 à 3 babas, des framboises fraîches et quelques cubes d’ananas. Ajouter la chantilly et parsemer de raisins.

DSC_1191bis

Régalez-vous 😉

Tarte pêche-framboise-citron-noix de coco de Yann Brys

Cette recette est tirée du magasine Fou de Pâtisserie. Je n’ai pas respecté la présentation d’origine car je ne trouvais pas plus ma douille « vague » mais ça n’a changé en rien le goût irrésistible de cette tarte. Tout y est pour en faire un dessert des plus savoureux. Un shortbread croustillant au bon goût d’agrumes. Un biscuit madeleine fondant et moelleux. Une compotée acidulée et bien parfumée. Une crème tellement légère et les meilleures pêches au sirop qu’il me soit arrivé de manger. Vous l’aurez compris j’ai adoré ce dessert à la fois gourmand et frais. Parfait en ces jours si chauds…

DSC_0951bis

Pour la pâte shortbread:

– 75g beurre

– 85g farine T55

– 35g sucre glace

– zestes d’1/4 citron

– zestes d’1/4 orange

– 1 pincée fleur de sel

Dans la cuve du batteur muni de la feuille mélanger le beurre pommade, les zestes et la fleur de sel. Incorporer la farine et le sucre glace. Faire une boule, filmer et réserver au minimum 1heure au frigo.

Étaler la pâte sur 3mm d’épaisseur. Laisser reposer 30 minutes au frigo puis détailler un cercle de 18cm de diamètre.

Enfourner pour +/- 15 minutes à 165°C.

DSC_0927bis

Pour le biscuit madeleine citron et noix de coco: (vous pouvez faire seulement la moitié des proportions voir même le 1/3)

– 110g œufs

– 85g sucre semoule

– 20g miel d’acacia

– zestes d’1/4 citron jaune

– 75g farine T55

– 15g noix de coco râpée

– 85g beurre

– 45g blancs d’oeufs

– 13g sucre semoule

Préparer un beurre noisette: pour cela, il suffit de faire fondre le beurre sur feu moyen jusqu’à disparition du crépitement et laisser colorer jusqu’à obtenir une jolie teinte caramel. Filtrer à travers une passoire fine puis et laisser refroidir jusqu’à atteindre 35-40°C.

Mélanger les œufs avec le sucre semoule, les zestes et le miel. Incorporer la noix de coco et la farine.

Monter les blancs en neige et les serrer avec les 13g de sucre afin d’obtenir une texture en « bec d’oiseau ».

Mélanger les 2 préparations ensemble puis ajouter le beurre noisette tempéré.

Verser la pâte dans un cercle de 14 cm de diamètre. Enfourner pour +/- 12 minutes à 165°C. Laisser refroidir sur une grille.

DSC_0930bis

PS: comme vous le voyez sur les photos, j’ai du découper le gâteau dans l’épaisseur. C’est pourquoi je vous conseille de diviser les proportions.

Pour les pêches pochées à la fraise et à la verveine:

– 3 pêches blanches

– 1l eau

– 300g sucre semoule

– 150g pulpe de fraises

– 10 feuilles de verveine fraîches ou séchées

Faire bouillir l’eau et le sucre puis y plonger les pêches pelées et cuire 12 minutes environ. Vérifier avec la pointe d’un couteau que la chair est tendre.

En fin de cuisson mixer une des pêches et réserver.

Ajouter la pulpe de fraises et la verveine et retirer du feu. Verser le tout dans un saladier, filmer et réserver 2h au minimum au frigo.

Pour la compotée de fraises et framboises:

– 100g pulpe fraises

– 50 pulpe de framboises

– 20g sucre semoule

– 3g pectine NH

Mélanger le sucre avec la pectine.

Faire chauffer la pulpe de fraises et framboises puis ajouter le mélange sucre-pectine tout en remuant. Porter à ébullition puis filmer et réserver au frigo. Mixer avec le mixeur plongeant avant utilisation.

Pour la crème fouettée à la pêche:

– 80g pêches mixées

– 100g crème liquide 35%

– 60g mascarpone

– 3g gélatine poudre

– 18g eau

– il n’y a pas de sucre dans la recette mais j’ai choisi d’en mettre 40g

Faire gonfler la gélatine avec l’eau. Ajouter la moitié de la purée de pêche réservée auparavant et faire chauffer.

Verser sur la crème froide, le reste de purée de pêches et le sucre si vous en mettez.

Ajouter la mascarpone et mixer. Réserver 1h au frigo puis monter la crème avec un fouet. Mettre la crème dans une poche à douille munie de la douille de votre choix.

Montage:

Sur le biscuit madeleine pocher la compotée en spirale puis le déposer au centre du shortbread.

DSC_0934bis

Pocher la crème à la pêche sur le biscuit madeleine ainsi qu’un cordon sur toute la circonférence de la tarte afin de maintenir les framboises.

Saupoudrer quelques framboises de sucre glace.

Disposer les framboises en alternant une à l’endroit saupoudrée de sucre glace et une à l’envers non saupoudrée. Remplir les framboises renversées de compotée.

Décorer avec des quartiers de pêche bien égouttés, des framboises et des copeaux de noix de coco fraîche (je n’en ai pas mis).

PS: gardez le jus des pêches pour réaliser une délicieuse salade de fruits.

DSC_0956bis

Régalez-vous 😉

 

Parfait glacé fraise des bois-citron vert et basilic de Julien Chamblas

J’ai reçu mon magasine Fou de Pâtisserie et le parfait glacé était à l’honneur. Je n’en avais encore jamais mangé mais la description faite m’a donné envie d’essayer. Ce dessert n’est vraiment pas compliqué à confectionner et assez rapide. Vous pouvez préparer la quasi totalité d’avance. Il ne vous restera plus qu’à décorer avec la chantilly citron vert- basilic, les fraises fraîches et le zeste de citron vert. Le gâteau après 15 minutes à température ambiante est bien moelleux avec un délicieux parfum de citron vert. Le parfait à la fraise des bois est fondant, crémeux. La chantilly avec son arôme subtil de basilic se marie à merveille avec les autres parfums. Nous avons adoré ce dessert tout en fraîcheur et légèreté parfait en ces jours de forte chaleur ou après un repas copieux.

DSC_1014bis

Pour le biscuit citron vert:

– 50g œuf

– 80g sucre semoule

– 1g zestes de citron vert

– 36g crème fraîche entière épaisse

– 60g farine T55

– 1g levure chimique

– 20g huile d’olive (tournesol désodorisée pour moi)

Préchauffer le four à 170°C.

Mixer le sucre et les zestes puis monter au fouet avec les œufs.

Incorporer la crème puis le mélange farine/levure et enfin l’huile.

Verser la préparation dans un cercle de 14cm de diamètre et enfourner pour 6 minutes (14 pour moi).

Pour le jus de fraises:

– 125g fraises

– 12,5g sucre semoule

Faire cuire les fraises et le sucre au bain-marie pendant au minimum 1h.

PS: j’ai mixé les fraises avec le sucre et cuit seulement 30 minutes.

Verser ce jus sur les 2 faces du gâteau (encore chaud pour moi). Réserver.

DSC_0985bis

Pour la meringue italienne:

– 90g blancs d’oeufs

– 150g sucre semoule

– 50g eau

Monter les blancs en neige.

DSC_0961bis

Pendant ce temps, cuire le mélange eau + sucre jusqu’à atteindre 112°C.

Verser ce sirop en filet sur les blanc montés tout en continuant à fouetter à petite vitesse. Repasser en vitesse maximale jusqu’à descendre à une température d’environ 40°C.

DSC_0964bis

Pour le parfait fraise des bois:

– 150g meringue italienne

– 15g jus de citron vert

– 200g purée de fraises des bois

– 140g crème montée

– 4g gélatine

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Chauffer 50g de purée et y faire fondre la gélatine essorée.

Mélanger la purée de fraises froide, celle chaude avec la gélatine et le jus de citron.

DSC_0962bis

Ajouter la crème montée.

DSC_0965bis

Incorporer la meringue italienne.

DSC_0975bis

Montage:

Verser un peu de parfait puis déposer le biscuit au centre d’un cercle de 18cm de diamètre.

DSC_0988bis

Verser le reste du parfait.

DSC_0989bis

Lisser puis mettre au congélateur pour quelques heures.

Pour le glaçage fraise:

– 175g purée de fraises

– 100g purée de framboises

– 100g eau

– 52,5g sucre semoule

– 5g pectine NH

– 4g gélatine

– poudre d’or (pas mis)

Faire chauffer les purées et l’eau à 50°C. Ajouter le mélange sucre/pectine et porter à ébullition.Incorporer la gélatine essorée et la poudre d’or hors du feu. Mixer. Laisser refroidir jusqu’à atteindre 40°C puis verser sur l’entremet démoulé. Vous pouvez alors le décorer puis le servir ou bien le remettre au congélateur sans l’avoir décoré.

Pour la chantilly basilic-citron vert:

– 100g crème fleurette

– 10g sucre semoule (j’en ai mis 20g)

– 15g mascarpone

– 2g feuilles de basilic

– 1/4 zestes de citron vert

Réaliser une infusion à froid avec la crème, le basilic et les zestes pendant 12h. Chinoiser puis repeser la crème et ajouter la quantité au poids de la recette en complétant avec de la crème nature.

PS: je prépare tout simplement une proportion un peu plus importante de crème infusée et je pèse 100g après avoir chinoisé.

Ajouter le sucre et la mascarpone et monter en chantilly avec le fouet.

Décorer le dessert avec la chantilly, des fraises, un zeste de citron vert et quelques petites feuilles de basilic.

Il faut laisser décongeler le parfait une vingtaine de minutes avant de le servir afin qu’il soit bien crémeux.

DSC_1010bis

DSC_1018bis

Régalez-vous 😉

 

Flan coco

J’ai trouvé ce délicieux petit dessert sur le blog « Perle en sucre ». Tout simple, en 3 minutes il est dans le four. Il possède 2 couches, une première qui donne plus la sensation d’un gâteau dans laquelle on retrouve la coco râpée et une deuxième au-dessus crémeuse, fondante au bon goût de coco. La petite touche de caramel apporte encore plus de gourmandise. Vous pouvez faire évoluer cette recette en ajoutant du rhum à la préparation ou encore en supprimant le caramel pour le servir accompagné d’un coulis de fruits par exemple. Une jolie découverte 😉

Pour un moule à cake:

– 400g lait concentré

– 400g lait de coco

– 3 œufs

– 70g noix de coco râpée

– caramel liquide

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger les laits, les œufs et la coco.

Verser du caramel dans le fond du moule et recouvrir de la préparation.

Faire cuire au bain-marie durant +/- 30 minutes. La lame doit ressortir sèche.

Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo au minimum 6 heures.

Démouler et servir sans attendre.

DSC_0928bis

Régalez-vous 😉

Kosmik Green Mojito de Christophe Michalak

J’ai fais ce dessert pour la fête des pères et se fut un succès. Il est parfait après un repas copieux car très léger, frais tout en restant très très gourmand. Toutes les consistances sont là pour séduire votre palais: le crémeux, le fondant, le moelleux, le croustillant, le croquant, le mousseux. La crème citron est très parfumée et bien acidulée. L’association ananas-basilic est pour moi une délicieuse découverte que je referai très rapidement. Le biscuit trocadéro a un goût bien prononcé en pistache qui s’accorde à merveille avec les autres parfums. La chantilly légèrement rhumée est sublime et les pistaches caramélisées une belle gourmandise. Une véritable explosion en bouche! Habituellement je ne suis pas fan des verrines mais là j’ai été conquise…

DSC_0756bis

Pour 4 verrines:

Pour la crème onctueuse citron vert:

– 50g œuf

– 50g sucre

– 2g zestes de citron vert

– 25g jus de citron vert

– 80g beurre

La veille, cuire à 85°C le mélange d’œuf, sucre, zestes et jus sans cesser de mélanger. Ajouter le beurre lorsque la température atteint 40°C puis mixer au blender plongeant. Laisser refroidir puis verser dans une poche à douille unie et réserver au frigo une nuit.

DSC_0717bis

Pour le biscuit trocadéro pistache (1/2 quantité suffirait largement):

– 55g sucre glace tamisé

– 25g poudre de pistache tamisée

– 8g fécule de pomme de terre tamisée

– 30g poudre d’amandes blanche

– 80g blancs d’oeufs

– 20g sucre semoule

– 5g jaune d’œuf

– 15g pâte de pistaches

– 40g beurre

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger au fouet la poudre d’amandes, la poudre de pistache, la fécule, le sucre glace et 40g blancs d’oeufs. Ajouter le jaune, la pâte de pistache et le beurre fondu à 45°C.

Monter au fouet le reste des blancs et les serrer avec le sucre semoule et les incorporer délicatement au mélange précédent.

Verser dans un moule à manqué beurré et fariné ou un cercle de 18cm de diamètre beurré et fariné poser sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Lisser et enfourner pour 15 minutes.

Laisser tiédir sur une grille puis réserver dans un papier aluminium ou un récipient hermétique.

PS: vous pouvez sans soucis le réaliser la veille.

DSC_0705BIS

Pour le croustillant sans gluten (1/2 quantité suffirait largement):

– 35g beurre doux

– 35g Maïzena

– 35g sucre glace

– 10g fécule de pomme de terre

– 20g poudre d’amandes

– 1g sel

– 35g riz soufflé

– 35g chocolat blanc ivoire à 35% de cacao

– 35g praliné noisette

– 35g pâte de noisette

– 10g noisettes grillées 10 minutes à 170°C

Préchauffer le four à 150°C.

Mélanger dans la cuve d’un batteur muni du pétrin le beurre mou, la Maïzena, le sucre glace, la fécule, la poudre d’amandes et le sel. Éparpiller la préparation émiettée sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Enfourner pour 30 minutes. Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat dans une casserole puis ajouter le praliné, la pâte de noisettes et enfin le riz soufflé et les noisettes concassées. Bien mélanger le tout puis ajouter la préparation refroidie. Étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et réserver au frigo.

PS: vous pouvez sans soucis le réaliser la veille.

Pour la chantilly ivoire rhum (1/2 quantité suffirait largement):

– 300g crème liquide entière

– 30g sirop de glucose

– 1 gousse de vanille

– 90g chocolat blanc ivoire

– 5g rhum brun

La veille, faire bouillir la crème avec le glucose et la gousse de vanille fendue et grattée puis la verser sur le chocolat haché. Passer au chinois puis ajouter le rhum et mixer au blender plongeant. Laisser refroidir, filmer au contact et placer 1 nuit au frigo.

Pour les pistaches caramélisées(1/3 quantité suffirait largement):

– 100g eau

– 100g sucre semoule

– 100g pistache

– 1g fleur de sel

– 20g beurre

Préchauffer le four à 160°C.

Porter à ébullition l’eau avec le sucre puis ajouter les pistaches et le sel et cuire sans cesser de remuer pendant 10 minutes. Incorporer le beurre et étaler sur du papier cuisson. Enfourner pour 10 minutes et laisser refroidir.

DSC_0712bis

Pour la compotée ananas-basilic:

– 100g purée d’ananas

– 6 feuilles de basilic frais

– 300g ananas

Le jour même, mixer la purée avec le basilic puis y ajouter l’ananas coupé en brunoise. Réserver.

DSC_0715bis

Dressage:

Dresser la crème onctueuse citron vert dans 4 récipients. Ajouter de la compotée d’ananas puis du biscuit coupé en cubes et du croustillant.

Monter la crème chantilly au fouet dans un récipient bien froid et la placer dans une poche munie d’une douille cannelée et former une rosace. Ajouter des pistaches caramélisées et du zeste de citron vert et 1 feuille de basilic ou de menthe.

DSC_0754bis

Régalez-vous 😉

 

Tarte aux fraises d’Hugues Pouget

J’ai pour habitude de faire une tarte aux fraises tous les ans dès leur retour sur les étals. Chaque année, je m’efforce de réaliser une nouvelle recette. Elle est composée successivement d’une pâte sablée, d’une crème d’amandes, de marmelade de fraises, de crème légère à la fraise et de fraises et framboises fraîches. Il fallait normalement décorer avec des zestes de citron confits mais je n’en avais pas. Nous avons tous adoré! C’est un dessert frais mais aussi très gourmand. Les crèmes apportent du fondant et moelleux et la gelée ainsi que les fruits frais et les zestes une petite touche d’acidulé, de peps. Vous l’aurez compris, celle de cette année m’a conquise 🙂

Vous m’excuserez pour les photos, j’ai dû transporter la tarte et malheureusement le jus des fraises a couler sur les bords du fond de tarte 🙁

DSC_0479bis

Pour la pâte sablée:

– 220g farine de gruau T45 tamisée

– 130g beurre frais froid coupé en petits cubes

– 50g œufs

– 5g fleur de sel

– 85g sucre glace tamisé

– 30g poudre d’amandes blanche tamisée

PS: pour le fond de tarte, vous n’utiliserez que 350g de la pâte.

Mélanger à la feuille la farine et le beurre afin d’obtenir une poudre. Ajouter les œufs et le sel et remuer. Incorporer le sucre glace et la poudre d’amandes. Une fois le mélange lisse et homogène, façonner une boule et réserver au frais au minimum 1h.

Préchauffer le four à 150°C.

Étaler finement la pâte et foncer un cercle de 22cm de diamètre. Précuire 20 minutes.

Pour la crème d’amandes:

– 65g beurre doux fondu

– 20g sucre semoule

– 60g œufs

– 45g poudre d’amandes blanche

– zestes d’1/2 citron jaune

Mélanger au fouet le beurre et le sucre puis ajouter les œufs et enfin la poudre d’amandes. Réserver au frigo.

Préchauffer le four à 190°C.

Ajouter les zestes puis pocher ou étaler à la cuillère 200g de l’appareil sur la surface du fond de tarte.

Enfourner pour 8 minutes.

Pour la marmelade de fraises:

– 100g fraises coupées grossièrement

– 40g eau

– 10g jus citron jaune

– 20g sucre semoule

– 5g pectine de pomme

Mélanger le sucre et la pectine.

Porter à ébullition l’eau, les fraises et le citron et ajouter le mélange précédent tout en mélangeant. Laisser réduire à feu doux 15 minutes et réserver au frigo.

Pour la crème légère de fraise:

– 20g poudre à crème

– 30g sucre semoule

– 20g jaunes d’oeufs

– 250g purée de fraises

– 50g crème montée

– 20g jus de citron

– 2g gélatine en feuille (ajout personnel)

Peut être cela vient-il de ma poudre à crème mais la crème légère ne se tient pas suffisamment à mon goût, j’ai donc choisi d’y ajouter de la gélatine.

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Mélanger la poudre à crème, le sucre et les œufs. Incorporer la purée bouillante puis cuire à feu vif en remuant au fouet. Incorporer la gélatine essorée hors du feu. Laisser refroidir à 40°C puis incorporer la crème liquide montée et le jus de citron.

Montage:

– 300g fraises (j’y ai mis aussi des framboises)

– 30g gelée de groseilles.

– 10g eau

– 1g zestes de citron jaune confit

Déposer 150g marmelade de fraises sur le fond de tarte puis ajouter la crème légère à hauteur de la pâte. Lisser.

Disposer les fraises puis les napper légèrement à la gelée tiédie avec l’eau. Décorer avec les zestes (je n’en ai pas mis).

DSC_0485bisRégalez-vous 😉

Financiers marbrés vanille – thé matcha

Vous l’aurez remarqué je suis plus qu’influencée par les recette de Philippe Conticini en ce moment. Ayant peu de temps en ce moment mais étant toujours aussi gourmande je trouve ses petites créations proposées sur facebook juste parfaites pour moi. Elles sont simples, rapide et d’une gourmandise extrême. Ne vous inquiétez pas, très vite je vous proposerai des desserts un peu plus élaborés 😉

Revenons en à nos financiers! Je n’ai pas de meilleure description que celle proposée par Mr Conticini: « ces petits lingots sont denses, fondants et moelleux avec des saveurs à la fois douces et fraîches ». J’ajouterais qu’ils sont terriblement gourmands 🙂 Vous pourrez découvrir un léger contraste de texture entre les bords extérieurs légèrement croustillants et l’intérieur bien moelleux.

Mr Conticini explique précisément l’intérêt de chaque ingrédient:

– la poudre d’amande apporte la mâche mais aussi la rondeur et la puissance du goût.

– le thé grâce à son parfum frais et herbacé apporte la complémentarité de goût avec la douceur et la rondeur de l’amande et la vanille.

– La fleur de sel prolonge le goût en bouche.

Si avec toutes ces explications vous n’avez pas envie de tester ces petites gourmandises… 😉

Pour 7 financiers:

Pour la masse vanille:

– 40 gr de poudre d’amande torréfiée
– 1 cuillère à soupe rase d’amandes concassées torréfiées
– 40 gr de sucre glace
– 1 gousse de vanille
– 1 petite pincée de fleur de sel
– 1 cuillère à soupe rase de farine T55
– 2 petits blancs d’œufs
– 35 gr de beurre doux
– ½ cuillère à café d’huile d’arachide

Pour faire un beurre noisette il suffit de le faire fondre sur feu moyen jusqu’à disparition du crépitement et laisser colorer jusqu’à obtenir une jolie teinte caramel. Filtrer à travers une passoire fine puis et laisser refroidir jusqu’à atteindre 35-40°C.

Pour torréfier la poudre d’amandes et les amandes concassées, il vous suffit de les enfourner pour 15 min dans un four à 150°C et de laisser refroidir.

Mélanger tous les ingrédients secs ensemble. Ajouter ensuite les blancs d’œufs, les graines de la gousse de vanille puis le beurre noisette et mélanger à l’aide d’un fouet. Filmez au contact et réservez l’appareil au frais pendant 24h.

Pour la masse au thé matcha:

– 40 gr de poudre d’amande torréfiée
– 1 cuillère à soupe rase d’amandes concassées torréfiées
– 40 gr de sucre glace
– 1 gousse de vanille
– 1 petite pincée de fleur de sel
– 1 cuillère à soupe rase de farine T55
– 2 petits blancs d’œufs (55g environ)
– 35 gr de beurre doux
– 1 cuillère à café légèrement bombée de thé matcha

Mélanger tous les ingrédients secs ensemble. Ajouter les blancs d’œufs, les graines de la gousse de vanille puis le beurre noisette et mélangez à l’aide d’un fouet. Filmez au contact et réservez l’appareil au frais pendant 24h.

Finition et cuisson

Préchauffer le four à 190°C.
Garnir deux poches distinctes de chacun des appareils, coupez le bout de chaque poche puis les insérez dans une 3ème poche, munie d’une douille.
Pochez alors 60 gr d’appareil dans des moules à financier de 8.5 cm de long et 4.5 cm de large.
Enfourner pour +/-  9 min. Laisser refroidir sur une grille. Vous pouvez les conserver quelques jours
dans une boîte hermétique.

DSC_0084bis

Régalez-vous 😉

Carpaccio de bœuf et sa sauce au vinaigre balsamique

Les fêtes sont terminées, il est temps de penser à des recettes un peu plus légères 😉 Bon ne vous inquiétez pas j’ai plein de recettes très gourmandes en réserve à vous proposer dans les prochains jours. Aujourd’hui c’est plutôt une idée qu’une recette tant la liste des ingrédients est courte et la réalisation simple et rapide. Vous pouvez le servir en entrée ou en plat en augmentant les quantités et en le servant avec un accompagnement. C’est délicieux avec de bonnes frites bien croustillantes mais là on sort de la recette légère que je vous proposais 😀 Le plus important est de privilégier des produits de qualité: un bon filet de bœuf, une bonne huile d’olive… Je vous conseille de demander à votre boucher de vous couper la viande. Il le fera beaucoup plus finement que vous. Si vous la trouvez encore trop épaisse vous pouvez la déposer entre 2 feuilles de film plastique et la taper ou bien encore l’aplatir avec un rouleau de pâtisserie jusqu’à ce que les tranches deviennent transparentes. Si vous la coupez vous-même, je vous conseille de mettre votre morceau de viande environ 1 heure au congélateur afin qu’il soit bien ferme et donc plus facile à trancher bien fin.

Pour 4 personnes:

– 320g de viande de bœuf (400 à 480g pour un plat)

– 2cs vinaigre balsamique

– 6cs huile d’olive vierge

– sel, poivre du moulin

– olives, copeaux de parmesan (facultatif)

– fleur de sel

– jeunes pousses

Dans un récipient, émulsionner le vinaigre et l’huile puis saler et poivrer. Réserver.

Disposer les tranches de viande dans chaque assiette puis les arroser d’un peu de sauce. Parsemer d’un peu de fleur de sel et poivre. Vous pouvez ajouter pour plus de gourmandise de petits morceaux d’olives vertes et copeaux de parmesan. Décorer de quelques jeunes pouces assaisonnées de la même sauce. Servir immédiatement.

Régalez-vous 😉