DSC_0659bis

Banoffee chocolat

J’adore le banoffee, je vous en ai d’ailleurs proposé une recette il y a déjà 3 ans. J’avais donc envie de tenter cette revisite qui me paraissait juste à tomber. Je n’ai pas regretté c’était super bon 🙂 Le financier n’est pas trop sucré, très très moelleux et fondant avec un délicieux parfum de banane mais aussi de beurre noisette. Le caramel apporte la touche de sucre et de gourmandise. Le crémeux chocolat est bien corsé, fondant et pas trop sucré. Le crunch est à tomber il apporte la touche de croustillant indispensable 😉 Je l’ai tellement apprécié que j’en referai pour mes pauses grignotage 😉

Je pense retenter une version avec un crémeux au chocolat au lait ou même dulcey en adaptant la dose de sucre. Il me semble que le dessert en serait encore plus gourmand 😀

DSC_0670bis

DSC_0661bis

Pour un gâteau de 24cm de diamètre soit 8 à 10 personnes:

Pour le financier banane:

  • 240g sucre glace
  • 90g poudre d’amandes
  • 90g farine
  • 260g blancs d’oeufs
  • 130g beurre doux
  • 20g trimoline (à défaut du miel)
  • 200g bananes bien mûres

Faire fondre le beurre sur feu moyen jusqu’à disparition du crépitement et laisser colorer jusqu’à obtenir une jolie teinte caramel. Filtrer à travers une passoire fine puis incorporer la trimoline et réserver.

Préchauffer le four à 170°C.

Mélanger le sucre glace et la poudre d’amandes puis incorporer les blancs et enfin le beurre noisette. Ajouter la farine tamisée puis les bananes réduites en purée.

Verser dans un moule beurré et fariné de 24 cm de diamètre (20cm dans la recette mais vous verrez il sera beaucoup trop petit) beurré et fariné.

Enfourner pour 15 minutes (27 pour moi). La lame d’un couteau plantée au centre du gâteau doit ressortir propre.

Pour le caramel mou:

  • 80g sucre
  • 80g crème
  • 80g beurre salé
  • 1/2 gousse de vanille

Faire bouillir la crème avec la vanille grattée. Couvrir et réserver.

Réaliser un caramel à sec avec le sucre c’est à dire mettre le sucre dans une poêle sur feu moyen jusqu’à obtenir un caramel. Ajouter hors du feu la crème chaude passée au chinois et remettre sur le feu si de petits blocs se forment. Hors du feu, incorporer le beurre en petits morceaux. Réserver.

Pour le crémeux chocolat:

  • 250g lait
  • 250g crème liquide entière
  • 100g jaunes d’oeufs
  • 50g sucre
  • 230g chocolat noir 70%

Blanchir les jaunes avec le sucre;

Chauffer le lait et la crème puis verser sur le mélange précédent. Remettre la casserole sur le feu et cuire jusqu’à atteindre 80°C en mélangeant constamment.

Verser sur le chocolat et émulsionner avec un mixeur plongeant.

Réserver au frigo quelques heures dans une poche à douille munie d’une douille saint-honoré.

Pour la plaque de crunch:

  • 100g riz soufflé
  • 20g sirop à 30°B
  • 300g chocolat au lait de couverture

Pour le sirop 30°B il vous suffit de porter à ébullition 50g d’eau avec 67,5g de sucre en poudre. Lorsque le sucre est fondu, stopper la cuisson. Peser 20g de ce mélange refroidi.

Enrober le riz soufflé dans le sirop. Enfourner sur une plaque chemisée de papier sulfurisé pour 10 minutes à 160°C. Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat puis incorporer le riz soufflé. Étaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur environ 5 mm d’épaisseur. Réserver.

DSC_0222bis

Pour le dressage:

  • 2 bananes
  • 1 citron jaune

Étaler le caramel sur le financier.

DSC_0642bis

Pocher des vagues de crémeux.

DSC_0643bis

Décorer avec des rondelles de bananes arrosées de jus de citron et des brisures de crunch.

PS: vous pouvez sans soucis réaliser les différentes parties la veille mais je vous conseille de réaliser le montage au maximum quelques heures avant la dégustation afin d’éviter que les bananes noircissent légèrement et que le crunch se ramollisse.

DSC_0660bis

Régalez-vous 😉

 

DSC_0631bis

Mousse au chocolat et passion

Je suis une fan inconditionnelle du fruit de la passion et je n’ai plus besoin de vous dire à quel point j’adore le chocolat. Il était donc obligatoire que j’essaie cette recette très récemment trouvée sur le blog « La cuisine de Bernard ». J’ai choisi un chocolat de couverture à 70% ce qui lui confère un goût assez corsé. Si vous souhaitez un dessert plus en douceur utilisez un pourcentage moins élevé. La passion est en juste équilibre avec le chocolat. Pour ce qui est de la gelée, je n’ai pas forcément été convaincue, je l’ai trouvée trop dure. La prochaine fois je diminuerai à 0,5g de gélatine.

DSC_0635bis

Pour la mousse au chocolat:

  • 3 œufs
  • 138g chocolat noir
  • 40g beurre doux
  • 25g jus de passion
  • 25g sucre
  • 45g jus de passion

Faire fondre le beurre avec le chocolat puis verser les 25g de jus de passion et mélanger.

DSC_0602bis

Dans une casserole, faire chauffer le sucre avec les 45g de jus de passion à 120°C.

DSC_0604bis

Parallèlement à cela, monter les blancs en neige puis verser le sirop de passion en mince filet dessus tout en continuant à fouetter. Réserver.

DSC_0607bis

Mélanger les jaunes avec la préparation au chocolat puis incorporer délicatement les blancs montés au sirop de passion.

DSC_0609bis

Verser dans les ramequins et réserver au frigo.

Pour la gelée de passion:

  • 63g jus de passion
  • 10g sucre
  • 0,75g gélatine en feuille

Réhydrater la gélatine 15 minutes dans de l’eau froide.

Faire chauffer le jus et le sucre dans une casserole jusqu’à atteindre l’ébullition.

Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et mélanger.

DSC_0610bis

Une fois le mélange tiédi, le verser sur les mousses. Réserver au minimum 4 heures au frigo.

Régalez-vous 😉

DSC_0923bis

Brookie

Aujourd’hui je vous propose une petite idée idéale pour le goûter ce week-end. Pas de prise de tête, il est très rapide et facile à confectionner et plaira aux petits comme aux grands. Ici tout le monde a adoré. Vous le devinez, c’est un gâteau assez lourd, c’est pourquoi je ne vous conseille pas de le servir après un repas copieux 😉 Le brownie est ultra fondant avec un goût bien chocolaté grâce à l’utilisation d’un chocolat avec un pourcentage assez élevé de cacao et le cookie est croustillant à l’extérieur et moelleux en son cœur. Une combinaison à tomber 😉

Si la couche de cookie vous paraît trop épaisse n’hésitez pas à faire quelques boules avec la pâte restante et congelez les. Il vous suffira ensuite de les laisser décongeler puis les cuire +/- 13minutes à 170°C.

DSC_0915bis

Pour un moule de 20 cm de diamètre:

Pour la pâte à cookies:

– 250g farine

– 75g sucre semoule

– 75g vergeoise

– 150g beurre

– 62g œufs

– 4g sel

– 4g bicarbonate

– 2g extrait de vanille liquide

– 170g pépites de chocolat

Mélanger dans la cuve d’un robot à l’aide de la feuille les sucres, le beurre et les œufs, le beurre de cacahuètes, le sel et l’extrait de vanille.

Une fois le mélange homogène, ajouter la farine tamisée et le bicarbonate.

Incorporer les pépites de chocolat.

Étaler la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé aux dimensions du moule. Réserver.

DSC_0903bis

Pour la pâte à brownie:

– 130g chocolat noir 70%

– 100g beurre doux

– 65g sucre

– 35g farine T55

– 2 œufs

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie ou au micro-ondes. Réserver.

Dans un saladier ou le bol du robot mélanger les œufs avec le sucre et la farine puis ajouter le chocolat fondu. Verser la pâte dans un moule beurré et fariné puis déposer la pâte à cookies par dessus.

DSC_0906bis

Enfourner pour +/- 25 minutes (+ longtemps si vous souhaitez un brownie moins fondant). Une fois à température ambiante réserver une nuit au frigo.

DSC_0912bis

Démoulez et régalez-vous 😉

DSC_1260bis

Les Vanille Kipferl de Christophe Felder

Je vous l’ai déjà dit je fais très souvent des fournées de biscuits pour les goûters de mes petits loups. Alors bien évidemment lorsque j’ai trouvé cette recette dans le magnifique livre de Christophe Felder, je l’ai classée dans les recettes « urgentes » à réaliser 😉 Ils sont justes à tomber: ultra fondants avec un goût supra vanillé. Une tuerie! Lorsque vous en dévorez un, il est tellement fondant, qu’il disparait instantanément de votre bouche 🙂 Vous l’aurez compris, les enfants ne sont pas les seuls à s’être servis et régalés 😉

DSC_1265bis

Pour 40 biscuits:

– 35g sucre semoule

– 1 belle gousse de vanille

– 120g beurre doux pommade

– 140g farine T55

– 60g poudre d’amandes

– 1/2 cc extrait de vanille liquide sans alcool

Préchauffer le four à 170°C.

Mixer le sucre avec la gousse de vanille entière puis tamiser.

Ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger.

Sur un plan de travail fariné, façonner un boudin et le diviser en 4 parts égales.

Avec ces 4 morceaux, façonner 4 boudins d’environ 20cm puis couper des tronçons de 2cm et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Ne pas trop les serrer car ils vont gonfler à la cuisson.

DSC_1251bis

Enfourner pour +/- 15 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

DSC_1255bis

Pour la finition:

– 60g sucre glace (75g pour moi)

– 2 sachets de sucre vanillé (1belle cuillère à café de vanille en poudre pour moi)

Mélanger le sucre vanillé et le sucre glace puis y mettre des biscuits et faire des mouvements circulaires afin de bien les recouvrir. Conserver dans une boîte hermétique.

Régalez-vous 😉

 

DSC_0524bis

Charlotte aux fraises de Vincent Guerlais

J’ai poursuivi ma découverte du livre « Gourmandises » par la charlotte au fraises. Ou devrais-je dire les car aucune indication n’étant donnée sur les dimensions du moule, j’ai choisi de dresser dans 6 cercles individuels. Une charlotte entière dans son assiette ça a son petit effet 😉 La réalisation est vraiment simple et assez rapide. Le dressage prend un petit peu de temps mais cela est vite oublié à la dégustation. Il n’y a pas à dire, les biscuits à la cuillère maison, ça donne une valeur ajoutée. Nous nous sommes tous régalés avec ce dessert très frais, léger mais aussi très gourmand grâce aux biscuits moelleux et à la crème fondante. Merci Vincent de nous avoir « agité les papilles » 😉

DSC_0515bis

DSC_0570bis

Pour 6 cercles de 6 cm de long et de diamètre:

Pour la crème à la pistache:

– 300g lait

– 70g jaunes d’oeufs

– 60g sucre

– 28g maïzena

– 50g pâte de pistache

– 175g beurre doux pommade

Mélanger les jaunes, le sucre et la maïzena. Verser le lait chaud en mélangeant sans arrêt puis ajouter la pâte de pistache et faire bouillir 2 minutes.

Une fois la crème à 40°C ajouter le beurre. Mettre dans une poche à douille munie d’une douille unie. Réserver au frigo.

Pour les biscuits à la cuillère:

– 130g blancs d’oeufs

– 110g sucre

– 100g jaunes d’oeufs

– 75g fécule

– 75g farine

– sucre glace

Préchauffer le four à 180°C.

Monter les blancs en neige puis ajouter le sucre pour les serrer. Incorporer délicatement les jaunes puis la farine et la fécule tamisées. Dresser des bâtonnets de 6 cm de long à la douille n°6 sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Saupoudrer 2 fois à 5 minutes d’intervalle de sucre glace et enfourner pour 8 à 10 minutes.

PS: pour plus de facilité au dressage des charlottes, je vous conseille de disposer les bâtonnets assez proches ainsi vos biscuits seront collés les uns aux autres.

Pour la chantilly:

– 100g crème liquide entière

– 15g sucre

– 30g mascarpone

– 1 gousse de vanille

Monter l’ensemble des ingrédients bien froids en chantilly au fouet dans un récipient froid. Réserver dans une poche à douille munie d’une douille unie (cannelée pour moi).

Montage:

– QS fraises fraîches

Disposer sur les bords et les fonds des cercles les biscuits à la cuillère.

DSC_0485bis

Pocher de la crème à la pistache puis recouvrir de fraises et d’une nouvelle couche de crème pistache.

DSC_0503bis

J’ai choisi d’ajouter quelques dés de fraises mais cela n’était pas noté dans la recette.

DSC_0507bis

Pocher en boules harmonieusement la chantilly et la crème pistache et décorer de fraises entières (j’ai préféré les couper).

DSC_0565bis

Régalez-vous 😉

20141028_201104bis

Cookies aux pépites de pâte d’amandes maison

Plus besoin de vous dire que les cookies j’adore ça! Alors dès qu’il s’agit de tester une nouvelle idée, je suis toujours partante 🙂

Bon là c’était plus de la curiosité car je craignais que la pâte d’amandes même si elle est beaucoup moins sucrée que celle du commerce apporte peu de parfum et seulement une dose de sucre en plus. Mais finalement j’ai diminué la quantité de cassonade dans ma pâte ce qui a permis de donner un bon équilibre aux biscuits.

Grâce à la pâte d’amandes, ils sont délicieusement moelleux et fondants à cœur mais ils gardent toujours leur agréable croûte croustillante qui est je trouve indispensable à un bon cookie. Cette fois-ci j’ai décidé de mettre seulement du chocolat noir et c’était parfait, sa puissance était adoucie par la douceur de la pâte d’amandes.

Vous l’aurez compris, encore un que nous avons adoré 😉

20141028_202224bis

Pour la pâte d’amandes (il vous en restera mais difficile d’en faire moins):

– 62,5g poudre d’amandes

– 50g sucre complet

– 12,5g sucre glace

– 1/2 blanc d’œuf

– chocolat noir de couverture

Mélanger quelques minutes l’ensemble des ingrédients. Filmer et réserver au frigo 1 heure. Saupoudrer une plaque de sucre glace puis du bout des doigts former de petites boules de la taille de votre choix avec la pâte et les déposer sur la plaque. Réserver.

Faire fondre le chocolat au bain-marie et y tremper les pépites de pâte d’amandes puis les déposer sur du papier sulfurisé et réserver au frigo 1 heure.

20141028_191230

Pour 15 cookies:

– +/- 100g chocolat noir

– 195g farine

– 1/2 sachet levure

– 1 grosse pincée de sel

– 140g beurre doux mou

– 1 œuf

– 180g cassonade

– pépites de pâte d’amandes

Mélanger la farine, le beurre, le sucre et la levure. Arrêter dès que le mélange est homogène. Ajouter les pépites de chocolat et de pâte d’amandes puis mélanger délicatement afin de les incorporer. Couvrir de film alimentaire et réserver 45 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 160°C.

Former 15 boules et les disposer espacées les unes des autres sur 1 ou 2 plaques recouvertes de papier sulfurisé.

Enfourner pour 15 minutes. Les cookies sont encore mous à la sortie du four mais ils vont durcir en refroidissant.

20141028_202232

Régalez-vous 😉

20141008_155137bis

Sablés à l’emporte-pièce

Hier c’était mercredi et qui dit mercredi dit ma petite puce à la maison toute la journée. Depuis peu elle devient curieuse concernant les aliments et accepte de goûter ce qu’elle ne connaît pas. Enfin pas tout non plus, il ne faut pas rêver! Mais pour la pâtisserie, je recueille très rarement un refus… Il faut dire qu’elle a de qui tenir 😉 Elle réclame aussi beaucoup à participer aux recettes et je compte bien lui donner goût à la cuisine! Il faut bien que quelqu’un prenne la suite de mon blog 😀 Alors hier c’était atelier sablés! J’ai testé pas mal de recettes et celle-ci est de loin ma préférée. La pâte est très simple à réaliser, elle s’étale sans aucune difficulté et surtout les biscuits se décollent très facilement. Vous pouvez les conserver sans soucis plusieurs jours dans une boîte hermétique.

20141008_155309bis

Pour 2 plaques à pâtisserie:

– 500g farine

– 240g sucre fin de canne

– 150g beurre doux froid coupé en morceaux

– 110g beurre demi-sel froid coupé en morceaux

– 1 gousse de vanille fendue et grattée

– 1 œuf + 1 jaune battus

Mettre dans le bol d’un robot la farine, le sucre, la vanille et les beurres et mélanger à le feuille jusqu’à obtenir une consistance sableuse. Ajouter 35g des œufs battus, mélanger et arrêter dès que la pâte est homogène afin qu’elle ne soit pas trop dure après la cuisson.

Étaler la pâte plus ou moins épaisse selon vos goûts (pour moi entre 6 et 8 mm) et la découper grâce aux emporte-pièces. Disposer les biscuits sur 2 plaques de cuisson chemisées de papier sulfurisé et les réserver 1 heure au frais.

Préchauffer le four à 180°C et enfourner pour 15 à 20 minutes. Laisser refroidir sur une grille puis conserver dans une boîte hermétique.

20141008_155212bis

Régalez-vous 😉

 

20140420_135610 bis

Brochettes de Saint-Jacques et gambas au beurre passion

J’ai choisi d’inaugurer mon nouveau blog avec l’entrée que j’ai servie au baptême de mon bébé d’amour. D’après les commentaires de la tablée, tout le monde a adoré. Pour un peu plus d’originalité, elles sont piquées sur des gousses de vanille fendues ce qui leur donne bien évidemment un délicieux parfum après la cuisson. Le beurre mélangé au fruit de la passion est un véritable régal et se marie à merveille avec les fruits de mer et le parfum de vanille. Malgré sa richesse indéniable, nous n’avons pu nous empêcher de la saucer. Heureusement, la raison nous a arrêtés avant de terminer l’assiette 😉

Pour 6 personnes:

– 12 gambas (ou langoustines, crevettes)

– 24 noix de Saint-Jacques

– 6 gousses de vanille coupées en 2 dans le sens de la longueur

– 160g beurre doux

– 4 fruits de la passion

– sel, poivre

Mes noix n’étant pas très grosses, j’ai préféré cuire légèrement mes gambas avant de les piquer sur la gousse de vanille afin de ne pas surcuire les Saint-Jacques lors de la cuisson des brochettes.

Si vous souhaiter faire comme moi, plonger les gambas 2 minutes dans de l’eau bouillante salée puis les égoutter immédiatement et les arroser d’eau froide afin d’arrêter totalement la cuisson. Décortiquer les gambas puis piquer 2 Saint-Jacques et 1 gambas sur chaque 1/2 gousse.

Mélanger le beurre jusqu’à ce qu’il soit pommade puis y ajouter le jus et les grains des fruits de la passion et saler et poivrer si vous le souhaitez.Bien mélanger de nouveau. Réserver.

20140420_080039 bis

Au moment de servir, faire fondre le beurre et l’huile dans la ou les poêles et faire revenir les brochettes 1 à 2 minutes sur chaque face jusqu’à ce que les noix soient juste dorées. Saler et poivrer.

En parallèle, faire fondre le beurre passion dans une casserole.

Servir 2 brochettes arrosées de beurre par convive.

20140420_135628bis

Régalez-vous 😉