La Caroline revisitée

C’est un dessert qui m’avait interpelée il y a quelques temps en surfant sur le net. La recette était composée d’une génoise, d’une crème pâtissière et d’éclairs au chocolat et au café le tout décoré de chantilly. J’avais trouvé cette recette originale et très appétissante mais je ne m’étais pas pour autant lancée dans sa réalisation car j’avais tout de même un peu de craintes quant au mélange de saveurs et peur que cela soit écœurant et bourratif. Puis plusieurs mois après, en regardant l’émission « la meilleure boulangerie de France », une boulangère proposait comme spécialité une Caroline revisitée composée successivement d’une pâte sablée, d’une crème d’amandes, d’une crème pâtissière au chocolat et de choux et éclairs dont les parfums étaient choisis par les clients eux même. Comme vous le verrez dans la recette, je me suis largement inspirée de cette émission en apportant cependant quelques modifications. J’ai réalisé ce délice pour les 2 ans de ma puce. Il est vrai que ce dessert regroupe les grands classiques de la pâtisserie, chaque convive est donc sûr de trouver au moins un élément qu’il va apprécier. Finalement tout le monde à tout dévoré et tout adoré.

Pâte sucrée (pour +/- 8 cercles de 10 cm de diamètre):

– 250g farine

– 2g sel

– 150g beurre doux

– 1 œuf

– 100g sucre glace

– 30g poudre d’amandes

Mettre le beurre en pommade puis ajouter l’œuf, le sucre, la poudre d’amandes, le sel puis la farine. Réserver 4 heures au frigo. Étaler la pâte sur environ 2-3 mm d’épaisseur et foncer les cercles ou moules à tartelettes.

Vous pouvez sans hésiter la réaliser la veille

Crème d’amandes:

– 100g beurre mou

– 100g poudre d’amandes

– 100g sucre

– 2 œufs

– +/- 20g rhum

Préchauffer le four à 180°C.
Mettre le beurre en pommade puis ajouter les œufs, le sucre, la poudre d’amandes et le rhum. Remplir les tartelettes aux 2/3 avec la crème d’amandes.

20131012_101405

Enfourner pour environ 20 minutes. Les tartelettes doivent être dorées.

20131012_134709

Crème mousseline:

– 25cl lait

– 2 jaunes d’oeufs

– 1/2 gousse de vanille

– 20g farine

– 15g Maïzena

– 125g beurre

– 60g sucre

Faire chauffer le lait avec la 1/2 gousse fendue en 2 dans une casserole sur feu moyen.

Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter progressivement la farine et la Maïzena en fouettant sans arrêt.

Incorporer le lait chaud puis verser cet appareil dans la casserole et porter doucement à ébullition sans cesser de remuer au fouet. Incorporer 100g de beurre en dés et laisser refroidir.

Travailler les 100g de beurre restant en pommade. Lorsque le beurre et la crème sont à peu près à la même température, incorporer le beurre en fouettant. Réserver au frigo dans une poche à douille avec une douille cannelée.

Vous pouvez sans soucis réaliser cette préparation la veille.

Craquelin de Christophe Michalak:

– 40g beurre demi-sel pommade

– 50g cassonade

– 50g farine

Mélanger l’ensemble des ingrédients puis étaler le mélange entre 2 feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur de 2 mm. Détailler des cercles et rectangles légèrement inférieurs à la taille de vos choux et éclairs. Réserver au congélateur le temps de réaliser la pâte à choux.

Avec ces proportions, j’ai eu trop de craquelin. Si cela est pareil pour vous, vous pouvez le conserver au congélateur pour une prochaine fournée.

20131011_214420

Pâte à choux:

– 50g eau

– 50g lait

– 2g sucre

– 2g sel

– 45g beurre

– 55g farine

– +/- 100g œufs battus

Pour la première fois, j’ai décidé d’utiliser la technique de cuisson de Michalak et je suis très contente du résultat!

Préchauffer le four à 250°C.

Porter à ébullition l’eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre. Hors du feu, ajouter la farine en une fois et mélanger. Remettre sur le feu afin de dessécher la pâte en remuant sans cesse jusqu’à ce qu’elle forme une boule qui se détache parfaitement des parois de la casserole.

20131013_100225

Mettre la pâte dans un saladier ou dans le bol du robot et remuer sans cesse pendant quelques minutes pour la faire refroidir. Elle doit descendre à environ 45°C.

Ajouter petit à petit les œufs battus.Pour vérifier la consistance de votre pâte à choux, il faut ouvrir la pâte en deux avec la spatule. Si la pâte à choux se referme difficilement, c’est qu’il n’y a pas assez d’oeufs. Si elle se ferme doucement, c’est que la consistance de votre pâte est parfaite. Si elle se referme immédiatement, c’est qu’elle est trop liquide.

20131011_215912

Mettre ce mélange dans une poche à douille avec une douille n°10 et dresser des choux et éclairs en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Je pense que mes choux faisaient environ 2cm de diamètre et mes éclairs environ 5 cm de long.

20131011_220641

Déposer sur chacun le craquelin. Mettre la plaque dans le four et l’éteindre. Au bout de 10 minutes, rallumer le four à 160°C chaleur statique. Poursuivre la cuisson pour environ 20 minutes (le temps dépend du four mais aussi de la taille des choux et éclairs).

20131011_221026

Laisser refroidir sur une grille puis conserver dans une boîte hermétique. Vous pouvez sans soucis les réaliser la veille mais par contre il faudra les garnir le jour même.

Avec ces proportions vous aurez plus de choux que le nécessite la recette mais c’est tellement bon qu’ils ne resteront surement pas longtemps dans votre plat 😉

20131012_111609

Crème pâtissière pour garnir les choux:

– 400g de lait

– 4 jaunes

– 100g sucre

– 36g Maïzena

– 40g beurre

Faire bouillir le lait. Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter la Maïzena. Verser le lait sur le mélange puis remettre sur le feu jusqu’à épaississement de la crème. Hors du feu, ajouter le beurre.

Vous pouvez bien sûr choisir n’importe quel parfum de chou pour réaliser la Caroline. Nous avons opté pour chocolat, pistache et Grand Marnier.

Pour cela, il vous faudra:

– +/- 15g pâte de pistache

– +/- 3 cs Grand Marnier

– 45g crème liquide entière

– 45g chocolat noir

Prélever 225g de la crème pâtissière et y ajouter le chocolat. Une fois celui-ci fondu, ajouter la crème. Réserver au frigo dans une poche à douille munie d’une douille permettant de fourrer les éclairs.

Répartir à parts égales le reste de crème dans 2 bols et y ajouter dans l’un le Grand Marnier et dans l’autre la pâte de pistache. Réserver dans des poches à douille au frigo.

Vous pouvez sans aucun problème réaliser les crèmes la veille.

Montage (le jour de la dégustation):

– fondant

– colorant vert et jaune

– cacao amer en poudre

– 20cl crème liquide entière bien froide

– 20g sucre glace

– les grains d’1/2 gousse de vanille

Percer un petit trou au niveau de la base des choux et éclairs avec la douille ou un couteau et les garnir avec les crèmes.

Chauffer très légèrement le fondant avec le colorant vert et éventuellement une petite goutte d’eau afin qu’il soit plus souple. Plonger les choux à la pistache dedans et enlever les éventuels excès.

Renouveler avec le colorant jaune pour les choux au Grand Marnier.

Pour les éclairs au chocolat, mettre du cacao dans le fondant.

Réserver les choux sur un plat au frigo.

20131012_160125

Comme je vous l’ai dit précédemment vous pouvez bien sûr choisir d’autres parfums, il vous faudra alors choisir le colorant adapté.

Pour la chantilly, j’ai utilisé un siphon mais je vous conseille de la monter au fouet car elle se tient mieux et sa consistance est plus agréable. Fouetter la crème froide avec la vanille dans un récipient froid. Lorsque la chantilly est presque montée, ajouter le sucre glace puis la mettre dans une poche à douille.

Déposer une rosace de crème mousseline sur les tartelettes puis les 2 choux et l’éclair. Décorer avec de la chantilly. Servir immédiatement.

20131012_212810

Régalez-vous 😉

 

.

Tarte aux fraises à la crème mascarpone-framboise

C’est la tarte que je réalise dès que les fraises apparaissent sur les étals. Elle est très rapide à réaliser, très légère grâce à sa mousse mascarpone et surtout délicieuse!!!

Pour 1 grand cercle à tarte (environ 8 parts):

– 1 pâte sucrée (ici) ou une pâte sablée du commerce

– 250g mascarpone

– 50g + 20g gelée framboises

– 1cs biscuits roses réduits en poudre (facultatif)

– 1/2 gousse de vanille

– 10cl crème liquide montée en chantilly

Chemiser un cercle avec la pâte et la faire cuire à blanc. Une fois la pâte refroidie, badigeonner son fond avec les 20g de gelée. Battre ensemble la mascarpone, 50g gelée, les biscuits roses et la vanille puis ajouter la chantilly. Mettre la crème sur le fond de tarte avec une poche à douille pour plus d’esthétisme puis disposer les fraises.

Bonne dégustation 😉

 

Flan pâtissier comme en boulangerie

Depuis très longtemps, je fais des essais de flans afin de réussir à obtenir la même texture et le bon petit goût de ceux que l’on trouve en boulangerie. Et bien hourra, c’est enfin chose faite! Vous verrez qu’il faut utiliser de la poudre Impérial. Je n’étais pas très enthousiaste car je n’aime pas me servir des préparations instantanées mais il faut bien reconnaître qu’elle apporte ce petit plus qui nous a fait dire « enfin ça y est ». Sans plus attendre passons à cette fameuse recette que j’ai trouvée sur le blog « J’en reprendrai bien un bout… »

Pour un petit moule a cake ou un moule rond à bords hauts de 18cm de diamètre:

– 50cl lait entier

– 20cl crème liquide

– 75g poudre Impérial

– 1 œuf entier

– 90g cassonade

– 1 sachet de sucre vanillé ou 1 cc de vanille liquide

– 7cl rhum (facultatif)

Blanchir l’œuf et les sucres. Ajouter la poudre puis la crème et le lait. Si vous souhaitez mettre du rhum, mélangez le à la préparation.Transvaser la préparation dans une casserole et faire épaissir sur feux doux jusqu’à épaississement de la préparation.

Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas mis de pâte sous mon flan car mon mari le préfère sans. Mais il vous suffit de la faire cuire à blanc puis mettre ensuite votre appareil à flan dessus et cuire 30min à 180°C.

Si comme moi, vous ne mettez pas de pâte, beurrer et fariner le moule et verser la préparation. Cuire 30min à 180°C, jusqu’à ce qu’une fine pellicule dorée se forme à sa surface.

Laisser refroidir à température ambiante puis mettre au frigo au minimum 4h, l’idéal étant de le préparer la veille.

20130220_072922bis

Alors, qu’en pensez-vous?

 

Tarte au citron vert

Petit clin d’oeil à ma soeur et mon mari qui adorent cette recette. Astrid vous a déjà mis une recette délicieuse mais vous verrez celle-ci est vraiment différente. Pour le fond de tarte, j’utilise toujours la pâte sucrée que j’ai apprise au cours de Vincent Guerlais. Nous n’aimons pas du tout la meringue car elle apporte du sucre mais aussi une consistance que nous n’apprécions vraiment pas. C’est pourquoi, dans cette recette vous n’en trouverez pas mais vous pouvez y mettre celle d’Astrid ou bien comme le conseille Christophe Michalak disposer des petites meringues croustillantes en décoration. La crème est celle du grand pâtissier Christophe Michalak, il la réalise avec du citron jaune mais nous nous la préférons avec du citron vert. En effet, cela la rend peut être un petit peu plus acide mais c’est ce que nous aimons justement et cela lui donne un petit goût différent qui pour nous fait vraiment la différence.

Pour 6 personnes:

1) Pâte sucrée (ici)

Foncer le moule ou le cercle à tarte avec la pâte. Faire de petits trous sans percer la pâte avec une fourchette. Cuire la pâte à blanc 20 à 25 min à 170°C.

Vous pouvez également réalisée une pâte sablée coco comme le conseille Christophe Michalak. Je vous donne la recette mais il est vrai que je préfère avec une pâte sucrée.

– 60g noix de coco râpée

– 90g beurre

– 300g sablés réduits en poudre

Faire griller quelques minutes la coco au four à 180°C puis mélanger les ingrédients à la main. Mettre cette pâte dans un cercle à tarte de 14 cm de diamètre et laisser durcir au frigo (ne pas en mettre sur le bords mais seulement au fond du cercle). Vous pouvez alors enlever le cercle.

2) Crémeux citron

– zestes de 3 citrons verts (ou jaunes) + 1 autre citron vert ( ou jaune)

– 150g jus de citron vert ( ou jaune)

– 150g sucre

– 1 feuille gélatine réhydratée 10 min dans l’eau

– 3 œufs

– 180g beurre mou

Mélanger les zestes, le jus, le sucre et les œufs et cuire à 85°C en remuant sans arrêt avec un fouet. Hors du feu, ajouter immédiatement la gélatine essorée et mélanger au fouet. Passer au tamis pour récupérer les zestes. A 50°C, mixer en ajoutant petit à petit le beurre. Mettre le crémeux sur le fond de tarte et placer la tarte au frigo. Comme vous pouvez le voir sur les photos, j’ai essayer sans tamiser. Et bien, c’était très bon également. Si par contre vous décidez de tamiser, je vous conseille alors de zester tout ou partie d’un autre citron vert sur la tarte juste au moment de servir.

Vous l’avez compris, la tarte au citron nous l’aimons la plus simple possible mais je vais vous donner les petits conseils de C.Michalak si vous souhaitez la faire un peu plus originale et sophistiquée.

Si vous utiliser la pâte sablée coco, il n’y aura pas de bords. Il faut donc mettre la crème froide (c’est à dire mise plusieurs heures au frigo) dans une poche à douille et dresser des boules de crémeux sur la pâte. Comme vous le voyez, il y a de petits espaces entre les boules que vous pourrez combler en partie avec du citron confit. Au moment de servir, positionner des petites meringues au sommet de certaines boules de crémeux et zester un citron.

Citrons confits:

– l’écorce de 3 citrons verts ( ou jaunes)

– 200g de sucre

– 200g d’eau

Prélever l’écorce de 3 citrons et la tailler en petites lamelles. Faire un sirop avec l’eau et le sucre puis ajoutez les lamelles de citron. Laisser sur le feu jusqu’à ce que celles-ci deviennent translucides. Laisser refroidir.

P1050860bis

Bonne dégustation 😉