Pesto de pistaches et menthe

J’adore le pesto alors lorsque j’ai trouvé cette recette revisitée avec de la pistache et de la menthe sur le blog « Le gourmet végétarien », je l’ai tout de suite mise dans ma liste des « à essayer de toute urgence » 😀

En plus de sa saveur originale, il a un véritable intérêt nutritionnel. Les pistaches sont riches en protéines (25%), fibres et peu grasses (46% de matières grasses). Le tofu qui entre dans sa composition apporte également des protéines. Si comme moi vous le servez sur des pâtes complètes à l’épeautre alors vous aurez un plat complet vegan riche en protéines compatible avec la cure cabot.

– 80 à 100g pistaches décortiquées

– 80g tofu coupé en dés

– 1cc fleur de sel

– 20 à 25 feuilles de menthe

– jus d’un citron

– 1 gousse d’ail hachée

– 3 à 4 cs huile d’olive

Mettre dans le bol du mixeur les pistaches, le tofu, l’ail, la menthe, le sel et le jus de citron et mixer quelques instants. Ajouter l’huile puis mixer jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Vous pouvez le conserver plusieurs jours au frigo.

20140521_000815bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

Taboulé de chou-fleur

Si vous avez l’habitude de consulter les blogs culinaires vous avez sans doute été plus d’une fois interpellé par ce taboulé. J’avoue que je l’ai essayé plutôt par curiosité que par envie car le chou-fleur et moi ça n’est pas une grande histoire d’amour. Et pourtant j’ai adoré! Je n’ai pas copié une recette mais je l’ai fais selon mes envies et c’était délicieux, frais et surtout bluffant pour mes invités qui pensaient réellement se servir un taboulé traditionnel. Et vous allez voir sa réalisation est vraiment très simple et surtout très rapide. Cette recette est compatible avec la cure Cabot.

Pour 6 personnes:

– 700g de bouquets de chou-fleur

– 300g tomates coupées en dés

– 1 oignon émincé très finement

– 1 échalote émincée très finement

– 50g raisins secs

– 50g cranberries

– 15g graines de courge

– 15g graines de tournesol

– 15g graines de sésame

– 200g pois chiches cuits (soit environ 100g secs)

– 30g menthe fraîche ciselée

– 30g huile d’olives

– zestes d’un citron vert

– 25g jus de citron vert

– ail des ours (séché pour moi)

– piment d’Espelette

– sel

Pour les pois chiches:

Vous pouvez utiliser des pois chiches en bocaux déjà cuits ou comme moi les préparer vous même. Pour cela il faut les faire tremper 1 nuit dans de l’eau. Le lendemain, jeter l’eau de trempage puis les mettre dans une casserole et verser dessus 3 à 4 fois leur volume d’eau froide. Cuire sur feu doux pendant 1h à 1h30 en fonction de la taille de ceux-ci. Vous pouvez ajouter des aromates à l’eau de cuisson mais il ne faut jamais la saler car le temps de cuisson serait allongé et ils auraient tendance à durcir. Ils sont cuits lorsqu’ils s’écrasent en appuyant avec une fourchette. Réserver.

Pour la sauce:

Mélanger l’huile, le jus de citron, le sel et le piment. Réserver

Pour le taboulé:

Râper le chou-fleur avec une râpe à petits trous afin d’en obtenir une semoule.

Ajouter le reste des ingrédients à la semoule de chou-fleur puis verser dessus la sauce. Bien mélanger puis réserver au frais jusqu’à la dégustation.

Régalez-vous 😉

 

 

Tajine végétalien

Je suis pour une semaine en Turquie mais je ne vous oublie pas 😉 Les petits bouts dorment, l’homme regarde d’un œil le match et tri ses photos alors je me suis dit pourquoi ne pas vous donner une petite idée de repas pour cette semaine. J’ai trouvé la recette sur le blog « Petits repas entre amis et en famille » et je n’ai quasi rien changé. C’est juste un régal! Les légumes sont fondants et le jus est goûteux sans être fort grâce à toutes les épices. Vous pouvez le manger seul ou l’accompagner d’un féculent. Vous allez voir, sa réalisation est toute simple et très rapide. Le plus long est le temps de cuisson, mais bon quand ça mijote on peut faire autre chose, il suffit de surveiller de temps en temps 😉 Ce petit délice est compatible avec la cure Cabot.

Pour environ 6 personnes:

– 1 oignon

– 1 gousse d’ail

– 1cc d’huile de coco

– 1 belle patate douce pelée et coupée en gros dés

– 1 petite aubergine pelée et coupée en cubes

– 20 tomates cerises coupées en 2

– 15 châtaignes

– 350g d’un mélange de pois chiches, haricots (rouges,…) secs (j’y ai mis aussi des lentilles)

– 1 cc raz-el-hanout (je n’en avais pas, j’ai mis un mélange de cannelle, noix de muscade, clous de girofle, poivre long et nigelle)

– 1 cc curry

– 1 cc cumin moulu

– 1 cc gingembre moulu

– 1/2 cc paprika

– 1/2 cc orange en poudre (j’ai mis des zestes)

– 1/2 cc origan sec

– 1/2cc coriandre moulue

– 1/2 cc curcuma moulu

– 1/2 cc cardamome moulue

– 1/4 cc piment moulu

– 1 cc pâte de gingembre (je n’en ai pas mis)

– 2 cc bouillon de légumes en poudre ou 1 cube

– 2 cs pâte de tomate (j’ai mis du concentré)

– 1 belle cs purée d’amandes grillées

– sel

– poivre (facultatif)

Laisser tremper les haricots et les pois chiches 1 nuit dans un grand volume d’eau froide.

Le lendemain, rincer puis faire cuire 40 minutes à 1h en démarrant la cuisson à l’eau froide. Saler puis réserver.

PS: Si vous mettez aussi des lentilles, ne les faites pas tremper mais laissez les cuire le même temps.

Dans une cocotte, faire fondre l’huile avec la pâte de gingembre et y faire revenir l’ail et l’oignon finement hachés. Laisser colorer puis ajouter l’ensemble des épices et bien mélanger pour amalgamer l’ensemble.

Ajouter les châtaignes, la patate douce, les légumineuses cuites, l’aubergine et les tomates cerises. Saupoudrer de bouillon de légumes puis recouvrir pour partie avec de l’eau bouillante. Cuire 20 à 25 minutes en remuant régulièrement et ajustant l’eau si nécessaire.

Incorporer la pâte de tomates et la purée d’amandes. Poursuivre la cuisson 5 minutes, ajuster les épices à votre convenance.

Servir bien chaud accompagné par exemple de riz thaï complet, boulgour ou couscous d’épeautre, quinoa…

20140516_164229bis2

Régalez-vous 😉

 

Steak végétalien au pesto et tomates séchées

A la maison nous apprécions beaucoup les hamburgers alors lorsque j’ai découvert le livre « Veggie Burger » de Marie Newman je me suis empressée de le commander. Novice en la matière, j’avais hâte de le recevoir afin de découvrir la façon dont on réalisait les steaks. A peine le livre arrivé, j’ai filé en cuisine pour tester ces petites merveilles. J’avais quelques craintes mais ils sont vraiment excellents. Ils sont très gouteux grâce au pesto et aux tomates séchées et bien moelleux et fondants tout en se tenant bien. Vous pouvez les servir accompagnés de légumes ou pour encore plus de gourmandise entre 2 tranches de pain italien tartinées de pesto et parsemées de pousse d’épinards. Si tous les steaks végétariens sont aussi bons alors je suis vraiment conquise. Et désormais plus de scrupules à se faire plaisir avec un bon hamburger 😉 Ils sont compatibles avec la cure Cabot.

Pour le pesto:

– 20 feuilles de basilic

– 2 ou 3 gousses d’ail

– 1cs pignons de pin (j’en ai mis 3 cs)

– 1cs levure alimentaire (je n’en ai pas mis)

– 1cs cerneaux de noix (je n’en ai pas mis)

– 1/2 cc fleur de sel

– 45ml huile d’olives

Mixer l’ensemble des ingrédients. Réserver.

Pour 8 steaks:

– 230g champignons (j’en ai mis 300g)

– 1 oignon émincé

– 330g riz complet cuit

– 30g de tomates séchées égouttées (j’en ai mis 40g)

– 1 cs huile d’olive

– pesto

– +/- 80g farine riz

– sel, poivre

Faire revenir les champignons émincés et l’oignon 7 à 10 minutes sur feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient translucides et réduits de moitié.

Mixer l’ensemble des ingrédients excepté la farine jusqu’à obtenir un mélange homogène mais pas complètement lisse.

Ajouter plus ou moins de farine jusqu’à obtenir une consistance permettant de former des galettes.

Mettre au frigo au minimum 20 minutes puis façonner 8 galettes.

Préchauffer le four à 180°C puis enfourner les galettes déposées sur une plaque recouverte de papier sulfurisé pendant 30 minutes environ. Retourner à mi-cuisson. Les galettes doivent être fermes et légèrement dorées.

Si vous préférez, vous pouvez les cuire dans une poêle avec de l’huile d’olives environ 5 minutes sur chaque face.

20140525_130609bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

Galettes de quinoa et petits légumes

Si vous êtes réfractaires ua quinoa mais que vous souhaitez tout de même en manger du fait de sa richesse nutritionnelle, cette recette est pour vous. On ne sent quasiment pas son parfum. Ces galettes sont en particulier riches en protéines et sont donc une très bonne alternative au morceau de viande de votre assiette. D’ailleurs, elles sont bien meilleures pour votre santé 😉 Leur réalisation est toute simple, vous pouvez même en réaliser en trop, elles se congèlent très bien. J’ai trouvé leur recette sur le blog « Je peux lécher a cuillère ». Elles sont accompagnées d’une délicieuse petite sauce au yaourt de soja et à l’ail des ours.

20140506_160958bis

Pour la sauce au yaourt et aux herbes:

– 2yaourts au soja natures

– qques feuilles d’ail des purs, persil et ciboulette

sel, poivre

Mélanger l’ensemble des ingrédients et réserver au frais.

PS: si vous n’aimez pas les yaourts au lait de soja vous pouvez utiliser des yaourts ou lait de vache ou encore du fromage blanc.

Pour 10 à 15 galettes:

– 200g quinoa environ (pour en obtenir 300 cuit)

– 2 échalotes émincées

– 1 oignon émincé

– 2 carottes grossièrement hachées

– 2cs purée d’oléagineux (pour moi amandes complète)

– 3 œufs

– 1 petite poignée d’ail des ours coupé grossièrement

– son d’avoine (je ‘en avais plus)

– sel, poivre

– huile d’olive

Rincer le quinoa et le cuire 20 minutes. Bien égoutter.

Faire revenir les carottes, les échalotes et l’oignon dans 1 cs d’huile d’olives jusqu’à ce qu’ils soient tendres mais encore un peu croquants. Ne pas hésiter à mettre un peu d’eau en cours de cuisson si ils attachent.

Mélanger le quinoa, les légumes, les œufs, la purée d’oléagineux et l’ail des ours. Saler et poivrer. Faire des boulettes puis les aplatir légèrement et les rouler dans le son d’avoine afin de réaliser la panure (ce que je n’ai pas fais). Vous verrez elles sont assez cassantes.

Faire revenir à feu vif les galettes dans 2 cs d’huile d’olives 2 minutes sur chaque face. Poursuivre la cuisson quelques minutes sur feu doux en les retournant de temps en temps.

PS: vous pouvez comme moi, les faire cuire une quinzaine de minutes au four à 160°C.

Servir ces galettes bien chaudes accompagnées de la sauce au yaourt et d’une salade verte par exemple.

20140506_160759

Bonne dégustation 😉

 

Fondant pomme-coco et streusel aux noix

Quoi de mieux que de se régaler tout en prenant soin de sa santé! Et bien, avec cette recette, c’est tout à fait le cas. En effet, j’ai utilisé de la farine complète riche en fibres, vitamines, minéraux, protéines. Celle-ci a de plus un indice glycémique inférieur à la farine blanche. Outre sa valeur nutritive, l’utilisation du sucre de coco permet encore une fois d’abaisser l’indice glycémique de ce délice. Les huiles végétales sont riches en oméga 3. Après je ne vous apprendrai rien quant à l’intérêt de manger des fruits, nous avons suffisamment de campagnes quand à l’utilité de leur consommation 😉 Pour les personnes intéressées, ce dessert est compatible avec la cure de Sandra Cabot. J’ai trouvé la recette de cette petite gourmandise sur le blog  » Cléa Cuisine » et je ne regrette pas de l’avoir testée! La consistance du gâteau me fait penser à un flan à peine cuit. Celui-ci est garni de pommes et noix de coco et couvert d’une croûte délicieusement parfumée aux noix. Allez il est temps de commencer les choses sérieuses 😉

Pour le gâteau (moule de 20cm de diamètre):

– 200g pommes râpées

– 50g sucre de coco (ou tout autre sucre de votre choix)

– 3cs noix de coco en poudre

– 200g farine T80 (j’ai mis de la farine complète 5 céréales)

– 1cc levure

– 1cc cannelle

– 1 pincée de bicarbonate

– 1 pincée de sel

– 90 ml d’huile d’olives (j’ai mis 45g d’huile de noisettes et 40g d’huile de coco)

– 220 ml jus de pommes

Pour le streusel:

– 50g noix (ou noix de Pécan, du Brésil…)

– 20g farine de blé T80 (j’ai mis de la complète 5 céréales)

– 40g sucre de coco

– 1cc cannelle

– 1cs bombée purée d’amandes

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger l’ensemble des ingrédients du gâteau et enfourner.

Pendant ce temps, mélanger l’ensemble des ingrédients du streusel du bout des doigts afin de sabler la pâte.

Au bout de 10 minutes de cuisson, parsemer la surface du gâteau avec le streusel et enfourner de nouveau pour environ 30 minutes. Pour moi 20 à 25 minutes auraient suffi je pense. Il est cuit lorsque la lame d’un couteau piquée dans celui-ci ressort sèche.

20140506_085530bis

Régalez-vous 😉

Riz complet à la noix de coco

Je n’étais pas très fan de la noix de coco mais depuis notre changement d’alimentation je l’utilise beaucoup et j’ai appris à l’apprécier, je dirais même plus l’adorer! Ce plat sucré-salé nous a vraiment emballés! Le riz malgré le fait qu’il soit complet est bien moelleux et fondant. Les notes de citron, coco et gingembre se marient à merveille avec celui-ci. Outre le fait que vous vous régaliez, ce plat grâce au riz complet en particulier vous apporte des protéines, vitamines, minéraux et fibres, vous faites donc du bien à votre santé 😉 Vous pouvez l’accompagner de quelques légumes vapeur ou bien une salade verte par exemple. J’allais oublier, pour les personnes intéressées, ce plat est compatible avec la cure de Sandra Cabot 😉

Pour 4 à 6 personnes:

– 135g riz complet

– 135g riz rouge complet

– 400ml crème de coco

– 40cl eau

– 100g oignon émincé

– 70g raisins secs ou cranberries séchées

– 50g jus de citron vert ou jaune

– 1 petite cc gingembre en poudre

– QS piment de Cayenne

– 1cs huile d’olives

– sel

Mettre dans une casserole le riz, le lait de coco et l’eau puis porter à ébullition. Baisser le feu puis couvrir. Laisser cuire pendant environ 40 minutes. Rajouter un peu d’eau si nécessaire mais à la fin du temps de cuisson tout le liquide doit être absorbé.

Pendant ce temps, faire revenir l’oignon dans l’huile et réserver.

Au terme de la cuisson, ajouter le reste des ingrédients, bien mélanger et servir sans attendre.

20140512_145427bis

Régalez-vous 😉

 

 

 

Galettes mexicaines quinoa-haricots rouges-maïs aux épices chili

Ces galettes que j’ai trouvées sur le blog « Petits repas entre amis » sont un véritable régal. Lors de leur confection, j’avoue que j’ai eu très peur qu’elles soient compactes, sèches, en bref quasi immangeables mais finalement après un passage de 15 minutes au four elles sont devenues fondantes, moelleuses, tout simplement délicieuses! Pour les personnes intéressées, elles sont compatibles avec la cure de Sandra Cabot. Elles sont très parfumées car riches en épices mais ne sont pas fortes, vous pouvez donc les servir sans soucis à toute votre petite famille. Je les ai accompagnées de carottes, betteraves et céleri branche râpés. Pas besoin de viande, poisson au autre source de protéines car elles en sont déjà riches.

Pour 6 belles galettes:

– 400g haricots rouges cuits et égouttés (soit environ 180g de haricots secs)

– 60g maïs égoutté

– 8cs quinoa cuit (j’ai mis 100g cru)

– 25g farine de quinoa (ou tout autre farine de votre choix)

– 1cs levure maltée (je n’en ai pas mis)

– 1cs purée de graines de courges (j’ai mis de la purée de noisettes)

– 1cc épices chili

– 1cc origan sec

– 1cc cumin moulu

– 1/2 cc paprika

– 1cc ail semoule

– 1/4 cc piment fort moulu

– 1cs graines de courges toastées

– 1cs graines de tournesol

– 1cc graines de sésame

– 1cs pâte de tomate (j’ai mis du concentré de tomate)

– 1cc sel (la prochaine fois j’en mettrai 2)

– QS poivre

Si vous souhaitez comme moi préparer vos haricots rouges, il faut les faire tremper une nuit dans de l’eau froide. Le lendemain, jeter l’eau de trempage puis les recouvrir d’eau froide et cuire environ 1 heure à feu moyen. Si nécessaire, ajouter de l’eau en court de cuisson. Les haricots sont cuits si ils s’écrasent lorsque l’on appuie avec une fourchette. Égoutter les haricots une fois la cuisson terminée. Égoutter également si vous utilisez une conserve.

Faire cuire le quinoa dans 2 fois son volume d’eau salée pendant 20minutes. Égoutter dans une passoire.

Égoutter le maïs.

Préchauffer le four à 180°C.

Mixer par à-coups, brièvement l’ensemble des ingrédients dans un robot afin de ne pas broyer les graines de quinoa.

Modeler 6 galettes (avec un emporte-pièce c’est plus facile) et enfourner pour 15 minutes. Vous pouvez sans problème confectionner les galettes à l’avance et les cuire juste au moment de les déguster.

Vous pouvez les accompagner de guacamole, d’une sauce à base de yaourt de soja et herbes fraîches par exemple.

20140511_193755bis

Régalez-vous 😉