Pop-corn au caramel

Cette recette est idéale lorsque l’on a une petite envie de grignoter un après-midi pluvieux comme aujourd’hui. Elle est vraiment très simple et très rapide. Croustillant, un délicieux goût de caramel au beurre salé rien ne manque pour qu’il soit parfait 😉 Il est d’ailleurs même meilleur que le paquet bleu B… tant connu B. Ce que j’ai adoré c’est que quelque soit le morceau que vous piochez il est toujours autant caramélisé contrairement aux paquets où l’on cherche les meilleurs et à la fin il ne reste plus que les grains manquant indéniablement de gourmandise 😉 J’attends avec impatience vos retours…

Pour un petit saladier:

– +/- 150g grains de maïs

– 1cs huile de coco (ou autre huile végétale)

– 180g sucre

– 80g sirop de glucose

– 90g beurre doux

– fleur de sel

Faire fondre l’huile dans une casserole puis y verser les grains de maïs. Mettre le tout sur feu vif à couvert. Remuer de temps en temps et arrêter le feu dès que les grains ont tous éclaté.

Dans une casserole verser le sucre, le sirop de glucose, le beurre et la fleur de sel puis porter à ébullition jusqu’à atteindre 130°C (si vous n’avez pas de thermomètre, arrêtez la cuisson avant que le caramel soit trop foncé). Ajouter les pop-corn, mélanger rapidement et verser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en essayant de séparer les différents grains de pop-corn. Déguster une fois refroidi.

DSC_0272bis

Régalez-vous 😉

 

L’assassin

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter une très bonne année 2015. Je vous souhaite beaucoup de bonheur, une pleine santé et du succès dans tout ce que vous entreprendrez 😉

Vous devez être un peu lassés de cuisiner après les repas de fin d’année, je vous propose donc une délicieuse gourmandise très rapide à confectionner. Ce gâteau au chocolat caramélisé est tout droit sorti du blog « La cuisine de Bernard ». Sa particularité est qu’au lieu de mettre du sucre comme dans tout gâteau, on réalise un caramel avec celui-ci auquel on ajoute du beurre salé. Sa fine croûte est croustillante et son cœur délicieusement fondant. La seule petite difficulté est peut être de réaliser le caramel mais vous verrez ça n’est pas très compliqué 😉 La recette est donnée pour un moule de 15cm de diamètre or ça n’est tout de même pas la taille la plus fréquemment trouvée dans nos cuisines. J’ai donc décidé de vous faire les calculs afin de vous proposer les quantités nécessaires pour un moule de 20cm de diamètre…

DSC_0205bis

Pour un cercle de 20cm de diamètre:

– 440g sucre

– 265g beurre salé

– 320g œufs

– 18g farine

– 220g chocolat noir à 60%

Fouetter les œufs et la farine durant 5 minutes.

Mettre le sucre dans une casserole avec 50g d’eau et réaliser un caramel bien ambré. Hors du feu, ajouter le beurre salé et bien mélanger pour incorporer autant que possible le beurre et la caramel.

Préchauffer le four à 145°C.

Verser immédiatement en filet le caramel au beurre salé sur le mélange oeufs-farine tout en fouettant à basse vitesse. Ajouter le chocolat fondu et mélanger de nouveau afin d’avoir une pâte bien homogène. Verser dans un moule de 20 cm de diamètre et enfourner pour +/- 50 minutes.

Laisser refroidir à température ambiante puis réserver une nuit au frigo avant de démouler. Le sortir du frigo 30 minutes avant la dégustation.

PS: Le gâteau gonfle beaucoup à la cuisson puis reprend sa taille d’origine en refroidissant.

DSC_0228bis

 

Régalez-vous 😉

 

Fondant au caramel

Et oui encore une recette avec du caramel… promis la prochaine ne le sera pas 😉 Si comme moi vous l’adorez, cette recette va vous ravir c’est certain!

Comme vous le verrez, il est assez riche, c’est pourquoi il est confectionné dans un moule de petite taille car une petite part suffit ou pas… 😉 Ce délice est tout droit venu d’un de mes blogs préférés « La cuisine de Bernard ».

La recette est vraiment toute simple. La seule chose qui peut faire peur à certain est la réalisation du caramel mais je vous assure, il n’y a pas de raison ça n’est vraiment pas compliqué…

La première fois que je l’ai vu, je l’ai tout de suite mis dans la liste de mes recettes à faire de toute urgence! Puis j’ai trouvé un commentaire un peu mitigé sur un autre blog que j’affectionne beaucoup. J’ai donc repoussé l’essai puis je me suis dit qu’il valait mieux en juger par moi même. Elle lui reproche un goût pas assez marqué en caramel mais là je ne comprends pas… A peine sorti du four, une délicieuse odeur de caramel, beurre fondu embaument la cuisine. Et à la dégustation, pareil, ce bon goût de caramel est vraiment bien présent. Il est moelleux, fond dans la bouche, une tuerie!

La seule chose que je pourrais lui reprocher est qu’il est très sucré mais bon avec un gâteau au caramel on ne peut que s’y attendre… et c’est aussi pour cela qu’il ne faut pas en manger de grosses parts.

Vous pouvez le dévorer à température ambiante, il sera alors bien fondant ou juste sorti du frigo pour une consistance plus ferme. Il se conserve sans soucis plusieurs jours.

20141010_083347bis

Pour un moule de 16 cm de diamètre:

– 190g sucre

– 125g beurre demi-sel

– 1 petite cc fleur de sel

– 110g crème liquide entière

– 90g couverture Ivoire

– 175g œufs

– 60g poudre d’amandes

– 30g farine

– 25g vergeoise blonde

– 1cc vanille liquide

– 1/8cc cannelle en poudre

Préchauffer le four à 145°C.

Faire fondre le beurre, le sucre et le sel sur feu modéré à fort en mélangeant constamment. Lorsque le caramel prend une belle couleur brune, ajouter hors du feu la crème chaude et bien mélanger. Remettre sur le feu, porter à ébullition et laisser fondre les éventuels petits morceaux qui se sont formés.

20141009_185606

Laisser refroidir 5 minutes et ajouter le chocolat blanc et mélanger jusqu’à ce qu’il soit fondu.

Dans un saladier fouetter les œufs avec la poudre d’amandes puis ajouter la cannelle et la vanille et enfin la vergeoise et la farine. Bien mélanger.

Verser le caramel sur cette préparation puis mélanger et mettre l’appareil dans un moule chemisé de papier sulfurisé.

Enfourner pour 1h à 1h10. Lorsque l’on remue le gâteau, le centre doit être tremblant comme une gelée.

Laisser refroidir à température ambiante avant de le déguster.

20141010_083403bis

Régalez-vous 😉

Cakes aux carambars – glaçage au caramel

J’adore les desserts contenant du caramel alors lorsque j’ai trouvé cette recette de mini cakes aux carambars sur le blog « J’en reprendrai bien un bout » vous vous doutez bien que je l’ai mise dans ma liste des recettes à faire 😉

Vendredi dernier je devais faire un gâteau pour que ma puce fête son anniversaire à l’école. Je me suis donc dit que c’était l’occasion de la tenter et d’en garder un pour moi… Ba oui il faut bien que je sache si ils sont bons et que je puisse vous les décrire un minimum 😀 Bon d’accord je suis aussi très gourmande 🙂

Du coup je les ai présentés sous forme de muffins et j’ai ajouté un glaçage au caramel (il ne fait pas partie de la recette) pour que ça soit tout mignon 🙂

Comment c’était??? Ba vous voyez que j’ai bien fait d’en garder un! Ils sont bien parfumés,croustillants à l’extérieur et tous moelleux et fondants à l’intérieur. Le glaçage n’est pas indispensable mais il se marie parfaitement avec le gâteau.

Une petite recette toute simple, rapide, délicieuse à refaire sans hésitation!

Pour 26 petits muffins:

– 40 carambars

– 300g beurre demi-sel

– 300g sucre

– 120g farine

– 160g poudre d’amandes

– 240g blancs d’oeufs (environ 7)

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre les carambars avec le beurre dans une casserole sur feu doux en remuant fréquemment. Une fois le mélange fondu et homogène, laisser tiédir.

Mettre dans le bol du robot la farine, le sucre et la poudre d’amandes puis ajouter les blancs et fouetter à vitesse lente jusqu’à ce qu’ils soient parfaitement incorporés. Fouetter alors 1 minute à vitesse maximale. Incorporer à vitesse lente le mélange tiède puis fouetter à vitesse maximale pendant 2 minutes. Verser dans des moules ou bien comme moi des caissettes en papier et enfourner pour 20 minutes (vérifier la cuisson avec la lame d’un couteau). Si vous avez utilisé des moules, démouler et laisser refroidir entièrement sur une grille.

Pour le glaçage (facultatif):

– 250g mascarpone

– 150g caramel au beurre salé maison ou du commerce

Mélanger délicatement la mascarpone et le caramel puis mettre le saladier au frigo. Une fois le mélange bien froid, monter la crème avec un fouet. Mettre la préparation dans une poche à douille munie de la douille de votre choix et décorer les muffins refroidis.

Régalez-vous 😉

 

Brownie tourbillon de cheesecake aux éclats de caramel

Ce gâteau est juste une tuerie! Bon de toute façon à partir du moment où il y a du cheesecake, je sais déjà que je vais me régaler. Mais lorsque s’y ajoutent du chocolat et du caramel alors là je suis totalement conquise! En bouche, vous obtenez une texture très fondante. J’ai trouvé cette recette sur le blog « Mes brouillons de cuisine ». Vous allez voir, sa confection est très rapide et très simple. Seul petit inconvénient il est très difficile à démouler, je vous conseille donc d’utiliser un moule en silicone. Vous comprenez donc pourquoi mes photos ne lui rendent vraiment pas honneur…

Pour un moule carré de 24cm x 24cm:

Pour la pâte à brownie:

– 115g beurre

– 85g chocolat noir

– 85g farine

– 225g sucre semoule (je pense que 160g suffisent amplement)

– 2 gros oeufs

– les grains d’1 gousse de vanille fendue et grattée

Préchauffer le four à 170°C.

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Blanchir les œufs avec le sucre et la vanille. Ajouter le chocolat fondu, mélanger puis incorporer la farine. Verser au fond du moule beurré et fariné et réserver.

Pour la pâte à cheesecake:

– 230g philadelphia

– 60g sucre

– le jaune d’un gros oeuf

– les grains d’1 gousse de vanille fendue et grattée

Détendre le philadelphia au fouet puis ajouter le reste des ingrédients. Mélanger afin d’obtenir une préparation bien lisse et souple. Déposer des petits tas de pâte à cheesecake avec une cuillère à café sur la pâte à brownie. Avec un couteau à beurre, dessiner des marbrures en tournant la lame à la surface du brownie.

Disposer 6 caramels au beurre salé coupés en dés (en évitant les bords afin de faciliter le démoulage) à la surface du gâteau.

Enfourner pour 40 minutes environ. Les bords doivent avoir bien gonflés et le centre doit être juste pris.

Pour un moment convivial et si vous souhaitez le manger tiède et encore fondant, dégustez le à même le plat.

Si vous voulez couper de beaux morceaux carrés, attendre qu’il soit bien refroidi.

20131220_220133

Régalez-vous 😉

 

 

Le Dynamite

C’est un entremet que j’ai une nouvelle fois trouvé sur le blog « Eryn folle cuisine ». Malgré ses 3 couches il est rapide et assez facile à réaliser. Mon mari qui n’est pas tellement friand de desserts au chocolat s’est régalé! Moi pas la peine de vous dire que j’ai adoré 😀 Il est moelleux, fondant avec un délicieux goût de caramel et chocolat.

20131003_225321

 

Pour un moule de 22 cm de diamètre (j’en ai utilisé un de 26 mais c’était tout de même délicieux ;))

Fondant ricotta et caramel:

– 2 gros œufs

– 250g ricotta

– 20g Maïzena

– 20g sucre glace

– 200g sucre en poudre

– 20cl crème liquide entière

– 2cs eau (facultatif)

– 20g beurre en dés

– 1 pincée fleur de sel

Mettre le sucre dans une casserole sur feu moyen et faire chauffer jusqu’à obtenir un caramel. Or du feu, ajouter la crème bouillante et remuer avec une spatule. Remettre sur le feu jusqu’à épaississement. Il se peut qu’il se forme des petits blocs de sucre; ne vous inquiétez pas, ils disparaîtront en chauffant et si ce n’est pas totalement le cas, passer à la fin au chinois. Ajouter hors du feu le beurre et la fleur de sel et réserver.

PS: si vous souhaitez réaliser le caramel avec les 2 cs d’eau: mettre le sucre et l’eau sur feu moyen et ne pas remuer jusqu’à caramélisation.

Préchauffer le four à 175°C.

Blanchir les œufs avec le sucre glace puis ajouter la Maïzena et la ricotta et bien fouetter. Terminer en incorporant 275g du caramel au beurre salé préparé précédemment. Verser dans un moule beurré et fariné ou en silicone de 23 cm de diamètre et enfourner pour 45 minutes. Laisser refroidir et démouler à l’envers sur le plat de service. Tasser dans un cercle de 22cm de diamètre et le chemiser de rhodoïd. Réserver.

20131003_162653

Mousse au chocolat 70%:

– 20 cl de crème liquide entière

– 130g chocolat noir à 70%

– 50g lait

– 2g gélatine

– éclats de chocolat noir (la quantité que vous désirez)

Réhydrater la gélatine 10 minutes dans de l’eau froide.

Monter la crème en chantilly légère et réserver au frigo. Faire fondre le chocolat au bain-marie et dissoudre la gélatine essorée dans le lait chaud. Incorporer le lait à la gélatine au chocolat et laisser refroidir. Incorporer la chantilly délicatement puis les éclats de chocolat. Verser sur le fondant à la ricotta, lisser et réserver 2 heures au frigo.

20131003_184937bis

Glaçage au caramel chocolaté:

– 20cl crème liquide entière

– 200g sucre

– 20g beurre en dés

– 2cs eau

– 30g chocolat noir à 70%

Mettre le sucre dans une casserole sur feu moyen et faire chauffer jusqu’à obtenir un caramel. Or du feu, ajouter la crème bouillante et remuer avec une spatule. Remettre sur le feu jusqu’à épaississement. Il se peut qu’il se forme des petits blocs de sucre; ne vous inquiétez pas, ils disparaitront en chauffant et si ce n’est pas totalement le cas, passer à la fin au chinois. Ajouter hors du feu le beurre et le chocolat puis laisser tiédir en remuant de temps en temps. Verser sur la mousse au chocolat et réserver plusieurs heures au frais.

PS: si vous souhaitez réaliser le caramel avec les 2 cs d’eau: mettre le sucre et l’eau sur feu moyen et ne pas remuer jusqu’à caramélisation.

Finition:

– pralin

Décercler et faire adhérer le pralin sur les contours du gâteau et parsemer le dessus.

Réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Vous pouvez sans problème réaliser cet entremet la veille et d’ailleurs Eryn le conseille afin qu’il soit plus fondant et que le parfum du caramel se développe.

20131003_225213

20131003_230239bis

Bonne dégustation 😉

Gâteau caramélisé aux abricots

J’ai trouvé ce gâteau sur le blog « Verre aux papilles ». Il est moelleux, fondant et délicieusement acidulé. Ma maman l’a adoré! Les abricots apportant une petite acidité, si vous n’aimez pas, vous pouvez les remplacer par d’autres fruits comme des pêches, poires…

20130815_170317bis

Pour 6 à 8 personnes:

– 1kg d’abricots

– 4 œufs

-140g sucre

– 100g farine

– 150g beurre doux fondu

– 1 gousse de vanille

Pour le caramel:

– 130g sucre

– 40g beurre salé

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le sucre dans une casserole jusqu’à obtenir un caramel pas trop foncé. Ajouter hors du feu le beurre. Si la consistance ne vous convient pas, vous pouvez le remettre sur le feu. Verser ce caramel au fond du moule et déposer dessus les oreillons d’abricots face bombée sur le fond en les serrant bien.

Blanchir les œufs avec le sucre. Ajouter le beurre, la gousse de vanille grattée et la farine. Verser ce mélange délicatement sur les abricots. Enfourner pour environ 50 minutes. Démouler 15 minutes après la sortie du four. Ce gâteau peut être mangé tiède mais il est encore meilleur après une nuit passée au frigo.

20130815_155525

Bonne dégustation 😉

Tatin aux fraises

J’avais envie de tenter une nouvelle recette à base de fraises. Oui oui je sais encore une mais c’est trop bon les fraises! D’accord je suis enceinte mais ça n’a rien à voir car tous les ans c’est pareil 😀 Par contre, il est vrai que je n’avais jamais tenté d’autres desserts que ceux utilisant des fraises crues comme les tartes… car j’étais persuadée que ceux à base de fraises cuites était mauvais mais absolument pas! Il suffit de trouver les bonnes recettes… Pour la tarte tatin, j’ai tout d’abord suivi une recette trouvée sur internet mais je n’ai pas été entièrement satisfaite. Les fraises n’étaient pas assez caramélisées, n’avaient pas suffisamment goût de beurre (les 2 dernières photos correspondent au premier essai). J’ai donc retenté le jour même une nouvelle version en faisant selon mon idée. Et là se fut un véritable régal!

20130714_204548bis

20130714_211813bis

Pour 6 à 8 personnes:

– 1 pâte feuilletée maison ou du commerce

– 1kg200 de fraises

– 180g + 40g beurre salé

– 300g + 80g sucre

Laver, équeuter et sécher les fraises. Laisser fondre 300g de sucre dans une casserole. Une fois le caramel obtenu (ne pas le laisser trop brunir), ajouter petit à petit 180g de beurre mou et remuer afin d’obtenir un caramel bien lisse. Il se peut que de petits paquets de sucre se forment. Ne vous inquiétez pas, ils vont fondre. Ajouter les fraises entières et mélanger délicatement. Laisser compoter une quinzaine de minutes. Le temps dépend beaucoup de la tenue de vos fraises. Il faut arrêter la cuisson avant que celles ci ne deviennent de la confiture.

20130714_152419

Egoutter les fraises dans un tamis car si vous conservez ce jus, il va complètement détremper la pâte. Préchauffer le four à 180°C. Réaliser de la même manière un nouveau caramel avec 80g de sucre et 40g de beurre, le verser au fond du moule et répartir ensuite délicatement par dessus les fraises. Déposer la pâte feuilletée sans couper les excès mais en les repliant sur les côtés pour former un trottoir de pâte tout autour. Enfourner pour environ 30 minutes. Laisser refroidir une quinzaine de minutes puis démouler. Vous pouvez la servir tiède mais nous l’avons vraiment préférée après être passée quelques heures au frigo.

20130714_143230bis

20130714_211737bis

Régalez-vous 😉