Potage d’été, fruits rouges, agrumes, menthe, rose et vanille de Tahiti de Rémy Escale et Frédéric Fernandez

Amateurs de desserts légers et acidulés cette recette est pour vous! L’acidité est apportée par les fruits rouges confits dans le jus d’orange, la menthe et les pétales de rose mais aussi sous leur forme originelle. La chantilly à la vanille de Tahiti ainsi que le sorbet apportent la touche de douceur et de gourmandise. J’ai choisi de servir un sorbet fraise, coulis de pistaches et pistaches sablées de Vincent Guerlais qui est juste à tomber. Cette association du potage tiède avec la chantilly et les fruits rouges bien frais ainsi que la glace est vraiment très agréable. Ce dessert est parfait lorsque l’on veut se faire plaisir sans pour autant prendre 1 kg 🙂 mais aussi après un repas un peu copieux.

DSC_1190bis

Pour 4 assiettes creuses:

Pour le potage d’été:

– 100g fraises

– 50g framboises

– 50g groseilles

– 4 oranges

– 1 citron vert

– 50g sucre (70g pour moi)

– 12 feuilles de menthe

– 10 pétales de rose

J’ai été un peu interpelée par le terme confire de la recette (« faites confire les fruits dans le jus d’orange, le jus de citron vert, le sucre les pétales de rose et la menthe ciselée »). Fallait-il cuire, si oui combien de temps? J’ai opté pour une cuisson à feu doux durant environ 1h15. J’ai ainsi obtenu une préparation faisant penser à la confipote. Vous pouvez sans soucis le préparer à l’avance et le tiédir au moment de servir.

Les proportions sont données pour 4 assiettes creuses mais je trouve un peu juste la quantité de potage. Après tout dépend de comment vous interprétez le mot confire…

Presser le jus de 3 oranges et prélever les suprêmes de la 4 ème.

Faire confire les fruits dans le jus d’orange, le jus de citron vert, le sucre les pétales de rose et la menthe ciselée.

Pour la chantilly vanille:

– 200g crème liquide

– 50g mascarpone

– 25g sucre

– 1/2 gousse de vanille

Fouetter les ingrédients bien froids dans un bol placé au frigo quelques dizaines de minutes jusqu’à obtenir une crème chantilly. Réserver dans une poche à douille munie de la douille de votre choix.

Pour le sorbet fraise minute:

– 100g fraises

– 30g sucre glace

– 15g blancs d’oeufs

Comme je vous le disais j’ai préféré mettre une belle quenelle de sorbet fraise allié à un coulis pistache et de craquantes pistaches sablées de chez Vincent Guerlais 🙂

Sinon, il vous suffit de couper les fraises en morceaux et les déposer sur une plaque couverte de papier sulfurisé puis de la mettre au congélateur pour une dizaine d’heures. Au moment de servir mixer les fraises avec le blanc d’œuf et le sucre. Si vous le préparez un peu à l’avance, réserver le sorbet dans un bac préalablement glacé au congélateur.

Dressage:

– fraises des bois, framboises, myrtilles, groseilles

– pétales de rose

– feuilles de menthe fraîche ciselées

– zestes d’orange et citron vert

Déposer le potage tiède dans des assiettes creuses. Disposer harmonieusement des fruits puis une quenelle de glace au centre de l’assiette. Pocher la chantilly puis décorer de pétales, menthe et zestes. Servir sans attendre.

DSC_1182bis

Régalez-vous 😉

Muffins à la myrtille

C’est déjà bientôt le week-end alors je me suis dit pourquoi ne pas vous proposer une petite idée toute simple et rapide pour le goûter. Ces muffins issus du blog « C’est ma fournée » sont bien moelleux et fondants avec un délicieux goût de myrtilles. Je vous conseille d’ailleurs d’en acheter de qualité afin que vos gâteaux soient incroyablement parfumés. J’ai choisi d’utiliser de l’huile de noisette qui je trouve se marie très bien avec les myrtilles et donne une saveur un peu plus rustique aux muffins. Un petit détail, je les ai trouvés à peine assez sucrés, la prochaine fois j’en ajouterai un peu plus. Très pratique, ils sont aussi bons le lendemain voir meilleurs 😉

DSC_0800bis

Pour 9 muffins:

– 112g œufs

– 150g farine T55

– 3g levure chimique

– 125g huile de pépin de raisin (huile de noisettes pour moi)

– 125g sucre en poudre

– 50g lait

– 1g sel

– 1/2 cc extrait de vanille

– 125g myrtilles (160g pour moi)

Préchauffer le four à 160°C.

Fouetter les jaunes avec le sucre et l’extrait de vanille. Ajouter ensuite l’huile puis la farine et la levure. Incorporer le lait et le sel. Ajouter délicatement les myrtilles. Remplir les moules a muffins en laissant une marge de 5 mm et enfourner pour +/- 25 minutes (35 minutes dans la recette initiale).

PS: vous pouvez si vous le souhaitez insérer des caissettes en papier dans les moules à muffins.

Pour obtenir des muffins encore plus moelleux, les laisser refroidir sur une grille puis les enfermer quelques heures dans un sac congélation.

Régalez-vous 😉

Cake fondant aux fruits secs et myrtilles

Ce délice est une recette de Philippe Conticini. Il a la forme d’un cake mais sa consistance en est très éloignée. Je ne peux mieux le décrire que Mr Conticini lui même: c’est un biscuit extrêmement humide, dense et ultra-fondant. Sa croûte est très fine et légèrement caramélisée. Les noix et noisettes donnent de la mâche au gâteau ainsi que la rondeur et puissance du goût. Les myrtilles apportent le côté acidulé et fruité. Les sucs et le jus mélangés au sucre permettent la caramélisation de la croûte. La fleur de sel prolonge le goût en bouche. Les abricots secs et le gingembre assaisonnent le biscuit et s’associent parfaitement aux noix, noisettes et myrtilles. Il est très rapide et simple à confectionner et atout supplémentaire, il est sans gluten.

DSC_0300bis

Pour un moule à cake de 28 cm de long:

– 30g huile de noix

– 240g cerneaux de noix

– 160g noisettes torréfiées

– 120g abricots secs coupés en cubes

– 100g sucre glace

– 180g beurre pommade

– 4 blancs d’oeufs

– 8 blancs d’oeufs montés en neige

– 80g sucre roux ()

– 50g gingembre confit coupé en petits cubes

– 200g myrtilles bien sucrées et parfumées (vous pouvez aussi mettre des framboises ou du cassis)

– 4 pincées de fleur de sel

Tout d’abord, il est important que tous les ingrédients soient à température ambiante.

Pour obtenir des noisettes torréfiées, il suffit de les enfourner 15 minutes à 150°C. Laisser refroidir quelques minutes puis les frotter dans un torchon afin d’éliminer leur peau.

Préchauffer le four à 210°C.

Mixer les noix, les noisettes et le sucre glace jusqu’à obtenir de petits morceaux mais pas de poudre.

Mélanger le beurre et l’huile puis ajouter le mélange mixé et enfin les 4 blancs et la fleur de sel.

Monter les 8 blancs avec le sucre dès le départ jusqu’à ce qu’ils soient mousseux et aériens puis les incorporer délicatement au mélange précédent. Ajouter les myrtilles, les abricots et le gingembre.

Verser la préparation dans un moule à cake beurré et sucré. Enfourner et baisser la température à 170°C et laisser cuire durant 32 minutes (je l’ai laissé 10 minutes de plus).

Démouler le gâteau une fois tiède et le présenter à l’envers. Déguster à température ambiante.

PS: vous pouvez aussi les cuire individuellement en mettant 70g de préparation dans des cercles de 5cm de diamètre. La durée de cuisson sera alors de 15 minutes.

DSC_0316bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

Fondant aux fruits, amandes et tofu soyeux

En ce moment je profite au maximum des fruits rouges et j’ai donc tendance à en mettre un peu partout 😉 Esthétiquement, ce dessert ne paye pas de mine mais qu’est ce qu’il est bon! J’ai associé la framboise, la myrtille et la banane à l’amande grillée et la cannelle. J’avoue avoir eu un peu peur que ce mélange confectionné au gré de mes envies ne soit pas du tout heureux mais finalement le parfum obtenu était vraiment très sympa. Une saveur que je n’avais jamais goûtée et qui m’a vraiment convaincue. Le tofu soyeux apporte le côté humide au gâteau et j’adore ce genre de consistance bien moelleuse, fondante, fraîche un peu comme le far ou le flan.

Il est très rapide à réaliser, se conserve sans soucis 2 à 3 jours au frigo et pourra faire le régal des personnes suivant la cure Cabot ou étant végétariennes.

Pour un moule de 20cm de diamètre:

– 160g tofu soyeux

– 2 œufs

– 70g farine complète de petit épeautre

– 90g miel d’Acacia

– 60g purée d’amandes grillées

– 130g bananes bien mûres écrasées

– 100g myrtilles

– 100g framboises

– 1/2 sachet levure

– 1cc cannelle

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger au fouet le tofu, les œufs ,la purée d’amandes, le miel et la cannelle. Ajouter la farine et la levure puis incorporer délicatement les fruits. Verser la préparation dans un plat huilé et enfourner pour environ 35 minutes. Laisser refroidir puis mettre au frigo quelques heures afin de le déguster bien frais.

20140622_212614

Régalez-vous 😉

Fondant aux amandes et fruits rouges

Lorsque les fraises, framboises… arrivent sur les étals je me fais une joie de les incorporer dans de nouveaux desserts. Depuis l’année dernière j’ai découvert que les fraises cuites sont délicieuses dans les desserts 😉 J’ai trouvé cette recette dans le superbe livre « Mes bons desserts aux sucres naturels » de Marie Chioca. Nous nous sommes régalés! Vous pouvez le déguster tiède ou bien frais. Il est moelleux, léger et fond dans la bouche. Lorsque l’on mange une bouchée, on ressent d’abord le parfum prononcé des fruits rouges qui apportent également une petite acidité très agréable puis vient une note légère d’amande amère qui se marie à merveille avec les fruits. Et pour ne rien gâcher, ce dessert a un IG bas et est compatible avec la cure cabot.

Pour 4 à 6 personnes:

– 300g fraises (coupées en morceaux), framboises,myrtilles

– 1/2 cc agar-agar

– 8cs sirop d’agave (j’en ai mis 11 de miel d’acacia  car il n’est pas riche en fructose contrairement au sirop d’agave)

– 4 oeufs

– 3cs lait d’amandes

– Qques gouttes d’amande amer (vraiment très peu car cela masquerait le parfum des fruits rouges)

– 125g poudre d’amandes

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger délicatement le fruits avec 3 cs de miel et l’agar-agar. Verser dans un moule silicone ou dans un moule huilé.

20140610_165440bis

Fouetter longuement les œufs avec le reste de miel, le lait et l’amande amer jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux.Incorporer la poudre d ‘amandes puis verser sur les fruits et enfourner pour 20 à 25 minutes jusqu’à ce que la surface soit dorée.

Laisser refroidir dans le moule et déguster tiède ou bien frais.

20140610_210019bis

Régalez-vous 😉

 

 

Tarte myrtilles-cassis de Cyril Lignac

C’est l’un de 2 desserts que j’ai réalisé pour mes 30 ans. J’avais envie d’essayer des fruits, des parfums que je n’ai pas l’habitude de travailler. J’ai donc choisi cette tarte et le Dulce d’Arnaud Marquet et je les ai adorés tous les 2 😉 Revenons en à cette tarte. J’ai confectionné ma pâte sucrée habituelle. Celle-ci est garnie d’une crème d’amandes incrustée de myrtilles. Par dessus est nappée une compotée de cassis puis sont pochées une crème mascarpone-cassis et une crème chantilly. La pâte est bien croustillante et les crèmes apportent le moelleux, le fondant mais aussi la légèreté. L’alliance du cassis, de la myrtille et de l’amande est vraiment très agréable. Je pense essayer cet été une version mûres-framboises.

Les proportions sont données pour 6 tartelettes. J’en ai augmenté certaines ce qui m’a permis de réaliser une tarte de 24 cm de diamètre et une de 12cm. Je vous noterai les proportions du magazine et indiquerai entre parenthèses les quantités que j’ai utilisées.

20140216_000301bis

Pour la pâte sucrée:

– 250g farine

– 2g sel

– 150g beurre doux

– 1 oeuf

– 100g sucre glace

– 30g poudre d’amandes

Mettre le beurre en pommade puis ajouter l’œuf, le sucre, la poudre d’amandes, le sel puis la farine. Étaler la pâte sur environ 2-3mm d’épaisseur entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Réserver au minimum 2 heures au frigo puis foncer les cercles à tartes.

Vous pouvez sans hésiter la réaliser la veille.

Pour la crème d’amandes:

– 150g poudre d’amandes (225g)

– 15g Maïzena (22,5g)

– 120g sucre glace (180g)

– 15g rhum (22,5g)

– 90g oeufs (135g)

– 120g beurre (180g)

Pour la compotée de cassis:

– 265g purée de cassis (397,5g)

– 20g glucose (30g)

– 30g sucre (45g)

– 4g pectine NH (6g)

Porter la purée de cassis à ébullition puis ajouter le glucose et le sucre mélangé à la pectine. Mélanger et donner un bouillon. Retirer du feu et laisser refroidir à température ambiante. Vous pouvez la réaliser la veille et la conserver au frigo.

Pour la crème mascarpone-cassis:

– 140g mascarpone

– 280g crème liquide

– 75g sucre

– 50g purée de cassis

Fouetter la mascarpone afin de l’assouplir puis ajouter la crème et le sucre et fouetter de nouveau afin de monter la crème. Incorporer délicatement la purée de cassis. Réserver au frigo dans une poche à douille munie d’une douille unie. De la même manière, vous pouvez la confectionner la veille.

Pour le montage:

– 20cl crème liquide entière

– +/- 200g myrtilles

– feuille d’argent (je n’en ai pas utilisé)

Préchauffer le four à 170°C.

Pocher de la crème d’amandes jusqu’à mi-hauteur du ou des fonds de tarte(lettes) puis incruster des myrtilles. 20140215_120016bis

Enfourner pour 25 minutes. 

Pendant ce temps monter la crème bien froide en chantilly dans un récipient bien froid.

Afin de pouvoir réaliser le montage de la tarte quelque heures avant sa dégustation, j’ai décidé de la monter avec 20g de sucre glace et du fix chantilly.

20140215_143834bis

Laisser refroidir et garnir à hauteur de compotée de cassis

20140215_154825bis

Pocher des boules de crème mascarpone-cassis. Déposer un peu de chantilly au centre et décorer d’une myrtille et de feuille d’argent. Ayant fait des grandes tartes, j’ai alterné la crème mascarpone et la chantilly et décoré de plusieurs myrtilles.

20140216_000246bis

 

Régalez-vous 😉